Savoir Reconnaître la Relation qui te Fera Progresser et T’épanouir

Tous les couples se disputent, toutes les histoires d’amour comportent leur lot de souffrances. Toutes. Mais certaines te détruiront, d’autres te feront progresser et t’épanouir. Le problème est que l’on va plus facilement vers les relations destructrices, et qu’on ne sait pas toujours reconnaître la relation qui nous élèvera et nous rendra plus forte. Je vais te montrer comment les distinguer et faire le bon choix.

Les clés que je te propose ici sont tirées d’un livre dont Oprah Winfrey a déclaré que c’était le plus inspirant qu’elle ait jamais lu, et dont Nelson Mandela a cité un passage lors de son discours d’investiture à la présidence : Un retour à l’amour, de Marianne Williamson, une auteur, conférencière femme engagée parmi les plus éclairées de notre époque. Ses idées sur l’amour sont à la fois simples et révolutionnaires, et elles vont changer à jamais ta vision de la relation amoureuse. Cet article est le deuxième d’une série de 4. Dans le premier, tu as trouvé les 5 clés pour rencontrer l’âme sœur. Dans celui-ci, je vais te dire comment reconnaître la relation qui te fera progresser et t’épanouir. Dans les suivants, je te donnerai les conseils de Marianne Williamson pour changer à jamais ta façon d’aimer et vivre l’harmonie dans ton couple, puis tu verras comment utiliser l’amour comme une force pour réussir dans tous les domaines de ta vie.

La relation qui te rend plus forte : le couple doit être un moteur de développement personnel

L’image classique du couple idéal est celle d’un couple au sein duquel il n’y a jamais de problèmes, jamais de trouble, jamais de tension ni de souffrance. Au-delà du fait qu’une relation longue et profonde sans la moindre tension relève de la science-fiction, Marianne Williamson va jusqu’à dire que l’absence de problèmes n’est pas seulement impossible, elle n’est pas souhaitable ! Un couple qui s’aime et qui partage une relation sincère se confronte nécessairement à des moments d’incompréhension et de disputes, et c’est non seulement le signe d’un vrai amour, mais l’outil par lequel le couple et les 2 individus qui le forment vont progresser psychologiquement. Je m’explique :

Dans l’amour, nous prenons le risque de montrer notre vrai visage, et pas seulement les aspects les plus brillants de notre personnalité. Les 2 êtres qui s’aiment sont face à face sans masque, c’est pour cela que c’est une vraie rencontre. Mais il ne s’agit pas de s’arrêter là. Ton couple doit te pousser à guérir les fragilités que tu as osé montrer à ton partenaire. L’univers vous a même unis pour cela, car toute rencontre que tu fais est destinée à te faire progresser.

Ainsi, si tu es de nature jalouse, parce que ta fragilité est un manque de confiance en toi, tu peux vivre des relations superficielles où tes blessures ne sont pas titillées, car tu n’es pas amoureuse, donc pas jalouse, ou d’autres relations qui stimulent ta jalousie, mais où tu traites le problème par la rupture : ton partenaire a mis le doigt sur ta blessure, tu t’es éloignée, tu n’as plus mal parce que plus personne n’appuie sur la cicatrice, mais la blessure est toujours là, prête à te faire souffrir dès qu’on y touchera encore. Tu n’as pas réglé le problème, car tu n’as pas éliminé la vraie cause : tu as supprimé celui qui te rendait jalouse, et non ce qui te rend jalouse, au fond de toi.

Sopha & Anthony Rush

Au contraire, quand tu es amoureuse, profondément, tu n’as pas envie de rompre, même quand une situation te fait souffrir. Cet amour te motive à choisir la solution la plus difficile : s’attaquer à la source du problème, et guérir la blessure, même au prix d’un travail psychologique long et difficile. L’avantage, c’est que tu es alors dans les meilleures conditions pour le faire : tu es aimée, tu es avec quelqu’un qui t’encourage et qui va te tenir la main quand tu vas affronter tes démons, qui va patienter quand ton enfance va revenir à la surface, quand réfléchir à l’origine de tes failles va te faire te sentir plus mal, avant de te libérer définitivement.

L’amour profond est donc la seule motivation assez forte pour engager un travail intense de développement personnel, et en même temps c’est le cadre idéal pour le faire, parce que tu es aimée et soutenue.

Et comme tu le sais maintenant, l’univers est intentionnel, ce qui signifie que l’homme que le destin t’a fait rencontrer devait précisément être celui qui allait te forcer à guérir et à t’élever, et tu as ce rôle pour lui aussi. Votre couple est donc votre thérapie, votre moteur de développement personnel.

« Une relation dont Dieu se sert devient un lieu où ce qui nous empêche d’aimer n’est ni supprimé ni nié, mais porté à notre attention consciente. Les relations sont des temples de la guérison. Elles ressemblent à un voyage au bureau du médecin divin. Comment un médecin peut-il nous aider si nous ne lui montrons pas nos blessures ? Nous devons révéler les endroits où nous avons peur avant qu’ils puissent être guéris. »

Marianne Williamson

La relation qui te détruit : pourquoi nous sommes attirées par ceux qui nous feront souffrir?

Chris Brown and Karrueche Tran reunite at Club PlayHouse. Picture by: Khrome | Splash News and PicturesComme nous venons de le voir, une relation profonde a pour but de te montrer tes failles afin que tu puisses les guérir et devenir plus forte. Au contraire, les autres relations que tu peux avoir, toutes celles qui ne fonctionnent pas et auxquelles tu t’accroches quand tes copines te supplient d’arrêter, sont faites pour confirmer tes failles et les creuser davantage. Pourquoi alors t’accroches-tu à cet homme qui te traite mal, ou vas-tu toujours vers le même type d’hommes qui n’ont rien à t’offrir ? Parce que ces relations t’offrent une forme de satisfaction et de confort, même dans la souffrance ! Je m’explique : si tu as toujours eu une mauvaise image de toi, l’homme qui va te pousser à la réparer va te demander un effort de remise en question de tous tes schémas, une relecture de toutes les conséquences de cette faille dans ta vie, et un examen douloureux de ce qui a causé, il y a longtemps, cette blessure profonde. C’est bénéfique et nécessaire, mais c’est difficile, fatigant, parfois vraiment douloureux. Au contraire, un homme qui te fait souffrir en te traitant mal va confirmer le mal que tu as toujours pensé de toi : « je ne mérite pas d’être aimée », « je ne suis pas assez jolie pour avoir l’exclusivité », « On ne m’a jamais dit de mot d’amour quand j’étais petite, je suis habituée »… Il te fait du mal, mais ça te fait « du bien » d’être confortée dans tes certitudes : attention, il te fait faussement du bien, il va dans ton sens, mais aggrave ton problème. Rester avec lui a sur ton psychisme le même effet que gratter une peau irritée : tu ressens un soulagement immédiat en répondant à une pulsion, mais tu empêches ta peau de guérir. Tu dois aller contre ton instinct (celui qui te fait reconnaître la perspective d’une souffrance familière et te fait y retourner justement parce que c’est familier, et donc paradoxalement rassurant), ne plus y toucher: tu souffres davantage sur le moment, pour ne plus jamais souffrir par la suite.

« L’envers de notre dangereuse attirance vers les gens qui n’ont rien à nous offrir est notre propension à nous sentir ennuyés par ceux qui ont effectivement quelque chose à nous offrir. Si je suis convaincue de ne pas être assez bonne, il me sera difficile d’accepter dans ma vie quelqu’un qui pense que je le suis. Voilà pourquoi nous sommes attirés par des gens qui ne nous veulent pas. Nous le savons dès le départ. Par la suite nous faisons semblant d’être surpris et nous nous estimons trahis quand ils nous quittent après un séjour intense et relativement bref. Ils correspondent parfaitement au projet de notre ego : « Je ne serai pas aimé ». La raison pour laquelle les gens gentils, disponibles, nous semblent ennuyeux est qu’ils nous démasquent. Pour l’ego, le danger émotionnel équivaut à l’excitation, et il affirme que la personne gentille et disponible n’est pas assez dangereuse. Il est ironique que le contraire soit vrai. Les personnes disponibles sont bien celles qui sont dangereuses parce qu’elles nous confrontent à la possibilité d’une réelle intimité. Elles sont capables de rester assez longtemps auprès de nous pour apprendre à nous connaître. Elles pourraient faire fondre nos défenses, non par la violence, mais par l’amour. Et c’est ce que l’ego ne veut pas que nous voyions. Les gens disponibles sont effrayants. Ils menacent la citadelle de l’ego. La raison pour laquelle ils ne nous attirent pas, c’est que nous ne sommes pas disponibles à nous-mêmes. » Marianne Williamson.

En résumé, renonce aux bad boys et aux relations passionnelles et douloureuses qui t’attirent d’instinct et te retiennent alors que manifestement tu n’y reçois pas d’amour. Va vers la relation paisible avec un garçon aimant qui pourra te paraître « ennuyeuse », alors qu’au contraire, elle t’offre la possibilité d’une vraie aventure, celle de la découverte de soi et du progrès.


Si tu veux lire Un retour à l’amour de Marianne Williamson, clique ici

Elise
Elise

L’amour est ma valeur première. Je suis convaincue qu’en cherchant l’harmonie en couple, nous trouvons la part de nous-même la plus rayonnante. Alors soyons brillantes et influentes: aimons et vivons avec générosité et intelligence. Nous sommes fortes, nous sommes belles, nous sommes libres. Nous nous donnons le pouvoir, de Femme à Femme. Inspirons-nous les unes des autres pour changer nos vies et le monde qui nous entoure.

Télécharge ton PDF gratuitement

30 exercices pour Réussir sa Rentrée

TÉLÉCHARGER
close-link