fbpx

Maman et Femme active : 3 conseils pour assurer!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

On a beau se le cacher aujourd’hui, nous sommes toutes un peu schizophrènes… Tantôt maman dévouée, tantôt femme de ménage minutieuse, tantôt employée impliquée, tantôt épouse sexy, nous sommes une multitude de femmes aussi complexes qu’opposées à la fois ! Et nous voulons exceller dans tous les domaines de nos vies. Mais il reste difficile pour nous de concilier vie privée et vie professionnelle. Donc comment être une mère et en même temps, une femme active ?

La maternité est encore trop synonyme de frein dans la carrière des femmes. Alors faut-il systématiquement s’arrêter de travailler quand on devient maman ou y a-t-il un moyen de trouver un juste équilibre pour s’accomplir pleinement ?

3points 1. Soyez organisée et anticipez !

michelle-obama-daughters-gif

Le manque de temps est le principal argument mis en avant par les mamans qui travaillent. Alors il est temps d’optimiser votre logistique ! Hiérarchisez les tâches domestiques et faites une hiérarchie de vos priorités entre machines à laver, prendre rendez-vous chez le pédiatre, faire les courses, terminer le dossier pour Big Boss demain, conceptualiser le dîner et cuisiner…

La priorité sera, bien sûr, les rendez-vous chez le médecin, mais si vos enfants ne sont pas trop jeunes, vous pouvez emmener votre ordinateur portable et travaillez sur votre dossier en salle d’attente ; programmez une machine à laver le matin avant de partir, préparez votre menu de la semaine en avance ; vous pouvez même cuisiner le week-end et mettre tous vos plats de la semaine dans le congélateur.

Privilégiez Internet aussi dès que vous pouvez… Paiements en ligne pour les impôts, le centre de loisirs, la cantine, les tickets de cinéma, les vêtements des enfants, les billets de train… Vous gagnerez un temps précieux, et surtout, éviterez les files d’attentes.

Au travail, soulevez les problèmes des horaires de réunions, car la plupart de vos collaborateurs ne se soucient pas de cela. Alors mettez les 2 pieds dedans ! Et surtout, incluez vos collègues dans votre discours, qu’il s’agisse d’hommes ou de femmes… Ils y verront un intérêt pour eux aussi.

 2. Soyez malignes !

beyonce-blue-ivy-eau

La grande difficulté des mamans est de surtout gérer les imprévus. Lorsque notre enfant est malade, c’est tout le château de cartes de la journée qui s’écroule. Pas le choix ! Il faut appeler le patron et prononcer la phrase fatidique qui nous donne l’impression qu’on passera à la guillotine quand on retournera à son poste: « Je ne peux pas venir travailler car mon enfant est malade. »

Et oui pas d’option 2 car même si nous sommes des Business Women, notre enfant restera toujours notre priorité. C’est là que la malice doit naitre, car qui dit enfant malade, dit grosse sieste de prévue pour notre boutchou ! A ce titre, expliquez à votre patron que vous travaillerez malgré tout sur quelques dossiers (télétravail) malgré votre absence ou proposez lui de rattraper vos heures d’absence. Il reconnaitra vos qualités d’investissement et votre conscience professionnelle pourra déculpabiliser.

D’autre part, créez vous un réseau de mamans !

A l’école de votre enfant, rencontrez les parents de ses copains/copines de classe, cernez les personnalités, et en cas d’affinités échangez les coordonnées avec certains parents, ainsi en cas de préavis de grève vous pourrez trouvez des solutions de garde entre vous !

 3- Déculpabilisez et prenez soin de vous !

kim-kardashian-north-west-street

Arrêtez de vous reléguer systématiquement au dernier rang. Prenez du temps pour vous, prenez le temps de respirer profondément, de vous retrouver avec vous-même ne serait ce que 30 minutes dans une journée. Vous pouvez par exemple profiter de votre pause déjeuner pour prendre 1h pour vous, et uniquement pour vous ! Sandwich acheté le matin à la boulangerie du coin, et c’est parti pour 40min de shopping ! Même si vous n’achetez rien faute de moyen, la démarche de vous promener en ne pensant qu’à vous, vous fera du bien.

Vous pouvez aussi faire une micro-sieste au bureau 10-15 mn sur votre heure de déjeuner… Parlez-en à votre supérieur hiérarchique. La plupart des grandes entreprises sont sensibilisées à la productivité des salariés qui se reposent un court instant. Alors n’hésitez plus et isolez-vous quelques minutes !

Pour ce qui est du retour à la maison, le soir, préparez vos affaires pour le lendemain, et quand tout le monde dort, prenez un bain moussant au lieu d’une douche rapide. Croyez-moi, tous ces petits moments vous éviterons le burn-out et vous feront relativiser votre quotidien.

Focalisez-vous sur ce qui fonctionne plutôt que sur ce qui cloche. C’est ce comportement qui vous permettra de vous régénérer, de retrouver de la force en étant fière de vous. Vous rechargerez plus vite les batteries.

3pointsIl y a celles qui rentrent au pas de course pour aller chercher les enfants au centre de loisir, à la crèche ou chez la nounou, celles qui courent car les ados les attendent sur le canapé et celles qui n’ont qu’à poser les pieds sous la table car leur conjoint a déjà tout préparé.

Malheureusement, le dernier scénario existe bel et bien mais devient de plus en plus rare. Alors nous sommes tenues de nous organiser au mieux pour ne pas craquer et profiter de nos moments en famille sans se laisser dépasser par le travail. Mais la base de la réussite d’une organisation, c’est la confiance ! Faites-vous confiance ! Et quand la pression est trop forte, regardez votre plus belle réussite : vos enfants. Car ce sont eux qui vous aideront à retrouver la force qu’il vous manque.

son-2

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !

Fermer le menu