fbpx

Les 10 règles du succès selon Mark Zuckerberg

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Il est le plus jeune milliardaire de la planète avec une fortune estimée à plus de 30 milliards de dollars. Son réseau social, qui a fait de lui l’un des hommes les plus riches et les plus influents du monde, frôle le milliard d’abonnés. Évidemment, on ne présente plus le célèbre Facebook, géant des réseaux sociaux. Créé par un homme de 20 ans qui a eu pour vision et pour mission de changer le monde et de changer les habitudes des personnes qui y vivent.

Il est Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, et il nous partage ses 10 règles pour atteindre le succès.

3points-300x67

 1. Tu récoltes ce sur lequel tu passes du temps!

Avez-vous entendu parler de la théorie des 10 000 heures pour atteindre la perfection de Malcolm Gladwell ?

Quand j’étais encore un employé, un de mes collègues a remarqué que je tapais à une vitesse de 95 mots et plus par minute. Il m’a demandé comment j’arrivais à taper aussi vite. Je lui ai dit que lorsque j’ai eu mon premier ordinateur personnel à 21 ans, je tapais sur le clavier en mettant l’ordinateur en dessous de la table. Je le faisais sans regarder le clavier. Après des semaines de pratique, mes doigts ont mémorisé le placement des touches du clavier. Je voulais avoir une grande vitesse de frappe, donc je devais faire ce qu’il faut – et je l’ai eu!

2. Aie des feedback!

J’ai besoin d’avoir l’avis de mes clients et de mes employés. Mais avant même d’écouter leurs avis, je m’assure que je sais déjà comment je veux exploiter mon entreprise et où je veux aller. Il ne s’agit pas “d’entendre et accepter” juste comme ça. J’écoute, mais cela ne signifie pas que je vais faire ce que j’entends. Je dois faire en sorte que ce que j’entends soit en harmonie avec mes objectifs. Dans mon esprit, j’ai toujours ce processus du feedback.

3. Fais des erreurs!

J’ai fait des erreurs. Mais je fais en sorte de ne pas être immunisé. Si je suis immunisé contre les erreurs, cela signifie que je n’apprend pas. J’échoue seulement pour pouvoir réussir. Si je ne réussis pas en échouant, alors ça ne vaut pas pas la peine d’échouer.

4. Embauche seulement des personnes pour qui tu pourrais travailler!

C’est l’une des plus belles bénédictions en tant qu’entrepreneur. Quand j’étais un employé, je devais travailler avec des gens que je n’avais pas choisie. Mais maintenant que je suis un entrepreneur, je travaille seulement avec des gens avec qui j’aime travailler. Il ne suffit pas pour moi d’embaucher une personne académiquement instruite. Je ne le dis pas avec arrogance, mais il est facile d’obtenir des diplômes avec les honneurs académiques. J’embauche et je collabore avec des personnes qui sont, et instruites, et intelligentes. Il y a une différence entre être instruit et être intelligent. Vous pouvez acquérir toutes les compétences dans le monde (la connaissance), mais si vous ne savez pas comment les appliquer (intelligence), à quoi cela sert-il ? Donc vous devez avoir les connaissances et le pouvoir d’exécution.

5. Change le monde!

Dans la vie, il n’y a pas que l’argent. S’il n’y avait que ça, la vie serait bien ennuyeuse. Pour commencer, il est normal de viser et de travailler pour la richesse financière. Mais plus vous avancerez, plus vous vous rendrez compte qu’il y a quelque chose de plus gratifiant que gagner seulement de l’argent.
Il y a quelques semaines, j’ai lancé le projet “Your Success Story.” Je ne peux pas inspirer ce monde tout seul. Chaque personne a une belle histoire de réussite à partager. Le prochain projet je pense a quelque chose à voir avec le fait d’influencer les gens sur comment faire partie de la solution au sujet du réchauffement climatique.

6. Apprend des gens autour de toi!

Bien sur que oui! Ce que les gens font est le résultat final d’une collection de connaissances. Si je voulais voir à quoi une idée ressemblerait si je faisais ceci ou cela, tout ce que je dois faire est de faire une recherche et de savoir si quelqu’un l’a déjà fait. Si je vois que quelques personnes ont déjà fait ce que je pense, je prends leur cerveau à travers les vidéos et les blogs faites à leur sujet. Je m’informe sur toutes leurs meilleures pratiques pour former une nouvelle idée.

7. Construis-toi une très bonne équipe!

J’utilise mon temps et mon argent. Je préfère faire les choses moi-même, mais je ne peux pas atteindre mes objectifs à temps et comme prévu si je fais tout moi-même. Ainsi, la formation d’une équipe avec qui j’aimerais travailler est importante. Vérifiez à nouveau la règle #4.

8. Donne la meilleure expérience!

Je suis pour un produit final entièrement prêt. Que je travaille seul ou avec une équipe, je ne peux pas avoir l’attitude du “ça se fera”. Pourquoi dois-je donner le meilleur de moi-même dans tout ce que je fais ? Car si je ne donne pas le meilleur de moi-même dans mon business, comment mes clients pourront recevoir le meilleur produit ? Les clients préfèrent acheter le meilleur produit. S’ils ne se voient pas ou s’ils ne sentent pas mes produits ou mes services, ils vont aller voir ailleurs. L’intensité de ma passion dans ce que je fais est comme un aimant. Plus j’y donne de l’intensité, plus cela devient un aimant.

9. Prend bien soin de ce que tu fais!

Je ne suis, ni le seul fournisseur de services de marketing numérique, ni le seul fournisseur de services de conseil boursier d’investissement. Mais pourquoi ai-je été en plein essor, à la fois en termes de chiffre d’affaires, et de base de clients, par rapport à ceux qui opèrent également dans le même secteur d’activité ? Ma réponse est très simple : Peut-être que je me soucie plus qu’ils ne se soucient de ce que nous faisons. Un niveau de passion différente dans la même ligne de business.

Alors, est-il possible de réussir dans une entreprise, même si vous n’êtes pas le pionnier dans ce domaine ? Être le premier, ce n’est pas tout. Le plus important, c’est a le + faim et qui est le plus passionné par ce qu’il fait et par la réussite.

10. Les liens sociaux sont essentiels!

Il s’agit de communication, d’engagement et de confiance. Savez-vous que depuis que j’ai commencé mes activités, je n’ai jamais rencontré aucun de mes clients face-à-face ? Est-ce qu’une entreprise peut prospérer sans rencontrer ses clients face-à-face? Oui! Oui! Oui! La liaison sociale, ce n’est pas seulement dire “Salut/Bonjour”.

Je communique avec mes clients régulièrement en ligne. Quand je dis que je vais faire quelque chose, je fais en sorte de le faire. C’est ça l’engagement! Parce que je communique et je tiens mes engagements, ils me font confiance. La confiance est le produit final de la communication et de l’engagement. Parce que je l’ai mérité cette confiance de mes clients. Un lien entre eux et moi s’est établie.

mark zuckerberg immig 2 copie

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !

Fermer le menu