fbpx

No Baby, No Problem – Pourquoi Il N’y a Rien de Mal à Ne Pas Vouloir Ni Avoir d’Enfants

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
@carlibel

« Tu n’as pas encore d’enfant ? Pourquoi ? », « Dépêche-toi, l’horloge biologique est une réalité ! », et tant d’autres phrases que beaucoup de femmes ont déjà trop supportées. Si elles te semblent familières à toi aussi, c’est que tu as ressenti cette pression sociale assortie d’un jugement plus ou moins implicite qui pèse sur les femmes qui n’ont pas d’enfants. Que tu n’aies pas encore d’enfants, ou que tu n’en veuilles pas du tout, tes interlocuteurs te renvoient parfois le sentiment que ta valeur en tant que femme dépend d’une seule chose : que tu sois mère. C’est faux, injuste, cruel, et cela ne respecte ni celles qui ont fait le choix de ne pas avoir d’enfants, ni celles qui aimeraient en avoir mais ne l’ont pu pour l’instant, ni même celles qui sont mères et qui aimeraient qu’on considère leur valeur indépendamment de leur taux de fécondité !

Voici 3 raisons pour lesquelles c’est OK de ne pas avoir d’enfants.

Parce que Tu Fais ce que Tu veux de Ton Corps et de ta Vie

Les femmes se sont assez battues et se battent encore pour disposer de leur destin pour que nous, femmes du XXIème siècle, n’ayons pas à nous imposer un rôle en fonction de notre genre ! Parmi ces choix figure celui de la maternité : le fait que nous ayons 2 chromosomes X et un utérus ne détermine pas ce que nous en ferons, quand et comment. Pouvoir choisir de ne pas avoir d’enfants, ou d’en avoir bien plus tard que la moyenne des femmes est une liberté fondamentale, et elle donne tout son sens au fait d’avoir des enfants, car ils sont alors forcément désirés par leur maman.

Ceux qui pensent avoir leur mot à dire sur ton souhait de ne pas avoir d’enfants, pour le moment ou définitivement, n’ont pas conscience qu’ils voudraient t’imposer un choix très personnel et intime, et dont tu serais la seule à assumer les conséquences physiques, psychiques, professionnelles. Le choix d’avoir un bébé doit être un élan spontané et puissant, incoercible et fondé sur l’amour, jamais sur la pression sociale !

De toutes façons, les mamans te le diront : tu serais aussi jugée si tu voulais avoir 10 enfants, ou avoir des enfants tôt dans ta vie, ou très rapprochés, ou… Autant se défaire des jugements et mener ta vie avec une fierté assumée, en accord profond avec tes choix.

Parce qu’une Femme n’a Pas Besoin d’être mère pour Être Complète

@bonang_m

Une femme qui ne veut pas d’enfants ou qui n’est pas très pressée d’en avoir, car elle estime devoir développer d’autres choses dans sa vie pour le moment, tout aussi importantes à son accomplissement, est souvent regardée comme une extraterrestre. Certains lui renverront l’image d’une femme incomplète : on lui suggèrera que tout ce qu’elle a réussi ne vaut rien si elle n’a pas coché la case enfant.

Cela est faux ! Au même titre qu’une femme n’a pas besoin d’un mari pour se sentir complète, elle n’a pas besoin d’un enfant pour être une femme à part entière.

C’est une fois que tout cela est compris qu’avoir des enfants, quand on en fait le choix, prend encore plus de sens: tu découvres d’autres facettes de ta personnalité, tu acquiers plus de relativisme, plus de patience, tu t’autorises le plaisir de retomber parfois en enfance sous prétexte de jouer avec ton bébé, tu développes un rapport mille fois plus apaisé à ton corps, tu mets en perspective les relations avec ta propre mère, tu donnes un sens décuplé à tes efforts professionnels, tu vois naître un lien inédit avec l’homme que tu aimes, et tu as tous les jours une raison de déplacer des montagnes, même quand toutes les autres raisons ne te motivent plus.

Parce que Tu Es la Seule à Connaître le Timing Parfait pour Ta Vie

La maternité est un tournant énorme, qui impacte tous les domaines de ta vie. Si tu souhaites avoir des enfants, tu es donc la seule à pouvoir déterminer à quel moment tu es en mesure de les accueillir dans ton existence.

Ne te laisse pas polluer par ceux qui te renvoient à ton âge et pensent qu’il faut avoir des enfants à 25 ans ou bien 30 ans, qui te parlent de l’horloge biologique à 35 ans, qui te disent qu’à 40 ans c’est trop tard, qui te comparent à ta cousine qui « Elle, à 23 ans, était mariée et avait deux enfants ».

Il est parfaitement légitime (et plutôt sage) d’avoir envie de terminer ses études avant d’avoir un bébé, même si ces études sont très longues, d’avoir envie de poser les bases de sa réussite professionnelle pour accueillir bébé dans des conditions sécurisantes, d’attendre le temps qu’il faut pour trouver l’homme que tu veux comme père de tes enfants (et tu as raison d’être exigeante !), ou encore de vouloir mûrir et se développer psychologiquement, dépasser ses blessures et traumatismes pour donner une maman solide à ton bébé. Tout cela prend du temps, alors prends-le sans culpabilité!

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !

Fermer le menu