Le Cas Nicki Minaj – Comment La Peur de Finir Seule Peut Te Faire Baisser Tes Standards

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
@nickiminaj

Nicki Minaj est désormais une femme mariée, qui va jusqu’à envisager de mettre un terme à sa carrière afin de se consacrer entièrement à son époux et à leur future famille. Ce tournant dans la vie de la chanteuse ne soulèverait pas autant d’interrogations si elle n’avait pas choisi pour heureux élu Kenneth Petty, qui ne s’est fait connaître jusqu’ici que pour avoir purgé deux peines de prison : une pour tentative de viol, et une pour meurtre.

Son époux n’a rien, en apparence, du prétendant idéal. Alors pourquoi l’a-t-elle choisi ? Et surtout pourquoi s’est-elle engagée si rapidement avec lui ? L’âge de la chanteuse a-t-il joué ? La perspective de la quarantaine lui a-t-elle fait craindre de finir seule et de ne pas avoir le temps de devenir maman, au point qu’elle aurait pragmatiquement revu ses standards à la baisse ?

Son cas pose une question qui peut concerner toute femme, au fil des années qui passent : la peur de finir seule peut-elle te faire baisser tes standards ?

La Pression Biologique et Sociale Peut Remettre en Question tes Critères

Nicki Minaj a 36 ans. Pour une femme, c’est un âge qui ne va pas sans bilan, et les bilans ne vont pas sans conséquences sur nos choix.

Peut-être l’as-tu ressenti ou constaté autour de toi : à l’âge de 30 ans, tu t’interroges sur ce que tu as accompli jusqu’à maintenant, et tu peux être tentée de mettre un coup d’accélérateur dans les domaines de ta vie qui n’ont pas atteint les objectifs que tu t’étais fixés pour ce cap.

Cela peut être pertinent dans de nombreux domaines, mais les bonnes résolutions professionnelles ou sportives n’ont rien à voir avec les « bonnes résolutions » amoureuses ! Elles doivent être subtiles pour ne pas être dangereuses et concerner le mode d’être plutôt que l’action : par exemple, tu peux te résoudre à être plus ouverte aux rencontres, et en aucun cas à trouver l’homme de ta vie, autrement tu risques de te forcer inconsciemment à prendre le premier venu pour celui que tu cherches.

La pression sociale joue également son jeu. Lorsque tu souffles ta 30ème bougie, toutes tes copines commencent à avoir des bébés et à se marier les unes après les autres, et ton entourage ne manque pas une occasion de te rappeler que de ton côté, tu n’en es pas encore aux mêmes étapes.

Ajoute à cela une réalité féminine : la fameuse et cruelle horloge biologique. Certaines femmes sont tellement désireuses d’être mamans qu’elle peuvent s’accommoder d’un partenaire loin d’être idéal, de peur d’être seules trop longtemps et de passer à côté de leur rêve.

Toutes ces pressions ont-elles eu raison des standards de Nicki Minaj ?

Baisser ses Standards, ou tout Simplement Mûrir dans ses Attentes ?

On peut baisser ses standards pour deux raisons, et toutes deux sont mauvaises :

⇢ une raison interne, qui est le manque d’estime de soi, poussant à penser que l’on ne mérite pas mieux qu’une relation médiocre. Ajoute à cela la dépendance à l’amour, conséquence du manque d’estime de soi, et qui ne permet pas d’être sereine si tu es célibataire.

⇢ une raison externe, la pression sociale et biologique dont nous parlions précédemment.

Mais en sait-on suffisamment sur le mari de Nicki Minaj et sur la relation qui les unit pour affirmer que la chanteuse a baissé ses standards ?

Tout d’abord, lorsqu’elle dit que tout le monde peut changer, y compris son mari qui a purgé ses peines et a réfléchi à ses erreurs, nous sommes obligées d’entendre son argument, en théorie du moins, même si en pratique, la nature de ses chefs d’accusations peut nous laisser dubitatives.

La vraie question que l’on pourrait se poser est la suivante : Nicki Minaj, ou toute femme dont le choix amoureux déconcerte son entourage baisse-t-elle ses standards ou fait-elle évoluer tout simplement ses critères ?

En mûrissant, une femme modifie nécessairement ses critères amoureux, et cela n’est pas à assimiler à un renoncement. Serait-il préférable de s’accrocher au portrait-robot du prince charmant que l’on a conçu étant petite fille ? En grandissant, tu redéfinis ce que tu attends de l’homme idéal parce que tu te connais davantage, tu connais tes besoins et tu comprends mieux les besoins de la relation amoureuse, qui ne sont pas comblés pas des attentes rigides. Ce qui évolue en toi aussi avec le temps, c’est ta capacité à rester ouverte à la magie de la rencontre : l’amour n’est-il pas ce qui te surprend dans tes attentes et bouscule tes prévisions ?

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !

Fermer le menu