15 Mensonges que les Femmes se Disent à Elles-Mêmes pour se Rassurer

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Lorsque l’on rassure quelqu’un on essaye de lui rendre confiance, de le tranquilliser. Il est possible également de se rassurer soi-même. Sauf que, nous les femmes, nous aimons parfois nous mentir pour nous auto-rassurer parce qu’il est parfois bien trop compliqué d’assumer la réalité. Il nous faut alors notre dose de mensonge hebdomadaire, comme-ci, sans cela, il nous serait impossible de rester debout. On essaye alors de calmer nos doutes, nos questionnements, nos craintes et notre culpabilité par des mensonges qui n’en valent pas vraiment pas la peine. Voici une compilation de nos 15 « meilleurs » mensonges !

3points

1.« Je vais bien, je ne manque de rien »

Élu n°1 des mensonges féminins, je vous présente la palme d’or « Oui, je vais bien … ». Il est difficile pour chaque femme d’accepter ses moments de faiblesses, tout simplement parce que beaucoup de choses reposent sur nos épaules. Alors la première personne à qui l’on ment c’est nous même, pour pouvoir d’abord nous persuader du contraire et gagner en crédibilité face aux autres. Sauf que mesdames, l’effet « cocote minute » risque de se déclencher très rapidement, et un jour ou un autre vous exploserez.

2.« Je n’ai besoin de personne »

Encore une fois, nous estimons être dans l’obligation de tout gérer toute seule sans jamais demander de l’aide à personne par peur de paraître trop faible et donc par conséquent pas assez bien. Alors on se persuade de n’avoir besoin de personne aussi bien sentimentalement que pour un quelconque service.

3.« Je peux changer cette personne »

On pense souvent avoir de super pouvoirs et être en mesure de changer le monde entier, et ce surtout si on apprécie fortement la personne. On en vient alors à lui trouver des excuses et comme cela ne fonctionne pas, on se dit que c’est à nous d’en faire quelqu’un de convenable. Seulement mesdames ce n’est pas votre devoir de changer qui que ce soit, que ce soit votre copain ou votre ami(e). Si cette personne souhaite devenir meilleure elle le fera d’elle-même, quant à vous ne prenez pas le risque d’être déçue pour rien.

4.« Je vais m’y habituer »

Quelques fois il nous arrive de nous imposer des situations par habitude, comme-ci il nous était obligatoire de les subir. On se dit alors qu’il faut nous y habituer que la situation sera présente quoi qu’il arrive. Sauf que ce n’est pas le cas mesdames, il est possible pour vous de changer les choses si la situation vous dérange, vous ne devez pas vous infliger ce qui vous est désagréable.

5.« C’est passager »

Autre cas de figure, il y a parmi les femmes celles qui pensent que la situation se réglera d’elle-même et que tout cela n’est que « passager ». Mais vous n’en savez rien, si la situation décide de stagner ou que vous ne bougez pas les choses pour que ca puisse s’arranger, il y a de forte chance pour que ce qui était censé être passager devienne définitif.

6.« Ce n’est qu’un ami »

Mesdames, mesdames, mesdames, vous savez toutes aussi bien que moi que ce n’est pas qu’un ami. Mais vous ne voulez pas le blesser, ni admettre que ce dernier vous fait des avances, alors vous vous dites que vous ne voulez pas gâcher ce si beau lien d’amitié que vous avez créée entre vous. Ce que vous ne savez pas, c’est que de son côté le lien amical est déjà rompu, alors n’insistez pas et ne vous bandez plus les yeux à ce sujet. Soit vous vous lancez dans une histoire soit vous prenez radicalement vos distances.

7.« Dernière pâtisserie : après ça je me met au sport »

En réalité ce n’était pas le première et ce ne sera pas la dernière, et si vous comptiez réellement vous mettre au sport vous ne seriez jamais entrée dans cette boulangerie … N’est ce pas mesdames ?

« Nulle raison ne pourrait justifier le mensonge » -Anton Tchekhov

8.« Non je ne suis pas jalouse »

Vous détestez cette fille qui lui tourne autour, vous ne supportez pas qu’une telle le regarde, c’est votre meilleure amie et pas la meilleure amie d’une autre etc … Mais vous n’êtes absolument pas jalouse ! Ce n’est pas votre genre ! Acceptez d’être possessive, c’est humain lorsque l’on aime, la seule condition est de savoir vousmaîtriser et vous contrôler afin de ne pas laisser paraître une quelconque excessivité.

9.« J’achète ces chaussures parce que j’en ai besoin .. »

La culpabilité financière est l’une de nos plus grandes faiblesses. On aimerait économiser, voir le montant de notre compte d’épargne augmenter mais non … Nous achetons quand même cette paire de chaussure, en se persuadant qu’on en a besoin, alors que nous en avons encore une dizaine dans leur boite. L’achat compulsif est souvent lié à un moment de doutes, de tristesse, on achète pour oublier et se faire du bien. On se prouve à soi-même que l’on a besoin de personne pour acheter ce que l’on veut. Lorsque tout va bien dans votre vie , vous remarquerez que vous avez beaucoup plus de recul sur les choses et êtes moins dépensière. Vous choississez vraiment des pièces qui vous plaisent et que vous porterez.

10.« Si j’ai fais ça c’est pour son bien »

Quelques fois il nous arrive de nous tromper, de faire des erreurs et de penser bien faire. Mais il nous faut savoir prendre nos responsabilités, assumer  et admettre que l’on puisse se tromper. Parfois même on pense faire des choses pour le bien d’autrui, mais de manière égoiste nous le faisons pour nous même. Prenez du recul sur vos actes et essayez de les analyser en toute objectivité. Ainsi vous prendrez conscience de ce qui a été juste et/ou de vos erreurs

11.« Bien sûr que j’ai confiance en moi »

Si vous en venez à vous le répétez pour vous convaincre c’est qu’au final quelque chose ne vas pas. Avoir un manque de confiance en soi n’est pas grave, il suffit juste de trouver le moyen et la force de vous développer, et femme d’influence sert à ça ! Seulement, si vous vous mentez à vous même et que vous n’assumez pas la vérité, vous ne pourrez pas changer ce qui vous dérange. Ouvrez les yeux sur la réalité, regardez-la en face et trouvez des solutions en vous y confrontant, aussi difficile soit-il.

12.« J’envoie cette lettre demain, sûr ! »

La procrastination ! N’en venez pas à remettre toute vos tâches, aussi désagréables qu’elles puissent paraître, au lendemain. Une fois le délai signé, la tâche risque de ne jamais se faire ou alors de se faire trop tard, et les problèmes risqueront alors de s’accumuler.

13.« Je suis passée à autre chose »

Si vous restez stagnée sur une situation et que vous vous mentez en vous disant que tout cela est faux, que vous êtes enfin passé à autre chose, sachez que cette situation finira par s’inscrire en vous. Choisissez plutôt l’option suivante : Acceptez que vous ne vous en êtes pas encore remise et mettez les faits sur table pour enfin trouver les bonnes solutions.

14.« Je suis trop occupée, je n’ai pas le temps pour … »

Pour aller au cinéma, avoir un petit ami, sortir entre copine … Et si vous n’en aviez juste pas envie ? Vous vous rassurez en vous disant que vous n’êtes pas du tout « hasbeen » c’est juste que vous n’avez pas le temps pour tout ça. Alors qu’en réalité ce n’est pas le cas du tout et ce n’est pas pour autant que ça fait de vous une copine  » hasbeen ». Assumez vos choix !

15.« Je répondrais plus tard »

Cette fille vous envoie pleins de messages tout le temps et vous n’aimez pas vraiment discuter avec elle, alors vous vous rassurez en vous disant que « Mais non ce n’est pas que je l’aime pas, je lui répondrais plus tard sans fautes ! ». Alors que vous savez au fond de vous que vous ne lui répondrez surement jamais et que si vous le faites c’est tout de même un peu hypocrite de votre part. Parlez lui, dites lui les choses, vous ne serez pas une mauvaise personne pour autant.

3points1

Vous l’aurez compris, se mentir à soi-même n’est pas la meilleure manière de se rassurer. Si ce n’est nous mettre dans une situation d’hypocrisie envers nous-même et parfois envers les autres, ou encore nous voiler la face sur des situations qui méritent d’être étudiées correctement, ça ne nous amène pas vraiment très loin. Vous avez désormais toute les clés pour assumer la vérité. Il ne tient désormais plus qu’à vous de devenir la meilleure version de vous-même.

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !