3 Leçons Que La Série Netflix ‘Le Serpent’ Peut T’apprendre sur L’Emprise Amoureuse

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
ROLAND NEVEU/BBC

Si tu n’as pas encore regardé la nouvelle série Netflix « Le Serpent », je te la recommande ! L’histoire est celle de Charles Sobhraj, tueur en série français ayant commis ses meurtres en Asie dans les années 70. Alors que nous découvrons ses meurtres et ses ruses, nous découvrons aussi Marie-Andrée Leclerc, sa compagne. Issue d’un milieu totalement différent et complètement éprise par son compagnon, la série nous montre comme le pouvoir de l’emprise amoureuse est puissant et dangereux. Voici les leçons à en tirer !

L’Emprise Amoureuse est une Forme d’Envoutement

L’emprise amoureuse, comme toute histoire amoureuse, commence par le charme et la séduction. Pour autant, la différence est le rapport prédateur / proie de la dynamique. Bien sûr, nous aimons être courtisées, mais dans le cas présent, cela va bien au-delà… Marie-Andrée est dans une position vulnérable, ce que sent son prédateur lorsqu’il la rencontre. Il va la chasser, écarter son compagnon en le droguant pour se retrouver seul avec elle et user de son charme, puis de ses mots dans des lettres pendant des mois pour l’avoir à l’usure. Alors qu’elle vit au Canada, elle quittera tout pour le rejoindre en Asie, où le piège se refermera sur elle. Comme beaucoup de femmes victimes d’hommes manipulateurs, ce n’est une fois sur place et « à lui » que le masque tombe. Elle vit un réel désenchantement, mais il est trop tard. Elle est censée vivre son rêve, sa relation est officielle alors dans sa tête et dans son coeur, il n’est plus question de faire marche arrière.

Découvrir un autre homme que celui qui nous a séduite est extrêmement violent et déstabilisant car l’envie de retrouver celui des premiers instants pousse à rester malgré les papillons et les belles paroles envolés.

Les Personnalités Charismatiques Fascinent, Parfois à Tort

Marie-Andrée croit avoir tiré le gros lot, mais tombe en réalité sur l’homme qui fera basculer sa vie pour le pire. La personnalité du Serpent attire comme un aimant et séduit toutes les personnes à son contact. Tout gravite autour de lui, être à son bras apporte à Marie-Andrée la lumière qui lui manquait. Alors, elle se plie à ses règles, à ses jeux et à son monde. Il se sert de toutes les situations, même les plus impossibles. Il séduit, est sûr de lui, est au contrôle, et, comme beaucoup, elle aspire à ce qu’il dégage. Pourtant, cette personnalité publique cache un homme imprévisible, dangereux, insensible, égoïste et malade.

Le charisme est une des armes principales des manipulateurs. C’est ce qui leur permet de se mettre les personnes dans leurs poches pour obtenir ce qu’ils désirent. Bien que toutes les personnes charismatiques ne soient pas manipulatrices, c’est un art dont il faut se méfier dans certaines circonstances.

L’Addiction est Puissante et Dangereuse mais n’est pas de l’Amour

Être sous l’emprise de quelqu’un ou de quelque chose, c’est ne plus être tout à fait aux commandes de soi-même. Dans le cadre amoureux, il est même question d’addiction. Bien que Marie-André savait que ce qu’il se passait, elle est restée. Elle aurait eu mille opportunités de partir, mais elle ne l’a jamais fait. C’est comme si elle n’avait plus aucun sens des réalités et n’ouvrait les yeux que lorsqu’elle était mise face à ses responsabilités. En elle se confrontaient celle qui était terrorisée et aurait voulu que tout s’arrête et celle qui était accro à cet homme et prête à tout. C’est malgré tout grâce à son témoignage que le Serpent a finalement été arrêté. Aussi, dans le journal intime qu’elle tenait tout au long des années avec lui, elle parlait de lui comme de l’homme qu’elle aimait et semblait amoureuse, mais, dans le livre qu’elle a écrit par la suite elle niait ne l’avoir jamais aimé.

Être sous une emprise amoureuse fait l’effet d’une drogue et change totalement le regard que l’on porte sur la personne et ses actes. On peut en arriver à se raconter soi-même des histoires. Nombreuses d’entre nous sont restées dans des relations qu’elles savaient être toxiques pour elles, mais étaient incapables de s’en détacher. Être sous l’emprise amoureuse et donc en dépendance affective vis-à-vis d’une personne et l’aimer sont deux choses totalement différentes. Ce n’est qu’une fois sortie de la situation que Marie-Andrée a pu le comprendre !

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !