Il Existe 4 Types de Personnalité – Découvre La Tienne Pour Obtenir Ce Que Tu Veux de Toi-Même Et Des Autres

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Dans son livre The four tendencies, Gretchen Rubin classe les personnalités en 4 catégories et nous invite à identifier quelle est la nôtre, et quelles sont celles de ceux qui nous entourent, dans notre vie personnelle ou professionnelle. L’intérêt de ce classement est, selon l’auteur, de mieux se comprendre et de mieux comprendre les autres, mais surtout d’obtenir des autres et de soi-même ce que l’on veut en adaptant notre façon de le demander à notre interlocuteur. Il ne s’agit donc pas de coller des étiquettes, mais d’adapter ses stratégies de communication !

Les 4 tendances : fonctionnement, forces et faiblesses

Gretchen Rubin discerne 4 catégories de personnalités, en fonction du critère suivant : la façon de répondre aux attentes venant de l’extérieur ou liées à nos propres besoins.

« Les 4 tendances expliquent pourquoi on agit et pourquoi on n’agit pas »

  • Upholder : s’attache à répondre parfaitement aux attentes des autres comme à ses propres besoins
  • Obliger : s’attache à répondre parfaitement aux attentes des autres mais ne s’occupe pas de ses propres besoins
  • Questionner : Résiste aux attentes extérieures et a besoin de comprendre les raisons de ces attentes, mais répond à ses propres besoins
  • Rebel : Résiste automatiquement aux attentes des autres et même aux siennes !

À quelle tendance appartiens-tu ?

Voici un questionnaire mis au point par l’auteure pour trouver ta catégorie ou celle de ceux qui t’entourent : 

1.     Tiens-tu tes bonnes résolutions du Nouvel An, quand c’est juste pour toi (boire plus d’eau, méditer tous les jours…)

A.    Oui

B.    Seulement si je suis convaincue que cela sert à quelque chose

C.    Pas toujours

D.    Jamais

2.     Parfois, on est frustrée par notre propre comportement. En général, tu es frustrée parce que…

A.    Je suis trop rigide

B.    Je réfléchis trop

C.    Je m’oublie trop

D.    Mon esprit de contradiction joue souvent contre moi

3.     Qu’est-ce qui t’a déjà aidée à te tenir à une bonne habitude ?

A.    Je m’en étais fait la promesse à moi-même

B.    J’avais fait des recherches sur les bienfaits de cette habitude

C.    Cela profitait aussi à mon entourage

D.    Tout le monde croyait que j’allais abandonner

4.     Quelle phrase te décrit le mieux ?

A.    Disciplinée, trop parfois !

B.    Réfléchir avant d’agir.

C.    Les autres d’abord, moi ensuite.

D.    Je ne reçois d’ordres de personne

5.     Je fais ce que je pense le plus sensé, même si cela me pousse à ignorer les règles ou les attentes des autres.

OUI : B

6.     On ne doit jamais revenir sur un engagement qu’on a pris envers autrui, mais on peut transiger avec les promesses que l’on s’est faites à soi-même.

 OUI : C

7.     Parfois, je refuse de faire quelque chose que je veux faire, juste parce que quelqu’un attend que je le fasse.

OUI : D

8.     Je me vois souvent comme la personne qui veut faire plaisir à tout le monde.

 OUI : C

9.     Je me fiche d’enfreindre les règles, et même, j’aime ça !

OUI : B ou D

10.  Je me demande si ce système des 4 tendances fonctionne vraiment.

OUI : B ou D

Une majorité de A : Tu es une Upholder

Une majorité de B : tu es une Questioner

Une majorité de C : tu es une Obliger

Une majorité de D : tu es une Rebel

Parle le langage adapté pour mieux être entendue et suivie par ton interlocuteur, suivant sa tendance

Voici un exemple d’adaptation de ta stratégie de communcation à la tendance de ton interlocuteur (valable même si c’est toi que tu essaies de motiver !), sur la demande suivante : « Peux-tu changer cette ampoule ? »

  • Upholder : à partir du moment où tu lui fais remarquer qu’une ampoule ne fonctionne plus, que ce serait bien de la changer, c’est déjà fait, ou c’est comme si c’était fait !
  • Questionner : avant d’agir, il va se demander pourquoi tu ne le fais pas, pourquoi tu le lui demandes à lui précisément, quel est le modèle d’ampoule idéal, et si on a vraiment besoin d’une nouvelle ampoule tout de suite. Si tu veux que ce soit fait, expose ta demande avec des arguments déjà réfléchis.
  • Obliger : demande lui tout simplement de te rendre ce service ! Plus tu exprimes un besoin, plus il sera ravi d’y répondre.
  • Rebel : tu gagneras du temps à changer cette ampoule toi-même ! Si vraiment tu dois passer par cette personne, formule la demande inverse (On est très bien sans ampoule dans le couloir, on n’en a pas besoin et en plus ça fait des économies d’électricité !) ou présente-la comme un défi (Je suis sûre que personne ne se décidera à changer cette ampoule si je ne le fais pas moi-même ! Je pourrais le parier !).

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !