Les 7 Blogueuses & Youtubeuses beauté voilées à suivre

Peu de personnes réussissent à comprendre ce que représente le voile pour les femmes musulmanes. Très peu arrivent à voir la beauté et la valeur qui peut résider dans ce tissu. Porté pour une raison précise, le voile est de plus en plus mis en avant par des femmes fashionista. Car pour elles, hors de question de le retirer pour plaire à qui que ce soit. Voilà pourquoi, elles l’associent avec goût à leur style vestimentaire ainsi que leur maquillage. Elles prouvent que mode, beauté et foi peuvent s’allier à la perfection. Voici 7 blogueuses et/ou youtubeuses qui ont attiré notre attention.

3points1 (1)

1. Asma Fares

youtubeuse asma fares

Asma Fares est la perle de la France. YouTubeuse beauté, elle affole la toile à cause de son voile, peu accepté dans la sphère médiatique en France. Comme mentionné dans notre introduction, Asma Fares prouve et affirme que l’on peut combiner foi et féminité. Ses conseils se porte sur le maquillage, le soin de la peau et des lookbook pour différentes occasions. Elle est un rafraîchissement pour le monde de la beauté française et une source d’inspiration pour les musulmanes de France.

SA CHAINE YOUTUBE

2.  Dina Tokio

dina-tokio

Dina Tokio est la hijabista la plus populaire sur le net. Égyptienne d’origine, c’est en Angleterre qu’elle et son mari demeurent. Blogueuse et youtubeuse à succès, elle partage son goût prononcé pour la mode, le maquillage et les voyages au bout du monde. Son succès se fait ressentir avec plus de 500 000 abonnés sur YouTube et 1 millions sur Instagram. Ce qu’on aime, c’est son élégance avec un grand E, son petit bout de vie qu’elle partage avec nous, sa manière d’accessoiriser ses voiles avec des tenues chic et décontractées et surtout sa volonté de briser le stéréotype que le monde créé à tort sur la femme musulmane.

“Penser qu’une femme musulmane porte une longue robe noire est un stéréotype. Les gens s’imaginent que notre style nous indiffère, comme si les femmes voilées ne pouvaient pas bien s’habiller .”

Aujourd’hui, elle dépasse son statut de blogueuse et s’impose en femme d’affaire grâce à sa marque de vêtement Days of Dolls qui allie style urbain et respect des codes vestimentaires musulmans.

SON BLOG

SA CHAINE YOUTUBE

 

3. Sagal Ibrahim Shire

sagal ibrahim blogueuse voilée

Sagal Ibrahim Shire est une blogueuse beauté somalienne résidant au Royaume Uni. En plus de ses conseils sur le  soin de la peau, Sagal a une passion : le turban qu’elle pose sur sa tête de différente manière et de différente couleur. Oui, elle joue de manière créative et sublime avec son voile afin de le porter tantôt d’une manière? tantôt de l’autre. Elle propose des looks modernes et chics aux couleurs d’Olivia Pope ainsi que des tenues plus sobres et ethniques. Avec plus de 105 000 abonnés sur Instagram [Sagaleeya], elle fait partie des hijabistas les plus populaires d’Europe.

SON INSTAGRAM

4. Hellococoon

hellococoon

Hellococoon, de son vrai nom Randa, est une jeune blogueuse et youtubeuse française. Son blog correspond à sa personnalité : simple et élégant. Ses articles sont axés sur la beauté en général : des conseils sur le soin de la peau, en passant par le maquillage. On raffole de sa simplicité, de sa proximité avec son public et de son élégance qui concordent parfaitement avec son voile.

SON BLOG

SA CHAINE YOUTUBE

5.  Sania Siddiqui

sania-saddiqui Sania Saddiqui est une jeune maman américano-pakistanaise qui décide en 2012 de partager, à travers son blog, son amour pour les belles choses. Chaussures, tenue en jean, tenue pour un mariage ou une baby shower, tout y passe pour tous les goûts. Sur Instagram [Sanias], elle attire plus de 48 000 abonnés par son travail et sa prestance. Elle brise le dicktat qui impose l’idée  “moins on porte de tissu, plus on est belle” et prouve de manière extraordinaire que l’on peut être voilée et superbement élégante.

SON BLOG

6. Hanna MK

Hanna MK

Hanna MK est une jeune Youtubeuse  beauté d’origine somalienne. A l’instar d’Asma Fares, Hanna fait partie des rares YouTubeuse beauté française à arborer leur voile fièrement et sans volonté de l’enlever. Son voile, c’est sa foi personnelle qu’elle assimile à une coqueterie simple mais visible. Son influence provient de ses conseils mode et beauté ainsi que de ses conseils de vie. Car oui,  elle propose avec goût des “hijab tutorial” ainsi que des tenues qui s’associent parfaitement avec mais elle ne s’empêche pas d’évoquer des sujets tels que le mariage ainsi que son couple mixte. Une femme à suivre aussi bien sur YouTube que sur Instagram pour un lookbook professionnel fait sur mesure.

SON INSTAGRAM

SA CHAINE YOU TUBE

7.  Maryam Asadullah

maryam-asadullah

Maryam Asadullah est une jeune blogueuse américaine de mode. Ses looks s’inspirent de Black Lively, Lauren Conrad et de son imagination créative, toujours ouverte pour de nouvelles inspirations. Sa simplicité, que ce soit dans ses looks vestimentaires ou son maquillage, fait son charme et nous pousse à copier son style. Elle allie sa féminité prononcée avec sa foi et fait de son hijab un accessoire à part entière. Elle compte 193 000 abonnés sur Instagram, son influence grandissant de plus en plus. Musulmane ou non, il est indéniable qu’elle nous inspire.

SON BLOG

3points1-300x67 (1)

Ces femmes sont inspirantes et prouvent que l’on peut être musulmane et vivre de sa passion. Le voile n’est pas une barrière comme le prétendent certains médias mais une manière d’allier sa foi à un mode de vie souvent très moderne.

Je suis albinos et je suis belle : 15 photos qui suppriment les préjugés

La beauté est subjective. Cependant, chaque population, chaque femme, chaque différence possède une beauté propre à elle. L’albinisme, cette particularité génétique, est souvent discriminée et rejetée en Afrique. En Europe, les albinos sont sujettes aux moqueries ou aux regards persistants. Et si nous regardions l’albinisme différemment ? Quelle image les petites filles nées albinos pourrait avoir d’elles-même si, au 21ème siècle, nous arrivions à voir la réelle beauté de ces femmes ? Voici 15 photos qui célèbrent cette couleur de peau “qui dérange”. Voyons l’albinisme autrement !

3points1-300x67 (1)

[new_royalslider id=”90″]

3points1-300x67 (1)

Que ta différence soit ta force. Que par cette différence tu puisses prouver que tu es normale, que tu es aussi belle que tout autre femme et que tu as de la valeur : quoi qu’on puisse penser de ta couleur de peau,  de ta différence, ne doute jamais de tout ça !

10 conseils pour être une maman au TOP !

Récemment maman, tu te poses plusieurs questions telles que « dois-je le punir ?, puis-je être sa confidente ? » En clair des questions qui semblent assez simples avant de tomber enceinte mais qui deviennent floues à l’arrivée de ce petit bout. Tu aimerais être une maman exemplaire et qui inculque à son enfant des valeurs propres à ton éducation. Femme d’Influence te propose donc 10 conseils qui pourront t’aider à devenir une maman au TOP.

3points1

1. Trouve du temps pour lui

Souvent submergée par les tâches du quotidien, tu en oublies de profiter d’un instant avec ton enfant. Malgré ce planning chargé, une maman doit réussir à trouver un moment pour jouer avec son enfant afin d’éviter qu’il se sente délaissé.

2. Sois patiente

Chaque semaine, tu as plein de choses à gérer, des tâches ménagères, de la cuisine et tu dois être opérationnelle au travail. Ainsi lorsqu’il est question de ton enfant, tu as vite tendance à être irritable dès qu’il te pose des questions. Donc arme-toi de patience pour l’écouter et lui répondre. Si tu n’as pas la réponse, n’hésite pas à le lui dire. Le but étant qu’il soit le mieux armé possible afin d’affronter la vie.

3. Coupe le cordon

Une maman se doit de donner à son enfant le maximum d’éléments afin qu’en grandissant, il se détache progressivement de ses jupons. Ce n’est pas en le maternant sans cesse qu’il va réussir à construire sa personnalité. Et surtout ça évitera qu’ils deviennent un adulte irresponsable et capricieux.

4. Inculque-lui la tendresse

kiss-baby

La tendresse est à cultiver dans toute relation. Elle est encore plus importante entre une mère et son enfant. Ainsi même à 40 ans, ton enfant aura toujours besoin d’être serré dans tes bras. Par conséquent, l’affection physique devient primordiale dans l’épanouissement émotionnel de ton enfant.

5. Profite de ta vie de femme

Lorsque ton bébé arrive dans ta vie, tu prends conscience que tu dois prendre soin de ce petit être et qu’il aura besoin de toi toute ta vie. Cela te met une certaine pression qui t’oblige à être irréprochable. Néanmoins, il ne doit pas t’empêcher de vivre ta vie de femme. Au contraire, il sera d’autant plus heureux d’avoir une maman épanouie qui profite de la vie et prend du temps pour elle quand elle en a besoin sans pour autant le délaisser.

6. Sois sa mère et non sa confidente

Ton enfant aura des copines mais seulement UNE maman alors n’essaie pas de jouer un autre rôle que le tien. En étant sa copine, tu favorises la perte du respect, la confusion des rôles ainsi que l’invasion dans la vie privée. Montre-lui plutôt que tu seras toujours là en cas de besoin comme peut/doit  le faire une mère.

7. Donne-lui des limites grâce au “non”

Un enfant a besoin d’être cadré et avoir des limites qui lui seront utiles dans sa vie future. Une mère trop permissive fera que l’enfant grandira dans un monde où tout lui est acquis. Ainsi en refusant certaines demandes, il comprend qu’on n’obtient rien sans rien.

8. Fais-toi respecter

respect

Souvent, tu crois qu’en hurlant sur ton enfant, tu auras de l’autorité sur lui et donc du respect. Néanmoins, cela peut le pousser à ne pas t’écouter et dans le même temps te faire perdre en crédibilité. Alors adopte plutôt une attitude ferme et calme sans pour aller jusqu’à la punition corporelle.

9. Surveille ton langage

Parfois, tu emploies des gros mots ou expressions d’adultes devant ton enfant en te disant qu’il ne comprend pas. Sauf qu’il entend et enregistre tout par conséquent, il aura tendance à répéter ces mots. Alors pense à soigner ton langage pour lui montrer l’exemple. Et oui, c’est à toi de lui apprendre les règles de la bienséance ! 

10. Soutiens ton enfant

Ton enfant fera certainement des choix qui ne te feront pas plaisir (voie scolaire, métier, petite amie…). Plus tu seras en désaccord avec lui plus il fera exactement le contraire de ce que tu attends de lui. Donc il vaut mieux le soutenir et éviter de le dévaloriser tout en gardant un œil sur ses décisions. C’est ainsi que tu renforceras sa confiance en lui. Sois son coach !

3points1

Garde en tête que la maman parfaite n’existe pas. Toi aussi applique ces conseils au quotidien afin de devenir une maman topissime ! Quoiqu’il en soit suis le fameux instinct maternel, il sera ton pilier dans ce nouveau rôle.

5 étapes pour écrire une lettre de motivation efficace

Lorsqu’on postule à une offre d’emploi, le curriculum vitae est crucial bien sûr car il comprend toutes les étapes importantes de votre formation et vos expériences professionnelles, mais la lettre de motivation, elle, l’est tout autant car elle va indiquer à l’employeur avec précision pourquoi vous souhaitez collaborer avec lui. Généralement, une lettre de motivation s’articule en 3 parties qui traite successivement de l’entreprise et votre intérêt pour elle, vos compétences et comment elles peuvent être mises au service de l’entreprise et l’intérêt d’une collaboration entre l’entreprise et vous. Son contenu doit donc être soigneusement pensé. Une lettre de motivation efficace est une des clés qui ouvrent les portes pour accéder à l’entretien. Voici en 5 étapes comment rédiger ce qui pourrait être votre sésame pour une embauche.

3points1-300x67

1. Faire des recherches sur l’entreprise

google

 

La première chose à faire, c’est en apprendre davantage sur l’entreprise que vous ciblez. Cette étape a plusieurs fonctions : vous rendre compte de ce qui vous plaît dans cette entreprise, vous projeter et préparer un éventuel entretien. Avec l’essor du digital, il est rare de ne pas trouver d’informations au sujet d’une entreprise : site internet, rapport annuel s’il existe mais aussi les réseaux sociaux classiques Facebook, Twitter et Instagram mais aussi les réseaux plus professionnel tels que LinkedIn ou Viadeo,… Cette étape n’est pas à négliger.

2. Faire le lien entre vos compétences et l’emploi que vous visez

yes-you-can

Vous voilà incollables sur l’entreprise. La chose à faire à présent, c’est indiquer à l’employeur lesquelles de vos compétences correspondent aux missions de son offre. La lettre de motivation ne doit pas reprendre l’intégralité de votre curriculum vitae, juste les compétences et expériences professionnelles qui correspondent à l’offre à laquelle vous postulez. C’est le moment de la lettre où vous devez expliquer pourquoi c’est vous qui êtes faites pour le poste et pas une autre.

3. Donner, voire joindre, des exemples de votre travail

Lorsque vous parlez de vos compétences et expériences professionnelles en lien avec l’emploi auquel vous postulez, n’hésitez pas à donner 1 exemple par compétence pour illustrer votre propos. Veillez à rester concis. Une lettre de motivation ne doit pas excéder 2 pages en règle générale. Joindre un portfolio à votre courrier en annexe est tout aussi opportun. Si vous envoyez votre candidature par e-mail, n’hésitez pas à l’enrichir de liens qui mènent à vos réalisations.

4. Proposer une idée à l’entreprise

Vous avez une bonne compréhension de l’entreprise et de ses enjeux. Dans la section de votre lettre qui concerne l’entreprise et vous, tentez de proposer une ou 2 idées d’amélioration ou autre pour l’entreprise. Cela montrera à l’employeur que vous vous projetez, que vous êtes force de proposition et réellement motivées pour intégrer l’entreprise.

5. Ajouter une touche personnelle

Le plan d’une lettre de motivation est le même pour tous. Ce qui fera la différence, au-delà de votre parcours, ce sera votre personnalité. Le choix des mots, des tournures mais aussi la police de votre lettre et la couleur des caractères, participent à apporter une touche personnelle à votre courrier. Prenez garde aux éléments extravagants : originalité ne rime pas avec excentricité !

3points1

Une lettre de motivation efficace, c’est de la recherche, un plan en béton et une touche personnelle. Une lettre-type que vous distribuez en masse aura beaucoup moins d’impact qu’une candidature réfléchie et pertinente. Il existe des modèles de lettre avec des tournures toute faites. Cela peut être une base de départ, mais veillez à la personnaliser pour ne pas que votre lettre finisse à la corbeille. Gardez en tête que les employeurs sont rôdés, ce qui signifie qu’ils repèrent en un clin d’œil les lettres de motivation-type.

networking

Networking : 5 astuces imparables pour décrocher des contacts

Aujourd’hui, la capacité à développer son réseau professionnel est une qualité précieuse, car elle permet d’évoluer dans une entreprise, de changer de métier, de poste et même de se lancer dans l’entrepreneuriat avec succès. Cultiver ses contacts et s’en faire des nouveaux est un art. Découvrez 5 astuces pour passer maître en la matière.

1. Recueillez les coordonnées de votre entourage immédiat

Amis, parents, collègues… Tous ou presque sont en poste ou ont exercé une activité professionnelle. Cet entourage immédiat est votre réseau primaire. À partir de ce premier cercle s’ajouteront d’autres contacts que vous rencontrerez lors d’événements informels (soirées, dîners, etc.) ou plus formels (soirée d’entreprise, réunion d’anciens élèves, etc.). C’est par définition le cercle de contacts le plus proche de vous et donc qui vous connaît le mieux. Souvent, c’est aussi celui qui vous recommandera le plus volontiers.

2. Faites des cartes de visite

Il fut un temps où les cartes de visite étaient plus ou moins réservées à certains types de métiers. Ce temps est révolu ! Aujourd’hui, dans énormément de domaines, la carte de visite est incontournable pour celles qui veulent construire un solide réseau de contacts professionnels. Faites-y figurer vos nom, prénom, numéro de téléphone, adresse e-mail et site/réseaux sociaux professionnels, voire Twitter si vous y êtes pour le travail. Il existe de nombreux services qui proposent un large choix de cartes (taille, papier, couleur, police, etc.) à un prix très abordable. Il est bien sûr possible de les créer et les imprimer vous-mêmes. Choisissez la méthode qui vous convient le mieux, mais en tout cas, sachez que pour un networking efficace, il est très difficile de se passer d’une carte de visite.

3. Soignez votre profil professionnel en ligne

LinkedIn, pour l’international, ou Viadeo, pour la France, sont les plateformes les plus populaires pour mettre en avant votre curriculum vitae digital. Photo, description, compétences, expériences professionnelles, recommandations. Tout doit être à jour et détaillé. Comme tout réseau social, il faut y être actif, au risque d’être moins vu et donc moins « populaire » dans votre réseau. Si vous êtes sur Twitter, soignez votre biographie et suivez les personnes influentes dans votre domaine. Si l’occasion se présente, interagissez avec elles en leur parlant directement ou en relayant des informations qu’elles ont publiées. Ça vous donnera davantage de visibilité et vous entrerez vous aussi dans leur cercle professionnel.

4. Rendez-vous à des salons, forums et conférences

Les événements professionnels sont une vraie mine d’informations, mais également de contacts. Certains salons ou forums prévoient même un espace pour échanger avec plusieurs représentants d’une même entreprise. Prenez volontiers les cartes de visite qu’on vous tend et distribuez les vôtres de la même manière. Si lors de votre entrevue le courant est bien passé, n’hésitez pas à faire un e-mail à votre interlocuteur le jour même ou dans les jours qui suivent pour en faire un contact privilégié de votre réseau.

5. Exercez une activité extra-professionnelle

Dans l’article « 5 preuves que donner du temps aux autres va booster votre carrière », il est question d’activité extra-professionnelle justement et de son impact positif sur votre réseau. Si vous faites partie d’une association par exemple, même s’il s’agit d’un domaine différent de celui dans lequel vous évoluez, il est intéressant d’ajouter ces personnes à votre réseau. Plus votre réseau est large et divers, plus il est intéressant et puissant.

Le networking ou réseautage est une action que vous devez entreprendre tout au long de votre carrière. Selon vos objectifs professionnels et votre secteur d’activité, elle se fera de façon plus ou moins intense. Dans tous les cas, c’est un moyen de provoquer des opportunités et de multiplier les options qui s’offrent à vous qu’il s’agisse d’une promotion, d’un changement de poste, d’une expatriation ou du lancement de votre propre business.

Iyanla Vanzant : 7 choses que tu ne sais pas à propos du POUVOIR que tu as déjà !

On a tendance à penser que le pouvoir est un outil, une force que l’on acquiert avec le temps et les événements. Ce n’est pas totalement faux. Mais cela n’est pas entièrement vrai non plus. Votre pouvoir vient de la manière dont vous vous voyez et dont vous gérez votre vie. Si vous voyez cette dernière comme quelque chose de positif, tout ce que vous récolterez le sera. Ce qui revient à l’adage : “On ne récolte que ce que l’on sème”.

Le pouvoir peut vous aider à vous améliorer grâce aux circonstances de la vie mais savez-vous que vous possédez une force qui n’a rien à voir avec votre vécu. Grâce à Iyanla Vanzant, cet article vous présente 7 éléments que vous ne savez pas à propos du pouvoir que vous détenez.

3points (4)

1. VOUS ÊTES NÉE AVEC LE POUVOIR

iyanla-vanzantVous êtes faite à l’image du Créateur de toutes choses : la terre, l’air, l’eau et le feu. Qui dit être faite à l’image, dit posséder la puissance que détient le Créateur. Fermez les yeux et visualisez le pouvoir et la puissance nécessaire à la création. Vous êtes née avec cette puissance et cela personne ne pourra vous l’enlever.

2. LA SEULE CHOSE QUI PEUT EFFACER VOTRE POUVOIR C’EST DE CROIRE QUE VOUS N’EN AVEZ PAS

Si vous ne croyez pas en vous, d’autres le pourront certes, mais la croyance que vous pourrez avoir en vous vous permettra de poser des actions et d’oser. Sans cette confiance en vous, vous ne tenterez rien car vous vous avouerez déjà vaincue. Il ne s’agit pas de chanter à tue-tête que vous avez un pouvoir incroyable mais sachez-le et cela se ressentira dans votre attitude. Ne laissez personne, vous faire croire que vous n’êtes pas importante

3. LES RÉCOMPENSES N’AFFIRMENT PAS VOTRE POUVOIR

Avoir la reconnaissance des autres est bien lorsque l’on cherche à se construire ou à valoriser les enfants. Mais à un moment, il ne faut pas que cette reconnaissance soit le pilier de votre vie. Vous ne devez pas être en attente de ce que les autres peuvent dire de vous, c’est un acte d’auto-violence que vous vous infligez. Votre puissance ne dépend pas d’autrui, elle ne dépend que de vous.

4. LE POUVOIR EST UNE HABITUDE

Répéter 40 fois quelque chose construirait une habitude. Et si, vous vous serviez de cet élément pour créer une habitude personnelle. Une qui nourrira votre esprit et votre corps comme s’accorder une pratique spirituelle quotidienne pour nourrir son esprit. Cela vous permettra de rester connectée avec vous-même et d’écouter cette douce voix intérieure.

5. LE POUVOIR EST PLUS ACCESSIBLE DANS LES MAUVAIS MOMENTS

C’est vrai qu’il est accessible dans les mauvais moments mais il est disponible à tous moment. C’est dans les moments difficiles que l’on se rend compte de la force que l’on a : que ce soit pour se relever ou prendre des décisions qui peuvent s’avérer dures. Mais lorsque vous passerez ces étapes, prenez le temps de vous rappeler ce que vous avez pu faire pour vous en sortir.

6. LES PROBLÈMES PEUVENT VOUS FAIRE OUBLIER VOTRE POUVOIR

Vos émotions peuvent cacher votre pouvoir : la colère, l’inquiétude, la douleur… sont des émotions qui peuvent vous faire oublier ce que vous avez mais cela ne signifie pas que vous n’en avez plus. Faites le vide quand ces émotions négatives vous envahissent et reprenez le contrôle.

7. AVEC LE POUVOIR VIENT DE RÉELLES CONNEXIONS

iyanya

Vos expériences vous permettent d’avoir conscience de votre pouvoir personnel et chacune de vos actions vous donnent l’occasion de partager avec les autres. Votre pouvoir réside également dans votre capacité à créer des liens et a les entretenir. Il ne s’agit pas d’avoir des contacts pour évoluer professionnellement ou d’avoir plus de contacts dans son répertoire téléphonique. Certaines personnes arrivent à vous tirer vers le haut, d’autres non, et vous quelle type de connexion êtes-vous pour les autres ?

3points (4)

Iyanla Vanzant, ouvre l’esprit avec des conseils et un point de vue fort sur le pouvoir que vous avez. Certaines en ont conscience d’autres non, 1 pouvoir, 7 choses importantes à savoir qui vous aideront à être la femme de pouvoir que souhaitez devenir.

Ayo LA MAGNIFIQUE !

Ayo, née Joy Olasunmibo Ogunmakin, fait partie de ces artistes 100% authentiques. Connue du grand public grâce à son titre « Down On My Knees », la chanteuse est une citoyenne du monde. D’origine nigériane et tzigane, ayant longtemps vécu entre la France, les Etats-Unis, l’Allemagne, mais aussi le Nigéria et l’Angleterre, Ayo considère que « ne pas avoir de pays, c’est être libre ».

À l’occasion de son anniversaire, revenons en 3 points sur le parcours de cette belle et talentueuse artiste.

3points1-300x67 (1)

1. Une enfance difficile

ayo
Le nom de scène de Joy est Ayo, il signifie « joie » en yoruba. Avant d’avoir la carrière qu’on lui connaît aujourd’hui, Ayo n’a pas toujours été sereine et pleine de vie. A la suite d’un contexte familial difficile, Ayo sera placée en famille d’accueil où elle connaîtra des moments difficiles. Peur, solitude. Heureusement, ce passé douloureux est derrière elle à présent.

« Aujourd’hui, avec mon père, il nous arrive de rire de toutes ces choses douloureuses. » – Ayo

« Avec le recul, je remercie la vie parce que tout ça m’a permis de devenir la femme que je suis aujourd’hui. » – Ayo

Maman de deux enfants, Ayo est aujourd’hui comblée. Une autre clé de cette sérénité, c’est la musique.

2. La musique comme thérapie

Pour aborder des thèmes aussi divers que l’amour et la politique, mais aussi plus intimes tels que son enfance ou le divorce de ses parents, Ayo a fait le choix de sonorités multiples (soul, reggae, folk, rock), comme un reflet de ses origines métissées. Pour l’artiste, la musique agit comme une thérapie.

« Dans la vie de tous les jours, vous n’êtes qu’à moitié vous-mêmes. Tout reste en surface. Vous cachez vos sentiments profonds. La musique, pour moi, ce n’est pas de la représentation, ce n’est pas une performance, c’est ce qui me permet d’être moi. » – Ayo

« Je refuse d’être une morte vivante. Je veux vivre et ma musique est la meilleure thérapie. » – Ayo

Pour Ayo, la musique a un pouvoir, celui de lui avoir permis d’être elle-même et heureuse. Malheureusement, cette sérénité n’est pas vécue par tous. Ayo en est consciente et veut faire plus.

3. Une artiste sensible et engagée

Dans la musique d’Ayo, on retrouve des paroles politiques, concernant l’état du monde. Notamment avec le titre « Fire » avec Youssoupha sorti en 2013, sur lequel elle rappe, mais aussi avant ça en 2011, avec le titre « Who Are They » issu de son 3ème album « Billie-Eve », concernant les réfugiés. Une catastrophe humanitaire qui la touche profondément:

« “Who Are They”, c’est une chanson qui évoque les gens qui traversent les océans et qui perdent la vie pour trouver mieux ailleurs. Beaucoup de ces gens, ceux qui survivent, espèrent de belles choses, une belle vie mais en fait tu les retrouves là, à faire la file. Je pense que c’est important de parler de ça parce que ça ne devrait pas arriver. Ça me rend triste. » – Ayo

Pour agir concrètement, Ayo devient marraine de l’UNICEF.

« Si j’ai rejoint l’UNICEF c’est parce que c’est une bonne cause et c’est un moyen de faire quelque chose qui a du sens et peut-être de pousser d’autres gens à en faire de même et à ne pas avoir peur de ces associations. Certaines personnes s’inquiètent de savoir où va l’argent et ils ne savent pas à qui donner et ils ont peur qu’avec leur argent, quelqu’un s’achète une voiture de sport ou une nouvelle maison. Je voulais donc montrer aux gens que l’UNICEF fait des choses bien et je peux en témoigner parce que je les ai vus faire. » – Ayo

Comme beaucoup de personnalités telles que Mos Def ou Fatou Diome, Ayo aimerait que les frontières soient ouvertes.

3points-300x67

Ayo, une des rares artistes internationales qui parlent le français, a 4 albums très riches et colorés à son actif. Sa sensibilité fait d’elle une artiste authentique et engagée. Elle participe ainsi à la prise de conscience collective qui touche peu à peu la population mondiale. Une belle personne portant un beau message fort et positif.

Joyeux anniversaire, Ayo !