Les Multiples Conquêtes de Lori Harvey : Loin d’Entacher Sa Réputation, Son Dating Ressemble à Un Casting Amoureux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
@michaelbjordan

Lori Harvey s’affiche désormais sur Instagram dans les bras de Michael B. Jordan, qui, de son côté, semble très démonstratif sur ses sentiments à son égard. La jeune mannequin de 24 ans compte à son tableau de chasse une impressionnante liste d’hommes qui ont précédé l’acteur réputé le plus sexy du monde.

Ce papillonage amoureux n’entache pourtant pas sa réputation, là où il occasionnerait de nombreux jugements envers d’autres femmes. Comment fait-elle pour que ces conquêtes successives passent non pas pour du donjuanisme inconséquent, mais pour un casting avisé ?

Un Père Mentor et Garde du Corps

@loriharvey

Si le nom de famille de Lori Harvey te dit quelque chose, ce n’est pas pour rien : son père, Steve Harvey, l’a adoptée ainsi que ses frères lorsqu’il a rencontré leur mère. Ainsi, elle a été élevée par l’animateur et auteur star, connu pour les conseils qu’ils donnent aux femmes afin de bien gérer leur dating sans tomber dans les pièges des hommes.

Ainsi, Lori a pu bénéficier d’une éducation amoureuse hors pair, lui rappelant sans cesse que c’est aux hommes de conquérir son cœur et pas l’inverse, que le célibat est un temps précieux, que l’engagement n’est pas une fin en soi, et que la rupture n’est en aucun cas un échec, mais une étape de plus dans la recherche du partenaire idéal.

Mais Steve Harvey sait se montrer ouvertement protecteur :

  • sa réputation de conseiller amoureux n’hésitant pas à révéler les secrets des hommes le précède, et les partenaires de Lori Harvey savent que celle-ci n’est pas seule face à leurs beaux discours.
  • avec Michael B. Jordan lui-même, il n’hésite pas à se montrer un brin menaçant, au cas où l’acteur oublierait le respect qu’il doit à sa fille ! Ainsi, dans sa propre émission de radio The Steve Harvey Morning Show, il a déclaré :

“J’ai toujours un œil sur lui. Je l’aime bien, mais comme je le dis à tous ces garçons ‘Même si je t’apprécie et que je t’approuve, il y a toujours une petite place dans mon cœur remplie de haine pour toi.’ Juste au cas où j’en aurais besoin.”

“Je pense que Michael est un garçon sympathique. Mais je garde dans un petit coin cet interrupteur où tout ce que j’ai à faire est de cliquer dessus pour immédiatement te détester. Tu n’es pas l’homme le plus sexy du monde pour moi. Soyons clairs à ce sujet.”

Une Série de Conquêtes Qui N’entache Pas sa Réputation

Le tableau de chasse de Lori Harvey est impressionnant : parmi les conquêtes les plus célèbres, nous retrouvons le champion de Formule 1 Lewis Hamilton, le footballeur Memphis Depay, P. Diddy, et avant lui, Justin Combs son fils, ou encore le rappeur Future.

À chaque relation, il semble que ces hommes considèrent Lori Harvey, non pas comme une passade ou un trophée, mais comme une potentielle épouse : ils revendiquent leur histoire avec elle, ou encore font la démarche de rencontrer sa famille, à commencer par son père, dont on imagine aisément la pression qu’il peut exercer sur un petit ami, conscient d’être scanné à chaque conversation. P. Diddy a même accepté sans rechigner la présence de “beau papa” lors des vacances qu’il avait passées avec Lori !

Cela fait réfléchir : qu’est-ce qui, dans le comportement de cette jeune femme, peut donner aux hommes qu’elle fréquente une conscience immédiate de leur chance, ainsi qu’une indifférence à la liste de prétendants qui l’ont précédés?

Une Conscience de sa Valeur qui lui Permet de Prendre son Temps pour Choisir des Partenaires et Faire Evoluer ses Relations

@michaelbjordan

Une femme qui enchaîne les partenaires est-elle une femme qui prend les relations amoureuses à la légère ou au contraire une femme avisée qui prend l’amour au sérieux ?

Le cas de Lori Harvey nous ferait plutôt pencher vers la 2ème hypothèse. En effet, l’éducation qu’a reçue cette jeune femme a développé chez elle une grande conscience de sa valeur et du fait que dans le jeu amoureux, ce sont les hommes qui ont à lui prouver qu’elle doit les garder, et non l’inverse.

Ainsi, elle gère son dating comme un casting : pour trouver le bon, il faut faire passer des auditions ! Il faut aussi savoir écarter les candidats qui ne conviennent pas au rôle de petit ami ni de potentiel époux. Il est donc plutôt sage, si l’on s’en tient à cette conception, de prendre son temps et de ne pas s’engager tant qu’on n’a pas trouvé la perle rare, quitte à cumuler les essais et les ruptures.

Il semble aussi que la jeune femme sache, au sein même de la relation, prendre aussi tout le temps de la réflexion : appliquerait-elle la loi des 90 jours prônée par son père, selon laquelle il faudrait attendre 3 mois avant d’avoir des rapports sexuels avec un homme qu’on a rencontré, afin de discerner ses véritables intentions et la profondeur de sa motivation ? En tout cas, durant ses dernières vacances avec l’irrésistible Michael B. Jordan, les deux tourtereaux auraient fait chambre à part dans leur hôtel…

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !