Tu Veux Vaincre Ta Jalousie ? Vise Ses 5 Points Faibles

Photo by Simi Iluyomade on Unsplash

Il est urgent que tu te débarrasses de ta jalousie. Tu le sais, elle est ta pire torture. Elle s’insinue dans tes pensées, ajoute de la souffrance quand on t’a effectivement trahie, ou crée de la peur à partir de rien quand tes insécurités se projettent sur un partenaire irréprochable.

Vaincre ta jalousie ne te permettra pas seulement de cesser de souffrir, mais aussi de faire barrage aux pires de ses conséquences : les prophéties auto-réalisatrices. Il s’agit de tes peurs les plus profondes, comme être abandonnée ou trompée, qui font peser ta jalousie sur ton couple jusqu’à ce que les tensions finissent par user la relation et provoquer ce que tu redoutes le plus : ton partenaire, épuisé par les disputes, les soupçons, l’impression d’être contrôlé, le manque de confiance, peut finir par s’éloigner de toi, et se rapprocher de quelqu’un qui ne lui met pas de pression. Ainsi, le cercle vicieux s’alimente tout seul, car tes propres peurs t’ont donné raison. Tu veux le briser ce cercle infernal dans lequel tu te sens piégée ? Vise les 5 points faibles de la jalousie.

1. Une émotion vorace qui se nourrit d’informations : affame-la !

De quelle façon commencent la plupart des crises de jalousie ? Par une nouvelle information dans ton champ de vision : tu as remarqué que ton partenaire a une nouvelle amie sur les réseaux, ou bien il ta parlé de cette collègue tellement intéressante, ou encore tu as surpris une notification sur son écran avec le prénom de son ex… Que se passe-t-il ensuite ? La jalousie engendrée par cette première information te demande toujours plus de nouvelles informations, dans le but de confirmer ou d’infirmer cette terrible intuition. Te voilà en train de stalker celles que tu soupçonnes, voire de fouiller le téléphone de ton petit ami, ce qui est rarement une bonne idée. Les informations que tu vas trouver ne calmeront pas tes angoisses. Bien au contraire. La jalousie cherche toujours à se donner raison, et déforme tout pour le faire.

La solution ? Si la jalousie est une affamée d’information, c’est parce qu’elle se renforce quand tu la nourris. Tu vas donc faire le contraire, et l’affamer. Fixe-toi comme défi de ne pas éplucher les notifications, les réseaux, et tout ce qui entretient les histoires que tu te racontes. Tu verras au bout de quelques jours le stress redescendre. Si tu as vraiment quelque chose à savoir, tu l’apprendras autrement, en temps voulus, et en attendant, tu protèges ta paix intérieure ainsi que ta relation. Tu veux un autre argument ? Souviens-toi que la jalousie crée des preuves même quand elles n’existent pas. Imagine par exemple que ton partenaire jaloux épluche ta messagerie : certes, tu sais bien que tu n’as rien à te reprocher, mais ne lui serait-il pas possible de se faire des idées sur ce collègue si drôle avec qui tu aimes échanger, ou sur cet ami d’enfance qui te complimente quand tu postes une photo ?

2. Une torture paradoxalement addictive : quand tu te rends comptes que tu aimes te faire du mal, force-toi à te faire du bien !

via GIPHY

Le paradoxe de la jalousie, c’est qu’elle est une torture psychique que l’on s’inflige soi-même, et contre laquelle on a tant de mal à lutter parce qu’elle est bizarrement addictive. Tu en doutes ? Souviens-toi de tous ces moments où tu as ressassé les souvenirs qui te faisaient pleurer, où as regardé encore et encore la photo d’une fille qui te faisait te sentir toujours plus mal dans ta peau et insuffisante… En effet, on peut être addict à ce qui nous fait du mal, et d’ailleurs, les addictions ne sont-elles pas toujours des habitudes qui nous détruisent ?

À LIRE AUSSI :  3 Façons Toutes Simples d'Éviter Les Hommes Qui Te Font Perdre Ton Temps

Là encore, tu vas casser le cercle vicieux de la jalousie : elle t’a appris à aimer te faire du mail, et tu vas réapprendre à te faire du bien. Instaure des rituels pour te permettre de faire quelque chose de bon pour toi à chaque fois que la jalousie de suggère de te torturer. Par exemple, à chaque fois que tu as envie de scruter les réseaux de son partenaire, appelle une amie qui a le don de te faire rire de tout, et à chaque fois que tu as la tentation de faire une scène ou de poser des questions intrusives, fais-toi un smoothie frais, une série d’abdos ou un masque. Il faut te chouchouter à chaque tentation esquivée pour créer de nouveaux automatismes dans ton cerveau.

3. Elle s’enracine dans le manque de conscience de ta valeur !

via GIPHY

Serais-tu jalouse si tu avais pleinement conscience de ta valeur ? Non, tu saurais que tes qualités uniques te rendent irremplaçable, et tu n’aurais pas la tentation de te comparer aux hypothétiques prétendantes de celui que tu aimes. La jalousie prend racine dans tes insécurités. Tu dois donc l’envisager comme un signal d’alarme t’indiquant qu’il faut soigner une blessure psychique, tout comme une douleur physique est le signal d’un problème à régler au niveau du corps.

À LIRE AUSSI :  Nicole Scherzinger : "Je n'ai pas d'enfants, je suis passée à côté de ma vie !"

Ainsi, plus la jalousie te dit te concentrer sur ton partenaire et ses supposées prétendantes, plus c’est un signe que tu dois te concentrer sur toi et le soin que tu dois t’apporter en vue de restaurer ton image de toi-même.

4. Elle utilise ton imagination pour te torturer : hack le système en orientant tes pensées !

via GIPHY

L’arme la plus puissante de la jalousie, c’est ton imagination. Elle s’en empare et te fait créer des scénarios sordides à l’infini : tu t’imagines que ton homme n’est pas où il dit être ni en compagnie de qu’il prétend fréquenter, tu supposes des interprétations à ses sourires, aux moments où il semble perdu dans ses pensées, à sa fatigue passagère ou à sa bonne humeur du jour…

Il te suffit alors de hacker le système en reprenant le contrôle de ton imagination. C’est toi la maîtresse de tes pensées, pas la jalousie : à chaque fois que tu te surprends en train de t’imaginer le pire, fais des exercices de visualisation qui vont te concentrer sur des émotions positives. Non seulement tu vas te sentir mieux, mais tu vas aussi faire jouer la loi de l’attraction à ton profit !

5. Elle utilise le cercle vicieux du stress !

via GIPHY

La jalousie se sert aussi du cercle vicieux du stress : quand tu traverses une période stressante, tu es plus facilement susceptible d’être jalouse, car cette émotion prend l’anxiété comme un terrain propice pour se développer. Une fois installée, elle va être à son tour une nouvelle source de stress, et c’est ainsi que s’enclenche un mécanisme qui te broie.

Tu peux en revanche lutter contre la jalousie avec les mêmes moyens qui peuvent te servir pour lutter contre ton angoisse : fais du sport, de la méditation, du rangement, regarde une série comique, écris ton journal intime…