10 choses importantes à savoir sur la vie rebelle de Rosa Parks !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

rosa-parks-vie

rosa-parks-bus

Tout a commencé le jour où une femme noire a refusé de céder sa place à un homme blanc. Un blasphème à cette époque. En effet, dans les bus, les places assises étaient réservées à tous ceux étant côtés d’une peau blanche. Ça paraît fou aujourd’hui, mais c’était la loi. Ç’en était trop pour la rebelle Rosa, prête à risquer la prison pour protester contre les inégalités raciales. Prenez donc la peine de retenir ces 10 choses que vous devriez absolument savoir sur elle :

3points-300x67

  1. Rosa avait déjà été jeté du bus 10 ans plus tôt par le même chauffeur – pour avoir refusé de payer à l’avant et faire le tour à l’arrière. Elle avait évité le bus de ce pilote pendant 12 ans, parce qu’elle connaissait bien les risques des ces conducteurs, qui étaient tous des blanc et portaient des fusils. Sa propre mère avait été menacé de violences physiques par un chauffeur de bus ! Rosa, qui était un enfant à l’époque, avait vu cette scène.
  2. Rosa croyait fermement en l’autodéfense. Malcolm X était son héros. Sa famille avait un fusil à la maison, y compris pendant le boycott, en raison de la terreur quotidienne dû à la violence des blancs. Une fois, elle a menacé d’une brique un tyran blanc, allant jusqu’à le frapper. Il est parti. Lorsque le Klu Klux Klan est allé saccager sa ville d’enfance, son grand-père était resté assis sous le porche toute la nuit avec son fusil. Et Rosa restait même debout certaines nuits, pour veiller avec lui.
  3. Son mari était son partenaire politique. Rosa a déclaré que Raymond était le premier réel militant qu’elle ai jamais rencontré. Au début, elle n’était pas intéressée parce que Raymond avait la peau claire, et elle préférait les peaux plus sombres. Mais elle a été impressionné par son audace et par le fait qu’il ait refusé de se laisser intimider par les Blancs. Quand ils se rencontraient, il travaillait à libérer les 9 garçons de Scottsboro, et elle a rejoint ses efforts après leur mariage. À l’insistance de Raymond, Rosa, qui avait dû abandonner ses études pour prendre soin de sa grand-mère malade, est retourné à l’école secondaire et a obtenu son diplôme. Raymond a été un élément crucial au développement politique de Rosa, et leur partenariat a été un soutien pour son travail politique pendant de nombreuses décennies.
  4. Certains des ancêtres de Rosa étaient des Indiens. Elle l’a dit à un ami qui avait été surpris  de la voir avec des cheveux ondulés et très longs lorsqu’elle en retirait les épingles. Son mari, dit-elle, aimait ses cheveux longs, et elle a gardé cette longueur pendant de nombreuses années après sa mort, même si elle ne les portait jamais lâchés en public. Consciente de la politique raciale des cheveux et de l’apparence, elle se tressait tout le temps afin de maintenir une division claire entre sa présentation publique et la personne qu’elle est en privé.
  5. L’arrestation de Rosa a eu des conséquences graves pour la santé et le bien-être économique de sa famille. Après son arrestation, la famille subissait de constantes menaces de mort, au point que sa mère parlait pendant des heures au téléphone pour garder la ligne occupée. Rosa et son mari ont perdu leur emploi et n’ont pas trouvé d’emploi stable pendant près de 10 ans! Même en ayant fait plusieurs collecte de fonds à travers le pays, Rosa et sa famille étaient parfois presque démunis. Elle a développé des ulcères d’estomac douloureux et une maladie cardiaque, et a souffert d’insomnie chronique. Raymond, énervé par le harcèlement et les menaces de mort incessantes, a commencé à boire énormément et a subi même 2 dépressions nerveuses!
  6. Rosa a passé plus de la moitié de sa vie dans le Nord. La famille Parks a dû quitter Montgomery 8 mois après la fin du boycott. Elle a vécu la plupart du temps à Detroit dans le cœur du ghetto, pas loin de l’endroit où ont eu lieu les émeutes en 1967. Et c’est là qu’elle a passé presque toute sa vie à protester contre l’inégalité raciale aux États-Unis.
  7. En 1965, Rosa a obtenu son premier salaire en politique, après plus de 2 décennies de travail politique. Après avoir fait du bénévolat pour la campagne politique de John Conyers, Rosa a contribué à sa victoire pour les primaires en convaincant Martin Luther King de venir à Detroit au nom de Conyers. Pour la première fois depuis son arrestation, Rosa a finalement eu un salaire, l’accès à l’assurance maladie et une pension – et surtout, une position officielle.
  8. Rosa était beaucoup plus radicale que ce que l’on pense. Elle a travaillé aux côtés du mouvement Black Power, en particulier autour des questions telles que les réparations, l’histoire des Noirs, la brutalité anti-police, la liberté pour les prisonniers politiques noirs, le pouvoir politique noir indépendant, et la justice économique. Elle a assisté à la Convention noir politique à Gary et à la conférence Black Power à Philadelphie. Elle a voyagé dans le comté de Lowndes en Alabama pour soutenir le mouvement, elle a aidé à organiser des comités de soutien en faveur des prisonniers politiques noirs, et a effectué une visite de soutien à l’école Black Panther à Oakland.
  9. Rosa était une internationaliste. Elle était un adversaire au début de la guerre du Vietnam, un membre de la Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté. Elle a protesté l’apartheid et la complicité américaine. 8 jours après le 11 septembre, elle a rejoint d’autres militants au coeur d’une lettre appelant les Etats-Unis à travailler avec la communauté internationale, plutôt que de partir en guerre.
  10. Rosa était une activiste de longue date et un héros pour beaucoup, y compris pour Nelson Mandela. Après sa sortie de prison, il lui a dit : « Vous avez été un soutien quand j’étais en prison pendant toutes ces années. »

Se procurer le livre
‘La vie rebelle de Rosa Parks’


Rebellious-Life-of-Mrs.-Rosa-Parks-200x300

Cliquez ici

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !