Quelques Précieux Conseils de Judge Lynn à Méditer Avant de S’engager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Judge Lynn | Divorce Court

On adore écouter les conseils toujours avisés de Lynn Toler, mieux connue sous le nom de Judge Lynn, que tu vois guider les couples en difficulté dans le show Divorce Court.

Si tu participes à l’événement Couple d’Influence, tu pourras la rencontrer en personne, mais d’ici là, voici quelques conseils tirés de son livre Faire fonctionner un mariage : de nouvelles règles pour une vieille institution. Parce qu’un mariage qui se construit sur des fondations solides a plus de chances de durer, il vaut la peine de prendre le temps de bien réfléchir au sens de l’engagement que tu vas prendre, et de t’assurer que toi et ton homme êtes vraiment faits l’un pour l’autre. Voici tout ce que tu dois considérer avant de dire Oui pour la vie.

RECONSIDÈRE LE SENS DU MARIAGE

« Ce qui était possible et désirable autrefois n’est simplement plus envisageable aujourd’hui. Cela ne veut pas dire que le mariage soit obsolète; juste qu’il doit évoluer. Nous devons arrêter de nous lamenter sur ce qui n’est plus et construire quelque chose de nouveau. » 

Lynn Toler

Croire en les valeurs du mariage n’est pas toujours une opinion facile à défendre. Si tu exprimes ton envie de te marier, ou la conviction que ton mariage durera éternellement, prépare-toi à être qualifiée d’idéaliste, voire de naïve. On te citera les statistiques actuelles des divorces. Parallèlement, on te tiendra des discours nostalgiques sur les mariages d’autrefois, stables, solides, qui ne se brisaient pas à la moindre difficulté. Que s’est-il passé ? Ne sommes-nous plus capables de tenir nos engagements pour le meilleur et pour le pire ? Qu’est devenu le mariage idéalement stable et heureux du passé ? Lynn Toler a une réponse. Elle affirme que ce type de mariage n’a pas disparu : il n’a jamais existé !

L’institution du mariage date d’une époque où les alliances ne se faisaient pas par amour, mais par un arrangement qui associait 2 patrimoines. Si l’on restait ensemble jusqu’à ce que la mort nous sépare, c’était parce que le divorce était presque impossible, et que l’espérance de vie était plus courte !

« Dès lors que nous n’avons plus les mêmes raisons d’entrer dans le mariage, et que nous avons fait tomber la plupart des obstacles à en sortir, l’institution du mariage a peut-être l’air immuable, mais elle en réalité complètement renouvelée. Nous continuons à essayer d’appliquer des solutions d’autrefois à des problèmes actuels, parce que nous regrettons les taux de divorces d’autrefois. »

Son expérience de juge lui a démontré que la plupart des mariages se brisent sans raison véritable, ou du moins sans autre raison que celle-ci : les couples ne sont pas assez préparés au challenge que représente le mariage d’amour dans la société actuelle, un challenge qui semble plus attrayant, mais qui est en réalité beaucoup plus difficile à tenir que le mariage d’autrefois.

« Dans le mariage d’aujourd’hui, l’amour est roi, mais comme dans tous les autres domaines de la vie, la vision pragmatique de la réalité est reine. Et je pense que c’est le moment de montrer plus de respect à Sa Majesté. »

@lydiaemillen

Règles à suivre :

⇢ Aies conscience des risques qui menacent un mariage

Le mariage est comme un enfant de 2 ans. Dans les années 50, on le laissait jouer dans un parc aux palissades infranchissables. Puis ces barrières sont tombées avec l’évolution culturelle, sans être remplacées par quoi que ce soit. Évidemment, l’enfant a tendance à s’échapper et à se mettre en danger ! Le mariage de nos jours ne demande pas de relever les barrières d’autrefois, mais d’avoir une parentalité proactive, et de surveiller chaque jour cet enfant, de l’occuper, de l’éduquer, et de le faire grandir sans jamais le laisser livré à lui-même.

⇢ Prends en compte la biologie

Les hormones du coup de foudre, qui stimulent chimiquement la passion des débuts, s’estompent et disparaissant au bout de 2 à 3 ans, c’est un fait… mais pas une fatalité : en avoir conscience te permet d’anticiper la transition et de fonder ton amour sur des liens plus profonds

⇢ Fais tes devoirs

Le mariage est un travail, et il commence en général quand tu rentres à la maison : garde toujours un peu d’énergie pour ton couple, et ne te repose pas sur tes acquis.

TOUT CE QUE TU DOIS FAIRE AVANT DE T’ENGAGER

Le mariage est une grande aventure : comme tout long voyage, si tu veux qu’il se passe bien, tu dois bien le préparer. Tu ne pourras pas tout anticiper, mais tu pourras éviter quelques écueils et vous serez mentalement équipés affronter les tempêtes pour éviter le naufrage.

⇢ Prends ton temps: c’est un engagement qui doit durer toute une vie, tu n’es pas à 2 ans près !
⇢ Apprends à TE connaître
⇢ Apprends à LE connaître
⇢ Décidez de travailler sur vous-mêmes et sur vous deux
parlez de vos conceptions du mariage et de vos attentes
⇢ N’hésitez pas à réfléchir avec une personne extérieure: un conseiller conjugal, un ami, un coach…

LES DÉFAUTS DE TON CONJOINT – CE QUI DOIT TE FAIRE RÉFLÉCHIR ET CE QUI DOIT VRAIMENT TE FAIRE FUIR

Si l’on considère le mariage comme un grand voyage fait à deux, tu serais avisée de prêter attention aux panneaux de signalisation qui jalonnent la route. Avant de t’engager sur un chemin qui dure toute une vie, considère bien les défauts de ton conjoint :

Certains indiquent une route accidentée: si tu t’y engages, tu dois en mesurer les risques et le faire en connaissance de cause. À toi de voir si tu ne feras que t’y blesser ou si cette route te mènera loin.

Parmi ces signes de « danger potentiel », méfie-toi de ces profils d’hommes :

⇢ Irresponsable (immature)
⇢ Facilement compulsif – nourriture, alcool, jeux vidéos – il a besoin d’excès qui le rassurent en comblant momentanément ses failles
⇢ Un peu trop secret (quelque chose à cacher ou difficulté à faire confiance ?)
⇢ Râleur (capacité à ressasser sans agir)
⇢ En attente (faisant reposer son bonheur sur autrui)
⇢ Éternel insatisfait (manque d’aptitude au bonheur)

Certains indiquent une voie sans issue: elle ne te mènera nulle part. Si tu t’y engages, tu seras obligée de faire demi-tour, ou de continuer tout droit en fonçant dans le mur.

Parmi ces signes de « danger mortel », méfie-toi de ces profils d’hommes :

⇢ il a eu énormément de relations tumultueuses (instable)
⇢ il te donne trop, trop vite (manipulateur)
⇢ il s’énerve beaucoup, sur des choses sans importance (violent)
⇢ il rejette la faute de ses échecs sur autrui (irresponsable, manipulateur)
⇢ il n’a pas d’amis (il a une raison à cela que tu ne perçois pas. Ne te fie pas à celle qu’il te donne)
⇢ il te critique sans cesse (pervers narcissique)
⇢ il est violent, physiquement et/ou moralement (ne lui laisse pas la moindre chance, ne cherche surtout pas les raisons, fuis !)


Si tu veux te procurer le livre Making Marriage Work: new rules for an old institution, clique ici.

FOCUS

Évènement à ne pas manquer

Shopping Basket