Gabrielle Union : « Je Fais un Vision Board Chaque Année, et sur le 1er, il y Avait Déjà un Test de Grossesse »

Gabrielle Union a tout pour elle : elle est sublime, elle est mariée au basketteur Dwayne Wade et élève les fils de son époux avec tout l’amour d’une belle-maman dévouée, elle est une actrice reconnue, l’auteur d’un best-seller, elle lance sa deuxième collection de vêtements, mais aussi ses soins pour cheveux bouclés Flawless, by Gabrielle Union. Mais il manque une chose à cette femme comblée : être maman. Dans une interview pour Redbook, elle nous révèle comment elle travaille à atteindre ce but, et à ne pas perdre confiance en elle pour les autres objectifs de son existence.

Son parcours douloureux dans l’espoir d’être maman

Dans son autobiographie-confidence, We’re going to need some more wine, Gabrielle Union partage avec nous son parcours de procréation médicalement assistée, de fausse couche en fausse couche.

« J’ai fait 8 ou 9 fausses couches. Si vous voulez savoir le nombre exact, je devrai ressortir mes dossiers médicaux. »

Ne plus compter… Une manière de nous dire à quel point chaque fausse couche a été aussi déchirante que répétitive. Une manière de suggérer le découragement qui peut s’emparer d’une future maman qui, comme elle, passe par la fécondation in vitro, et doit cumuler les tentatives, d’espoir en déception, en nouvel espoir, en nouvelle déception … Elle nous raconte sans fausse pudeur les conséquences des traitements hormonaux sur son corps et sur sa vie affective.

Naturellement, avoir enfin un bébé est encore aujourd’hui la priorité de tous les objectifs qu’elle poursuit.

Créer un vision board pour rendre ses rêves tangibles

Redbook

Peux-tu imaginer que Gabrielle Union ait des difficultés à avoir confiance en elle et en sa capacité à atteindre ses rêves ? Comme nous toutes ? C’est pourtant le cas. Dans son livre comme dans ses interviews, elle est désarmante d’humanité, d’humilité et de sincérité. Elle se montre à nous comme notre semblable, nous révèle les peurs en coulisse de ses succès. Par exemple avant d’oser lancer sa ligne de vêtements, voici le genre de pensées qui l’empêchaient d’oser le faire :

« Pendant des années, j’ai été traversée d’idées de projets comme celle de créer ma propre ligne de vêtements, et j’ai eu de temps en temps l’appréhension d’être démasquée ! Oui ! Oh mon Dieu, ils vont se rendre compte que je suis incompétente… »

Eh oui, les femmes d’exceptions ne sont pas à l’abri du fameux « syndrome de l’imposteur », ce mécanisme psychologique qui pousse à sous-estimer sa valeur et penser que l’on doit nos succès à un malentendu, et que prendre une initiative de succès peut nous démasquer aux yeux des autres comme une personne non méritante.

C’est une des raisons qui a poussé Gabrielle Union chez un life coach qui lui a conseillé de faire un vision board, un tableau où coller des images lui permettant de visualiser ses rêves.

« Je fais un vision board chaque année. Parmi les images figurant sur mon premier vision board, il y avait une ligne de soins capillaires, le Kenya, et un test de grossesse Clearblue. Comme mes buts étaient sous mes yeux, j’ai pu regarder mes tableaux et me dire « Oui, j’ai beaucoup travaillé pour tout cela et je le mérite. ». Cela m’a aidée à arrêter de trouver la joie suspecte, à ne pas saboter quelque chose avant d’avoir une chance de le faire parce que j’avais peur d’être rejetée. Les seules choses qui ne se sont pas réalisées sont une ligne de cosmétiques, le Macchu Picchu, et un bébé. J’ai eu des tests positifs, mais aussi beaucoup de fausses couches, donc peut-être faut-il que je sois plus précise et que je choisisse une image de femmes avec un être humain voyageant dans ses orifices. Je mettrai cela sur mon tableau cette année, et je verrai ce qui se passera. »

L’amour et la compassion

Croire en ses rêves, se faire confiance, s’aimer malgré les échecs, et savoir qui elle est vraiment, c’est le but du coaching que suit Gabrielle Union. En plus du vision board, voici quelques conseils de développement personnel qu’elle partage avec nous:

  • Créer une liste de ce qui te rend heureuse, de ce qui te déplaît, de ce qui t’ennuie, de ce qui t’a rendue euphorique… en l’analysant, tu en sauras davantage sur qui tu es vraiment.
  • Corrige tes anciennes erreurs. Repense aux personnes à qui tu as causé du tort, avec qui tu as manqué de patience ou de compréhension, sur lesquelles tu as voulu prendre le dessus. Réfléchis à ce qui t’a motivée à mal agir, retrouve ces personnes et excuse-toi sincèrement.
  • Sois empathique, et pas seulement quand c’est valorisant à tes propres yeux, ou facile. Aie de la compassion avec tes proches comme avec tous ceux que tu croises.
  • Sois à l’écoute: les personnes que tu croises ont besoin d’être écoutées, vraiment écoutées. Sois ouverte et attentive à leur histoire.
  • Fais taire la négativité : ne médis pas, et ne te rends pas complice de gossip en écoutant ceux qui s’y laissent aller : « Quand quelqu’un commence à critiquer, je dis « Je ne peux pas. »: ça arrête les gens d’un coup. Ils demandent « Quoi ? Tu ne peux pas quoi ? » Je réponds « Écouter ça. Non, je ne peux pas. C’est tellement négatif. On ne peut pas revenir aux histoires sur les bêtises de ton enfant ? Parce que ça, c’était drôle. » Tu dois dire ça avec un clin d’œil et un signe de tête, mais ça fait taire les gens. J’avais l’habitude de faire ça si la conversation portait sur quelqu’ un que j’aimais : tu ne dis pas de mal de mes amis ou des membres de ma famille devant moi. Mais à présent c’est général, parce que quand tu laisses faire ça dans ton espace, même si tu n’y participes pas ou si tu n’es pas d’accord avec ce que tu entends, ton silence te rend complice de cette énergie négative, et ça se retourne contre toi. »

On commence tout ça aujourd’hui ?

Elise
Elise

L’amour est ma valeur première. Je suis convaincue qu’en cherchant l’harmonie en couple, nous trouvons la part de nous-même la plus rayonnante. Alors soyons brillantes et influentes: aimons et vivons avec générosité et intelligence. Nous sommes fortes, nous sommes belles, nous sommes libres. Nous nous donnons le pouvoir, de Femme à Femme. Inspirons-nous les unes des autres pour changer nos vies et le monde qui nous entoure.

REJOINS LA
#TEAMFI

 
Pour recevoir ta dose de motivation
et être au courant de nos évènements
avant tout le monde
S'ABONNER
close-link