concealer

Les meilleurs anti-cernes à moins de 10€ selon les Make-up Artists

Tu as des petites cernes et des imperfections. C’est presque normal, c’est la saison ! Tu aimerais les camoufler sans avoir à dépenser tout ce qu’il te reste d’économies après les fêtes. Nous te comprenons et c’est pour cela que nous t’avons trouvé les meilleurs anti-cernes à moins de 10€ selon les makeup artists.

1. HD PRO CONCEAL de L.A GIRL

Existant dans une multitude de teintes, cet anti-cernes est juste au top du top. Il cache les cernes, camoufle les tâches et les petits boutons. Si tu as une peau à tendance acnéique, ce concealer est fait pour toi !

Acheter ici

 

2. WAKE ME UP de RIMMEL

Cet anti-cernes est connu pour camoufler la fatigue de manière instantanée. Fini les cernes toutes violettes qui durent depuis 10 jours.

Acheter ici

 

3. HEALTHY MIX de BOURJOIS

Booster d’hydratation, tu peux dire adieu à tes cernes en une seule couche !

Acheter ici

 

4. LUMI MAGIQUE de L’OREAL

Ce correcteur a pour avantage d’être un anti-cernes et un illuminateur de regard. Les marques de fatigue n’ont qu’à bien se tenir.

Acheter ici

5. ANTI-CERNES HAUTE DÉFINITION de E.L.F

Cet anti-cernes efface les cernes comme son nom l’indique mais il masque les tâches brunes et les boutons d’acné. Il est presque parfait quoi !

Acheter ici

 

6. SOFT FOCUS de KIKO

Son format stylo te permet de doser le produit afin de couvrir juste ce qu’il faut pour que tu n’aies plus l’air fatiguée.

Acheter ici

 

7. COVER & CONCEAL de MUA

Très hydratant et léger, cet anti-cernes a une couvrance modulable qui te permet de cacher facilement tes cernes et tes boutons tout en donnant de l’éclat à ton regard.

Acheter ici

 

zoeva rose gold makeup brushes 1

Les 20 types de pinceaux qu’il te faut pour te maquiller et leur utilité

Tu viens d’acheter un kit de pinceaux pour te maquiller, mais il y a HIC ! Tu regardes ton kit, tu te poses devant et tu les regardes attentivement depuis plus d’une heure… Personne ne t’a fourni une notice pour comprendre à quoi sert chacun d’entre-eux. Ils se ressemblent presque tout et là tu te dis “heureusement que ça devait faciliter ta vie”. Nous comprenons ton dilemme chez Femme d’Influence, alors avant de jeter l’éponge, lis cet article qui va t’expliquer les 20 types de pinceaux et leur utilité.

1. Le pinceau à poudre

Ce pinceau très dense te permet d’appliquer ta poudre de teint qu’elle soit libre ou compacte. Il dépose la juste dose pour que tu n’aies pas l’effet plâtre.

2. Le pinceau à blush

Plus fin que le précédent, ce pinceau est idéal pour appliquer ton blush tout en sculptant tes joues.

3. Le pinceau à fond de teint

Ce pinceau plat et arrondi permet de mettre ton fond de teint liquide de manière uniforme et d’avoir le visage bien lisse, sans trace.

4. Le pinceau duo fibre

C’est LE pinceau multi-fonction ! Il est parfait pour mettre ton fond de teint liquide ou ta poudre et laisse ta peau bien nette.

5. Le pinceau poudre biseauté

Ce pinceau te permet de travailler toutes tes poudres et de structurer ton visage.

6. Le pinceau éventail

Grâce à sa forme évasée, ce pinceau est idéal pour retirer le trop plein de produit sur ton visage ou encore les fards à paupières qui tombes sur tes joues.

7. Le pinceau brosse (pour le teint)

Le pinceau brosse te permet d’appliquer ton fond de teint tout en floutant ton visage pour un effet sans imperfections.

8. Le pinceau anti-cernes

Court et plat, ce pinceau permet d’appliquer ton anti-cernes de manière précise et sans perdre de la matière.

9. Le pinceau “contouring”

Si tu es une adepte du contouring, ce pinceau ultra-structuré est pour toi. Il permet de doser le produit facilement et de l’appliquer sur tes joues et ton front.

10. Le kabuki

Très épais et tout petit, le kabuki permet d’appliquer un maximum de matière en un seul geste. Il dose pour toi ton blush, il dépose juste ce qu’il faut.

11. Le pinceau à paupières “C”

Ce pinceau est parfait si tu veux travailler tes fards à paupières façon smoky-eyes. Tu peux l’utiliser pour des fards poudre ou crème.

12. Le pinceau ombreur

Plat et rond, ce pinceau te permet tout simplement d’appliquer tes fards poudres et de les estomper.

13. Le pinceau ombreur biseauté

Arrondi et biseauté, il te permet d’appliquer en un seul geste tes fards poudres et de jouer sur les effets (estompés ou intenses).

14. Le pinceau estompeur

Ce pinceau ovale permet de dégrader les couleurs de tes fards à paupières et de les faire fondre entre-elles.

15. Le pinceau eyeliner

Extrêmement plat et biseauté, le pinceau eyeliner te permet de créer une ligne parfaite et régulière.

16. Le pinceau eyeliner pointu

Attention, celui-là n’est pas pour les lèvres. Comme le pinceau précédent, il permet de faire une ligne d’eyeliner ultra précise. Il est idéal si tu veux faire un trait type pin-up.

17. Le pinceau à sourcils

Ressemblant au pinceau eye-liner, ce pinceau biseauté permet de travailler tes sourcils et de faire un trait parfait et d’estomper ce qu’il faut de matière pour un effet naturel.

18. Le pinceau à lèvres

Ce pinceau est léger et très fin pour te permettre d’appliquer ton rouge à lèvres ou ton gloss très facilement. Il est génial pour dessiner le contour de ta bouche également.

19. Le pinceau peigne

Ce pinceau double face est composé d’un peigne qui permet de séparer tes cils après avoir mis du mascara et d’une partie peigne pour discipliner tes sourcils avant de les maquiller.

20. Le pinceau goupillon

Comme le pinceau peigne, le goupillon permet de retirer le mascara en trop ou de peigner tes sourcils pour qu’ils aient une jolie forme.

Astuce: Beaucoup de pinceaux perdent leurs poils afin de les fixer, rince-les une dernière fois avec un verre d’eau et de vinaigre blanc après avoir lavé tes pinceaux, ils ne bougeront plus !

Et voilà, tu sais tout sur tes pinceaux.

Tu peux désormais réaliser des maquillages on fleek, tu n’as plus d’excuses !

2016 MTV Video Music Awards - Inside

Friendzone : 5 techniques pour faire comprendre à un mec que vous resterez amis

Tu aimes passer du temps avec lui, mais plus le temps passe plus tu sens qu’il te fait la cour. Même s’il se montre drôle, sexy, courtois et respectueux, tu n’arrives pas à t’imaginer en couple avec lui. Te voilà confrontée à cette fameuse friendzone, où la limite entre l’amour et l’amitié n’est pas encore définie.  Voyons ensemble 5 techniques pour faire comprendre à un mec que vous resterez amis.

Technique de l’approche familière

Un bon moyen pour faire comprendre à un homme que votre relation restera amicale, rien de mieux que de lui dire que tu le considères comme un ami, voire comme un frère. Tu peux aussi lui expliquer que vos étreintes réconfortantes n’iront jamais plus loin que de l’affection amicale et fraternelle. Explique-lui que pour toi, c’est comme si vous aviez le même sang. En nourrissant cette proximité fraternelle, il comprendra sûrement que tu ne souhaites pas aller plus loin dans votre relation.

Technique de la fille déjà en couple

Étant sentimentalement disponible, ce prétendant pense peut-être que tu es à la recherche de l’âme sœur. Fais-lui croire que ton cœur est déjà pris pour lui faire abandonner tout espoir. Confie-toi à lui sur cette nouvelle rencontre et cette idylle naissante. Cette technique est imparable pour lui faire comprendre que vous ne resterez que des amis. Il saura où se trouvent tes limites et saisira qu’il ne peut pas les franchir, car tu es prise !

Technique de l’ex qui est toujours dans ton collimateur

Là, il s’agit de jouer sur la perspicacité et la vivacité du prétendant. Parler sans cesse de ton ex le freinera à coup sûr. Ne voulant pas avoir le rôle de pansement dans cette relation, il prendra vite la tangente. C’est radical, mais bel et bien le but recherché pour ne pas laisser une quelconque ambiguïté apparaître. Cependant, il faut prendre en compte que c’est une technique à double tranchant. Il est important de faire attention qu’il ne veuille pas se positionner comme le superman prêt à recoller le cœur brisé de la Loïs que tu prétends être.

Technique de la sincérité

Rien de mieux que la vérité. Ça peut faire mal sur le moment, mais il n’y a rien de mieux pour crever l’abcès. Au moins chacun est fixé sur la volonté de l’autre et cela permet de commencer une relation amicale, honnête et sincère. S’il ne te plaît pas au point de devenir un futur petit ami, autant mettre cartes sur table et lui dire ce que ton cœur contient.

Technique du témoin de mariage

Il te veut comme petite amie donc comme potentielle épouse. S’il envisage son avenir de la sorte, l’une des meilleures façons de mettre le holà est de lui proposer d’être son témoin de mariage. C’est subtil, mais il saura qu’à ce sujet, tu ne le vois nullement comme un futur mari, mais bel et bien comme un ami. Stop aux faux espoirs et aux silences mal interprétés en brisant la glace. Cette situation pas du tout agréable: tout le monde l’a déjà connue, mais ce qui est certain, c’est qu’il faut directement éloigner tout malentendu. Le plus important, c’est d’être clair avec soi-même et la personne avec qui l’on est dans cette zone assez peu confortable. Même si tu apprécies cette présence masculine, car tu es célibataire depuis peu ou depuis un moment, ne profite pas non plus de la situation pour te rassurer sur ton pouvoir de séduction, ou te servir de lui pour te rendre des services. S’il est juste un ami, tu dois imposer des limites. Sois claire et n’oublie pas qu’il est important de ne pas faire à une personne ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse.

Pourquoi une Femme Devrait se Couper les Cheveux au Moins Une Fois Dans sa Vie

Tu as du le remarquer, la coupe courte boyish est très tendance depuis quelques années. Tu y as même déjà pensé… Mais finalement tu n’as jamais osé sauter le pas. En effet, tu as peur que ça ne t’aille pas, de finalement regretter tes cheveux ou de te retrouver avec une coiffure que tu ne vas pas du tout aimer. Il est évident que se couper les cheveux courts est un changement radical. Mais ce dernier peut avoir un impact fort sur ta vie et la vision que tu as de toi-même. Voici donc pourquoi une femme devrait se couper les cheveux courts au moins une fois dans sa vie.

View this post on Instagram

#NappilyEverAfter 👶🏽

A post shared by Sanaa Lathan (@sanaalathan) on

Se couper les cheveux peut marquer un événement fort dans ta vie. Lorsque tu vies une rupture ou un décès par exemple, te couper les cheveux est un symbole fort qui représente la fin d’une relation. En te coupant les cheveux, tu décides de changer de vie et de laisser le passé au passé. Cela te permet donc de te libérer de tout ce qui avait une emprise sur toi et te permet de marquer une cassure avec tout ce que tu as pu faire ou être auparavant.

Ta coupe de cheveux est comme un nouveau cycle de ta vie qui permet d’amorcer un réel changement et une envie d’aller vers le positif. Cela peut te permettre de te retrouver intérieurement et physiquement. Certaines femmes affirment même que leurs cheveux leurs servaient d’apparat ou de masque pour cacher leur douleur, leur mal-être et que souvent elles pensaient qu’elles ne pouvaient être belles qu’avec les cheveux longs.

Te couper les cheveux t’aide donc également à te libérer des standards habituels de beauté qui prétendent qu’une femme doit avoir les cheveux longs pour être féminine. Ce geste non-anodin permet de mettre en avant d’autres choses et de t’engager sur le chemin de la confiance en soi. En effet, souvent, nous pensons que notre beauté est concentrée dans nos cheveux et nos coiffures. Cependant, le fait d’avoir le cou dégagé et les oreilles apparentes dégagent l’image d’une femme forte, qui s’assume, qui accepte son image et qui a confiance en elle.

Le fait de te couper les cheveux est une expérience qui te conduit à t’affirmer autrement que par des brushings hollywoodiens et des lissages à répétition. Même si cela n’est pas toujours facile d’assumer ses cheveux courts, tu pourras t’exprimer d’autant plus par ta personnalité. Ta féminité n’en sera que grandie puisque lorsque tu as les cheveux courts, tu dois trouver le moyen de montrer au monde que tu es belle même sans tes cheveux. Tu peux donc expérimenter de nouvelles choses et te montrer créative au niveau maquillage, accessoires ou vêtements.

Se couper les cheveux courts est une expérience à vivre. Il ne faut pas se fier aux idées reçues sur la beauté. Cependant, pour ne pas vivre ce changement comme une agression, il faut que ce choix soit conscient et désiré. Il doit amorcer une volonté de changement profond, l’envie de ne pas regarder en arrière et de te construire une image nouvelle, loin des diktats des cheveux longs. C’est une autre vie qui s’offre à toi, tu expérimentes un nouvel aspect de ta beauté, tu ne peux plus te cacher derrière tes cheveux, les gens te voient telle que tu es et t’aiment pour ce que tu es. Les cheveux courts sont en quelque sorte un moyen de couper avec celle que tu étais et de devenir celle que tu veux être, une forme de renaissance. Et finalement t’aimer toi-même.

being-mary-jane

Pourquoi j’ai laissé tombé le sexe et comment ça a sauvé mon couple

Pour beaucoup d’homme, le sexe doit avoir un place prépondérante dans un couple. John Kinnear est l’auteur du blog ” Ask your Dad Blog “. Dans celui-ci, il a écrit un billet où il se confie et témoigne d’une expérience conjugale qui a gangrené son couple pour ensuite reprendre une belle ascension. Voyons ensemble le témoignage de cet homme qui a décidé de laissé tomber le sexe et comment cela a sauvé son mariage.

1. Un témoignage qui ne se positionne pas comme une vérité absolue

Loin d’être professionnel, les écrits qui vont suivre ne constituent pas un conseil avisé. Il ne s’agit là que d’un partage de mon expérience personnelle, de ce qui fonctionne ou pas pour mon couple dans cette situation très complexe. Ce qui agit pour mon couple peut très bien ne pas être efficace pour vous, parce que nous sommes tous différents, et c’est bien mieux ainsi. Si le besoin de me dire que j’ai raison ou tort se fait ressentir ou si vous avez envie de partager ce qui fonctionne pour vous, je vous encourage à le faire. Vous voilà averties donc passons au vif du sujet.

2. Le prémices de mon histoire conjugale

Ma femme Stevie et moi-même avons choisi de laisser tomber le sexe : c’est la meilleure décision que nous avons prise pour le bien-être de notre mariage. Point à la ligne. Je vais vous conter comment nous en sommes arrivés là.

Lorsque nous étions jeunes et sans enfants, le sexe était une chose qui se mettait en place naturellement. Il suffisait que nos regards se croisent pour que cela dérape ! Puis, nous nous sommes liés par les liens du mariage et avons eu un enfant. Suivi d’un deuxième.

Il y a peu de temps, une personne m’a expliqué pourquoi le programme «Star Wars» de Ronald Reagan n’avait point fonctionné. Pour ceux qui n’ont strictement pas idée de ce dont je parle, je vous rappelle brièvement les faits. En 1983, le président américain Ronald Reagan a annoncé la mise en oeuvre d’un programme militaire qui allait permettre de détruire en plein vol les missiles balistiques à portée intercontinentale (ICBM). Les raisons de l’échec de ce programme étaient à la fois politiques et financières, mais le principal motif expliquant cet échec est simple : Tenter d’abattre en plein vol un engin de cette taille se déplaçant à des centaines de kilomètres-heure à l’aide d’un autre objet tout aussi minuscule, dans la direction opposée et à une très grande vitesse est totalement impossible.

Je ne vous raconte pas cela parce que je crains de rentrer dans le vif du sujet, mais parce que je crois qu’il n’existe pas de métaphore autant appropriée pour expliciter la vie sexuelle après l’arrivée de vos enfants que celle de l’échec du programme  de Reagan.

3. Libido en hibernation

Notre libido respective, auparavant facile et sans complexité, s’est transformée, après la naissance de nos enfants, en petit missile amoureusement braqué dans la direction de chacun de nous 2. Voués à un destin tragique à cause d’incertitudes algébriques, d’anomalies éthériques et d’imprévisibles circonstances qui empêchent notre désir d’établir un contact, le forçant à continuer de voler vers l’infini pour finalement s’autodétruire.

Complètement frustré, j’assimilais cette situation à une insulte. Ma femme était également et à juste droit, dans le même état d’esprit. La société nous conditionne tellement en ce qui concerne l’intimité physique que cela en devient oppressant. De tous les côtés, nous sommes sans arrêt martelé sur le fait que si un couple n’a pas de relations sexuelles, il est voué à l’échec. Si des partenaires n’ont pas d’alchimie sexuelle, ils iront chercher satisfaction ailleurs. Si un des conjoints a peu d’interactions sexuelles, c’est qu’il y a anguille sous roche.

C’est avec tous ces constats erronés que chaque soir, nous nous mettions au lit. En compagnie de tous les autres problèmes et sentiments d’amertume qui accompagnent le fait d’être mariés et parents. De notre fatigue et de nos insécurités. Une fois les lumières éteintes, nous restions là, allongés dans le noir, examinant chacun de notre côté notre niveau d’asthénie vs les répercussions qui toucheront notre couple si nous restions inactifs au niveau sexuel. De temps à autre, l’un de nous proposait: «Peut-être bien qu’on devrait faire l’amour ?”.

Une véritable corvée, voilà ce qu’était devenu notre sexualité, et elle se métamorphosait en dispute cinglante tant qu’elle n’était pas effectuée. Le comble, c’est que ces tensions et cette appréhension de ne toujours pas pouvoir faire l’amour n’étaient en aucun cas propice à nous donner cette envie. Au contraire. Pourtant, il n’y nul doute sur le fait qu nous nous aimons  et qu’il y a une réciprocité au niveau de l’attirance. Nous ne parvenions simplement pas à faire se rencontrer nos missiles en plein vol alors qu’ils se déplaçaient à des centaines de kilomètres heure, et ça, je dis que c’est la faute de Ronald Reagan !

4. Résignation et début de remise en question

Un soir, j’ai dit à ma femme: «Laissons tomber le sexe. Sérieusement. Laissons tomber.» Bien évidemment et à juste raison, j’en conviens, elle l’a tout de suite pris comme un affront de ma part. Peut-être avais-je verbalisé ces mots de la même façon qu’on prononce des mots comme «je te laisse tomber» avec un geste résigné, avant de tourner le dos et de s’en aller. Pourtant même en étant frustré, ce n’est pas dans ce sens que je parlais..

Stevie -: «Donc, si je comprends bien, tu veux abandonner notre vie sexuelle? Pour toujours?»

John-: “Non, ce n’est pas ce que je voulais dire!»

Stevie: «Alors que veux-tu dire?»

John: «Je ne sais pas ce que je veux dire. Enfin, je sais, mais je ne sais pas, tu vois?»

Stevie: «Non, je ne vois pas.»

Voilà comment nos querelles les plus productives démarraient: tous les deux, on s’avouait directement des choses sans avoir nullement idée de quoi nous échangions, mais nous étions persuadés qu’il fallait en discuter.

5. Une remise en question qui ramène au fondamental

Je vous épargne les détails de cette conversation sur notre sexualité, mais suite à une discussion passionnée qui a duré une heure et où l’on a tenté d’expliquer réciproquement tous ces ressentis dont les mots manquaient pour pouvoir les exprimer à leur juste valeur, en voici la conclusion.

Nous avions une contrainte pourtant extérieure à notre couple, mais qui influençait directement nos relations sexuelles. Cette contrainte rendait très ardues non seulement nos relations elles-mêmes, mais elle floutait également tous les axes de communication qui impactent les multiples domaines de notre vie conjugale. Nous devions évoluer à un niveau et nous avons choisi de laisser le sexe de côté.

Il serait stupide de dire que nous avons mis en berne nos relations sexuelles, ce n’est pas réellement la question. La vraie question est: “est-ce que le sexe est la solution à toutes ces équations conjugales ?”. A notre niveau, nous avons arrêté de nous dire que la solution à tous ces problèmes était le sexe. Nous avons mis loin de nous, l’idée que le sexe est le ciment de notre union.

Le plus important pour notre couple était de maintenir l’idée qu’une véritable intimité n’était pas uniquement physique. En d’autres termes, nous avons souhaité davantage appuyer sur la partie «intimité»  que sur la partie «physique». Il existe de nombreuses manières de maintenir une belle intimité avec son partenaire sans que le physique y soit impliqué.

Lorsque nous sommes ensemble, nous cessons d’utiliser nos smartphones, mettons l’accent sur le fait de faire attention à nous et de consacrer du temps à notre couple. De multiples discussions qui nous a emmené au flirt. Tout à coup, ce poids qui avait tant déstabilisé mon couple s’est en allé. Le sexe n’est même pas au rendez vous. Ma femme et moi qui décidions de la cadence à prendre pour ne pas à nouveau dérailler. Cette remise en question conjugale nous a apporté quelque chose d’incroyable.

Par moment, les enfants étaient couchés avant 22 h, la maison bien apprêté, quelque fois moins mais nous profitions suffisamment pour que nos flirts, notre tendresse et nos sentiments nous accompagnent au chevet de notre lit. Une chose en entraînant une autre, ce qui devait se passer est arrivé: nos missiles sont entrés en collision. Ronald Reagan serait comblé !

Mettre à la poubelle cette idée erronée, qu’il est important d’avoir une bonne moyenne sexuelle pour la bonne cohésion du couple est le choix le plus salvateur que nous ayons pris. Lorsque l’on se retrouve mon épouse et moi, c’est parce que nous avons pris l’initiative de choyer notre intimité en faisant passer au second plan le physique pendant des jours, des semaines et des mois. On peut facilement se passer de sexe pendant un long moment mais il ne se passe pas une journée sans que nous accordions une attention particulière à notre intimité. Et vous savez quoi ? Pour nous, c’est plus que satisfaisant car c’est la base et c’est fondamental.Cette expérience impacte différemment d’un couple à un autre mais ce que l’on peut retenir de ce témoignage : c’est que le sexe contribue certes à l’épanouissement d’un couple mais n’est nullement la base. Beaucoup de couple se contentent d’une relation sans mettre le sexe en avant et comme solution à tout conflits ce n’est pas pour autant qu’ils ne sont pas épanouis et heureux,. Il est primordial de nourrir la proximité en insistant sur ces moments de tendresse et d’intimité car l’intimité ne veut pas forcément dire sexualité. L’intimité c’est connaitre l’autre sans qu’il ait besoin de parler.