Game of Thrones : Les 5 Types de Femmes Puissantes Que Tu Peux Être

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Es-tu, comme moi, en train de retenir ton souffle et d’émettre des hypothèses sur le dénouement de Game of Thrones, dans l’attente de l’ultime épisode ? Que tu aies suivi cette épopée depuis 8 ans ou que tu l’aies prise en cours récemment pour voir sa dernière saison, tu as pu constater à quel point les personnages féminins sont à l’honneur : belles, puissantes, ambitieuses, courageuses, vengeresses, défendant leur famille et leurs intérêts, même les plus incontrôlables et despotiques d’entre elles forcent le respect.

Voici les héroïnes principales classées en 5 types de femmes de pouvoir :

Cersei Lannister et Daenerys Targaryen, les Mad Queens

Bon, je sais bien qu’en regroupant ces deux femmes sous la bannière « Mad Queens », je vais m’attirer les foudres des fans de Dany. A priori, ces deux reines semblaient s’opposer : Cersei contre Daenerys, La « méchante » contre la « gentille », la despote contre la briseuse de chaînes. En réalité, toutes deux ont de nombreux points communs : elles veulent un pouvoir hégémonique, elles ont eu un père cruel, elles ont eu des amours incestueuses, elles ont toutes les deux vécu l’humiliation avant de retrouver le pouvoir, elles ont perdu 3 enfants ( si on compte le bébé de Daenerys et deux de ses dragons), ce qui a fini de les faire passer de l’ambition à la folie vengeresse. Et que dire de leur propension commune à brûler tout le monde ? As-tu remarqué (attention, spoiler de l’épisode 5) comme le feu de Drogon venu du ciel et le feu grégeois venu des sous-sols s’entremêlaient dans les rues de Port-Réal ? Peut-on y voir un symbole ?

Gilly et Sansa Stark, la Résistance face aux Epreuves

Sansa Stark est loin de faire l’unanimité : trimballée de château en château, promise ou mariée à tous les psychopathes de la série (même Littlefinger avait des projets pour elle !), séparée du seul qui la respecte vraiment (Tyrion !), elle nous désespère souvent de naïveté et de passivité (son inertie dans la crypte, avec sa dague en verre-dragon à la main, tandis que ses sujets se font massacrer, on en parle ?), et accumule les mauvais choix, jusqu’à trahir le secret de la filiation de Jon. Certes, elle le fait pour protéger les intérêts de sa famille, et pour barrer la route à une souveraine en qui elle n’a pas confiance, mais la rivalité ainsi créée entre la tante et le neveu Targaryen coûtera de nombreuses vies au peuple de Westeros. Elle l’avoue, elle est une slaw learner. Cependant, elle est dotée d’une force de résistance impressionnante, que ne laissait pas présager la petite peste écervelée et superficielle que l’on découvrait dans la saison 1.

C’est cette même force que l’on retrouve chez Gilly (Vère, si tu regardes la série en français). Être l’esclave sexuelle de son propre père n’a pas suffi à broyer sa volonté, son indépendance d’esprit, sa gentillesse. Quelle femme !

Olenna et Margaery Tyrell, Intrigantes, Intelligentes et Séductrices

La grand-mère la plus insolente du monde, ne se laissant intimider par personne, et prête à tout pour ses petits-enfants a été en son temps une grande séductrice, et a légué à sa petite fille Margaery ce mélange de confiance en ses atouts et de pragmatisme qui aurait pu mener leur maison très loin. Outre leur beauté, l’intelligence de ces deux femmes et leur capacité à comprendre en une seconde les gens et leurs besoins, afin d’en jouer, en font deux femmes de pouvoir admirables jusque dans leur talent à manipuler.

Brienne de Tarth et Missandei, la Loyauté à toute Épreuve

Lady Brienne, le chevalier au féminin aussi puissante que touchante, aurait donné sa vie pour ceux qu’elle a tenté de protéger : Renly Barathéon, Catelyn Stark, Sansa Stark, puis tous les vivants lorsqu’elle a combattu l’armée des morts. Dans un autre genre, Missandei, la brillante interprète et confidente de Daenerys, suivra sa reine sans jamais y être obligée, simplement parce qu’elle croit en sa cause, jusqu’à la fin.

Lyanna Mormont et Arya Stark, les Guerrières Totalement Badass

Lyanna et Arya : aussi petites et menues qu’intrépides et redoutables. Lyanna Mormont tient tête à ses pairs quand ils tardent à se rallier aux Stark, aux souverains les plus puissants lorsqu’ils dérogent à leurs engagements, au danger lorsqu’on lui propose d’aller se cacher dans la crypte avec les femmes et les enfants (elle est les 2 !) avant la bataille contre le Night King, et pour finir, au plus dangereux des morts-vivants : le géant. Sa mort est à la hauteur de son incroyable force de caractère.

On garde notre chère Arya pour la fin ! Cette petite fille était née pour transgresser les codes de la féminité traditionnelle, et montrer ce que veut vraiment dire « se battre comme une fille ». Son grand-frère Jon avait vu clair en elle en lui offrant son épée Needle, et sa pugnacité est un fil conducteur jouissif dans la série. Sa liste de personnes à tuer est la berceuse avec laquelle elle s’endort étant petite. Son meilleur ami et véritable alter ego sera le Limier, un des hommes les plus forts du royaume, froid et cynique, sauf face à ce petit bout de tueuse qui s’avère la plus grande guerrière de tous. Son apprentissage humble, patient, acharné et sa détermination payante nous donnent envie d’adopter sa devise quand la peur pourrait nous faire capituler face à un obstacle : Not Today.

FOCUS

Évènement à ne pas manquer

Shopping Basket