8 Étapes pour Sortir Définitivement d’une Relation Toxique

Tes amis te le disent : tu es l’ombre de toi-même depuis quelque temps. Cette relation t’exalte quand tout se passe bien, et te détruit le reste du temps… et ce « reste du temps », c’est de plus en plus souvent.

Il n’y a pas de place pour la sérénité dans ton couple, seulement pour des montagnes russes émotionnelles que tu veux prendre pour de la passion, mais qui n’ont aucun effet bénéfique sur toi. Tu le sais au fond de toi, cette relation est toxique, mais pour l’instant, tu te sens incapable d’en sortir. Et pourtant, le fait même que tu lises cet article prouve que tu te diriges déjà vers la liberté.

Arme-toi de ténacité, d’autodiscipline, et de ces 8 étapes pour sortir de cette relation toxique et définitivement tourner la page.

1. Analyse ton vocabulaire pour mieux comprendre tes sentiments  

« Je suis accro », « je suis addict », « J’ai besoin de lui », « Je ne peux pas me passer de lui »…

On a toutes déjà pensé ou dit ces phrases ! Quand on est amoureuse, tout notre être est envahi de ce beau sentiment qui nous transporte, et c’est une merveilleuse expérience.

Mais lorsque ces mots ne sont plus de simples expressions, lorsqu’ils sont à prendre au sens littéral, lorsque la présence de l’autre, aussi bien que son absence, anéantit toutes nos facultés au lieu de nous porter et de nous élever vers un meilleur nous-mêmes, lorsque notre relation nous empoisonne autant qu’elle nous euphorise… cette relation est toxique.

Le mot toxique résume tout ce que tu dois comprendre de cette relation pour mieux t’en protéger. Il évoque le poison. Mais ici, c’est un poison addictif, c’est-à-dire une drogue.

En effet, celui que tu aimes est à plusieurs titres comparables à une drogue :

  • tu es dépendante : tu ne peux te passer lui, de sa présence, de ses messages : une heure sans tout cela semble ne pas valoir la peine d’être vécue, elle n’est que l’attente d’un autre moment avec lui.
  • sa présence te met dans un état d’euphorie sans nuance.
  • son absence te plonge dans un état de manque qui obsède tes pensées et te torture au point que tu ne puisses plus penser à autre chose
  • ce qui semble te faire du bien te torture et te détruit à petit feu.

Une conclusion s’impose : il faut te désintoxiquer pour te sauver. Alors, prends soin de toi et poursuis cette réflexion avec lucidité et objectivité.

2. Fais le bilan de ce qu’il t’a donné

Si tu t’es attachée à cette personne, c’est qu’il y a eu, et qu’il y a peut-être encore de bons moments. Ces souvenirs t’ont profondément marquée. Des attentions touchantes, des attentes comblées, tout cela t’a fait tomber amoureuse et aujourd’hui, tu supportes tout dans l’espoir de retrouver la magie de ces moments.

Mais es-tu sûre de ne pas avoir idéalisé ce que tu as reçu ? Était-ce tant que cela ?

Ne pourrais-tu retrouver cela avec un autre ? En aurais-tu toujours autant besoin ?

Pour faire le bilan objectif ce que cet homme t’a apporté de positif, dresse une liste précise.

3. Fais le bilan de ce que tu lui as donné 

Il t’a donné des choses importantes, qui t’ont attachée à lui. Mais toi aussi tu as donné beaucoup. Es-tu sûre que ces dons réciproques aient constitué un échange équitable ?

Dresse une liste de ce qui tu as investi dans cette relation, sur tous les plans : tes dons physiques, affectifs, matériels, les relations sacrifiées, le temps passé, les projets mis de côté, les aspects de toi-même que tu as essayé d’abandonner, etc. Si cette liste est plus longue que la précédente, ou comprend des choses plus précieuses, cette relation s’avère dissymétrique. Tu mérites d’être chérie et choyée, au moins à la hauteur ce que tu peux donner par amour. S’il t’aimait comme tu l’aimes, il n’aurait de cesse que de tu sois comblée.

Et ce n’est pas du tout le cas…

4. Fais le bilan de ce qu’il t’a fait de mal

Il n’y a pas que ce qu’il ne fait pas pour toi qui poses problème. Il y a aussi ce qu’il fait, et qui te porte préjudice. Fais-en le bilan.

Les rendez-vous manqués, les paroles déplacées, les situations humiliantes, les longs silences anxiogènes, le manque de considération pour tes besoins, le refus de revendiquer votre relation aux yeux de tous, la dévalorisation de ce qui t’importe, le refus de se projeter un minimum…

Attention, pour cette étape, munis-toi d’une boîte de mouchoirs, de tes meilleurs amis, de chocolat, et du dictionnaire des injures… ça va faire mal, et auras un besoin légitime de te défouler !

5. Interroge les autres sur la perception qu’ils ont de toi. 

Une relation toxique a pour conséquence (et même pour but, si tu es en couple avec un pervers manipulateur) de détruire ton estime de toi. Tes souffrances te rendent à ce jour à peu près incapable de juger de ta valeur. Tu ne sais plus vraiment qui tu es. Si ce n’était pas le cas, et que tu avais une juste perception de toi, tu aurais fui cette relation depuis longtemps, tu aurais été indignée d’être aussi maltraitée et négligée ! Si tu restes, c’est qu’au fond de toi, tu as fini par penser que tu ne valais pas mieux que ce qu’on te donne de médiocre.

Alors ose une démarche qui peut t’embarrasser, mais qui t’apportera beaucoup : demande aux personnes qui t’entourent ce qu’elles pensent de toi, et comment elles te décriraient à quelqu’un qui ne te connaît pas. Ce sera facile de le demander simplement à tes amis. Mais il te faut aussi les portraits objectifs de personnes qui ne sont pas vraiment proches de toi. Pour cela, tu peux utiliser le prétexte suivant : dis que tu penses briguer un poste ou une formation. Pour préparer ton entretien d’embauche, tu as besoin de pouvoir énoncer tes qualités et tes défauts. Tu seras surprise du résultat, et souvent bouleversée…

Oui, tu es une femme géniale !

Et en même temps, tu as découvert qu’il y a beaucoup d’amour et de respect autour de toi. Tu auras besoin de garder cela à l’esprit quand tu seras « en sevrage », et que tu te sentiras seule : en réalité, c’est en couple que tu étais le plus seule, et à présent tu te sais bien entourée et prête à aller chercher le soutien auprès de ceux qui t’estiment vraiment.

6. Fais un portrait de ta « super personnalité ».  Relis-le tout le temps.

La psychologue américaine Amy Cuddy définit la notion de « super personnalité » dans son livre ‘Montrez-leur qui vous êtes’ . En se fondant sur les travaux de la psychologue Laura Morgan Roberts, elle suggère de répondre par écrit à ces 4 questions qui vont te permettre de définir les meilleurs aspects de ta personnalité, et de faire appel à cet autoportrait à chaque fois que tu doutes de toi :

  • Quels sont les 3 mots qui te décrivent le mieux en tant qu’individu?
  • Quel aspect unique de ta personnalité t’ a mené à tes instants les plus heureux et les plus performants?
  • Pense à un moment, au travail ou à la maison, où tu as agi d’une manière qui te semblait naturelle et juste. Comment pourrais-tu reproduire cette attitude aujourd’hui?
  • Quelles sont tes forces spécifiques, et comment pourrais-tu les utiliser?

À présent tu es capable de faire la liste de tes qualités, grâce à cet exercice et grâce à ce que ton entourage t’a dit de toi. Fonde-toi sur les dires des autres, mais aussi sur les aspects de toi que tu aimes, ceux que tu as dû solliciter quand tu as surmonté une situation difficile ou que tu es venue en aide à quelqu’ un. De ta générosité à ta beauté, de ta coquetterie à ton humour, de ton intelligence à ta créativité culinaire, n’oublie aucun aspect de ce qu’on aime chez toi.

Garde cette liste toujours à portée de main.

L’idéal est de créer un mémo facilement accessible sur ton smartphone, que tu reliras en te réveillant et avant de t’endormir, dans les interstices de ta journée et surtout à chaque moment difficile. Avant de rompre, après avoir rompu, quand tu douteras de ton choix, quand il te manquera.

 

7. Fais la liste de ce que tu mérites

À partir de la liste précédente, et avec l’aide d’amis heureux en amour, fais à présent la liste de ce que tu mérites. Ose placer la barre haut. Tu as fait l’effort de te sortir d’une relation difficile, ce n’est pas pour te contenter de demi-mesures ! Tes rêves sont de bons guides, ose y repenser.

Attention, cette liste doit être plus qu’un ensemble de souhaits. Tu dois faire l’effort de te visualiser dans la situation que tu veux vivre, et d’imaginer les émotions de plénitude et de joie qui t’attendent. La vie suivra les chemins que tu as tracés profondément dans ta conscience. Commence d’ores et déjà à remercier Dieu ou le destin, selon tes convictions, avant même d’avoir reçu les cadeaux pour lesquels tu as fait de la place dans ta vie.

 8. Laisse-toi courtiser.

 

La dernière étape est de loin la plus agréable : se laisser courtiser !

Tu t’étais refermée sur toi-même, et tu t’étais programmée en mode « en couple » pour un homme qui ne te méritait pas. À présent, fais-toi belle, souris, et ouvre les yeux. Tu t’apercevras avec plaisir que tu séduis énormément. Profites-en pour réparer les blessures narcissiques causées par ta précédente relation.

Mais attention, à ce moment-là, prends tout ton temps avant de te laisser aller à nouveau à l’amour. Tu es encore fragile, et tu risques soit de retomber en dépendance affective, soit de faire payer à un homme ce que ton ex t’a fait.

La « relation pansement » est dangereuse pour les deux partenaires. Ta priorité est pour l’instant de tomber amoureuse de toi-même.

Quand tu seras devenue la femme de ta vie, et seulement à ce moment-là, tu seras prête à rencontrer l’homme de ta vie.


Pour approfondir la notion de « super personnalité »:

Elise
Elise

L’amour est ma valeur première. Je suis convaincue qu’en cherchant l’harmonie en couple, nous trouvons la part de nous-même la plus rayonnante. Alors soyons brillantes et influentes: aimons et vivons avec générosité et intelligence. Nous sommes fortes, nous sommes belles, nous sommes libres. Nous nous donnons le pouvoir, de Femme à Femme. Inspirons-nous les unes des autres pour changer nos vies et le monde qui nous entoure.

REJOINS LA
#TEAMFI

 
Pour recevoir ta dose de motivation
et être au courant de nos évènements
avant tout le monde
S'ABONNER
close-link