7 Préjugés sur les Riches et l’Argent dont il faut qu’on se Libère

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

L’argent a mauvaise réputation. Associé au mal, il transpire d’égoïsme et de cupidité. Du moins, pour ceux qui n’en ont pas. Et c’est la raison pour laquelle ils n’en auront jamais. Nous vous délivrons ici 8 phrasés pleins de clichés sur les riches et leur argent, qui représentent un vrai frein à notre réussite sociale et entreprenariale.

 1. « L’argent ne fait pas le bonheur »

largent-ne-fait-pas-le-bonheur-gif

En pole position, la plus populaire des citations, mais aussi la plus destructrice. Non pas par son mensonge, puisque pas totalement fausse, mais par ce qu’elle sous-entend. À savoir, la présupposée tristesse des riches, face au prétendu bonheur des pauvres : « Ils sont riches, mais ils n’ont ni famille ni amis; les plus pauvres ont tout ça, et c’est le plus important. » Très touchant… Mais ce type même de comparaison reflète un certain besoin de se rassurer et se complaire dans une situation dont on n’est pas satisfait. Le fameux  « Je ne suis pas riche, mais moi au moins JE… » avec une fin qui diffère selon les individus : « Moi, au moins JE suis heureux. » « Moi, au moins j’ai des amis. » « Moi, au moins, j’ai des gens sur qui compter. » En somme, beaucoup de « Moi-Je » trahissant une certaine jalousie cachée pour un mode de vie que l’on envie. Un peu comme un lot de consolation.

Aujourd’hui, cependant, on ajoute volontiers à cette citation la formule « mais il y contribue » et même son sens contraire, pour les plus radicaux.

 2. « L’argent rend les gens mauvais »

largent-rend-mauvais-gif

Une autre légende consiste à croire que l’argent changerait les gens… en mal.

Une affirmation que ne partage pas l’acteur Will Smith qui le voit plutôt comme un révélateur de ce que vous êtes vraiment. Si vous êtes prétentieux sans le sou, vous le serez d’autant plus avec. Quant à votre générosité, elle sera certainement plus visible lorsque vous en aurez les moyens. Quoi qu’il en soit, il est curieux de voir la vitesse avec laquelle on énumère les défauts de certains riches, en écartant complètement les qualités des autres. Encore une façon de se dire « Je ne suis pas riche, mais moi au moins JE suis un type bien. » On se console comme on peut…

  3. « Certaines personnes gagnent trop d’argent, alors que d’autres se tuent au travail pour récolter des miettes »

trop-riche-gif

La plupart des gens voient l’argent comme un énorme gâteau qu’il faudrait se partager équitablement. Les revenus monstres des footballeurs, acteurs et chanteurs sont souvent décriés en comparaison du salaire des travailleurs moyens. C’est certes très humaniste, mais cruellement naïf. L’erreur est de juger les ouvriers comme de véritables bosseurs, et les autres comme des profiteurs. Il est tout aussi difficile de trouver la bonne idée, la matérialiser et la faire fructifier.

Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook devenu milliardaire, fait certainement beaucoup moins d’heures que le marchand de Tour Eiffel, mais a trouvé la bonne idée pour s’enrichir. Il a mis son travail au service de son intelligence, et non le contraire. L’argent n’est pas un gâteau, c’est un gros poisson qu’il faut se donner la peine d’aller pêcher. Et où, quand et comment sont les questions que vous devez vous poser pour l’attirer à vous.

4. « Les riches sont des escrocs, cupides et égoïstes »

les-riches-sont-radins-egoistes-gif

En plus de le devenir, les riches sont déjà foncièrement mauvais. C’est pour ça qu’ils sont riches. Ils sont avides, malhonnêtes et sans scrupules… La liste n’en finit plus pour décrire ces monstres aux billets verts. Contrairement aux pauvres qui seraient sympathiques, sensibles et généreux. L’opposition méchant-riche/gentils pauvres a encore de beaux jours devant elle. Il est impossible pour nous de voir le riche comme une personne honnête et intègre. Le sentiment que quelqu’un puisse avoir réussi parce qu’il a été plus intelligent que nous nous est insupportable. Alors, on s’invente toutes sortes d’excuses : « Il a réussi parce qu’il a trahi son ami » « Il a réussi parce qu’il a volé l’idée d’un autre. » Vraies ou fausses, ces allégations ne sont émises que dans un seul but : nous rassurer.

5. « Les filles qui aiment les riches sont matérialistes »

les-filles-materialistes-michtonneuses-gif

Non seulement, ils n’ont pas d’amis sur qui compter, mais en plus, ils n’ont même pas de femmes sur qui se reposer. C’est en tout cas ce qui se dit. On plaint le riche de n’être entouré que de filles intéressées. On soupçonne toujours les intentions de sa compagne. Mais jamais il ne nous vient à l’esprit que des femmes puissent être attirées, non par la richesse elle-même, mais par les qualités qui l’ont amené à s’enrichir. La richesse ne se limite pas à l’argent. C’est une combinaison d’intelligence financière, de prise de risques et de détermination. Des qualités s’avérant très importantes pour le sexe féminin et qui justifierait leur attirance pour les hommes riches.

 6. « Gagner beaucoup d’argent est un pêché »

largent-est-un-peche-gif

À tous ces préjugés, s’ajoute même un argument religieux. Aujourd’hui encore, l’argent reste un sujet délicat dans les églises. Du moins, dans le milieu francophone encore très fortement influencé par le catholicisme. La pauvreté y est prêchée comme une valeur morale se rapportant à l’humilité. Cette pensée a largement évolué avec l’apparition du mouvement évangélique et de pasteurs tel que T.D. Jakes, propriétaire d’une entreprise valant près de 15Millions $. Dans cette nouvelle doctrine, la richesse spirituelle va de pair avec la richesse matérielle. Un scandale pour certains, une aubaine pour d’autres.

 7. « Les riches devraient payer plus de taxes »

taxer-les-riches-gif

« Voler aux riches pour donner aux pauvres. » Ça ne vous dit rien ? Robin des bois, bien sûr. Toute l’histoire des taxes. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’influence de cet illustre personnage s’étend même jusqu’aux plus grands. « Les riches devraient payer plus de taxes pour que l’on remette cet argent aux pauvres » ou encore plus récemment « Les revenus les plus élevés ne devraient pas bénéficier d’allocations familiales.» Cette cruelle envie de toujours vouloir taxer les riches plus que les autres ne date pas d’hier. C’est cet esprit de Robin des bois qui est à l’origine de l’impôt sur le revenu. Au départ, destiné aux riches à l’euphorie générale, il s’est finalement démocratisé dans tous les foyers. L’arroseur arrosé. Ce sont finalement les pauvres (“la classe moyenne”) qui payent pour les plus pauvres. Tirons-en une bonne leçon : Robin des bois n’est pas un héros. Robin des Bois est un escroc.

FOCUS

Le Planner de Ma Vie 2019

Shopping Basket