Francesca de Mori : La créatrice commence son business à 14 ans et devient la reine de la perruque !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Francesca De Mori est une jeune femme australienne et d’origine italienne de 24 ans. Si son nom ne te dit rien, tu connais surement le nom de son entreprise FREEDOM COUTURE. Véritable phénomène sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram, la jeune femme expose ses créations capillaires à la limite de la perfection. De Christina Milian à Vanessa Hudgens, les stars se battent pour ses perruques totalement invisibles, aux cheveux soyeux. Mais qui se cache derrière cette entreprise à succès ? Lumière sur Francesca De Mori, la reine de la perruque.

 1. Au commencement, une passion

C’est à l’âge de 14 ans, un soir, en rentrant de l’école, que la jeune Francesca regarde un épisode « transformation » de l’émission de Tyra Banks. Une jeune femme était en train de pleurer, car elle détestait ses cheveux. Ils étaient courts et très abîmés. Le coiffeur qui s’occupait de toutes les mannequins lui propose donc de mettre des extensions à clip pour changer l’aspect de sa chevelure. Le résultat est bluffant ! La jeune fille se découvre alors avec une nouvelle coiffure et reprend tout de suite confiance en elle. Cette histoire marque Francesca qui commence à se renseigner sur Google et à regarder des vidéos sur YouTube. Sa passion grandit, ainsi que sa curiosité. Francesca commence alors à s’entraîner et fait des cornrows sur des poupées à 1$.

« J’ai commencé mon business à l’âge de 14 ans et je n’ai jamais regardé en arrière. J’étais déterminée à réussir et à devenir une femme indépendante ! » – Francesca De Mori

Tout s’enchaîne très vite et Francesca commence à mettre des photos de ses coiffures sur son compte MySpace. Elle voulait montrer au monde sa passion et ses capacités. Ses amies voient son travail et l’encouragent dans cette voie, car elles la trouvent très douée. Francesca est fière et commence à coiffer de vraies personnes gratuitement après l’école durant une année entière. Elle se donne le nom de FREEDOM BRAIDS. Même si la coiffure afro est sa passion, Francesca commence à avoir des doutes à cause de ses origines et de son âge.

« Je ne pensais sincèrement pas que quelqu’un souhaiterait réserver un rendez-vous avec moi, car j’étais si jeune, et surtout, j’étais italienne ! J’ai été tellement surprise dès la première semaine, car j’ai affiché complet. J’ai donc continué de construire mon entreprise et d’aller à l’école, où j’ai été diplômée. » – Francesca De Mori

A 17 ans, alors qu’elle vient d’obtenir son diplôme de BEAUTY THERAPY DEGREE, elle décide de continuer à travailler et de coiffer chez elle. Elle sait que son diplôme est utile pour la suite, notamment lorsqu’elle voudra ouvrir son propre salon.

« Je suis fière d’avoir commencé à coiffer sur le sol pour quelques dollars. Je suis fière d’avoir fait les cheveux avec ma belle Nonna à mes côtés et je suis fière de vous montrer où j’ai commencé. Je crois que le succès réel arrive lorsque vous apprenez comment vous élever à partir de rien. » – Francesca De Mori

2. L’ouverture de son premier salon

Francesca De Mori a de l’ambition et décide d’ouvrir son premier salon. Elle souhaite tester le marché de la coiffure afro et voir si sa vision va aboutir. Elle fait des box braids pour 50$ et des tissages pour 40$ seulement. Elle a conscience que cela est peu par rapport à d’autres salons, mais l’argent n’est pas sa motivation.

« Je savais que ce n’était pas cher, mais je n’avais que faire de l’argent. Je voulais acquérir de l’expérience en tant que patronne et avoir des employés, gérer le service clients, les clients eux-mêmes et diriger un magasin qui marche. » – Francesca De Mori

Cependant, le succès n’est pas immédiat. Francesca reste assise des semaines entières derrière son bureau en attendant des potentielles clientes. Elle commence à douter de son projet. En effet, elle se demande si elle n’a pas fait une énorme erreur. Heureusement que sa mère est là ! Elle rassure Francesca.

« J’ai été rassurée par ma mère qui m’a expliqué que cela prenait du temps pour que les gens fassent confiance aux nouvelles entreprises. Et comme toujours, elle avait raison puisque les clients ont commencé à affluer et j’ai vite été bookée.» – Francesca De Mori

Très vite Francesca, se rend compte que ses prix ne sont pas en adéquation avec les besoins de son entreprise qui commence à perdre de l’argent, et ce malgré le fait que le salon est très fréquenté. De plus, elle commence à sentir un sentiment d’incertitude vis-à-vis de la vision qu’ont les gens de son métier.

« J’avais l’impression de ne pas avoir le respect dû au statut d’esthéticienne et de coiffeuse. Les gens disaient juste de moi : « oh ouais, elle fait les cheveux ». Alors j’ai décidé de fermer le salon et de partir pour étudier à Londres pour suivre mes rêves.» – Francesca De Mori

Francesca sait ce qu’elle veut : devenir la meilleure dans le secteur du tissage et de la coiffure afro. Elle reprend donc des cours à Londres à la WORLD OF BRAIDING ACADEMY. Après des semaines de travail intense où elle apprend toutes tes techniques de tresses, de tissage et de soins capillaires, elle est diplômée et reçoit son PROFESSESSIONAL WEAVTICIAN DEGREE.

3. Freedom Couture, une entreprise avec des valeurs

Une fois qu’elle rentre en Australie, Francesca décide de changer le nom de son entreprise pour FREEDOM COUTURE et se fait appeler MAMMA COUTURE. Elle décide de se spécialiser dans le tissage et dans les perruques, une passion qui s’est révélée à Londres. Elle veut que son entreprise devienne quelque chose de moderne et d’élégant, à l’image de la Haute Couture. Elle loue une petite pièce dans une maison pour recevoir ses clientes à l’abri des regards et de manière privée. En parallèle, elle crée son entreprise d’extensions de cheveux vierges.

« J’ai commencé cette entreprise, car mes clientes étaient toujours insatisfaites par la qualité de leurs mèches et leur tissage. Mon but avec Freedom Couture était donc d’offrir les meilleurs tissages et closures, mais aussi les cheveux les plus soyeux et les plus épais que vous puissiez imaginer. Je suis aujourd’hui à la tête de la plus grande fabrique de cheveux cambodgiens vierges. » – Francesca De Mori

Après 1 an de dur labeur, Francesca réussit à ouvrir le salon de ses rêves, celui qu’elle a imaginé depuis toujours et ouvre son site internet. Elle continue également ses propres extensions et tissages. Elle rémunère chaque donneuse et coupe elle-même leurs cheveux. Cela lui tient particulièrement à cœur puisqu’elle souhaite avoir une entreprise consciente. Le succès est au rendez-vous. FREEDOM COUTURE devient une référence auprès des stars et des blogueuses du monde en entier. S’inspirant des coiffures de Kylie Jenner ou de Kim Kardashian, Francesca propose des cheveux hors du commun, souples et brillants. Christina Milian, Micah Gianneli, Vanessa Hudgens ou encore Jourdan Dunn s’arrachent ses créations coutures.

Francesca prend alors conscience que son travail peut profiter à d’autres personnes qu’elle. Elle décide de lancer sa propre association nommée FREEDOM COUTURE LOVE CHARITY. Avec son équipe, elle voyage à travers le monde pour aider différentes causes telles que l’éducation des enfants ou encore l’accès aux soins dans les pays du tiers-monde. La jeune femme veut donner une âme à son entreprise et s’applique à ce qu’elle soit un tremplin pour aider les autres et non pas à faire uniquement du chiffre d’affaires.

https://www.instagram.com/p/BOihtwADeCr/

« J’aime les cheveux, les perruques, le business et j’aime être créative… Mais j’ai coupé court avec toutes ces choses matérielles quand j’ai réalisé qu’être gourmande ne te rend pas vraiment heureuse. À travers mon enseignement bouddhiste, j’ai appris à ne pas être attachée aux objets, mais à être attachée aux moments passés avec les autres […] c’est ainsi que Love Charity est née. » – Francesca De Mori

4. Mamma Couture College : la consécration

Francesca est sur tous les fronts, mais cela implique certains sacrifices. En effet, la jeune femme ne dort plus, ne mange plus et ne voit plus ses amis ou sa famille. Elle commence à avoir des problèmes de santé importants, car elle ne se repose plus du tout. Francesca décide alors de fermer son salon et de ne vendre ses créations que par Internet. La décision est risquée, mais elle sait que cela en va peut-être de sa propre vie.

« Quand vous changez complètement votre entreprise, il y a toujours un gros risque ! Cependant, j’étais excité de créer ma marque et mon business tout en me concentrant sur mes clientes tout autour du globe […]. Depuis, je ne me suis jamais autant sentie humble et bénie… » – Francesca De Mori

https://www.instagram.com/p/BR582lzFGJg/?taken-by=freedomcouture

Une nouvelle aventure peut donc commencer. Francesca, alors âgée de 24 ans et forte de son très grand succès international, lance en 2017 le MAMMA COUTURE COLLEGE. Ces cours en ligne ont pour but d’aider les personnes passionnées par le domaine de la coiffure à s’améliorer, à découvrir les techniques secrètes qu’elle a elle-même élaborées et ainsi devenir un des prochains grands noms dans le secteur de la coiffure afro. Elle a commencé à partir de rien, mais la jeune femme veut aider les autres à poursuivre leur propre voie, leurs propres rêves afin qu’ils se réalisent.

« Nous sommes tous détestés… Mais j’ai appris à prendre la haine et à la transformer en argent, de transformer le négatif en positif. Je vais vous apprendre les vrais secrets qu’un diplôme de commerce ne vous apprend pas. » – Francesca De Mori

« Je souhaite envoyer toute l’inspiration et la force nécessaires afin que vous soyez assez solides pour suivre vos rêves et pour ne pas abandonner jusqu’à ce qu’ils deviennent votre réalité. » – Francesca De Mori

Francesca De Mori est partie de zéro à l’âge de 14 ans et se retrouve à la tête d’un véritable empire à seulement 24 ans. La jeune femme s’est toujours appliquée à donner une conscience à son business en allant toujours plus loin. Elle rémunère ses donneuses de cheveux, elle crée sa propre association pour aider les plus démunis et partage ses secrets coiffures pour aider les jeunes coiffeurs et coiffeuses à devenir meilleurs. Francesca a su travailler avec son cœur sans relâche, donnant sans cesse le meilleur d’elle-même et en étant reconnaissante de son succès auprès de ses clientes. Sa passion, ses valeurs et son amour inconditionnel pour les autres l’ont mené en haut et ont fait d’elle l’une des meilleures coiffeuses du monde prouvant ainsi que lorsqu’on a la foi, rien n’est impossible.

https://www.instagram.com/p/BSLKFw3lIzW/

Retrouve l’inspirant travail de Francesca ici :

Freedom Couture

Instagram

YouTube

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !