6 façons d’apprendre à gérer vos finances

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Sujet tabou dans la société française, mais ô combien important… L’argent. Beaucoup se cachent derrière des maximes du type : « L’argent ne fait pas le bonheur. » pour cacher ou expliquer leur manque d’ambition. Or, si l’argent ne fait effectivement pas le bonheur, il est nécessaire d’en avoir suffisamment pour avoir une qualité de vie décente. Par décence, j’entends le règlement des factures et la possibilité de se faire plaisir sans se serrer la ceinture.

Retenez bien ceci : on ne donne que ce que l’on a soi-même reçu. L’argent ne doit être le maître de personne ! Juste un moyen d’arriver à nos fins, d’avoir une vie meilleure. N’est-ce pas ce que tout un chacun désire ?

3points-300x67 Étape 1 : Se structurer

nicki-minaj-money

L’heure du bilan a sonné ! Prenez le temps de vous asseoir et de vous confronter à la réalité. Vos finances sont entre vos mains et vous êtes seule responsable de votre faillite comme de vos bénéfices. L’éducation financière est une matière étudiée et appliquée directement dans la vie quotidienne, d’où l’intérêt de la maîtriser le plus rapidement possible. Les exemples de mauvaise gestion font légion dans nos environs : le surendettement des ménages, le fait de dépenser sans compter ou passer son temps à acheter les dernières nouveautés sans jamais économiser… Tout cela nuit aux individus. Les besoins de base seront identiques pour tous, seules les dépenses annexes seront différentes. Par conséquent, prenez le temps de redéfinir ce qui est prioritaire, important, et ce qui est secondaire, ce qui peut attendre. Éliminez toute source de dépenses que vous jugez inutile en redéfinissant vos priorités financières : Quels sont vos projets ? Vos buts ? Que souhaitez-vous accomplir plus que tout ? Tout ceci dessinera et orientera la gestion de vos finances actuelles et futures.

Par exemple, faire du shopping à chaque fois qu’un chagrin ou une période morose arrive, n’est productif ni pour vous, ni pour votre compte en banque. En effet, est-ce réellement ce dont une personne a besoin dans ces moments-là ? Attention, je fais référence ici à l’achat compulsif et non à la création d’une garde-robe particulière qui rentre dans un projet précis.

« Trop de gens dépensent l’argent qu’ils n’ont pas,
Pour acheter des choses dont ils ne veulent pas,
Juste pour impressionner des gens qu’ils n’aiment pas. »  Will Smith –

Robert Kiyosaki, un expert financier, auteur du livre ‘L’entreprise du 21è siècle’, conseille de répartir ses finances comme suit : 33% pour les économies, 33% pour les factures et 33% pour s’amuser. Sachant que les situations de chacun sont différentes, ce conseil est bien entendu un exemple de gestion financière. Que cela vous inspire pour établir votre propre budget avec vos moyens actuels, ou mieux encore… Gagner plus d’argent.

Étape 2 : Vous budgétisez

beyonce-money2

D’après Suze Orman, conférencière, auteure du livre ‘Le courage d’être riche‘, la 1ère étape consiste à s’étudier… Savoir exactement combien d’argent vous gagnez, puis de faire la liste de toutes vos dépenses actuelles, y compris celles correspondantes aux friandises que vous vous achetez de temps en temps. Deuxièmement, vous devez savoir combien vous coûtent vos cartes de crédits, vos assurances, vos abonnements, et si vous avez un ou plusieurs crédits, la somme qui est débitée chaque mois. Lorsque vous saurez avec précision ce qui rentre et sort de vos poches, tout sera beaucoup plus clair. Vous serez donc en mesure de lister, classer et archiver vos dépenses. De plus vous saurez exactement au chiffre près, la somme que vous avez dans votre porte-monnaie et dans vos comptes bancaire. Ce qui vous permettra de planifier un budget concret en fonction de votre situation financière présente.

Étape 3 : Vous vous éduquez

money-is-power

Dès qu’un enfant atteint ses 2 ans, vous l’entendez dire et répondre ‘non‘ à chaque instant. 2 ans étant l’âge où l’enfant commence à marquer son territoire. Ce petit être humain aux joues rondes, gambadant partout dans la maison, vous assène un ‘non‘ tonitruant, hautain et fier. Il sait ce qu’il veut, ce qu’il ne veut pas, et n’en démord pas. Il peut vous faire tourner en bourrique, et pourtant, reste charmant. Les adultes qui l’entourent, ses parents, comprennent que c’est une phase importante dans son développement et le laissent ainsi s’exprimer, car il y va de son bien-être personnel dans le futur. Dans la gestion de vos finances, vous êtes cet enfant qui expérimente, découvre tout, et ses parents qui l’orientent.

L’être humain étant un être d’habitude, vous réussirez à hiérarchiser vos dépenses une fois que vous aurez remplacé vos anciennes habitudes par de nouvelles habitudes, mieux choisies cette fois. La nature ayant horreur du vide, je vous invite à procéder par étape ; Une habitude après l’autre – voir l’article sur les habitudes gagnantes. Par exemple, si vous alliez au restaurant toutes les semaines, en fonction de votre budget vous saurez s’il est dans votre intérêt de maintenir cette cadence ou de totalement la réduire, afin que l’argent économisé le soit pour projet plus important, ou pour économiser.

« Dans la vraie vie, les personnes les plus intelligentes sont celles qui apprennent de leurs erreurs. À l’école, les personnes les plus intelligentes ne font pas d’erreur. »  Robert Kiyosaki

Étape 4 : Vous établissez les bases de votre
indépendance financière

gérer-son-argent

Et ce, même si vous êtes étudiante, logée chez vos parents. Cela commence par la mise au bûcher de la maladie de l’excuse ! Les « Je n’ai pas d’argent » deviennent « Je vais trouver l’argent » ; Les « Je ne peux pas me l’acheter, car c’est cher » deviennent « Je vais trouver le moyen de me l’acheter, car j’en suis parfaitement capable» Confiante en vos capacités, soyez toujours positive dans votre discours intérieur, car c’est celui-ci qui a le plus de pouvoir dans votre vie. D’après Robert Kiyosaki, il faut savoir distinguer les actifs qui vous rapportent de l’argent, des passifs qui vous font dépenser. À vous donc, d’orienter vos choix professionnels et personnels, afin de bâtir votre indépendance financière sur le long terme, en adéquation avec vos valeurs personnelles.

Quand la créativité couplée avec la ténacité deviennent vos meilleures alliées, à la longue, vos objectifs deviennent réalité. En effet, qu’est-ce qui arrête une personne déterminée ? Elle-même.

Étape 5 : Vous devenez votre propre agent

girl-money-amerb-rose-black-china

Le ménage dans votre gestion est fait, vos priorités sont claires, et c’est alors une nouvelle casquette que vous endossez : Commerciale pour vous-même.

Vous êtes votre propre client et vos besoins sont vos différents projets. Les produits à vendre ? Les moyens et l’organisation financière pour atteindre vos objectifs, car ce qui importe est de maintenir votre niveau de satisfaction à une échelle élevée. Beaucoup ont un mouvement de recul lorsqu’ils entendent parler de commerciaux, or nous sommes tous des vendeurs et commerçants ambulants au quotidien. Lorsque vous cherchez un emploi, vous vendez votre candidature avec un CV qui donne envie d’être lu, et dont le contenu est le plus précis possible. Lorsque vous cherchez un compagnon, vous choisissez une tenue qui vous met en valeur. Idem lorsque vous vous rendez à un événement. Et lorsque vous faites des photos, vous montrez votre meilleur profil. D’ailleurs certains utilisent des filtres et des logiciels avant de les publier.

Les verbes ‘persuader‘ et ‘convaincre‘ rythment la vie courante. Vous le faites en permanence ! Et ce, avec toutes les personnes de votre entourage. Alors, faites le également au niveau de l’organisation de vos finances.

Étape 6 : Sélective vous devenez

« La peur d’être différent empêche la plupart des gens de chercher des nouvelles façons de régler leurs problèmes » Robert Kiyosaki

nicki-minaj-money2

Lorsque vous montrez des limites bien établies aux personnes de votre entourage, vous pouvez faire face à plusieurs type de réactions, dont 3 qu’il vaut la peine de relever : La 1ère étant l’indifférence, la 2ème, la compréhension, et la 3ème, la critique non constructive : « Tu es trop difficile. »
Par exemple, si vous aviez l’habitude de sortir avec vos amis chaque semaine, et de dépenser une certaine somme dans divers endroits, vous constaterez qu’à la longue, cela vous revient très cher pour des sorties qui, au final, ne vous édifient pas. Si pour une raison ou une autre, vous décidez de réduire les sorties pour investir cet argent dans un autre projet, ou simplement pour le mettre dans vos économies, savez-vous quelle sera la réaction de certaines de vos connaissances ? La raillerie : « Tu ne viens plus en soirée ? » ou l’ironie à la « Je dis ça, je ne dis rien. » Et ce, devant le groupe. Allez-vous vous laisser influencer et donner raison à la citation de Will Smith plus haut ? Si oui, c‘est que vous êtes encore très dépendante de ce que les autres pensent de vous et que votre volonté est à raffermir. Si non, vous choisirez d’être en relation avec des personnes partageant la même vision que vous, car comme dit une certaine citation populaire :

« Un aigle ne vole pas avec les pigeons »

3points-300x67

Conclusion

Vos cartes de crédits, vos dépenses, grandes comme petites sont vues, revues et passées au peigne fin par votre scanner personnel. Ce n’est plus votre mère que vous craignez si votre compte est dans le rouge, mais vous-même. Avec le temps, beaucoup de volonté et de persévérance, vous réussirez à éradiquer vos mauvaises habitudes en les remplaçant par des nouvelles que vous choisirez avec soin. Quelque soit vos projets, sachez que la chance se créée et s’attire, lorsque vous posez des actes dans l’alignement de vos objectifs.

« Qui veut, cherche un moyen
Qui ne veut pas cherche une excuse. » Proverbe chinois


J’ai voulu ici traiter d’un sujet, qui couve dans toutes les conversations personnelles, interprofessionnelles et scolaires. Sans être une experte, je vous livre mes connaissances sur le sujet et je vous invite vivement à vous documenter, lire des ouvrages sur la question, afin de trouver votre moyen de gérer efficacement vos finances. C’est un savoir qui vous servira toute votre vie et si d’aventure vous êtes ou devenez parent, cela pourra même servir à votre progéniture.

Amicalement vôtre,

Baps

FOCUS

Évènement à ne pas manquer

Shopping Basket