Aya Nakamura Pour Vogue France : « Je Suis Une Chanteuse. Si On Aime Tant Mieux, Sinon Tant Pis. »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
@ayanakamura_officiel

Alors qu’elle est la chanteuse française la plus écoutée au monde, Aya Nakamura devient aussi la première femme noire à faire la une du magazine Vogue France. Pour le magazine, elle partage son point de vue sur son avancée, ses inspirations, mais aussi sur la manière dont elle gère ce qu’il se passe autour d’elle. La jeune maman de 26 ans nous transmet des clés d’authenticité pour briller.

Tes Racines Sont une Richesse

« J’ai grandi avec des Arabes, des Africains, des Français. Ma musique, c’est ça. C’est ce qui fait la puissance de cette musique. »

Dans son interview, Aya Nakamura explique comme son environnement l’inspire pour créer ses chansons. C’est aussi ce qui la rend aussi proche de son public.

« Les jeunes des quartiers apportent une plus-value. Certains mots de la banlieue sont aujourd’hui dans le dictionnaire. »

Alors que, dans certains contextes, la tendance pourrait être à renier certaines facettes de nos histoires, Aya Nakamura en fait une force inspirante, faisant danser avec elles des personnes du monde entier.

« Nous sommes une génération de métissage. Et quand on n’a pas peur de se mélanger, c’est une force. »

Essaie-toi à de Nouveaux Challenges

Aya Nakamura nous explique qu’elle n’a pas pour habitude de faire des photos de mode comme celles prises pour le magazine Vogue.

« J’ai passé un bon moment et les photos sont très belles. C’est étonnant de se voir ainsi. Maintenant, je ne suis pas focus sur la mode. »

Bien que ce ne soit pas au coeur de son activité, elle nous montre qu’elle est en mesure de se recréer en fonction des challenges qui lui sont proposés : de quoi nous encourager à faire de même !

Reste au Coeur de ce qui te Fait Vibrer

« Je n’ai pas l’impression de m’afficher. Et le côté influenceur, se prendre en photo, se montrer tous les jours, ce n’est pas mon truc. »

Aya Nakamura profite du sujet de la mode pour préciser que ce n’est pas son coeur de métier. 

« Je change souvent de coiffure, c’est suivant mon mood. Cela reflète mon humeur du moment. C’est personnel. Ce n’est pas mon but de créer un effet de surprise. »

Bien que son apparence soit toujours scrutée, plébiscitée ou critiquée, ce n’est pas ce sur quoi elle se concentre. Elle est avant tout chanteuse.

« Je n’ai jamais pris de cours de chant. Je faisais comme ma fille, chanter devant les clips avec une brosse à cheveux comme micro ! »

Nous te conseillons souvent de te pencher sur ce qui te rendait heureuse étant enfant, pour trouver ce qui, une fois adulte, te fera vibrer. C’est exactement ce que fait Aya Nakamura, dans le cadre de son métier. Elle chante depuis l’enfance et c’est ce sur quoi elle se concentre encore aujourd’hui ! De par son discours, elle nous rappelle comme, pour elle, l’essentiel est la musique.

Inspire-toi de ce qui t’Entoure

Dans son interview, Aya Nakamura nous parle de ce qui l’a construite, tant personnellement que musicalement. Par exemple, le clip de Jolie Nana se déroule dans un salon.

« Il y a certains salons où l’on peut passer la journée. C’est vrai, c’est un lieu important dans la beauté africaine. On y rencontre des amis, des tantes, des voisins. Je peux y capter certaines expressions, des histoires, des langages qui vont venir à moi. »

Mais ce n’est pas tout. Une des figures l’ayant influencée le plus est surtout sa mère, griotte.

« Ma mère chantait beaucoup, c’est quelqu’un qui a toujours aimé chanter »

Elle nous explique qu’elle l’accompagnait partout et l’observait beaucoup.

« J’ai une très bonne mémoire auditive. Et sans doute que j’ai tout gardé. C’est resté dans mon crâne. Aujourd’hui, je reproduis un peu tout ça sans m’en rendre compte. C’est un bel héritage. »

Elle nous rappelle que notre héritage, notre culture et notre environnement sont des richesses pour construire les femmes que nous devenons un peu plus chaque jour. Puise dans ton histoire pour révéler ton authenticité.

@voguefrance

Garde Une Vraie Vie Privée

Lorsqu’un succès tel que le sien frappe à la porte, il est important de garder les pieds sur terre. Pour ça, les proches sont essentiels.

« Ils ont toujours été à mes côtés. Je les emmène en tournée, en concert, parfois on voyage ensemble. Et ça, c’est super cool. On reste ensemble, en famille. »

Plus ce que tu fais aura de l’influence, plus tu seras à même d’être prise pour cible. Aya Nakamura l’a bien compris.

« Oui, on peut me critiquer beaucoup, mais peut être que c’est normal quand on atteint ce niveau de célébrité. »

Elle nous rappelle que l’important est de rester fidèle à soi-même, en toutes circonstances, sans perdre de temps à essayer de comprendre les motivations des personnes qui cherchent à te descendre.

« Il y en a qui vont t’aimer pour ce que tu es et d’autres te détester pour ce que tu fais aussi. »

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !