American Crime Story – Impeachment : La Série Pour Changer de Regard sur Monica Lewinsky

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Impeachment - American Crime Story

L’affaire Monica Lewinsky a défrayé la chronique en 1998, en rendant publique la liaison du président Bill Clinton et de sa stagiaire, Monica Lewinsky. Cet épisode très médiatique est non seulement resté dans les mémoires car il a failli causer la destitution du président des Etats-Unis, mais aussi parce qu’il s’est produit au début de l’ère d’internet, faisant ainsi de la jeune femme de 22 ans la 1ère personne au monde à vivre quelque chose de malheureusement courant aujourd’hui : l’exposition de sa vie privée au monde entier et le cyberharcèlement.

Dans la série Impeachment, American Crime Story, ce moment de l’histoire contemporaine nous est raconté en nous offrant la possibilité de porter un regard plus éclairé sur les épreuves d’une femme résiliente, Monica Lewinsky.

Une femme blessée

Quand nous ne connaissons pas l’histoire d’une personne, nous sommes plus facilement enclins à juger ses erreurs. Ainsi, Monica Lewinsky n’a pas bénéficié de la compassion du public qui se disait qu’elle s’était mise toute seule dans une situation difficile : avoir une liaison avec un homme plus âgé, qui plus est son patron, qui plus est un homme marié, qui plus est le président des Etats-Unis! On a du mal à être indulgente face à un tel cumul de prises de risques, surtout quand l’histoire en question cause la souffrance d’une épouse, Hillary Clinton. Pourquoi Monica s’est-elle mise dans une telle situation ? Par bêtise ? Immoralité ? Egoïsme ? Ambition ?

Aucune de ces raisons ne tient quand on découvre le parcours de cette femme. Tout d’abord, le divorce de ses parents la laisse profondément déstabilisée dans son image des relations amoureuses. Puis elle lutte durant toute son adolescence et sa jeunesse avec ses problèmes de poids et une image très dégradée d’elle-même, dans le Beverly Hills impitoyable des années 90. A 14 ans, elle est violée par un moniteur de colonie, plus âgé qu’elle. Rejetée par les garçons qui lui plaisaient au lycée, ayant l’impression que personne ne s’intéresserait jamais à elle, elle tombe facilement sous l’emprise d’un employé du club de théâtre de son lycée, âgé de 24 ans et fiancé. Pendant 2 ans, il va la manipuler pour lui faire accepter d’être sa maîtresse, allant même jusqu’à lui demander d’être l’amie de sa femme pour la voir plus facilement.

On comprend mieux comme cette jeune femme blessée dans son image d’elle-même et déboussolée dans ses repères amoureux tombe sous le charme d’un homme plus âgé et marié, ayant l’aura du président des Etats-Unis. Elle était bien plus vulnérable que d’autres jeunes femmes l’auraient été dans la même situation.

giphy

Une femme ambitieuse

Quand une femme séduit un homme de pouvoir, on la soupçonne souvent d’avoir un intérêt à cette liaison. Certes, Monica Lewinsky a toujours été une femme ambitieuse, et était très heureuse d’avoir un poste de stagiaire à la Maison Blanche après ses études de psychologie et de communication. Mais à ce moment-là, elle ne connaissait Bill Clinton que par les médias.

À LIRE AUSSI :  Comment Protéger ton Couple des 5 Dangers des Réseaux Sociaux

Ensuite, elle lui a demandé de faire jouer ses contacts pour lui obtenir un poste chez Revlon, mais c’était dans l’optique de compenser la perte de son emploi à la Maison Blanche, d’où elle avait été évincée quand des rumeurs ont commencé à courir sur le comportement du président avec les femmes. Ce poste chez Revlon, elle l’a perdu dès que sa liaison a été révélée au public. Il en est allé de même pour les autres opportunités professionnelles qu’elle aurait pu avoir les années suivantes. A-t-elle donc retiré un bénéfice de cette histoire ? Non.

Certes, elle a fini par se servir du bad buzz pour diverses tentatives professionnelles, mais tout cela l’a plutôt desservie qu’aidée. D’ailleurs, elle ne voulait pas ébruiter sa relation, ce qui a même failli la conduire en prison pour parjure.

giphy

Une femme amoureuse

Monica Lewinsky est loin d’être la séductrice opportuniste que les médias ont fait d’elle. Sa relation avec Bill Clinton était pour elle une histoire d’amour. Durant 2 années, elle a passé son temps à attendre un moment furtif avec le président ou un appel de lui, assise à côté de son téléphone au lieu de profiter de sa vie de jeune femme. A chaque fois qu’elle saturait de cette situation, et qu’elle était sur le point de raisonner ses sentiments, Bill Clinton lui offrait un cadeau ou lui disait des mots tendres, faisant fondre sa résistance et lui redonnant de l’espoir. Même menacée de la prison, elle a tout tenté pour protéger l’homme qu’elle aimait en niant leur relation.

En somme, cette jeune femme a vécu ce que nous avons presque toutes connu : attendre désespérément un message, pleurer des heures entières, prise au piège d’une relation toxique.

giphy

Une femme trahie

Celle qui a révélé au grand jour la relation de Monica Lewinsky avec Bill Clinton n’est pas un journaliste ni un enquêteur : c’est une femme qu’elle croyait être son amie.

Mutée à la défense, Monica rencontre Linda Tripp, une femme plus âgée qu’elle ayant de multiples raisons d’être aigrie et revancharde: complexée, mal dans sa vie, évincée elle aussi de la Maison Blanche pour des raisons aussi bien professionnelles que liées à sa personnalité, et opposée politiquement à Clinton, celle-ci voit en Monica l’occasion de se venger du président tout en donnant un sens à sa vie en se créant un personnage de lanceuse d’alerte.

À LIRE AUSSI :  10 Citations de Meagan Good sur la Vie, Dieu et l'Amour

Elle devient la confidente de Monica, contribue à entretenir ses illusions sur l’amour que celle-ci attend du président, et enregistre ses conversations téléphoniques avec la jeune femme, même quand celle-ci est en larmes et confie son envie de mourir. Elle se fait l’instrument d’intérêts politiques et médiatiques divers, détruisant la vie d’une jeune femme en exposant au monde entier les détails de sa vie sexuelle.

giphy

Une femme résiliente

Au moment de la révélation de l’affaire, Monica Lewinsky a frôlé le suicide. Elle raconte aujourd’hui que sa mère ne la laissait pas dormir seule ni se doucher porte fermée, de peur qu’elle ne mette fin à ses jours.

Année après année, Monica Lewinsky a essayé de tirer parti de sa notoriété involontaire, faute de pouvoir être oubliée et poursuivre une vie professionnelle et personnelle normale, enchaînant les difficultés, supportant encore et toujours les conséquences de son erreur de jeunesse.

A partir de 2015, elle décide de faire de ses épreuves une occasion d’aider les personnes victimes de cyberharcèlement. Ayant été la première à voir sa vie s’effondrer suite la publication de son intimité sur internet, et à subir des années de harcèlement médiatique et numérique, elle a tenu une série de conférences appelant à changer l’éthique de nos commentaires en ligne. Voici un extrait de sa conférence TED-X, qui nous donne un exemple puissant de résilience et de courage :

« Pourquoi est-ce que je parle maintenant ? Parce que c’est le moment. C’est le moment de ne plus être otage de mon passé. C’est le moment de ne plus vivre dans la honte. C’est le moment d’écrire moi-même mon histoire. Ce n’est pas juste pour sauver ma vie. Tous ceux qui vivent une humiliation publique ont besoin de savoir ceci : vous pouvez survivre à cette épreuve. Je sais que c’est dur. Ce ne sera peut-être pas sans douleur ni facile, mais vous pouvez écrire une autre fin à votre histoire. Ayez de la compassion pour vous-mêmes. Tout le monde mérite de la compassion, sur internet comme partout.

Les Plus Populaires