Le Stress Est Essentiel À La Croissance – Les Conseils Indispensables Pour En Tirer Profit

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
@iluvsarahii

« Le stress survient lorsque quelque chose dont vous vous souciez est en jeu. Ce n’est pas un signe de fuite, c’est un signe pour aller de l’avant. »

Kelly McGonigal

Il est considéré comme le mal de notre siècle. Souvent combattu, le stress est pourtant un phénomène naturel et indispensable qui peut se révéler bénéfique. Le stress n’est pas une fatalité. On ne saurait être condamné à en subir les effets négatifs indéfiniment. C’est que le mécanisme du stress en lui-même n’est pas néfaste : il est à l’inverse ce qui permet à l’homme de s’adapter à un environnement nouveau. Les conséquences d’un tel mécanisme peuvent être bénéfiques ou à l’inverse avoir raison de notre santé lorsqu’il est intense et permanent.

Le stress s’apprivoise. Il est un élément indispensable à notre croissance, pour peu que l’on sache lui donner du sens et que l’on parvienne à en tirer profit. Le meilleur moyen de tirer une force du stress est de le comprendre.

LES PÉRIODES DE STRESS SONT LES SIGNAUX DE PÉRIODES DE GRANDE CROISSANCE.

@iluvsarahii

« Nous craignons sa survenue, nous nous sentons impuissants et pris sous son emprise, et nous lui donnons le pouvoir de nous dominer dans des situations nouvelles, excitantes et exigeantes. »

Alicia Clark

L’attitude que l’on s’accorde généralement à adopter face au stress consiste à s’en soustraire par n’importe quel moyen.  Pourtant, c’est au travers de l’adversité que l’on se forge. En effet, les périodes de stress sont les signaux de périodes de grande croissance. Le stress est indispensable à la croissance. Il ne devrait pas être perçu comme nuisible, mais comme l’instrument de notre propre transformation. Si nous utilisons l’adversité correctement, nous pouvons croître à travers elle. Pour de nombreux individus qui en font l’expérience, le stress, sous réserve d’être modéré, est profondément utile.

Il est donc temps de penser autrement. Moins nous craignons le stress, plus nous pouvons l’accepter, et moins il est nuisible. Car si la peur du stress l’augmente, son acceptation le réduit au point où il est utile et bénéfique. Pour autant, il n’est pas nécessaire d’apprécier le stress pour pouvoir en tirer une force. Le stress est par nature inconfortable. C’est précisément cette sensation d’inconfort qui nous incite à agir pour que cesse l’état de stress.

« L’une des manières les plus efficaces de combattre le stress, c’est de le voir comme une bonne chose. Cette simple réinitialisation mentale met fin au stress secondaire, celui qui consiste à ruminer sur le fait d’être stressé et qui peut durer des heures voire des jours après que nous avons été frappés par une situation stressante. »

LE STRESS, UN APPEL À L’ACTION.

@iluvsarahii

Le stress n’est pas que souffrance. C’est encore un état physique et émotionnel dans lequel on se sent en pleine possession de ses capacités et animé d’un élan vers l’action. À l’instar de tout phénomène naturel, le stress a une utilité. Ensemble de réactions chimiques et physiques, le stress apparaît face à une situation particulière extérieure et appelle une action de notre part. Il nous permet de puiser les ressources nécessaires à l’affront de l’adversité. C’est pourquoi il est absolument vital. Par exemple, le stress généré par l’idée de respecter une échéance est productif : il renforce la concentration, alimente l’énergie nécessaire pour la respecter. Lorsqu’il est aigu et non chronique, le stress permet d’être plus alerte et plus motivée, il augmente les performances cognitives et comportementales.

Agir est la chose la plus efficace que nous puissions faire pour prévenir l’escalade du stress et de l’anxiété. Le stress nous indique ce qui est le plus important pour nous, les sujets dont les enjeux sont essentiels et déterminants. C’est en décelant l’origine de notre stress que l’on parvient à cerner les sujets qui importent le plus.

« Notre manière de penser ou d’agir peut transformer la façon dont nous appréhendons le stress. Quand nous choisissons de transformer le stress en quelque chose d’utile, nous créons une dynamique du courage. Et quand nous choisissons d’interagir avec les autres, nous développons une capacité de résilience. »

Kelly McGonigal

Pour autant, lorsque le stress est intense et surtout permanent, il devient pour l’organisme profondément nocif. À terme, le stress est source d’épuisement et débouche sur des maladies physiques et psychologiques. 

Articles Similaires

FOCUS

Le Planner de Ma Vie 2019

Shopping Basket