L’Art des Listes – Comment Simplifier, Organiser et Enrichir Sa Vie 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
@emily_luciano

« Accomplis chacun de tes actes comme si c’était le dernier de ta vie. »

Marc Aurèle 

Par leur simplicité, leur concision et la clarté totale qu’elles apportent, les listes sont une voie d’accès directe à l’accomplissement de ses rêves. Elles permettent de ne pas oublier ses objectifs en se laissant submerger par le tumulte du quotidien. Dans un guide pratique et spirituel, l’auteur, Dominique Loreau, nous donne les clés pour s’approprier ce véritable « bien-être ».

LEUR BRIÈVETÉ NOUS MÈNE À L’ÉVIDENCE.

@emily_luciano

« L’essentiel est sans cesse menacé par l’insignifiant. »

René Char

La liste est sans nul doute la forme d’écriture la plus simple et la plus concise. Sa brièveté nous mène à l’évidence. Paradoxalement, cette forme synthétique des listes est la plus exhaustive. Les listes nous rappellent l’essentiel avec bien plus de force que de longues phrases syntaxiques. Les phrases, les longs exposés nous perdent parfois en paroles inutiles, souvent dénuées de sens et de profondeur. Les listes, elles, permettent de restructurer ses idées, de clarifier son esprit en ayant une vision globale et aérée de son existence. Chaque jour, des fonds de préoccupation encombrent notre esprit en créant une légère angoisse. Il est donc essentiel de trier ce qui est important du reste.

Faire une liste des choses à faire, c’est d’une certaine manière déclarer officiellement toutes les tâches que l’on a à accomplir. Écrire, c’est une façon de s’engager, c’est mettre beaucoup plus de poids à ce que nous exprimons. Si les idées peuvent se perdre, l’écriture, elle, donne du sens. Le seul fait d’écrire enclenche quelque chose de magique. Lister les choses que l’on a à accomplir est indispensable pour préciser ses idées, sa vision, pour clarifier son esprit et aller à l’essentiel.

LE TEMPS, C’EST DE L’ARGENT.

@emily_luciano

« On dit que le temps change les choses, mais en fait le temps ne fait que passer et nous devons changer les choses nous-mêmes. »

Andy Warhol

Faire des listes, c’est l’art de scander le temps, de le mesurer, de l’étirer, de le démultiplier. Les listes nous font gagner du temps. Elles sont une aide précieuse lorsque l’on se sent dépassée par tout ce que nous devons ou souhaitons faire. Il faut être organisé pour espérer pouvoir jouir pleinement de son temps et profiter de la multitude des possibilités qui s’offre à nous. Coucher par écrit ce que l’on a à faire permet plus d’organisation, permet de clarifier l’esprit et de faire des choix conscients. Les listes soulagent : nous n’avons plus à nous souvenir de ceci ou de cela.

Prioriser ses tâches constitue également un moyen efficace pour rentabiliser son temps. De même que faire la liste de ses tâches la veille ou le matin permet d’avancer plus efficacement. Dominique Loreau écrit : « Ni l’argent ni le temps ne sont des commodités dont on peut user ou abuser à son gré. » S’imposer un horaire n’est pas une contrainte. Savoir que l’on a la maîtrise de son temps procure un allègement, un véritable soulagement.

LA SATISFACTION DU DEVOIR ACCOMPLI. 

@emily_luciano

« Le bonheur est dans la satisfaction du devoir accompli, dans l’équilibre des forces et le juste emploi de l’être entier ; dans le travail, bienfaiteur suprême, qui donne la santé, qui règle et pacifie l’univers. »

Paul Brulat

Une fois la tâche achevée, on coche les petites cases, lesquelles nous renvoient en retour la satisfaction du devoir accompli. Mais pour cela, il ne faut rien remettre au lendemain. Outre le stress que procure le fait de « ne pas s’atteler à ce que l’on sait devoir accomplir », remettre les choses au lendemain constitue une perte d’énergie, une fuite qui mène à l’échec. À l’inverse, s’atteler à une corvée directement est « le meilleur moyen de l’oublier ». Qui plus est, la sensation d’avoir surmonté cette difficulté est bénéfique pour le moral.

Une part du bonheur réside dans la satisfaction du devoir accompli, dans l’effort et l’emploi de l’être entier. Paul Brulat disait : « Le bonheur n’est pas dans l’ignorance, la paresse et l’illusion, mais dans l’effort quotidien, l’œuvre accomplie, le désir de savoir sans cesse davantage, le libre épanouissement de notre nature. »

Les listes ne requièrent aucun effort contraignant, aucun talent particulier. Mais cet ensemble de notes, infiniment simple, deviendra rapidement un centre de repères capable de nous aider dans « l’exploration illimitée de notre vie. »


Pour aller plus loin, procure -toi le livre en cliquant ici.

Reçois nos mails !

Rejoins notre Newsletter de + de 70 000 femmes pour recevoir en exclu nos articles, nos évènements, nos promotions et nos cadeaux !

Fermer le menu