Oprah Winfrey speaks after accepting the Minerva award at "The Women's Conference 2010" in Long Beach

Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent

Le livre ‘Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent’ est une référence dans le domaine du développement personnel. L’auteur nous présente un processus de changement qui, avec le temps et l’engagement, permet de réelles transformations de nos paradigmes et  cadres de référence. L’ouvrage nous offre aussi une autre vision d’un mode de vie basé sur des principes d’éthique, d’intégrité, de sagesse et de bon sens.

3points-300x67

Habitude 1 : Être proactif


IDÉE-CONCEPT : Je suis entièrement  libre de choisir  ce que je souhaite et je suis responsable de mes choix.


L’auteur explique que face à un événement difficile, il existe 2 attitudes :

  • La réactive : c’est une personne qui subit les événements de la vie et qui a tendance à se poser en victime et  à dépenser l’essentiel de son énergie à se plaindre.
  • La proactive : c’est une personne qui réfléchit à la vie et aux événements et qui décide d’avoir une attitude saine en apprenant de ses erreurs et en progressant. 

Il faut cesser de s’inquiéter pour des événements sur lesquels nous n’avons ni emprise ni contrôle, afin de se concentrer sur ceux dont on peut être acteur, et donc proactif.

On peut ainsi passer du statut de personne réactive qui se laisse porter par l’extérieur, à celui de personne proactive qui prend le temps de construire des réponses adéquates et réfléchies en accord avec ses principes. C’est ce type de personne qui obtient des résultats !

Une personne proactive prend le contrôle de son environnement et décide que sa vie lui appartient. Elle assume ses choix, ses envies et ses décisions.

Pour sortir de la réactivité, il faut savoir prendre des initiatives face à ce qu’on peut contrôler, et ne pas se sentir victime, car on a toujours  le choix de changer sa vie. Les personnes réactives  se contentent donc de blâmer les circonstances, la malchance, la vie, les autres…. La conséquence de cette résignation est de ne plus faire le moindre effort et de baisser les bras face à l’adversité. Alors que les événements de notre vie sont dus à des décisions et à des choix que nous prenons.

Nous n’avons peut-être pas toujours un contrôle sur les événements, mais nous avons toujours la possibilité de choisir notre réponse et d’influencer le cours de nos vies. Il faut se concentrer sur les moyens d’agir en arrêtant de se focaliser sur ce que l’on ne peut pas contrôler.

L’homme est ce qu’il fait.”
– André Malraux –

 

Habitude 2 : Sachez dès le départ où vous voulez aller

Avoir une vision de ce que l’on souhaite atteindre et réaliser, pour ensuite  mettre en place un plan d’action qui définit nos priorités.


IDÉE- CONCEPT : On peut créer sa vie.


Pour réussir, il faut établir une vision de ce que l’on souhaite… Un  “plan de vie” à 5 ans, 3 ans, 6 mois sur les plans personnels et professionnels. Il faut donc penser à  vos activités et sous-objectifs en fonction de vos buts. Pour cela, il est utile de comprendre quels sont nos centres  d’équilibre et ce qui nous est important personnellement : relations, argent, carrière, famille…

Une fois que l’on sait ce qu’est notre rêve, on peut en déduire notre « mission personnelle. » On pourra alors améliorer notre efficacité au quotidien en se concentrant sur les activités qui permettront d’atteindre nos buts.

  • HABITUDE 1proactivité – Je suis le programmateur de ma vie
  • HABITUDE 2mission personnelle – J’écris le programme

Sachez dès le départ où vous voulez aller.

Il faut mentalement clarifier vos objectifs et les visualiser, afin de mettre vos priorités aux bons endroits.

L’auteur propose de rédiger un énoncé de mission personnelle formulant positivement la vie que l’on souhaite vivre. C’est un processus de réflexion qui prend un peu de temps et qui se révise régulièrement. Ce procédé constituera une vraie boussole. En tenir compte permet d’établir des objectifs en accord avec nos aspirations. 

En bref : avoir une vision de ce que l’on souhaite réaliser durant sa vie et en déduire les directions à prendre.

 

Habitude 3 Donnez la priorité aux priorités

 Il faut consacrer du temps à ce qui est important et non à ce qui semble urgent.


IDÉE-CONCEPT : Les choses les plus importantes sont la priorité.


L’auteur propose de classifier ses activités suivant la matrice suivante :

7-habitudes-a

Il présente l’habitude 3  comme ceci :

Après avoir pris conscience que nous sommes le programmeur, après avoir écrit le programme, maintenant mettons le programme en application (sous-entendu : votre priorité chaque jour est de vous rapprocher de votre mission, votre rêve, votre objectif).

C’est étonnant combien certaines personnes peuvent s’épuiser toute une vie, sans rien accomplir de ce qu’ils avaient pourtant prévu.

Pour être efficace, il faut privilégier l’important et non l’urgent.  Et pour ce faire, il faut savoir éliminer de sa vie tout ce qui est futile – ce qui peut attendre, ce qui n’est pas prioritaire.

La troisième habitude nous aide à gérer notre temps. Nous avons tous des longues listes de choses à faire, et il est facile de se laisser submerger malgré une organisation méthodique.

L’auteur nous invite à évaluer toutes les tâches selon 2 axes :  l’urgence et l’importance.

 

Habitude 4 : Pensez gagnant/gagnant

Pour trouver des solutions  il est nécessaire d’adopter une mentalité d’abondance.


IDÉE-CONCEPT : Les ressources ne manquent pas ; il y en a assez pour tout le monde.


Il faut prendre conscience du fait qu’il y a suffisamment de ressources pour tout le monde et que notre succès n’implique pas l’échec. C’est donc avant tout un état d’esprit qui sous-entend que le succès arrive lorsque l’on suit une approche basée sur la coopération plus que lorsque l’on suit une approche basée sur la confrontation. Le bonheur est à la portée de tous. Il est inutile d’envier son prochain ou de le jalouser. Le concept peut paraître simple, mais sa mise en pratique demandera une honnêteté, une clarté d’esprit et un certain courage.

Aiguiser ses facultés, c’est progresser par soi-même : le renouvellement permanent grâce à sa curiosité. Lancez-vous des micro-défis : chaque semaine, posez-vous des  questions, lisez des articles, changez votre façon d’aborder votre travail et tirez des leçons de ce qui se passe.  Expérimentez et questionnez la vie pour sortir de l’ennui et de la monotonie.

Voyez l’autre dans une optique de  gagnant-gagnant. On souhaite satisfaire l’autre et être satisfait soit même, afin que la relation soit fructueuse et riche, et surtout pérenne et constructive. En agissant de cette manière on gagne doublement : d’abord parce que l’on obtient quelque chose pour soi, et ensuite parce qu’on a la satisfaction d’avoir tenu compte des besoins de l’autre et d’avoir fait preuve de respect. 

Cherchez à trouver des solutions satisfaisante afin de bâtir des relations solides sur le long terme.

Habitude 5
 : 
Cherchez tout d’abord à comprendre, ensuite à être compris

Une écoute empathique est indispensable pour comprendre véritablement une personne et s’ouvrir à ses idées.


IDÉE-CONCEPT : Stop au jugement et aux conclusions sans fondements ! Apprendre à écouter  pour diagnostiquer en profondeur. Communiquer réellement dans le respect d’autrui.


La plupart du temps nous cherchons surtout à être compris. On se concentre sur nos idées, notre message et avons tendance à  occulter l’importance de ce que l’autre personne a à dire. Il en résulte un « dialogue de sourd » où l’on s’intéresse seulement à exposer son propre point de vue.

L’auteur nous met en garde aussi sur la mauvaise écoute qui consisterait à écouter l’autre et interpréter ce qu’il dit de manière autobiographique. C’est-à-dire comprendre ce qui nous est dit seulement au travers de notre prisme, nos expériences et notre compréhension de la vie.

Investir le temps et les efforts nécessaires à une réelle compréhension de l’autre va nous permettre de changer la dynamique de l’échange. Si l’autre personne se sent plus écoutée et comprise, elle va se montrer plus ouverte et donc plus encline à écouter ce que nous avons à lui dire.

Cherchez toujours à comprendre votre interlocuteur en adoptant 2 postures d’écoute empathique :

  1. S’interdire de couper ses phrases en répondant du tac au tac, et donc, imposer son point de vue. Éviter d’imposer des solutions toutes faites, mais plutôt accompagner la personne dans son raisonnement et l’aider à avancer.
  2. Lui poser des questions en lui montrant qu’on s’intéresse à elle et qu’on souhaite en savoir plus sur ce qu’elle nous dévoile.

On a tendance souvent à vouloir se faire comprendre sans vraiment écouter l’autre, à vouloir parler en premier, à s’estimer incompris sans avoir fait de gros efforts pour comprendre.

La plupart des problèmes viennent de cette absence d’écoute initiale : on croit savoir ce que pense l’autre et on y réagit, alors que bien souvent on n’a pas donné à l’autre la chance de pouvoir s’exprimer, ni le temps de pouvoir nous expliquer en détail son point de vue. Une fois qu’on a pu reformuler ce que pense l’autre et qu’il a le sentiment qu’il a été écouté et compris, alors la discussion prend une toute autre dimension. Le climat devient détendu et confiant, et la résolution du problème peut ensuite avoir lieu. 

Habitude 6 Profitez de la synergie

Cette habitude  repose sur le principe que « le tout est plus grand que la somme des parties. » 


IDÉE-CONCEPT  : Comprendre que la synergie veut dire, esprit de l’abondance.


Optez pour une “mentalité d’abondance” en partant du principe qu’il y a des choses à partager. Prenez la peine de discuter avec vos partenaires en recherchant un compromis acceptable pour une victoire commune.

En s’écoutant sincèrement, on peut faire émerger des solutions nouvelles qui pourront satisfaire toutes les parties. Au final, tout le monde gagne : chacun est satisfait par la solution proposée car elle tient compte des besoins de chacun. De plus, la relation interpersonnelle s’en trouve enrichie et solidifiée.

On parle ici de synergie dont le but est de chercher des solutions plus innovantes et plus riches, au-delà des compromis : d’abord, j’ai ce que je veux, et ensuite j’ai réussi à satisfaire la demande et le besoin de l’autre. Seul, on n’arrive à rien. Pour travailler de manière coordonnée, il faut que tous les participants y trouvent leur compte.

Stephen COVEY nous explique que, lorsque une symbiose existe, dans une famille, un couple ou une entreprise, les résultats sont largement supérieurs à la somme des contributions de chacun.

Lorsqu’un seul homme rêve, ce n’est qu’un rêve. Mais si beaucoup d’hommes rêvent ensemble, c’est le début d’une nouvelle réalité.
– F. Hundertwasser –

Habitude 7 Aiguisez vos facultés

Être capable d’entretenir notre « capacité de production. »


IDÉE-CONCEPT : Pour maintenir et faire évoluer nos capacités, nous devons renouveler l’ensemble de nos ressources physiques, émotionnelles, mentales et spirituelles.


L’auteur conseille d’entretenir les 4 dimensions qui constituent, selon lui, la condition humaine :

  1. Exercice spirituel : objectif dans la vie, principes, médiation …
  2. Exercice physique
  3. Exercice mental : éducation, lectures
  4. Exercice social: synergies, relations, communication, empathie

La qualité de notre existence dépend  du niveau de développement de chacun de ces aspects de la vie. Entretenir ces capacités est la base de notre efficacité et ne doit donc être négligé sous aucun prétexte. Il faut aiguiser vos facultés pour former un individu équilibré.

 Nous devons chercher un équilibre conjuguant le physique, le mental, le social et le spirituel. Nous ne pouvons aller de l’avant que si nous le voulons et cela n’est possible que si l’on est bien dans sa peau. Il est donc important de passer du temps à s’entretenir physiquement, à apprendre de nouvelles choses, à faire le point sur ses objectifs

Tout paraît impossible jusqu’au moment où l’on agit ; alors, on s’aperçoit que c’était possible.
– Evelyn Underhill –

3points1

ACHETER LE LIVRE

7777-192x300

Cliquez ici

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *