12469361_10100354443235270_7226218728534241729_o

7 solutions pour Réussir à ne pas te Soucier de ce que les Autres Pensent

Les autres : ceux qui ne sont pas vous. C’est à dire, aussi bien votre famille, que vos amis, des inconnus, des connaissances, vos collègues ou encore vos camarades de classe. Bref. Tout ceux qui vous côtoient de près ou de loin et qui peuvent porter un jugement fondé ou non sur vous.

Le fait est que, parfois, on porte de l’importance à ces jugements, comme s’ils étaient un élément caractéristique de notre personne. Certes, il est des conseils qui nous servent ou qui sont bons à prendre de la part de ceux qui nous connaissent, cependant vous êtes votre premier juge, votre premier critique. En aucun cas le jugement d’autrui doit passer au premier plan au sein de votre développement personnel. Alors voici 7 astuces à ne jamais oublier pour ne plus vous soucier de ce que les autres pensent.

3points1

1. Listez vos qualités et vos défauts

Prenez un carnet, un stylo et notez. Notez vos qualités, vos compétences, ce que vous savez faire et ce que vous faites le mieux, avec une mention spéciale pour ce en quoi vous êtes fière. Mettez une barre au milieu de votre feuille, et de l’autre côté notez vos défauts. Prenez conscience de vos failles, soyez la première à les connaître avant de vouloir les apprendre par quelqu’un d’autre qui ne vous connait pas aussi bien que vous.

Il sera alors évident pour vous de moins vous soucier du jugement d’autrui sur votre personne, lorsque vous vous connaîtrez mieux.

2. Visualisez

Si quelque chose vous déplaît sur vous et que vous cherchez à le changer, alors visualisez-vous avec ce changement. Asseyez vous 5 minutes, projetez l’image que vous avez de vous aujourd’hui et faites vous-même le changement qui vous semble nécessaire. Ce changement n’est pas obligatoire, il doit vous correspondre et vous faire du bien.

Faites cette visualisation quotidiennement de manière à vous rendre compte de votre évolution chaque fois qu’il se passe quelque chose. Vous devez être la première au courant de ce qui se passe chez vous et en vous.

3. Soyez courtoise mais ferme

Ne vous laissez pas faire par trop de gentillesse et d’affirmation. Il est évident qu’il vous faut rester polie, agréable et courtoise. Mais la courtoisie n’empêche pas la négation. Apprenez à dire non quand vous en avez envie et peu importe ce que pensent les autres. Parce que c’est en cédant à tous les besoins d’autrui qu’on en oublie les siens. Vous êtes votre priorité et les autres vous respecterons pour cela parce que cela fera de vous une femme qui sait dire non. Une femme qui sait dire non, c’est une femme qui sait peser le pour et le contre, le bien et le mal ; c’est une femme qui se respecte pour mieux respecter son entourage.

4. Exprimez-vous librement

Vous avez le droit de parler et de dire même ce qui ne fera pas plaisir à ceux qui vous entourent. Votre liberté d’expression est primordiale pour votre développement personnel. Bien sûr, le tact est nécessaire dans toute relations sociale. Ne soyez ni brutales ni blessantes. Mais lorsque cela vous concerne, si quelque chose vous déplaît, ne le gardez pas pour vous. Vous n’avez pas à subir ce qui vous blesse ou vous dérange, donc vous n’avez pas à le garder pour vous.

5. Affirmez qui vous êtes et ce que vous pensez

Vous êtes le fruit de vos expérience, de votre éducation, de vos principes, vous êtes ce que vous aimez, ce vous n’aimez pas, vous êtes un caractère, vous êtes un physique, vous êtes vous et vous n’avez pas à le cacher. Assumez-vous telle que vous êtes et non pas telle que les autres voudraient que vous soyez. Vos idées ou encore votre physique ont droit d’être affirmés.

Bien sur, en aucun cas il ne vous faut empiéter sur les libertés d’autrui, parce que les vôtres s’arrêtent là où celle des autres commencent. Mais n’ayez plus honte de vouloir mettre en place un projet qui vous ressemble, foncez.

6. Faites le tri autour de vous

Vous savez, il est important de s’entourer des bonnes personnes. Si vous n’êtes entourée que de personnes qui vous jugent constamment et qui cherchent à vous changer sans cesse, c’est que vous n’avez pas choisi les bonnes fréquentations. L’être humain est influençable, quelqu’il soit. En vous entourant de personnes négatives, vous en devenez négatives.

Il en est que l’on ne choisit pas, comme notre famille par exemple. Mais tout est une question d’impact. Vous pouvez certes être entourée de votre famille, cependant rien ne vous oblige à prendre à coeur les commentaires de votre cousine sur le choix de votre robe de mariée ou encore sur les études que vous comptez entreprendre.

7. N’en venez pas à négliger la présence d’autrui

Il est important de prendre en considération la présence de l’Autre. Dans le cas contraire vous devenez associable. Vous vivez en communauté, alors l’écoute et la communication sont primordiale. Le reste vous devez le gérer avec les conseils qui ont précédé, mais n’en devenez pas aigrie ou allergique au contact humain.

Les Autres ont une liberté d’expression, d’action et de pensée que vous devez accepter pour mieux l’être en retour.

3points1

L’influence et le jugement des autres sont devenus des actions lambda que l’on devrait presque accepter au risque d’être mal vue. Seulement vous l’aurez compris, un caractère indépendant et une conscience de ce que nous sommes sont des qualités primordiales pour un meilleur développement personnel. Vous avez désormais toutes les clés pour ne plus vous soucier de ce que les autres pensent de vous et de ce fait, devenir la meilleure version de vous-même.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *