Essence

L’Art de Gérer Une Dispute – Deviens La Reine du Dialogue en 04 Étapes

Qu’est-ce qu’une conversation cruciale ? C’est une situation où tu dois communiquer et argumenter sur un sujet de désaccord, impliquant des intérêts contraires et des émotions intenses : une rupture, une dispute de couple, un conflit professionnel, une tension avec un ami, un désaccord familial…

Dans le livre Conversations Cruciales, tu vas découvrir comment désamorcer les situations qui rendent la communication impossible, mieux faire entendre ton point de vue, tout en étant capable d’entendre et de respecter celui de ton interlocuteur.

Devenir une reine de la communication dans tous les domaines de ta vie va t’apporter énormément !

« La règle des conversations cruciales : à chaque fois que vous êtes face à un problème, c’est qu’il y a une conversation à avoir ou une conversation qui a été mal gérée. »

Être Une Reine de la Conversation Ne S’improvise Pas

Tu peux être très douée de tes mots et perdre toute ton éloquence et toute ta logique face à une conversation cruciale : sois tu l’évites – tu préfères te plaindre de ton homme à tes copines plutôt que de tirer les choses au clair avec lui, ou tu communiques par messages plutôt que par téléphone avec les gens qui t’intimident… – soit tu t’y engages avec colère, et tes arguments s’embrouillent.

C’est normal : nous n’avons pas profondément évolué physiquement depuis la préhistoire. À cette époque, devant un danger, notre instinct de survie nous commandait de réagir par la fuite ou par la lutte. Tu reconnais ici nos réactions habituelles face à une conversation difficile : fuir le dialogue ou se disputer.

L’enjeu d’une conversation cruciale – sentiments, fierté, travail – est perçu par ton cerveau comme un danger. Aussitôt, tes glandes surrénales sécrètent de l’adrénaline, ton cerveau reptilien prend les commandes et ton sang afflue vers tes jambes et tes bras – pour te permettre de fuir ou de te battre – laissant ainsi ton cerveau moins irrigué.

« Résultat, vous êtes face à votre conversation cruciale avec autant d’armes intellectuelles qu’un singe ! »

Voilà pourquoi tu dois étudier en amont l’art du dialogue, afin de déjouer ces mécanismes le moment venu, alors que tu seras dépossédée d’une partie de ta capacité de réflexion !

Écoute Ton Cœur

Paradoxalement, pour reprendre le contrôle des émotions primitives – colère, peur – qui t’emportent lors d’une conversation cruciale, il faut écouter ton cœur : tu vas analyser tes émotions et faire le tri entre ce que tu crois vouloir – gagner, avoir le dernier mot, humilier, éviter le conflit – et ce que tu veux vraiment – faire comprendre ton point de vue, obtenir la vérité ou la justice, te réconcilier.

Ne perds pas de vue ton objectif, il est plus important que ton envie de gagner la joute verbale.

Établis Une Zone de Sécurité

@africanmelaninnn

Le but d’une conversation, et la condition de son efficacité, est de créer un espace de sens partagé, non un ring de boxe.

Si tu veux que ton interlocuteur soit ouvert au dialogue et qu’il soit de bonne foi, tu dois éviter qu’il se sente sur la défensive. Pour cela, utilise des expressions qui l’assurent de ta propre volonté d’écouter et de te montrer conciliante. Par exemple : Je voulais qu’on discute pour mieux te comprendre, ou encore Je me trompe peut-être mais j’ai pensé que tu faisais ça contre moi, etc.

Déconstruis Tes Histoires

La plupart des conflits viennent moins des faits que de notre interprétation des faits. Par exemple, tu prêtes des intentions de domination à quelqu’un qui te coupe la parole en réunion, peut-être juste parce qu’il est très étourdi.

Voici le schéma du processus qui nous mène au dialogue de sourds :

⇢ voir et entendre

⇢ se raconter une histoire

⇢ ressentir

⇢ agir

Ton travail, avant d’entrer en conversation, va être de remonter aux faits : qu’as-tu vu et entendu, indépendamment de l’histoire que tu t’es racontée ? Est-ce le fait ou l’histoire qui t’a conduite à te sentir mal ou en colère, et à agir en conséquence ?

Lorsque tu en parleras à ton interlocuteur, tu veilleras à lui présenter ton interprétation comme une hypothèse, lui laissant ainsi la possibilité de la déconstruire et de vous retrouver sur un terrain d’entente moins chargé d’émotions.

Exprime Tes Pensées

Le dernier point sera d’exprimer tes pensées, car les garder pour toi tout en nourrissant du ressentiment ou les confier à une autre personne que le principal intéressé est une forme de violence.

Quand tu les exprimeras, tu peux appliquer les outils de la Communication Non Violente ( dire Je au lieu de Tu, ne pas prêter d’intentions à autrui…), et tout simplement reprendre le schéma ci-dessus pour expliquer à l’autre comment ses actions ont engendré en toi une impression, qui a généré à son tour une émotion et une réaction : tu joues la transparence et tu demandes à ton interlocuteur si ton interprétation était erronée, lui laissant la possibilité de s’expliquer et de rectifier ce qui a posé problème.

S’il campe sur ses positions, tu auras au moins pu poser des limites à ne plus franchir.


Si tu veux te procurer ce livre, clique ici

@withloveleena

25 Inspirations de Tenues Classes et Féminines Pour Porter Son Voile Avec Élégance

Chaque femme est libre de croire ou de ne pas croire, de se vêtir comme elle le souhaite, sans être inquiétée pour cela. Alors qu’une violente polémique a enflammé les réseaux sociaux en ce début de semaine autour de la question, il faut rappeler une de ces valeurs fondamentales qu’est la liberté de conscience dans notre démocratie et république laïque. Loin des tourments d’une telle polémique, voici 25 inspirations de tenues classes et féminines pour porter son voile avec élégance.

View this post on Instagram

me wearing the glasses im always wearing

A post shared by Khaoula | ‎خولة (@khaoulathings) on

View this post on Instagram

casual

A post shared by H (@hassy) on

View this post on Instagram

Love my leopard print 💕

A post shared by Shahd Batal (@shahdbatal) on

View this post on Instagram

out shopping

A post shared by H (@hassy) on

View this post on Instagram

Layers for fall 🍂 #asos #asseenonme

A post shared by Khaoula | ‎خولة (@khaoulathings) on

View this post on Instagram

Different shot, same outfit.

A post shared by Khaoula | ‎خولة (@khaoulathings) on

View this post on Instagram

Look of the day

A post shared by Khaoula | ‎خولة (@khaoulathings) on

View this post on Instagram

An unintentional eyewear campaign pt 2

A post shared by Shahd Batal (@shahdbatal) on

View this post on Instagram

Not your token (minority) 💫

A post shared by Shahd Batal (@shahdbatal) on

View this post on Instagram

My new fav color ✨

A post shared by Shahd Batal (@shahdbatal) on

View this post on Instagram

All white today

A post shared by Amiena (@a.mienaa) on

View this post on Instagram

Sky’s so blue

A post shared by Soha سهى (@sohamt) on

View this post on Instagram

If it’s a chit chat ting better talk nice ☺️

A post shared by Shahd Batal (@shahdbatal) on

View this post on Instagram

Don’t you just love a good weather day?

A post shared by Soha سهى (@sohamt) on

View this post on Instagram

In @lillijahilo 🖤

A post shared by Soha سهى (@sohamt) on

@harperandharley

L’Art De La Négociation En 08 Points

Savoir négocier est un art qui n’est pas donné à tout le monde. Il faut pouvoir préparer son plan d’actions et le respecter minutieusement pour arriver à gérer sa négociation. Cela demande de se mettre en condition et de respecter minutieusement 8 règles de bases pour arriver à mettre toutes les chances de ton côté.

1. Se préparer

Que veut-dire négocier? Il ne s’agit pas d’imposer ton point de vue ou de convaincre ton futur client. Négocier, c’est créer un échange entre deux personnes pour arriver à créer un accord. Tu vas apprendre à donner pour recevoir en contrepartie.Pour négocier, il faut pouvoir présenter son argumentaire à la perfection. Si tu ne maîtrises pas ton sujet, tu risques de bugger sur une question ou une réflexion de ton interlocuteur. Prends le temps de te documenter sur le sujet et demande l’avis à un de tes proches pour qu’il puisse te faire un retour honnête.

Il est important de tout prévoir : les objections, des désaccords, les refus et les remarques : seule manière de faire une parfaite présentation. Prends le temps de te mettre à la place de celui qui recevra ton argumentaire et analyse objectivement ton travail en faisant en sorte d’en être totalement satisfait. Tu auras compris qu’il ne faut pas partir en guerre, mais aller à la recherche d’un compromis. Tu feras en sorte d’être de bonne humeur, d’avoir le goût du challenge et de comprendre l’enjeu de ta négociation.

2. Avoir un mental de gagnant

Il est indispensable de pouvoir conserver ton calme en toute circonstance afin de ne jamais te laisser déborder par tes émotions. Tu dois arriver à voir cela comme un jeu dans lequel tu vas sortir gagnant ! L’idéal est de créer un plan structuré dans ta tête afin de savoir précisément le chemin à prendre et les impasses éventuelles. Tu dois y aller avec un mental de gagnant en ayant la certitude absolue que tu vas obtenir un OUI ! LE doute est ton pire ennemi ! Prépare-toi la veille en te mettant dans de bonnes dispositions physiques et psychiques . Le matin, lève-toi suffisamment tôt que pour revoir ton argumentaire en ayant la certitude qu’il est parfait. N’hésite pas à créer dans ton esprit la situation en imaginant ce qui va se passer. Le fait te se projeter va t’aider à minimiser tes peurs et tes appréhensions, car ton cerveau se sentira en terrain connu.

“Ne négocions jamais avec nos peurs. Mais n’ayons jamais peur de négocier.”

John Fitzgerald Kennedy

3. Être empathique et de bonne humeur

Prends le temps d’écouter ton interlocuteur en essayant de comprendre précisément quels sont ses besoins. Tu dois arriver à faire preuve d’empathie en te mettant à sa place et en observant les choses sous son prisme et sa vision du monde. En agissant de cette manière tu vas lui donner envie de continuer l’aventure à tes côtés. Il faut arriver à faire en sorte de l’amener sur ton chemin, car il aura tout à y gagner. N’oublie pas que tout le monde aime les gens de bonne humeur, car nous avons tous besoin de légèreté dans la vie. Tu devras être la meilleure version de toi-même, car tu rayonneras de toute part.

4. Garder l’esprit ouvert

Toute personne sachant négocier est passé maître dans l’art de la flexibilité. Tu dois pouvoir faire preuve de propositions, d’innovations et d’ouvertures dans ta proposition. N’hésite pas à ouvrir d’autres perspectives pour faire évoluer ta proposition afin qu’elle puisse obtenir l’aval de ton interlocuteur. N’oublie pas que ton objectif est d’obtenir un OUI ! Tu es là pour mettre en place des compromis et arriver à trouver des conciliations. il importe donc de donner en échanges des contreparties pour que tout le monde puisse y trouver son compte.

5. Trouver le bon partenariat

Pour négocier il faut attendre le bon moment ! Si tu veux négocier une augmentation tu devras attendre d’avoir réussit une mission. Si tu veux mettre en route une négociation avec un client il faudra attendre que le relationnel soit créé. Lorsque tu auras trouvés le compromis idéal et que ton client, ton boss ou tout autre personne sera d’accord pour négocier avec toi : tu seras sur le bon chemin ! A partir de là tu vas devoir devenir un conseiller fiable et à l’écoute. Tu devras montrer que tu es capable d’être un accompagnant sur le long terme en répondant aux besoins et aux demandes. Tu dois arriver à être proactifs et anticiper les demandes.

6 . Win-Win

Arriver à se la jouer gagnant-gagnant demande de défendre ses intérêts tout en prenant en compte ceux des autres. Il n’ y a aucun perdant puisque tout le monde arriver a trouvé son compte. Faire une négociation “win win” c’est comprendre que la partie en face de toi a des intérêts qui sont tout à fait conciliables avec les tiens. Ce qui fait que tu es tout à fait en mesure de répondre aux attentes. Apprends à changer ton vocabulaire en utilisant des termes tels que : ” je prends en compte vos intérêts”.”Je vous propose un deal pour que nous soyons tous gagnants”.”Soyons partenaires et prenons le même chemin”.

@harperandharley

7. Se faire désirer

Une négociation c’est comme une séduction amoureuse : il faut savoir se faire désirer ! Il ne faut pas forcer la main de ton interlocuteur, mais lui laisser le temps de revenir vers toi. S’il revient vers toi en faisant une contre-proposition, étudie-là posément et calmement. Ton interlocuteur doit avoir le temps de réfléchir et faire ses calculs. Être pressant et relancer sans cesse ne te servira qu’à l’oppresser et lui donner envie de répondre NON à la négociation.

8. Décider d’être gagnant quoi qu’il arrive

Quoi qu’il arrive tu dois sortir de ta négociation la tête haute ! tu auras pris le temps de préparer ton argumentaire, de répondre aux questions et de faire preuve d’empathie. L’objectif est de pouvoir sortir de cette aventure en sachant précisément ce qui se passe afin d’analyser objectivement la situation. Cela va te permettre de t’améliorer et de devenir un maître en matière de négociation.

“Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10.000 solutions qui ne fonctionnent pas.”

Thomas Edison