5 Choses Incroyables que Tu Devrais Savoir sur Ton Clitoris

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Ton clitoris est-il ton meilleur ami ? Si ce n’est pas le cas, c’est que tu ne le connais peut-être pas aussi bien que tu le devrais. C’est normal, cet organe étonnant est encore très mal enseigné de nos jours.

En effet, nous avons toutes vu des schémas complets du sexe masculin dans nos manuels de SVT dès le collège, mais rien de comparable pour le sexe féminin. Ses représentations sont très lacunaires, et ne se concentrent que sur les parties liées à la reproduction : vagin, utérus, trompes, ovaires… mais pas grand-chose sur la partie externe de notre sexe, notre vulve. D’elle, on ne sait que ce que l’on voit : grandes lèvres, petites lèvres, et ce fameux clitoris. Mais cette toute petite chose mignonne que tu peux apercevoir n’est que la partie émergée de l’iceberg ! Elle se prolonge à l’intérieur de ton corps en 4 piliers d’une dizaine de centimètres, et ce n’est que depuis 2016 que nous disposons d’une modélisation en 3D grâce à une chercheuse française, Odile Fillod. Les tabous sur le plaisir féminin ont depuis trop longtemps entravé notre connaissance de cet organe étonnant !

Voici 5 choses incroyables à savoir sur ton clitoris :

Aucune Utilité Vitale, Juste Là pour Ton Plaisir : la Définition Même du Luxe !

giphy

On peut survivre sans clitoris, mais on ne peut pas jouir sans lui. Il a cela de luxueux qu’il n’est dédié qu’à notre plaisir, exclusivement ! Evidemment, cette fonction a joué son rôle dans la survie de l’espèce, car elle a sûrement incité nos lointaines ancêtres à faire des bébés !

Mais le fait que cet organe ne soit là que pour notre plaisir le rend aussi très tabou, au point de ne presque pas en parler dans l’enseignement de l’anatomie, mais aussi au point de le mutiler : l’excision est un fléau qui frappe encore de nombreuses petites filles et femmes dans le monde. On estime à 200 millions le nombre de femmes qui ont subi une mutilation sexuelle dans le monde, 53000 en France.

Sache qu’une femme ayant subi cette violence peut avoir accès à une reconstruction chirurgicale très efficace, totalement prise en charge et réalisée par les meilleurs praticiens sur le territoire français – plus d’informations ici.

Il est Beaucoup plus Grand que Tu Ne le Penses

Comment peut-on réparer un clitoris ? La réponse est dans cette section : la plus grande partie de ton clitoris se cache à l’intérieur de ton corps.

Ce que tu vois de ton clitoris n’est que sa plus petite partie ! Cette partie externe se prolonge en 4 piliers à l’intérieur de ton corps : les bulbes du vestibule et le corps caverneux.

Alors messieurs, arrêtez de vous prendre la tête sur vos mensurations intimes : on vous bat !

L’Orgasme Vaginal ? C’est Un Orgasme Clitoridien !

Ce prolongement interne du clitoris qui entoure les parois de ton vagin est essentiellement responsable de sa sensibilité. En effet, le vagin est beaucoup moins innervé que tu le penses. Il est certes sensible, mais un peu comme l’intérieur de ta bouche : elle est réceptive aux stimulations, mais pas au point de te faire jouir !

C’est le contact avec la partie interne du clitoris qui rend ton plaisir vaginal vraiment intéressant, et susceptible de te donner un orgasme. Et ce fameux point G alors ? Eh bien il semble qu’il corresponde à la partie où le clitoris interne se divise en 2 pour entourer les parois du vagin.

Autrement dit, il n’y a pas un orgasme clitoridien, et un autre vaginal, mais que des orgasmes clitoridiens, que tu ressens davantage à l’endroit le plus stimulé de ton clitoris, à l’extérieur par des caresses, ou à l’intérieur par la pénétration vaginale. D’où l’intérêt de combiner les 2 types de stimulations lors d’un rapport sexuel !

Il a Beaucoup de Points Communs avec le Pénis…

Comme un pénis, ton clitoris a un gland, un prépuce qui se rétracte avec l’excitation, et une érection !

En effet, il prend environ 300% de son volume lorsqu’il est stimulé !  Les parties internes et externes changent donc de densité et de taille, comme un pénis, parce que comme lui, elles sont constituées de corps caverneux, qui se gorgent de sang avec l’excitation. Plus dures et plus volumineuses, elle sont ainsi plus sensibles quand elles sont en érection et c’est ainsi que s’enclenche le cercle vertueux du plaisir féminin. C’est quand même très pratique : la toute petite partie à l’extérieur permet de stimuler et de rendre sensible tout ce que l’on ne voit pas !

…Mais en Mieux !

Si le clitoris a beaucoup de points communs avec le pénis, il le surpasse sur de nombreux points !

Tout d’abord, il a deux fois plus de terminaisons nerveuses qu’un pénis ! 4000 pour eux… 8000 pour nous !

D’autre part, l’orgasme sollicite 15000 nerfs de plus dans la région pelvienne, d’où cette sensation de feu d’artifice qui se diffuse bien au-delà du sexe.

Mieux encore : nous avons une érection comme les hommes, mais là où l’orgasme met fin à la leur pour un bon moment, la nôtre peut repartir après un bref moment ou le clitoris se rétracte et où il devient trop sensible pour être stimulé agréablement. Si ton chéri se fait plus tendre, sans toutefois abandonner la partie, à toi les orgasmes en série !

Dernier avantage, il vieillit bien : le clitoris prend un peu de volume avec l’âge, sous l’effet des changements hormonaux et d’une moins grande production de collagène. Mais quand on connaît son potentiel de plaisir, on ne peut voir cet agrandissement comme un inconvénient !

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !