black-women-cry

5 étapes pour faire face à la perte d’un être cher

La perte d’un proche est une étape difficile à traverser, il n’y a pas de mots pour la qualifier. Face à cette perte, les émotions se mélangent et passent d’un extrême à l’autre en un rien de temps. Bien que les jours, les semaines, les mois passent, cette profonde tristesse vous rattrape continuellement. Une photo, un lieu, un objet vous rappellent des souvenirs avec cette personne et cette profonde tristesse prend le dessus. Cependant, comme toutes les étapes de la vie, cela vous rend plus fortes. Cet article n’a en aucun cas la prétention d’apaiser votre peine, cependant voici 5 clés qui vous aiderons à faire face à cet événement.

1. COMPRENEZ QUE VOUS AVEZ BESOIN DE TEMPS

Ne cherchez pas à aller plus vite que la musique, c’est vrai que la vie continue cependant, le deuil est personnel et chacun va à son rythme.  Vous passerez par différentes étapes, chacun à son rythme. Vous lirez sans doute des livres ou des articles disant que le deuil dure 1 an, mais il s’agit d’une moyenne. Certains ont besoin de plus de temps, d’autres moins, ne vous comparez à personne. Le temps est votre meilleur allié.

2. PRENEZ CONSCIENCE DE VOS ÉMOTIONS

La tristesse, la colère, la culpabilité sont des émotions intenses et normales à ressentir au cours d’un deuil. Il est difficile de se laisser à ses émotions quand vous savez qu’elles sont douloureuses et intenses. Cependant, les refouler n’est pas non plus la solution. Elles finiront d’ailleurs par vous rattraper à un moment donner. N’ayez pas peur de vos émotions, acceptez-les, elles construisent votre force à condition d’en avoir conscience et de les évacuer sinon elles vous rongeront de l’intérieur.

3. CONFIEZ-VOUS À UNE PERSONNE DE CONFIANCE

Ne vous renfermez pas en gardant ce que vous ressentez pour vous. Avoir une personne de confiance à qui vous pourrez vous confier lorsque vous en aurez besoin sans la peur d’être jugée vous permettra d’évacuer et d’avancer. Choisissez bien cette personne, votre meilleure amie n’est pas forcément la mieux placer pour vous soutenir dans ce cas. Il faut que ce soit une personne solide et patiente, choisissez la avec soin.

4. LA VIE AUTREMENT

Sans en avoir conscience, vos réactions  ne seront plus tout à fait les mêmes. Vous ne verrez d’ailleurs plus la vie de la même manière, vous vous poserez  beaucoup de questions et remettrez en cause pas mal de chose. Vous serez face à un paradoxe entre la prise de conscience que la vie est courte et qu’il faut en profiter plutôt que de stresser pour toutes sortes de choses et en parallèle  vous serez face à cette perte de patience vis-à-vis de nombreuses situations.  Et c’est normal de passer par là mais attention, il faut tout de même que vous ayez conscience que si vous êtes en deuil, ce n’est pas le cas de tout le monde dans votre entourage. Chacun à sa perception de la vie avec ses propres expériences, ce qui vous paraît futile, est peut-être important pour une autre personne. Ce n’est pas le moment de vous en prendre aux autres, vous avez besoin d’être entourées.

5. PRENEZ SOIN DE VOUS

Même si vous êtes triste d’avoir perdu cette personne auquel vous teniez tant, vous avez le droit d’être heureuses. Cela ne veut pas dire que vous ne souffrez pas de cette perte, cela ne veut pas non plus dire que vous avez oublié cette personne. Vous avez le droit au bonheur, ne vous en privez pas. Au contraire, prenez soin de vous, prenez du temps pour vous et les personnes que vous aimez.  La vie est un cadeau, aimez la même si elle est parfois difficile.

Quelques soient vos croyances, aucune étape de la vie n’est insurmontable, donnez du temps au temps.  Si vous faites face à une épreuve c’est parce que vous êtes capable de la surmonter et que votre expérience vous permettra d’aider d’autres personnes à surmonter ces épreuves.  Donnez un sens à cette perte, chaque épreuve vous renforce et apporte quelque chose de nouveau dans votre vie. Vous en prendrez conscience lorsque vous aurez suffisamment de recul.

“Le deuil, cette traversée du passé dans l’abolition de l’avenir et l’engloutissement de l’instant. ” Alice Ferney