Le pardon, cette force : 4 étapes pour y parvenir

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Lorsque vous prenez la décision de ne pas pardonner à une personne pour des actes ou paroles qui vous ont blessée, c’est à vous-même que vous faites du mal. Garder de la rancœur  engendre du stress, un mal-être pouvant être intense et même selon de nombreuses études des douleurs et pathologies dites « psychosomatiques ».

Pardonner, c’est avoir une grande force qui permet de passer au-dessus de ces actes qui vous ont offensé. Le pardon, c’est aussi savoir se pardonner à soi-même pour les erreurs commises. Le pardon fait également parti du deuil, en pardonnant à la fois à la personne qui s’en est allée de ne plus être là, mais aussi à soi-même pour toutes ces choses qui vous font culpabiliser maintenant que cet être cher n’est plus là.

Apprendre à pardonner demande du temps et un certain nombre d’étapes. Voici 4 étapes qui vous aiderons à faire du pardon, une force.

1. DÉCIDER D’AVANCER

Comme pour toute chose que vous souhaitez entreprendre, la première étape est de prendre la décision. Votre vie dépend des décisions  que vous prenez au fur et à mesure que vous avancez, ainsi que des décisions que vous n’avez pas prises. Décider de ne pas pardonner aura autant d’incidence sur votre vie que de décider de pardonner. Tout dépend de la vie que vous souhaitez mener, si vous aspirez au bonheur ou si vous souhaitez continuer à cumuler toutes les excuses qui vous permettent de rester dans votre bulle. Une seule décision peut changer radicalement votre vie, alors libérez vous et prenez la décision d’avancer.

2. RECONNAITRE QUE L’ERREUR EST HUMAINE

Petite ou grande l’erreur est humaine. Toutes les erreurs permettent d’apprendre et d’avancer et pour ne pas en commettre, il ne faudrait ne rien essayer. Toutes nos actions sont réalisées dans le but d’atteindre un objectif et chaque personne agit avec la compréhension, la conscience et la connaissance qu’elle a, alors libérez- les.

3. EXPRIMER SON RESSENTI

Garder ce que vous ressentez pour vous, ne revient pas à passer à autre chose. C’est une illusion, ces émotions restent enfouies en vous, et s’expriment d’une autre manière à travers votre corps. Votre esprit et votre corps ne font qu’un et que vous le fassiez de manière consciente ou non votre esprit exprimera ce qu’il ressent soit à travers votre parole, soit à travers votre corps. Libérez votre esprit et exprimez-vous avec une personne de confiance qui ne portera aucun jugement ni sur vous-même, ni sur la personne concernée, il ne s’agit pas de lui faire « un procès ». L’écriture est également une forme d’expression et d’exutoire à ne pas négliger, ce que vous écrivez reste entre vous et votre feuille de papier. Exprimer votre colère, votre souffrance, votre culpabilité vous aidera à vous en libérer.

4. S’OUVRIR AU PARDON

Les étapes précédentes vous aiderons à vous ouvrir au pardon. Pardonner ne veut pas simplement dire à une personne que vous lui pardonnez pour telle ou telle autre chose. Pardonner c’est ressentir au plus profond de vous que vous avez réellement tourné la page et se liberer de toute souffrance ou rancœur. C’est une blessure qui a totalement cicatrisé et qui n’affecte plus votre présent. Le pardon est un don que vous recevrez lorsque vous serez prêtes, cela vous rendra fortes.

“Le pardon, ça signifie embrasser le moment présent, lâcher prise et abandonner l’espoir que ce passé aurait pû être différent.” – Oprah Winfrey

Articles Similaires

FOCUS

Le Planner de Ma Vie 2019

Shopping Basket