Beyoncé : Sa Lettre ouverte après la mort de Alton Sterling & Philando Castile

Alton Sterling, Philando Castile… Deux hommes noirs assasinés de sang froid par des policiers. Deux vies volées qui viennent s’ajouter à une liste déjà bien trop longue. Sur fond d’un problème racial avéré, c’est tout le système policier et judiciaire américain qui est remis en question. Une hypocrisie latente tend à justifier ces bavures policières. Pendant encore combien de temps ces vies humaines et innocentes continueront-elles d’être volées ? Les manifestations ont eu beau se succéder au rythme des morts Afro-Americains, rien n’y fait. La colère éclate, l’injustice laisse un goût amer.

De nombreuses personnalités se mobilisent et lèvent la voix afin que cela cesse. Un appel est lancé. Ainsi, Beyoncé publie cette lettre ouverte contre ces tueries abjectes.

3points1 (1)

beyonce-lettre-ouverte

guillemets

 

Nous sommes écœurés et épuisés par les assassinats de jeunes hommes et femmes de nos communautés. Il nous appartient de nous mobiliser et de leur dire : « ARRÊTEZ DE NOUS ASSASSINER » Nous ne voulons pas de votre compassion. Nous voulons juste que nos vies soient respectées de tous.

Nous allons nous lever comme une communauté se doit de le faire et combattre toute personne convaincue que les meurtres ou tout acte violent commis par ceux qui sont supposés nous protéger sans conditions ne reste plus impuni.

Le vol de ces vies humaines nous laisse sans aide et sans espoir.

Mais nous devons continuer de croire en cette bataille pour les droits de notre future génération, pour les futurs jeunes hommes et jeunes femmes qui croient en la bonté.

Ceci est une cause humaine. Peu importe votre race, votre sexe ou votre orientation sexuelle. Ceci est une bataille pour toute personne qui se sent marginalisée et qui se bat chaque jour pour la liberté et les droits de l’homme.

Ce n’est pas une plaidoirie contre tous les officiers de police mais contre toute personne qui échoue dans la considération de la valeur d’une vie humaine, cette guerre déclarée contre les personnes de couleur et toute minorité doit cesser.

La peur n’est pas une excuse. La haine ne triomphera pas.

Nous avons tous le pouvoir de transformer notre colère et notre frustration en actions. Nous devons user de nos voix pour solliciter les politiciens et législateurs de nos quartiers et exiger des changements sociaux et judiciaires.

Pendant que nous prions pour les familles de ALTON STERLING et PHILANDO CASTILE, nous allons aussi prier pour que la peste de l’injustice cesse de proliférer dans nos communautés.

Cliquez ici pour contacter les politiciens et législateurs de vos quartiers.

Votre voix sera entendue.guillemets-autre

 

À LIRE AUSSI :  Christiane Taubira : une femme de caractère, de cœur et de convictions

Capture d’écran 2016-07-08 à 11.18.20

Capture d’écran 2016-07-08 à 11.19.26

 

Les Plus Populaires