Pourquoi La Quête de la Perfection Physique est un Obstacle au Bonheur

 

« Perfection et imperfection. Si les deux peuvent être beauté, seule l’imperfection peut faire le charme. »

Angélique Planchette

 

Comment être heureuse ? La société et les critères de beauté qu’elle impose, laissent peu de place aux opinions et points de vue nuancés. Dans cette quête effrénée et concurrentielle vers la perfection physique et la réussite, il arrive que l’on se perde en chemin, parce qu’à trop vouloir bien faire, on se gâche la vie. Le perfectionnisme, qu’il s’attache au physique ou non, est en réalité ravageur.

 

Pourquoi le perfectionnisme serait-il néfaste ? 

« Poussez l’imperfection à son comble, vous trouverez la perfection. »

Robert Sabatier

 

Pourquoi le perfectionnisme est-il pointé du doigt par la psychologie positive ? Dans quelle mesure est-il néfaste ? De prime abord, il semble être une qualité essentielle, nous permettant sans cesse de redoubler d’efforts et de ne pas se contenter de peu.

Mais son défaut principal réside dans le fait qu’il invite à se focaliser seulement sur un aspect des choses, ou un but déterminé, parfois déconnecté de la réalité. Le perfectionnisme est dépourvu d’une vision globale. Si bien qu’il crée d’importantes tensions psychologiques et nous fait perdre de vue l’essentiel. 

On ne peut réduire sa vie ni son physique à une série d’éléments qui seraient contrôlables. Le hasard, la nature, les différences sont inévitables. Celui qui va à leur encontre finira par s’épuiser, et passera à côté de sa vie.

En refusant l’échec, le perfectionnisme suscite de nombreux problèmes psychiques et physiques. C’est le cas lorsque l’alimentation devient défaillante, car excessivement contrôlée. Le perfectionnisme est aussi à l’origine de l’anxiété : il nous laisse nous perdre dans des détails physiques, qui finissent par prendre des proportions exagérées.

 

Accepter la réalité.

« Le beau, c’est la splendeur du vrai. »

Platon

 

Le perfectionnisme veut de la réalité qu’elle se conforme à notre vision. Pourtant, il semblerait que prendre en compte notre corps tel qu’il est et non tel que l’on voudrait qu’il soit, soit la meilleure façon d’atteindre le bonheur et la tranquillité de l’âme et de l’esprit. Reconnaître à chaque chose la valeur qu’il a implique de ne pas tricher avec le réel. Reconnaître l’identité et la valeur propre des choses et de son apparence, sans chercher à le modifier, ni à le manipuler, voilà le fondement de l’acception de soi et de sa santé mentale. 

 

Les outils du changement.

 

 

Se délier de son perfectionnisme n’est pas chose aisée. Quelques moyens peuvent aider. Dans un premier temps, il convient de considérer le défaut que l’on souhaite corriger et de le décomposer dans ses aspects positifs. Voici également une liste de préceptes à suivre : 

– se donner la permission faillir parce que tu es humaine, 

– faire preuve de compassion avec soi-même, 

– changer de perspective. 

Lina
Lina

Etudiante en droit et en philosophie, j’attache à côté de cela un intérêt tout particulier à la beauté, à l'apparence physique et tout ce qu'elle englobe. Elle est un moyen au vue d’une fin, celle du bien-être et de la réussite, quelle que soit l’idée que l’on se fait de celle-ci. Convaincue du réel impact de l'apparence, je vous partage modestement ce que j'espère vous être utile. Instagram : lina.bl

REJOINS LA
#TEAMFI

 
Pour recevoir ta dose de motivation
et être au courant de nos évènements
avant tout le monde
S'ABONNER
close-link