6 Choses Que J’aurais Aimé Savoir Avant de Devenir Entrepreneure

Sarah Yakan

J’ai peine à croire que cela fait déjà tant d’années que je fais cela. Je me suis lancée dans l’entrepreneuriat un peu à l’aveuglette, dans ma chambre, avec pour seul compétence mon rêve : donner les clés de l’influence aux femmes, et qu’elles prennent du pouvoir dans tous les domaines de leur vie. Et après tout ce temps, j’ai appris et vécu pas mal de choses dans cette aventure que j’aurai bien aimé que l’on me dise avant. Je te les partage aujourd’hui.

1. Tu vas perdre des amis

Ma découverte la plus douloureuse. Certains vont te dire que tu as changé, d’autres vont s’éloigner, et pour beaucoup, tu devras t’en séparer, car ils ne correspondront plus à ton nouveau « toi. » Car oui, devenir Entrepreneure est telle une renaissance, et tout le monde ne va pas te suivre dans cette nouvelle aventure.

2. Tu seras souvent seule

Lorsqu’on se lance, on est tellement passionné et déterminé à ce que ça marche, qu’on ne compte pas nos heures. Et petit à petit, on s’isole du monde et des autres. C’est un passage obligatoire, mais gare au burn-out !

3. Tu vas être critiquée

Sarah Yakan

Désolée de te le dire, mais qui dit grand succès dit grands haters. Dès que j’ai lancé FI, énormément de femmes ont adoré ce concept novateur, tandis que d’autres l’ont détesté. Et c’est normal. Il est vrai que lorsqu’on crée son projet, c’est un peu comme notre bébé, et à la moindre critique, on prends les choses personnellement. Mais plus le temps passe, moins on y prête attention. On comprends très vite que cela fait partie du game. D’ailleurs, j’aime cette phrase d’Emilia Mambissa – mon bras droit – qui dit : « Ton business ne plaira pas à tout le monde. Ce n’est pas un problème. Tu ne l’as pas lancé pour tout le monde. » On ne peut pas être plus clair !

4. Ton audience va évoluer – et ça va te chambouler !

L’une de mes plus grandes difficultés entrepreneuriales a été de m’adapter au changement de mon audience. Moi qui visais avant tout les femmes des milieux populaires, je me suis retrouvée en 2017, au premier événement de #Femmedinfluence, devant un public totalement diversifié. Une surprise qui a remis presque en question la vision de mon entreprise ! Sans la changer complètement, je l’ai fait grandir, évoluer. Persona, images, visuels, textes, site, réseaux sociaux… Mon entreprise n’a plus jamais été la même après cela. Et son influence s’étend désormais à tout types de femmes. C’est ça l’impact !

    5. Tu seras copiée

    Un projet qui rencontre du succès engendre forcément des copies. Tape sur la barre de recherche d’Instagram « femmede » et tu verras combien de comptes s’inspirent du nôtre. Il faut le prendre avec philosophie et se dire que cela signifie que ce que tu fais a de l’impact. L’important est de rester pionnière et toujours d’innover afin de ne pas se faire dépasser. Et d’ailleurs, je te déconseille d’y réagir en public : « Regardez, elle me copie ! » Cela révèle tes insécurités. Un business puissant ne craint pas la concurrence.

    6. Tu vas vivre l’échec

    Sarah Yakan

    Tu peux vivre une année difficile, et l’année d’après, vivre une année florissante. C’est ça l’entrepreneuriat. Il teste ta résilience et challenge ta créativité. Et ton succès dépendra de comment tu vas réagir aux épreuves qui se mettront sur ton chemin.

    À LIRE AUSSI :  10 étapes essentielles pour devenir une entrepreneure de talent