6 clés pour guérir des blessures de ton enfance

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Si tu es la personne que tu es aujourd’hui, c’est en grande partie le résultat de tes expériences passées. Notamment de ce que l’on appelle couramment “ton vécu.” Cet élément de ta vie que tu as choisi – ou non d’ailleurs – peut parfois être lourd à porter. Tes fondations se trouvent dans ton passé certes, mais elles ne sont pas inchangeables et définitives. Si tu ne cherches pas à faire le point sur les éléments néfastes que tu as traversé, ils te paralyseront pour ton avancée future. Une introspection s’impose.

Qu’est-ce qu’une blessure d’enfance ? Les blessures d’enfances prennent plusieurs formes : la peur d’être abandonné, rejeté, jugé, humilié, le manque de confiance en soi et en les autres, l’injustice, la trahison, le sentiment d’impuissance etc… Une blessure d’enfance est provoquée par des facteurs diverses, mais elle nait plus facilement de notre entourage le plus proche. C’est pour cette raison que les traumatismes d’enfances s’expliquent en majeur partie par des parents violents (physiquement ou verbalement), une humiliation au sein de l’école ou encore un manque de finances trop important.

1. Fais une rétrospective !

Il faut absolument que tu sois face à ce qui te fait pour pouvoir l’affronter. Ce ne sera pas simple du tout je te l’accorde, seulement si tu décides d’enfouir ton passé sous un tas d’ignorance, il finira par sortir à un moment où tu ne le contrôleras plus.

Qu’est ce que faire une rétrospective ? C’est mettre cartes sur table. Tout ce qui a pu se passer, tout ce qui a pu t’atteindre ou même attirer ton attention doit être mis face à toi. Une fois que tu as fais une rétrospective de tout ce qui a pu te blesser dans ton enfance, tu pourra prendre chaque fait séparément, pour les analyser et comprendre en quoi, comment et pourquoi est ce que ça a pu t’atteindre ?

2. Ne cherche plus de coupable !

N’utilises plus ton énergie à constamment vouloir trouver un responsable à tes blessures. Et quand bien même il existe, ce n’est pas cette personne qui y mettra fin. Si ce n’est accentuer la haine que tu auras pour elle, et amplifier les ondes négatives, cette recherche te seras inutile. L’étape qui suit consiste à pardonner à celui ou celle qui t’a brisé, sans pour autant savoir qui est cette personne.

3. Ne culpabilise plus !

Figures toi que ce n’est pas toi non plus la responsable ! Tu n’as pas forcément décidé de ce qui est arrivé, et même si tu as une part de responsabilité dans cette histoire il va falloir te pardonner et ne plus te voir comme le seul élément responsable. Si tu ne décides pas de faire la part des choses et complètement te déculpabiliser, ces blessures ne te quitteront jamais, puisque s’il y a une personne avec laquelle tu vis tous les jours, c’est bien toi. Tout le monde fait des erreurs, tout le monde a des failles, et tout le monde doit grandir de ça. Ce n’est pas une fatalité : relève-toi !

4. Accepte la blessure : elle fait partie de toi !

Ce n’est pas grave. Ce qui est arrivé n’est pas aussi grave que tu ne le penses. Peut-être qu’à l’instant T ce fait t’as anéantie, brisée, détruite, mais aujourd’hui qu’en est-il ? Aujourd’hui, cette blessure correspond à ce que tu es, à ce que tu es devenu, et elle est un élément fondateur de ta personnalité. Si tu en es là aujourd’hui, si tu es la #FI que tu es aujourd’hui, c’est que quelque part, cette blessure y a contribué. Alors accepte là, et de cette manière tu n’auras plus à te battre contre elle, mais avec elle !

5. Regarde ce que le présent a à t’offrir !

Le passé est certes important dans la définition de ce que tu es, mais le temps majeur de ta vie n’est autre que le présent. Vivre le moment présent est la clé de tout vie réussie. Concentre toi sur les bienfaits, les découvertes et les cadeaux de l’instant présent. Ton passé ne peut pas te suivre éternellement, au risque de complètement te paralyser.

6. Envisage ton futur !

Pour ne plus avoir à te concentrer et à te focaliser sur ton passé, envisage un futur à ton image. Un futur qui en plus d’accepter tes blessures, ne s’en sert pas comme blocage. Tu te dois de vivre aujourd’hui en préparant demain, le passé reste dans le passé. Il ne doit plus avoir d’impact décisif sur ta vie actuel. Fais la nuance : ton passé fait partie de toi, tes blessures existent et elles te forgent, mais ton présent ainsi que ton futur sont à vivre et à découvrir, et ce n’est pas hier qui doit empêcher demain d’exister.

Tu l’auras compris, nous sommes toute faites de blessures, plus ou moins graves ou douloureuses. Mais l’essentiel dans tout ça, c’est que tu puisse t’en servir comme armes. Il faut que tes souffrances passées deviennent tes forces futures. Et tu as désormais toute les clés pour y parvenir et devenir la meilleure version de toi-même.

Articles Similaires

FOCUS

Le Planner de Ma Vie 2019

Shopping Basket