Tout le Monde N’a Pas Eu La Chance de Rater Ses Études – La Méthode Pour Devenir Libre Et Réussir En Dehors du Système

@songofstyle

Il suffit d’avoir un rêve, puis de faire un pas après l’autre. Un rêve que l’on transforme en projet avec une idée créative et innovante. Le diplôme quant à lui est facultatif. Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études est un livre qui s’adresse à tous ceux qui souhaitent devenir libres. L’auteur, Oliver Roland, est entrepreneur depuis l’âge de 19 ans. Il développe des étapes claires et efficaces pour tous les aspirants entrepreneurs. Cet article en est un résumé. Il est destiné à toutes celles qui souhaitent vivre pleinement leur vie, obtenir l’aisance financière qu’elles souhaitent, sans pour autant sacrifier leur plaisir et leur passion, à leur métier. 

 

 

1. La réussite ne s’évalue pas au nombre de diplômes :

Ce qui compte réellement est moins les connaissances théoriques que la capacité d’apprendre soi-même.

 

@musesuniform

 

“33% de tous nos regrets proviennent de décisions que nous avons prises à propos de notre éducation.” 

Kathryn Schulz

 

A lui seul, l’enseignement classique ne suffit pas à nous préparer à affronter le monde professionnel. Réussir dans le monde du travail requiert d’autres qualités intrinsèques. Peu de choses du système éducatif  actuel ne sont réinvesties concrètement dans la vie professionnelle. L’école de manière générale semble ne former ni des créatifs, ni des entrepreneurs, mais davantage d’intellectuels et d’employés qui se vouent eux aussi à une brillante carrière. Aussi enrichissantes soient-elles, les études académiques sont incapables de nous former aux affres du travail. Certaines thématiques pourtant essentielles, telles que la gestion personnelle des finances ou encore l’informatique, ne sont que très peu voire jamais évoquées dans l’enseignement classique.

Les diplômes ne sont pas toujours un gage de succès. Les diplômes ne sauraient être une fin en soi. Ce qui compte véritablement aujourd’hui ce sont moins les connaissances théoriques (rapidement oubliées), que les qualités intrinsèques et la capacité d’apprendre soi-même et de tirer toutes les leçons  des expériences passées, mais aussi, et surtout, de créer, d’innover. Il est essentiel  de revenir à sa créativité. Au fond, l’important est de rester déterminée, disciplinée, d’aller au bout des choses.

 

 

2. Se former soi-même efficacement :

Les méthodes d’une éducation tout au long de la vie.

 

@musesuniform

 

“Apprendre est trop important pour être confié uniquement à l’école. Apprendre à apprendre est une compétence que vous pouvez maîtriser personnellement.”

Terry Sejnowski

 

Ne dépense pas tout ton argent dans les biens matériels. L’argent investi dans le savoir est à n’en pas douter l’un des investissements les plus rentables, c’est un investissement qui ne cessera jamais de prendre de la valeur. Les connaissances que tu assimiles sont la seule chose que l’on ne pourra jamais te retirer. Apprendre mène à des changements actifs de l’esprit.

Les possibilités de se former sont diverses et nombreuses : livres, podcasts, formations, conférences, documentaires… La lecture est sans aucun doute l’une des activités les plus enrichissantes. Les livres regorgent de précieux savoirs. Ils sont souvent le fruit d’années d’observations, de recherches et d’expériences. Lorsque tu lis, prends des notes, soulignes, relèves les passages qui te touchent personnellement. Les choses que nous lisons nous pénètrent et s’imprègnent à notre conscient. De nouvelles connaissances enrichiront ta personnalité. Le savoir contribue à élever l’esprit.  

Toutefois, tu en conviendras toi-même, lire des livres de développement personnel est une perte de temps si les connaissances acquises ne sont point réinvesties. La plupart des gens se contentent d’accumuler des informations sans les appliquer ni en tirer profit dans leur propre vie. Garde toujours en tête le passage à l’action. 

 

 

3. Booster sa volonté.

 

@musesuniform

 

“Notre caractère est fait d’habitudes : qui sème une pensée récolte une action ; qui sème une action récolte une habitude ; qui sème une habitude récolte un caractère ; qui sème un caractère récolte un destin.” 

Stephen R. Covey

 

La volonté est comme un muscle. Si elle n’est pas sollicitée, elle s’affaiblit. À l’inverse, si elle est excessivement sollicitée, elle se fatigue. C’est la raison pour laquelle nous avons plus de difficultés à résister aux tentations en fin de journée. La volonté, au même titre que la motivation, peut faillir. Il est donc essentiel de mettre en place des habitudes, des actions réalisées machinalement qui ne dépendront pas de la volonté. Commence progressivement en prenant une ou deux nouvelles habitudes positives puis vois les bénéfices que tu en tires. On ne peut changer d’habitudes du jour au lendemain, mais il faut que tu t’efforces de maintenir tes nouvelles habitudes, jusqu’à ce qu’elles soient solidement ancrées. 

 

 

4. Se donner les moyens d’être productive.

 

“La plupart du stress que ressentent les gens ne vient pas du fait d’avoir trop de choses à faire. Il vient du fait de ne pas terminer ce qu’ils ont commencé.”

David Allen

 

Souviens-toi que ton énergie diminue à chaque fois que tu te dis que tu dois faire quelque chose et que tu ne le fais pas. Lorsque tu laisses une tâche en suspens, il est extrêmement compliqué de se focaliser pleinement sur une autre. Tant que ton esprit te rappellera sans cesse cette tâche inachevée, la volonté sera perturbée.

En réalité, ce qui prend du temps, c’est de ne pas faire les choses. Ce qui prend de l’énergie, c’est précisément de reporter les choses. Faire suivre directement une pensée par une action est ce qui rend “vivant”. Au-delà de rêves ou de simples bonnes intentions, c’est agir. Agir est ce qui mène concrètement et directement à la connaissance et à la sagesse. L’écrivaine Dominique Loreau écrivait : “Agir, c’est comprendre que la sagesse ne peut s’acquérir que par la pratique et la mise en oeuvre des pensées.” 

D’où l’importance de s’organiser efficacement. Commence par te fixer un but principal puis des objectifs précis. Liste puis priorise toutes les tâches – professionnelles et personnelles – que tu as à effectuer. Les plans d’action de ce type soulagent l’esprit. Ils permettent d’avoir une vision claire et de procéder par étape.

 

 

5. Créer son entreprise :

Affronter la peur de se lancer et persévérer devant les difficultés.

 

@musesuniform

Plutôt que de rester paralysée par la peur de te lancer, affronte-la. Liste ce qui pourrait t’arriver de pire en créant ton entreprise puis estime la probabilité que cela se produise. Réfléchis aux solutions que tu pourrais y apporter si cela venait à se produire. De manière générale, les entrepreneurs acquièrent une expérience bien plus riche que les salariés. Souviens-toi que l’échec n’est une fatalité pour personne, tant que l’on parviendra à en tirer les leçons. Rien n’est définitif. Il est toujours possible de se relever d’un échec. 

N’attends pas le moment idéal pour te lancer. Ce moment n’arrivera jamais. Une fois ce premier pas franchi, personne ne te tiendra rigueur de ne pas être parfaite. Créer son entreprise n’est pas un long fleuve tranquille : des périodes d’exaltation ou à l’inverse de profond abattement peuvent s’alterner. Face aux aléas, aux embûches qui se présenteront, il faut persister, persévérer jusqu’aux résultats. 

 

 


Pour aller plus loin, procure-toi le livre en cliquant ici.

 

FOCUS

Évènement à ne pas manquer

Shopping Basket