8 façons de faire de son handicap une force !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Être une #Femmedinfluence n’est déjà pas si facile. Alors, avec un handicap, on pense que l’on n’y arrivera jamais. Que le monde ne juge que par les apparences ; Que la différence fait peur. Et en toute honnêteté, c’est vrai. C’est pour ça que vous devez passer au-dessus de ça. Trouver un moyen de toucher les gens autrement que par l’apparence, ou encore mieux, donner une autre vision de cette apparence. Vous devenez une avant-gardiste malgré vous. Une minorité qui cherche à se faire une place dans un monde dominé par les valides.

Que vous soyez sourde, aveugle, qu’il vous manque une jambe, un bras, atteinte de vitiligo, d’albinisme, d’autisme ou de toutes autres maladies… Ne craignez pas de prendre le pouvoir grâce à votre handicap. La plupart des gens vous diront de réussir malgré votre handicap… Paternalisme quand tu nous tiens ! Non. Réussissez grâce à lui. Car si vous ne faîtes pas de lui un instrument de réussite, il deviendra l’instrument de vos échecs. Et c’est après avoir observé les exploits d’imminentes personnalités handicapées que nous avons pu tirer 8 façons de transformer la faiblesse apparente de son handicap, en une force insoupçonnée. Ne vous limitez plus. La différence, c’est une force.

3points-300x67

1. Racontez votre histoire.

lizzie-velasquez-femme-plus-laide-du-monde-ted-talks21

Le témoignage est puissant. Il a le pouvoir de toucher, sans même vous en rendre compte, des personnes qui sont peut-être dans la même situation que vous, des personnes qui vivent des choses terribles, des personnes brisées et qui ont besoin de s’identifier à quelqu’un… Quelqu’un comme vous qui a dû affronter de grandes épreuves dans la vie. Vous souffrez d’une maladie depuis votre enfance ou vous avez perdu un membre suite à un accident ; Parlez-en. Racontez aux autres ce qui vous est arrivé. Racontez aux autres comment vous vous en êtes sortie.  Vous deviendrez une source d’inspiration pour eux. Pour ceux qui n’ont pas le courage de témoigner comme vous le faîtes, pour tous ceux encore qui ont perdu espoir. Vous êtes leur porte-parole. Vous êtes leur motivateur. La personne qui leur fait dire : « Si elle l’a fait, je peux le faire aussi ! »

lizzie-velasquez

Surnommée cruellement ‘Femme la plus laide du monde‘, Lizzie Velasquez est atteinte d’une maladie très rare qui atrophie son corps. Elle pèse 29 kilos et est aveugle d’un oeil. C’est en découvrant les commentaires cruels postés sous une vidéo d’elle prise à son insu, que sa vie prend un tournant décisif. Aujourd’hui auteure de 2 livres de conseils, orateur motivationnelle, et porte-parole des victimes de cyber-harcèlement, la femme dont on se moquait jadis est devenue une source d’inspiration suscitant respect et admiration. Une preuve que les ‘haters’ peuvent aussi être des tremplins vers la réussite.

 

2. Faîtes sauter les normes de beauté.

winnie-harlow-mannequin-vitiligo-desigual2

Dans ce monde, la beauté répond à des codes bien précis : Un type de cheveux bien précis, une couleur bien précise, un corps bien précis… Et sortir de ces codes nous rend tout de suite moins belles. On a beau dire que la beauté est subjective, on se rend vite compte qu’à quelque chose près, nous avons toutes et tous intégrés les mêmes standards de beauté. Malheureusement. Et l’handicap en pâtit d’autant plus. Une jambe en moins, un bras en moins, et même un petit doigt en plus, nous écarte de la norme. Bref. Il suffit d’un rien. Au lieu de vous avouer vaincue, saisissez cette occasion. Vous êtes différente. Mettez-le en avant. Devenez une avant-gardiste, prête à changer et chambouler les mentalités. Utilisez le pouvoir de l’image comme un tremplin vers le changement. Ne vous cachez plus. Mettez en valeur votre handicap. Vous deviendrez un modèle de courage et de confiance en soi.

winnie-harlow

Winnie Harlow, atteinte de vitiligo, est la nouvelle étoile montante de la mode et du mannequinat. Dans un univers avec des normes pourtant très strictes, elle multiplie les apparitions et prouve que même les métiers les plus réfractaires au changement peuvent être bravés. Un bel exemple de détermination.

 

3. Montrez une autre vision des choses.

oscar-pistorius-20121

Comme pour la beauté, le monde a défini des normes pour tout. Tu es mince, tu es normal. Tu as 2 mains avec 10 doigts, tu es normal. Définir des normes n’est pas mauvais en soi. C’est le traitement que l’on réserve à ceux qui n’y répondent pas qui est révoltant. Au lieu de vous morfondre, profitez de cette mise à l’écart pour vous rendre plus forte. Encaissez les critiques. Encaissez les moqueries. Et brillez dans un domaine réservé aux valides, aux personnes considérées comme normales. Montrez au monde qu’il n’y a pas besoin de répondre d’un certain physique pour le faire. Vous incarnerez le changement et l’évolution des mentalités.

oscar-pistorius

Il est ‘la chose la plus rapide sans jambes‘. C’est son surnom officiel. Oscar Pistorius, amputé des deux jambes, est le premier athlète à avoir concouru dans un championnat pour les valides. On se souvient de sa performance impressionnante au JO 2012. Héros national en Afrique du Sud, il est également considéré comme l’une des 100 personnes les plus influentes au monde pour le magazine Time. Un exploit.

 

4. Ne vous comparez pas aux autres.

aimee-mullins2

« Elle a trouvé l’amour. Et moi, je ne le trouverais jamais. » « Elle a un bon travail. Et moi, à cause de mon handicap, je ne trouverais jamais mieux que ça. » Ce genre de phrases ne cesseront de vous traverser l’esprit. Chassez-les. Votre vie n’est pas celle d’une autre. Elle est différente. Vous êtes différente. Vous devez donc aborder les choses différemment. Et ce n’est pas une mauvaise chose en soi. Juste plus difficile. Avancez à votre rythme et à votre façon. Vous ne trouverez pas l’amour de la même façon. Vous ne trouverez peut-être pas un travail de la même façon. Ne regardez pas l’avancée des autres. Concentrez-vous sur vous et votre réussite. Et non pas votre réussite par rapport aux autres.

aimee-mullins

Bien qu’elle ait été amputée de 2 jambes dès l’âge de 1 an, Aimée Mullins a plusieurs cordes à son arc. Elle est athlète, actrice et mannequin. Elle s’amuse de son handicap et déclare avoir plus d’une douzaine de prothèses, toutes servant à un usage différent ; Sport, soirée, travail… Cette jeune femme n’a pas le temps de se morfondre. Quand on s’étonne de ses nombreuses prothèses, elle répond en souriant : « J’ai quand même moins de prothèses dans mon corps que Pamela Anderson. » Aha. Bien envoyé.

 

5. Jouez sur vos points forts.

templegrandin

L’erreur que beaucoup de gens font, c’est de se plaindre de talents qu’ils n’ont pas, au lieu de se concentrer sur ceux qu’ils ont. Une erreur d’autant plus commune lorsqu’on a un handicap. Car on se dit que, quelque soit le talent qu’on aurait pu avoir, il n’est plus valable du fait de notre condition. Ceci vient encore du fait que l’on passe notre temps à se comparer aux autres. Plutôt que de perdre votre temps à vous comparer, voyez les choses différemment. Dîtes-vous que du fait de votre condition, vous avez justement une sensibilité différente, des sensations différentes, une vie différente, une éducation différente, des qualités différentes, une expérience différente… Et à ce titre, vous avez des points forts que beaucoup de gens n’ont pas.

temple-grandin

Déclarée pourtant autiste dès l’âge de 3 ans, Temple Grandin a su se servir de ses points forts pour devenir une spécialiste de renommée internationale en zootechnie. Plus jeune, elle comprenait déjà les animaux et était douée dans les domaines de la couture et de la menuiserie. Souffrant d’une activité mentale lente et d’une incompréhension des mots, elle a su se concentrer sur ses qualités pour concevoir de nouveaux systèmes de gestion pour les fermes d’élevage, et faciliter la vie de ces animaux. Elle est désormais une pointure dans son milieu.

6. Rencontrez des personnes qui vivent la même chose que vous.

sophie-vouzelaud-miss-france

Dans la vie, on aime savoir qu’il y a des gens qui nous ressemble, ne serait-ce que pour nous rassurer. Et c’est valable pour tout. De la petite fille noire adoptée par des blancs dans un milieu bourgeois à la jeune femme sourde dans un monde où la parole et la discussion tiennent une place importante. Fréquenter des personnes comme vous, vous permettra d’être mieux comprise, de parler de choses communes et de vous sentir bien moins à l’écart que vous ne pouvez l’être parfois. Cela vous aidera d’autant plus si vous souffrez d’un handicap suite à un accident ; Vous devez réorganiser toute votre vie, et vous avez besoin d’entendre les mots de personnes qui l’ont vécu avant vous.

sophie-vouzelaud

En 2007, Sophie Vouzelaud est élu 1ère dauphine à l’élection de Miss France. Sa particularité : elle est sourde. Elle fait une intervention remarquée en arrachant le micro des mains de Jean-Pierre Foucault, ne parvenant pas à se faire comprendre en langue des signes. Elle se sert aujourd’hui de sa notoriété pour venir en aide et représenter les personnes souffrant de surdité et de déficience auditive.

7. Soyez bien entourée.

steviewonder

Dans la réussite, le profil des personnes qui vous entourent joue un grand rôle. Entourez-vous de personnes qui vous soutiennent et vous poussent à vous dépasser. Car beaucoup auront tendance à vous prendre en pitié et à vouloir faire les choses à votre place. C’est gentil. Même très gentil. Mais cruellement handicapant. Le paternalisme des gens vous tuera à petit feu. Soyez vigilante, car on en usera souvent avec vous.

stevie-wonder
Il n’est même plus à présenter. Considéré comme une pointure dans le monde de la musique, Stevie Wonder a été bien formé durant son enfance par un mentor lui apprenant le piano et la composition. Très actif dans la chorale de son église, il signe pour un label dès l’âge de 11 ans. À peine croyable. Mais compréhensible lorsqu’on vit dans un environnement qui nous pousse vers l’excellence.

8. Soyez reconnaissante.

jamel-debbouze

C’est bien connu. Lorsque l’on se concentre sur ce que l’on a pas, on ne profite pas de ce que l’on a. Alors, on envie la vie des autres, le bonheur des autres, la réussite des autres… Et on devient aigrie. Pour votre développement personnel, il est important de vous contenter de ce que vous avez ; de toujours voir le bon côté des choses. Si c’est déjà difficile en temps normal, ça l’est d’autant plus avec un handicap. Mais c’est indispensable. Souriez à la vie. Vous êtes vivante et promise à un brillant avenir si vous vous en donnez les moyens. Pensez à tout ce que vous avez et qui vous donne de la joie et du plaisir. Ça peut-être une amie, ça peut-être une passion, ça peut-être un souvenir. Focalisez-vous sur le positif. Voir le verre à moitié plein : c’est la clé du positivisme.

jamel-debbouze

Jamel Debbouze perd l’usage de son bras après avoir été percuté par un train, en traversant les voies. Et c’est en centre de rééducation, au contact de gens qui ne pouvaient s’exprimer qu’avec leurs paupières, qu’il prend du recul sur son propre malheur : « Là, je me suis senti très bien, très en forme. J’étais heureux de vivre, je n’étais plus handi­capé. » Relativiser pour avancer. Plus qu’une nécessité, une obligation.

FOCUS

Évènement à ne pas manquer

Shopping Basket