Teddy Riner : La force tranquille

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

8 titres de champion du monde, un doublé olympique et une fonction de porte-drapeau à ces JO de Rio, Teddy Riner est un phénomène. Le judoka français est venu à Rio avec un objectif bien précis : battre le record de médailles français dans sa discipline. C’est désormais chose faite ! Le jeune champion est très attaché à ses origines guadeloupéennes et à sa famille. Voici en 3 points ce qui fait la force de ce champion hors normes.

1. Pas toujours apprécié de tous

Parfois, on surnomme Teddy Riner « le colosse » et pour cause ! Le champion mesure 2,03m pour 135kg. Plus jeune, ces mensurations hors normes lui ont valu d’être écarté des autres enfants à cause de son physique.

« Ma taille faisait peur aux parents qui m’ordonnaient de m’éloigner, j’étais triste. » – Teddy Riner

Il confiait même à sa mère ne pas savoir où était sa place. Des moments difficiles pour lui que ses parents, Moïse son père et particulièrement Marie-Pierre sa mère, ont su apaiser. Plus tard, avec sa fiancée Luthna, les 2 femmes seront les piliers du champion.

 2. Sa mère et sa fiancée pour piliers

On dit souvent que derrière chaque grand homme se cache une femme. Dans le cas de Teddy Riner, il s’agit plutôt de 2 femmes. Luthna, mère de son fils Eden, qui travaille avec lui et coordonne son planning, et sa mère Marie-Pierre, qui l’a mis au judo et qui avec son mari Moïse, a fait des sacrifices pour que Teddy puisse vivre son rêve.

« Ils ont pris des crédits, tous les week-ends, ils devaient venir me chercher à Rouen et m’emmener deux fois par mois en compétition. » – Teddy Riner

« C’est un soutien indéfectible. C’est mon second souffle en compétition. Ils m’ont aidé à devenir l’homme et le sportif que je suis, même si mes résultats sont le fruit d’un travail acharné sur les tapis. » – Teddy Riner

Marie-Pierre et Moïse, mais aussi Luthna aujourd’hui, ont soutenu le grand champion que nous connaissons aujourd’hui dans la poursuite de son rêve et dans l’accomplissement de ses objectifs. Un champion respecté et dont la valeur est reconnue par ses collègues sportifs.

3. Respect et reconnaissance de ses pairs

TEDDY

A seulement 26 ans, Teddy Riner a été élu par ses pairs parmi plus de 50 sportifs issus de 27 délégations sur toute la France pour mener la délégation de sportifs français à Rio. Une fierté pour le sportif :

« C’est ça, le sport, ce qui unit les sportifs fiers d’être aux Jeux. Fiers de défiler dans le stade olympique. C’est énorme. Je suis conscient que beaucoup de personnes auraient aimé être là, ce sont des moments extraordinaires. La nuit de la médaille d’or, j’ai répondu à plus de 400 messages. J’ai reçu des témoignages de mes amis, du président de la République, du ministre des Sports… Cela fait plaisir d’être reconnu par son pays, sa famille, ses amis. »- Teddy Riner

Endosser ce rôle, c’était aussi veiller à ce que tous soient motivés et en bonne condition physique pour décrocher une place sur le podium. Cette démarche est à l’image du champion : tout pour les autres, même ses victoires :

« Le jour de la compétition, tu dois oublier tes questions, tes doutes et le faire pour les autres. Eux sont là pour toi. Tout le temps. Au quotidien. Donc, à l’heure de la compétition, c’est à toi de ne pas les lâcher. » – Teddy Riner

À force de travail, Teddy Riner est devenu le judoka le plus titré de l’histoire. Fier de ses racines guadeloupéennes, entouré de sa famille, il reste humble et ambitieux pour partir à la conquête de nouveaux défis.

 

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !

Fermer le menu