Les 5 commandements d’une blogueuse à succès

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Toutes les blogueuses qui ont du succès vous diront : « On ne se lève pas un matin avec l’envie de créer un blog professionnel. » C’est vrai et faux.

La plupart de celles qui ont du succès aujourd’hui appartiennent à une génération de blogueuses qui ont commencé il y a plusieurs années (qui se souvient de Skyblog? lol). En 2007-2008, personne ne pouvait s’imaginer vivre du blogging. Elles ont tissé leur audience petit à petit, sans stratégie commerciale aucune. C’est pourquoi elles vous diront qu’il ne faut pas se lancer dans le blogging dans un but financier.

Mais leur époque, c’est l’Antiquité d’Internet ! Depuis, on a inventé Facebook, Twitter, Pinterest etc. Depuis Internet est devenu le média incontournable pour que les marques puissent se faire connaître. Des blogs comme ManRepeller créé il y a juste trois ans (et professionnalisé presque immédiatement) nous montrent qu’on peut très rapidement faire son trou. Le hic, c’est que se lancer dans un blog média aujourd’hui c’est arriver dans un marché déjà complètement saturé d’informations. Réussir n’est pas mission impossible, c’est juste plus difficile.

 

5-commandements

 

L’objectif d’un blog média, comme tout média classique, c’est de développer et fidéliser son audience afin de la mettre à disposition d’annonceurs contre une rémunération (en bref, de la publicité). Si en général, les blogueurs comprennent la partie “développer et fidéliser son audience” (avoir un concept, créer le suspens, utiliser les réseaux sociaux…) ils ont plus de mal avec la partie “annonceurs”. En effet, tous les blogs populaires n’attirent pas les annonceurs ! Voici les 5 commandements du blog média:

 

1. La qualité toujours tu proposeras.

Les annonceurs ont une image de marque à défendre. Par conséquent, ils ont certains standards. Ce qui peut convenir à vos lecteurs ne leur conviendra pas nécessairement. Bref, ne négligez pas l’optimisation du site, l’orthographe etc.

2. Longévité et régularité tu t’imposeras.

C’est important pour les lecteurs mais encore plus pour d’éventuels annonceurs ! Qui paiera pour une bannière sur un blog qui publie de façon irrégulière ?

3. En mesure de qualifier et mesurer ton audience tu seras.

Pas de monétisation possible si vous êtes incapable d’expliquer qui sont vos lecteurs (quelle ville ? quel âge ? homme ou femme ? quelle catégorie socioprofessionnelle ?). C’est peut-être même plus important que de savoir combien de lecteurs vous avez.

4. Un réseau hors-virtuel tu développeras.

Vous devez témoigner de votre professionnalisme mais ça ne peut pas se faire sur internet ! La confiance se développe hors du web: allez aux événements de votre domaine, faites-vous connaître (et apprécier) des journalistes etc.

5. Humilité tu garderas.

Vous n’êtes pas Oprah Winfrey. Personne ne se souviendra de votre blog dans dix ans (qui sait ce que deviendra Internet d’ici-là). Les marques elles, jouent sur du très long-terme. Donc, peu importe vos 20 000 fans Facebook, ne prenez pas la grosse tête.

trait-rose

*Est-ce qu’on se fait vraiment de l’argent avec un blog ?

Certains parviennent à vivre très correctement de leur activité. Mais il faut avant tout connaître la valeur de son information. Il est possible de se lancer si :

1. L’information que vous proposez est utile => vous avez des lecteurs.
2. L’information que vous proposez est ciblée => vous connaissez vos lecteurs.
3. L’information que vous proposez n’a pas une forte valeur-ajoutée => vos lecteurs ne seraient pas prêts à payer pour votre information. Si oui, n’en faîtes pas un blog, vous perdrez de l’argent !

FOCUS

Évènement à ne pas manquer

Shopping Basket