Comment Ne Pas Répéter Les Erreurs De Nos Parents

Nos modèles parentaux sont prédominants dans notre devenir adulte.  Ils influent sur notre devenir, notre manière d’être et de penser.  Le temps passant, on finit par prendre conscience qu’on parle de la même manière, qu’on pense à l’identique et qu’on reproduit les mêmes erreurs. Cela fait peur !

Cette transmission a lieu chez tout le monde à des degrés plus ou moins importants. Tu as le choix entre l’accepter ou changer… La question est  : Comment faire ?

1. Repérer ce qu’on reproduit

L’adulte que tu es a tendance à agir en fonction de ce que tu as appris en étant enfant.

Par exemple :

  • Tu offres uniquement des cadeaux à tes enfants pour Noël et les anniversaires tout comme c’était le cas durant ton enfance.
  • Souvent, tu te sens obligé de passer l’aspirateur tous les soirs comme le faisait ta mère.
  • Il t’arrive de t’énerver rapidement si on te contredit, comme c’était le cas de ton père.

La liste est longue !

Prends le temps de te poser en réfléchissant aux actes que tu fais par mimétisme sans t’en rendre compte. Ensuite analyse le tout en te demandant si tu es dans l’obligation d’agir de la sorte ? Ne serait-ce pas mieux si tu lâchais prise face à toutes ses habitudes venant de ton passé ?

Je te propose de te créer un tableau à 3 entrées :

  1. Quelles sont les habitudes qui viennent de mes parents ?
  2. Est-ce que ce sont des habitudes qui me dérangent ?
  3. Comment puis-je les changer ?

Cela va te permettre de savoir concrètement où tu te situes et ce que tu dois modifier dans ta vie pour être plus en paix avec toi-même au travers de tes actes et de tes pensées.

Tu laisseras vite les remords et les regrets dans la case « passé ». Tu seras quels comportements il conviendra de mettre en place pour être totalement toi-même quel que soit la situation.

« Les amères leçons du passé doivent être réapprises sans cesse »

EINSTEIN

2. Va, vis, deviens

Si tu veux avancer dans la vie, il ne faut pas rester braquer sur les obstacles à éviter, mais regarder droit devant en fixant tes buts à venir.

Rester figer sur ton passé en reproduisant des comportements qui viennent de tes parents : ce n’est pas la solution ! Tu dois prendre la décision d’être toi envers et contre tous ! Les erreurs que tu vas commettre seront les tiennes et tu en porteras l’entière responsabilité.

Prends le temps de réfléchir à ce que tu veux faire, être et devenir. Le passé est là pour tirer des leçons et non pour être reproduit à l’infini.

Tes parents sont des entités différentes, tu as ta propre identité qui fait de toi un être unique. Tu as le pouvoir de changer les choses en arrivant à être consciente de ce qui t’habite ici et maintenant.

« Le seul charme du passé, c’est qu’il est passé. »

OSCAR WILDE

Xenia Adonts

3. Le pardon et la gratitude

On répète les erreurs, car on n’arrive pas à pardonner et à éprouver de la gratitude. Le fait d’arriver à pardonner c’est se donner la possibilité de continuer à avancer sans le poids du passé.

En pardonnant à nos parents, on débloque nos maux, car on reconnaît le mal qui a été fait. On prend la décision de laisser nos cicatrices là où elles sont, car elles n’ont plus de place dans notre quotidien.

La gratitude nous permet d’ajouter de l’amour là où jadis fleurissaient la tristesse et la douleur.

Je te propose d’écrire dans ton carnet les mots qui résonneront comme un pardon et une gratitude.

Par exemple :

  • Maman, je te pardonne de ne pas avoir été présente et je te remercie d’avoir fait ce que tu as pu.
  • Papa, je te pardonne ta violence et je te remercie d’avoir essayé d’être un bon père.

Délivre-toi du mal qui t’empêche d’avancer et fais la paix avec ce que tu ne peux pas changer.

Le changement 

À présent, tu es fin prête à changer et devenir ce que tu as toujours été. Une fois que tu es libérée du bagage émotionnel de tes parents, tu vas te sentir plus libre et plus légère.

Pour changer, il faut comprendre d’où viennent nos maux et mettre en place une action pour modifier notre manière de faire.

Après avoir identifié le problème et avoir mis en place les actions correctives, tu vas pouvoir changer dans le sens qui te convient.

Pour ce faire je te propose à nouveau de te créer un tableau à 3 entrées :

  1. Ce que je veux changer
  2. Ce que je vais mettre en place
  3. Le temps que je me donne pour ce changement

 » Pour s’améliorer, il faut changer.Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ».

W.CHURCHILL

En conclusion

Nos parents sont nos premiers modèles à tous les niveaux : amour, comportement, respect, manière de faire… Ils ne sont pas parfaits, mais ils ont tenté de faire ce qu’ils pouvaient. Nous avons le choix de nous émanciper d’eux par une réelle prise de conscience de la transmission donnée.

Sache que parfois dans la vie, il peut être nécessaire de recourir à une aide extérieure. Notre capacité de compréhension reste limitée à notre sphère personnelle. Un psy ou un coach va pouvoir t’interpeller à des niveaux inconscients et dès lors mettre en route un changement de vie rapide et efficace.

Boss sur ton autonomie.

Travaille sur ton individualité.

Découvre qui tu veux être.

Décide de sortir de ton passé pour rentrer dans ton présent.

Jessica
Jessica

Coach en développement personnel et experte en relation amoureuse, je dispose des techniques pour pouvoir vous aider rapidement et efficacement. Prenez-vous en main ! Devenez acteur de votre vie ! Décidez au lieu de subir ! Jess Sa page : https://www.facebook.com/jessetvous/ Son site : http://jessetvous.fr/

REJOINS LA
#TEAMFI

 
Pour recevoir ta dose de motivation
et être au courant de nos évènements
avant tout le monde
S'ABONNER
close-link