Tout le monde peut être entrepreneur : 5 étapes vitales pour le devenir

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

On ne cessera de le répéter : Tout le monde peut être entrepreneur. Il est encore trop fréquent d’entendre le contraire. D’entendre des gens dire qu’ils ne pourront jamais être entrepreneur parce qu’ils ont peur de prendre des risques, parce qu’ils n’ont pas le caractère qu’il faut, les compétences qu’il faut…

L’entrepreneur est vu comme un génie, un surhomme capable d’affronter les risques que le commun des mortels ne peut pas prendre. Un mythe, causé par l’école. Or, nous avons tous le même rêve : être notre propre patron, n’avoir de comptes à rendre à personne, se lever et partir à l’heure que l’on veut… Et surtout, nous avons le même désir de création. C’est ce que font les êtres humains depuis des siècles : créer. Et ce, dans tous les domaines. De la confection d’un simple emballage cadeau à la construction d’une impressionnante Pyramide d’Égypte.

Alors pourquoi créer deviendrait si compliqué lorsqu’il s’agit du domaine de l’entreprise ? Pour une raison simple : Notre éducation nous a formé à uniquement devenir de bons salariés. « Il faut bien travailler à l’école, pour avoir un CDI stable et bien payé, et toucher notre retraite le plus tôt possible. » La célèbre chanson scolaire. La vie, d’après l’école. Pas si mauvaise en soi si elle offrait à ses élèves d’autres alternatives. Un choix différent. Une éducation financière appropriée, leur permettant de choisir une autre voie. Au lieu de ça, tous pensent ne pas être à la hauteur; ils pensent que l’entrepreneuriat est réservé à une élite dont il ne font pas partie. Ce qui est vrai. Mais pas parce qu’ils n’en ont pas les capacités, parce qu’ils n’ont pas la formation nécessaire.

On ne naît pas entrepreneur, on le devient. Ce n’est pas un don naturel. C’est un apprentissage comme un autre qui nécessite des compétences et des aptitudes spécifiques qui peuvent être acquises après plusieurs années de travail. 

Le but n’étant bien sûr pas d’affirmer que tout le monde sera entrepreneur ni même réussira dans ce domaine; mais plutôt que tout le monde a la capacité de le devenir s’il est prêt à changer sa façon de penser. Encore faut-il être prêt au changement :

 

n°1 – Changer votre façon de voir le changement

Cessez de penser que le changement est votre ennemi. “Je suis ce que je suis” est votre ennemi. Parce que vous êtes impulsif, vous ne devez pas changer ce que vous êtes ? Parce que vous êtes paresseux, vous devez accepter cet état de fait ? Le temps vous change, que vous le vouliez ou non. Ce que vous êtes aujourd’hui n’est pas ce que vous êtes le lendemain. Vous prenez en maturité, vous avez plus de responsabilités, plus d’expériences dans la vie… Utilisez alors le temps à votre avantage. Ne l’attendez pas. Prenez la décision vous-même de changer de vie. Pour acquérir les qualités et le caractère d’un entrepreneur, il faut accepter le fait que vous ne serez plus jamais le même.

 

n°2 – Changer votre éducation

Après cette redéfinition du changement, lancez-vous dans un apprentissage acharné des notions d’entrepreneuriat et de marketing. Nous vivons dans un monde où nous jouissons d’informations à portée de mains. C’est une chance. À l’aide de vidéos, de cours et de modèles de réussite entrepreneuriale, créez-vous vous-même votre propre programme scolaire. Retournez sur les bancs d’une école virtuelle en travaillant avec discipline vos lacunes et vos difficultés. Demandez conseil auprès de personnes agiles en la matière. Il existe aujourd’hui quantité d’organismes aidant à la mise en place de nouveaux projets et de business plan.

 

n°3 – Changer votre façon de considérer le risque

Le risque est le principal facteur à l’abandon de tout rêve entrepreneurial. Le risque d’être jugé par les autres, le risque de perdre de l’argent, le risque d’échouer… C’est une manifestation de l’ego qui ne veut pas perdre pied devant les autres. Cette sensation est tout à fait normale, et la seule façon de la contourner est de voir le risque comme un facteur clé de succès. Si vous réussissez, vous avez tout à gagner, si vous échouez, vous gagnez en expérience.

 

n°4 – Changer votre caractère

La plupart définissent l’entrepreneur comme un leader passionné, doté d’un génie créatif et d’une détermination à toute épreuve. Plus encore, il faut être non seulement être à l’écoute de ses collaborateurs, mais aussi savoir gérer des situations de crise. Bien entendu, l’organisation et la prise de risques font partie inhérents du métier d’entrepreneur.

 

n°5 – Changer votre considération pour l’argent

Évidemment, vous serez incapable de prendre le moindre risque si vous ne voyez pas l’argent autrement que comme un moyen, et non une finalité. Trop de gens dépendent de leur salaire à la fin du mois. Le slogan “Gagner moins pour apprendre plus” est une étape essentielle au processus de transformation. Acceptez de travailler bénévolement ou en autodidacte à côté d’un temps partiel bien moins lucratif qu’un temps plein, mais qui aura l’avantage de vous laisser le temps de réfléchir et de travailler sur vos idées et projets en cours.

FOCUS

Évènement à ne pas manquer

Shopping Basket