Les 5 difficultés que nous rencontrons lorsque nous devenons Nappy

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Devenir Nappy est un phénomène qui a été lancé il y a maintenant plus de 10 ans. Nappy « made in France » est la contraction des mots Naturel et Happy.

Lorsque nos cheveux retrouvent leur nature d’origine, nous nous retrouvons face à des tas de questions et de doutes. Nous ne sommes jamais rassasiés de tutoriels coiffures, de revues sur les produits phares, d’informations sur le cheveu naturel. Nous arborons notre afro fièrement, mais une petite voix au fond de nous ne cesse de répéter : « C’est difficile quand même d’être Nappy, ça demande beaucoup de temps, ça demande beaucoup de patience. »

Nous avons référencé les 5 difficultés les plus communes que nous rencontrons lorsque nous devenons Naturelle. Difficile peut-être… Impossible, non !

3points1. Donner du TEMPS à nos cheveux

nappy-hair

En tant que nouvelle Naturelle, nous passons par 3 stades différents : 1. celui qui consiste à suivre nos blogueuses favorites pour une masse importante de conseils. 2. à vouloir acheter tous les produits que nous rencontrons et dont nous entendons du bien. 3. puis se fatiguer de toutes ces étapes de soin qu’il faut effectuer pour que nos cheveux poussent vite. On s‘y perd, on se démotive, on se fatigue, on espace nos moments de soin jusqu’à ne le faire plus qu’une fois par mois. Consacrer du temps à ses cheveux peut être long dans les débuts, surtout lorsque nous n’avions pas l’habitude de chouchouter autant nos cheveux. Ne vous tracassez plus la tête, mais regardez à votre objectif. Oui, nous souffrons toutes lorsque le moment démêlage – shampoing – soin approche, mais nous savons qu’à la fin de la journée, à la fin de l’année, nos cheveux seront d’une beauté à nous rendre fière !

Pour un soin quotidien rapide, privilégiez le vaporisateur d’eau et d’huile. Le vapo est aussi bon que le lait ou la pommade que nous mettons chaque jour sur nos cheveux. L’eau apporte l’hydratation que notre cuir chevelu réclame et l’huile permet de sceller le tout afin de garder l’hydratation optimale pour toute la journée. Choisissez l’huile de votre choix, combinez en plusieurs selon vos besoins – de l’huile pour la pousse, l’hydratation, pour nourrir le cheveu… Toujours plus d’eau que d’huile. Secouez avant de vaporiser sur l’ensemble de la chevelure. À répéter autant de fois que vous le souhaitez. C’est facile et rapide.

Prenez-vous 1 jour dans la semaine pour le soin profond et revitalisant. Prenez ceci comme un jour de détente, vous et vos cheveux le valez bien.

2. Savoir quel est la texture de nos cheveux

Quel texture pour quel soin ? Quel casse-tête !  

friends-afro-nappy-group

Voilà que vous avez passé le cap, vous vous êtes coupée les cheveux. La chose à savoir afin d’adapter les soins à vos cheveux est la texture qu’ils ont. Vous pouvez avoir la même couleur de peau que votre amie également Nappy, mais pas la même texture de cheveux. C’est une idée fausse que de penser que les femmes noires ou métisses n’ont qu’une seule et même texture de cheveux. Fins, lourds et nombreux, en forme de “ressort” ou en forme de Z, ils ne réclament pas tous la même chose. Pour déterminer la texture de vos cheveux, touchez-les premièrement, puis retirez-en 1 juste après le lavage.

Les cheveux 4b à 4c – les plus crépus – requiert une plus grande attention sur l’hydratation. Ce sont des cheveux qui s’assèchent rapidement, mais restent solides lorsqu’ils sont en bonne santé.

Les cheveux 3b à 4a demande une plus grande attention sur les pointes qui ont tendances à s’abîmer plus rapidement. Appliquez de l’huile d’argan sur les pointes le soir aide beaucoup à conserver des pointes en bonne forme. Dormez les cheveux enveloppés sous un foulard et n’oubliez pas de couper vos pointes tous les 3 mois.

3. Comparer ses cheveux aux Blogueuses à succès

maxresdefault

On a toutes une personne en tête qui nous a poussé à sauter le pas, qui nous a convaincu que revenir au naturel était quelque chose de beau, quelque chose à faire. Sa pousse incroyable en seulement 6 mois, son afro très bien structuré, sa texture de cheveux.. Tout vous a convaincu. Seulement, vous vous rendez compte que vous n’arrivez pas à obtenir tout les résultats que cette personne a obtenu. S’inspirer d’une blogueuse à succès, oui ! Se comparer, non ! Se comparer lorsque notre résultat est moins bon nous pousse à nous démotiver et abandonner ce que nous voulions si profondément. . Vos cheveux sont votre histoire. Votre histoire doit être personnelle. Faites de votre histoire un succès. Votre objectif peut être atteint, même si cela doit prendre plus de temps. Vos cheveux poussent et sont déjà très beau. Pour plus, à vous de jouer. Ne vous comparez pas mais dites le haut et fort que vos cheveux sont aussi beau que toutes autres et continuez jusqu’à ce que vous ayez le résultat que vous souhaitez.

4. Ne pas savoir comment diversifier nos coiffures

nappy-girl-funk-rock

Pour certaines personnes, avoir des cheveux courts est tout sauf plaisant. Pour elles, cela les rend peu féminine, peu attrayante. Lorsque ces derniers poussent un peu plus, ils arrivent à un niveau où il n’est pas encore possible de s’attacher les cheveux avec un élastique mais ils sont assez long pour les laisser en simple petit afro. Il m’est déjà arrivé d’entendre des personnes s’exclamer : “ je ne peux faire aucune coiffure avec mes cheveux”. Laissez moi vous dire que cela est faux ! Le cheveu crépu , à contrario du cheveu lisse, à cette particularité de pouvoir être coiffé de plusieurs et plusieurs manières grâce à notre sens de créativité. Vous pouvez utiliser des pinces à fleurs, des bandeaux à motifs afin de faire ressortir votre afro ou bien même des extensions pour des tresses couchées africaines longues. Pour un tutoriel qui montre comment diversifier nos coiffures lorsque nous avons les cheveux courts, nous avons les 5 coiffures faciles pour des cheveux naturels courts ci-bas.



5. Nos cheveux tombent énormément ! Pourquoi ?

cheveux-crepus

Parce que nous avions l’habitude de lisser nos cheveux à l’aide de défrisant ou de chaleur importante, nos cheveux deviennent également habitués à recevoir cette source extérieure. Lorsque nous arrêtons d’utiliser quoi que ce soit pour dénaturaliser notre chevelure, ces derniers réagissent au manque et commence à se fragiliser et tomber. Cette déstabilisation peut durer également après le Big Chop, pendant le moment où les cheveux apprennent à vivre au naturel. .Pas de panique ! Cette fragilisassions s’estompera rapidement. Soyez plus sensible au soin de vos cheveux. Manipulez-les avec amour et douceur.

Utilisez un peigne à dents larges afin d’éviter d’arracher les cheveux. Les peignes à dents larges démêlent aussi bien qu’un peigne à dents serrées. Les cheveux doivent être peignés soigneusement, humidifiés par le vaporisateur ou la crème de jour, des pointes jusqu’à la racine.

3points

Votre touffe n’est pas difficile à s’en occuper. Mais pour la voir briller et gonfler, il ne faudra jamais les abandonner. Être Nappy est une autre aventure, tout à fait différente des autres aventures capillaire. Aimez vos cheveux, aimez vous, vous êtes belles, ne l’oubliez jamais.

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !