Se Marier mais Vivre Séparément ? – Les Raisons et Limites de ce Choix

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
@ashleygraham

Selon les données de l’Inserm, en France, 200 000 personnes en couple font le choix de vivre séparément, et 1/5 d’entre elles sont mariées ou pacsées. Certains couples célèbres ont aussi fait ce choix : Ashley Graham et son mari avant de devenir parents, Victoria et David Beckham qui ont deux espaces séparés dans une maison commune, ou encore Gwyneth Paltrow et son mari, Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal…

Quelles sont les raisons de ce choix singulier, mais aussi, quelles en sont les limites ?

Vivre Séparément : un Choix Original mais Avantageux pour le Couple

Dans l’imaginaire commun, le fait de se marier va forcément avec la vie commune : en effet, on s’imagine que le partage d’une vie et la construction d’un foyer commun passe forcément par un quotidien sous le même toit. Mais les couples qui ont souhaité vivre leur mariage chacun dans leur espace nous exposent des avantages non négligeables pour entretenir la flamme dans le couple.

Gwyneth Paltrow a épousé Brad Falchuk 2018. Mais le couple a préféré prendre son temps, notamment pour ne pas chambouler les enfants de l’actrice. Gwyneth Paltrow a confié en juin 2019 au Sunday Times qu’elle ne vivait que quatre jours par semaine avec son mari:

« Tous mes amis qui sont mariés disent que la manière dont nous vivons semble idéale et que nous ne devrions pas changer ».

Il s’agit ainsi pour eux de préserver un équilibre pour leur famille recomposée, tout en alternant le temps passé ensemble et le temps séparé. Le bénéfice secondaire est de ne se retrouver que pour les bons moments, et de se préserver de la routine en cultivant un certain manque.

C’est aussi ce que pratiquent les Beckham, ayant 2 espaces séparés, même dans leur résidence secondaire! Serait-ce la clé pour entretenir la flamme entre les deux époux mariés depuis 1999 ?

@ashleygraham

C’est ce que déclare Ashley Graham, qui a choisi ce mode de vie jusqu’à ce que son mari et elle deviennent parents :

« C’est absolument fabuleux. J’adore ça », dit la sublime mannequin, « Nous nous rencontrons juste à Los Angeles ou à New York. Nous nous rencontrons à Paris, à Miami. C’est plutôt sexy. »

Pour d’autres couples, c’est moins un choix de vie qu’une solution face à une crise. Pour Charlotte Gainsbourg , c’était une réponse à une crise personnelle qui impactait sa famille

 » J’ai forcé le départ pour sauver ma famille, ma peau et celle de mes enfants aussi. Sinon je n’allais pas pouvoir rester saine d’esprit. »

Elle vit à New York et Yvan Attal à Paris. C’est un cas extrême mais d’autres couples vivent comme eux séparément, justement pour ne pas se séparer véritablement. C’est une façon de faire le tri entre les problèmes liés à la vie commune et ceux liés au couple lui-même, afin de le préserver. En effet, malgré les sentiments, tout le monde n’est pas forcément fait pour la vie à 2!

Les Limites de ce Choix

@victoriabeckham

On peut certes concevoir que vivre séparément soit un gage de longévité pour un mariage : cela casse la routine, maintient le désir en cultivant le manque, et permet au couple de ne se voir que pour les bons moments.

Mais on doit aussi en signifier les limites :

  • Si la vie séparée préserve de la routine, elle prive aussi de nombreux moments de partage.
  • Protéger les sentiments des moments peu glamours ou difficiles du quotidien semble une bonne idée, mais c’est tricher avec les règles du jeu : s’aimer, ce n’est pas s’idéaliser mutuellement, mais se voir tels qu’on est y compris dans les mauvais moments et s’aimer quand même.
  • Dès lors, une union qui semble parfaite mais qui évite tous les challenges de la vie de couple ne serait-elle pas fondée sur des sentiments artificiellement maintenus en vie ?
  • L’attachement se cultive par le contact. Si un peu de manque ravive la flamme, la distance comme mode de vie amène à être « loin des yeux, loin du cœur ».
  • Nous connaissons toutes des exemples de couples qui ont vécu toute une vie sans trop se voir, quand l’un des deux travaillait à distance par exemple. A la retraite, ils se retrouvent à passer véritablement du temps ensemble, et découvrent qu’ils ne sont pas faits l’un pour l’autre : depuis toutes ces années, ils ne se connaissaient pas réellement!

En somme, la vie conjugale est toujours un challenge : à chacune se choisir la formule qui lui correspond, et de se sentir libre d’en changer autant de fois que nécessaire !

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !