Tout le Monde N’a Pas Eu La Chance de Rater Ses Études – La Méthode Pour Devenir Libre Et Réussir En Dehors du Système

Il suffit d’avoir un rêve, puis de faire un pas après l’autre. Un rêve que l’on transforme en projet avec une idée créative et innovante. Le diplôme quant à lui est facultatif. Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études est un livre qui s’adresse à tous ceux qui souhaitent devenir libres. L’auteur, Oliver Roland, est entrepreneur depuis l’âge de 19 ans. Il développe des étapes claires et efficaces pour tous les aspirants entrepreneurs. Cet article en est un résumé. Il est destiné à toutes celles qui souhaitent vivre pleinement leur vie, obtenir l’aisance financière qu’elles souhaitent, sans pour autant sacrifier leur plaisir et leur passion, à leur métier. 

 

 

1. La réussite ne s’évalue pas au nombre de diplômes :

Ce qui compte réellement est moins les connaissances théoriques que la capacité d’apprendre soi-même.

 

@musesuniform

 

“33% de tous nos regrets proviennent de décisions que nous avons prises à propos de notre éducation.” 

Kathryn Schulz

 

A lui seul, l’enseignement classique ne suffit pas à nous préparer à affronter le monde professionnel. Réussir dans le monde du travail requiert d’autres qualités intrinsèques. Peu de choses du système éducatif  actuel ne sont réinvesties concrètement dans la vie professionnelle. L’école de manière générale semble ne former ni des créatifs, ni des entrepreneurs, mais davantage d’intellectuels et d’employés qui se vouent eux aussi à une brillante carrière. Aussi enrichissantes soient-elles, les études académiques sont incapables de nous former aux affres du travail. Certaines thématiques pourtant essentielles, telles que la gestion personnelle des finances ou encore l’informatique, ne sont que très peu voire jamais évoquées dans l’enseignement classique.

Les diplômes ne sont pas toujours un gage de succès. Les diplômes ne sauraient être une fin en soi. Ce qui compte véritablement aujourd’hui ce sont moins les connaissances théoriques (rapidement oubliées), que les qualités intrinsèques et la capacité d’apprendre soi-même et de tirer toutes les leçons  des expériences passées, mais aussi, et surtout, de créer, d’innover. Il est essentiel  de revenir à sa créativité. Au fond, l’important est de rester déterminée, disciplinée, d’aller au bout des choses.

 

 

2. Se former soi-même efficacement :

Les méthodes d’une éducation tout au long de la vie.

 

@musesuniform

 

“Apprendre est trop important pour être confié uniquement à l’école. Apprendre à apprendre est une compétence que vous pouvez maîtriser personnellement.”

Terry Sejnowski

 

Ne dépense pas tout ton argent dans les biens matériels. L’argent investi dans le savoir est à n’en pas douter l’un des investissements les plus rentables, c’est un investissement qui ne cessera jamais de prendre de la valeur. Les connaissances que tu assimiles sont la seule chose que l’on ne pourra jamais te retirer. Apprendre mène à des changements actifs de l’esprit.

Les possibilités de se former sont diverses et nombreuses : livres, podcasts, formations, conférences, documentaires… La lecture est sans aucun doute l’une des activités les plus enrichissantes. Les livres regorgent de précieux savoirs. Ils sont souvent le fruit d’années d’observations, de recherches et d’expériences. Lorsque tu lis, prends des notes, soulignes, relèves les passages qui te touchent personnellement. Les choses que nous lisons nous pénètrent et s’imprègnent à notre conscient. De nouvelles connaissances enrichiront ta personnalité. Le savoir contribue à élever l’esprit.  

Toutefois, tu en conviendras toi-même, lire des livres de développement personnel est une perte de temps si les connaissances acquises ne sont point réinvesties. La plupart des gens se contentent d’accumuler des informations sans les appliquer ni en tirer profit dans leur propre vie. Garde toujours en tête le passage à l’action. 

 

 

3. Booster sa volonté.

 

@musesuniform

 

“Notre caractère est fait d’habitudes : qui sème une pensée récolte une action ; qui sème une action récolte une habitude ; qui sème une habitude récolte un caractère ; qui sème un caractère récolte un destin.” 

Stephen R. Covey

 

La volonté est comme un muscle. Si elle n’est pas sollicitée, elle s’affaiblit. À l’inverse, si elle est excessivement sollicitée, elle se fatigue. C’est la raison pour laquelle nous avons plus de difficultés à résister aux tentations en fin de journée. La volonté, au même titre que la motivation, peut faillir. Il est donc essentiel de mettre en place des habitudes, des actions réalisées machinalement qui ne dépendront pas de la volonté. Commence progressivement en prenant une ou deux nouvelles habitudes positives puis vois les bénéfices que tu en tires. On ne peut changer d’habitudes du jour au lendemain, mais il faut que tu t’efforces de maintenir tes nouvelles habitudes, jusqu’à ce qu’elles soient solidement ancrées. 

 

 

4. Se donner les moyens d’être productive.

 

“La plupart du stress que ressentent les gens ne vient pas du fait d’avoir trop de choses à faire. Il vient du fait de ne pas terminer ce qu’ils ont commencé.”

David Allen

 

Souviens-toi que ton énergie diminue à chaque fois que tu te dis que tu dois faire quelque chose et que tu ne le fais pas. Lorsque tu laisses une tâche en suspens, il est extrêmement compliqué de se focaliser pleinement sur une autre. Tant que ton esprit te rappellera sans cesse cette tâche inachevée, la volonté sera perturbée.

En réalité, ce qui prend du temps, c’est de ne pas faire les choses. Ce qui prend de l’énergie, c’est précisément de reporter les choses. Faire suivre directement une pensée par une action est ce qui rend “vivant”. Au-delà de rêves ou de simples bonnes intentions, c’est agir. Agir est ce qui mène concrètement et directement à la connaissance et à la sagesse. L’écrivaine Dominique Loreau écrivait : “Agir, c’est comprendre que la sagesse ne peut s’acquérir que par la pratique et la mise en oeuvre des pensées.” 

D’où l’importance de s’organiser efficacement. Commence par te fixer un but principal puis des objectifs précis. Liste puis priorise toutes les tâches – professionnelles et personnelles – que tu as à effectuer. Les plans d’action de ce type soulagent l’esprit. Ils permettent d’avoir une vision claire et de procéder par étape.

 

 

5. Créer son entreprise :

Affronter la peur de se lancer et persévérer devant les difficultés.

 

@musesuniform

Plutôt que de rester paralysée par la peur de te lancer, affronte-la. Liste ce qui pourrait t’arriver de pire en créant ton entreprise puis estime la probabilité que cela se produise. Réfléchis aux solutions que tu pourrais y apporter si cela venait à se produire. De manière générale, les entrepreneurs acquièrent une expérience bien plus riche que les salariés. Souviens-toi que l’échec n’est une fatalité pour personne, tant que l’on parviendra à en tirer les leçons. Rien n’est définitif. Il est toujours possible de se relever d’un échec. 

N’attends pas le moment idéal pour te lancer. Ce moment n’arrivera jamais. Une fois ce premier pas franchi, personne ne te tiendra rigueur de ne pas être parfaite. Créer son entreprise n’est pas un long fleuve tranquille : des périodes d’exaltation ou à l’inverse de profond abattement peuvent s’alterner. Face aux aléas, aux embûches qui se présenteront, il faut persister, persévérer jusqu’aux résultats. 

 

 


Pour aller plus loin, procure-toi le livre en cliquant ici.

 

@blakevond

Pour Être Irremplaçable Il Faut Être Différente – 4 Clés Pour Se Démarquer des Autres

“Pour être irremplaçable, il faut être différente.”

Coco Chanel

 

@blakevond

 

Comment se démarquer des autres ? Comment se rendre spéciale ? Comment apprendre à se distinguer et à être reconnue comme une personne hors du commun ?

Se démarquer, c’est déjà refuser de copier, c’est déjà prendre conscience de son unicité propre. Si tu souhaites te démarquer, commence par explorer les plusieurs aspects de ta personnalité et lui offrir tout le respect et la dignité qu’elle mérite. Se respecter, tel est notre devoir premier. En réalité, il ne s’agit pas, pour parvenir à se démarquer, d’aspirer à être différente des autres. Vouloir se donner une étiquette est vain. Ce n’est pas de cette façon que l’on se distingue des autres. L’unicité se trouve ailleurs…

 

 

Faire tomber les masques.

 

“Qu’est-ce que l’on est quand on ne peut plus être soi-même ?”

Alain Pontaut

 

Tout ce à quoi chacune devrait aspirer, c’est à être elle-même. Certaines personnes, parce qu’elles ne se font pas confiance, portent un masque pour se conformer aux goûts et attentes d’autrui. En raison de ce masque qui cache leur nature profonde, ces personnes ne deviennent jamais qui elles sont. Nous naissons tous avec un tempérament, des penchants et des inclinations naturels qui nous appellent à un certain destin.

En réalité, personne ne peut te dire comment te démarquer des autres. Car cela exige d’aller au coeur de qui tu es : tu dois sublimer et cultiver ce qui te singularise, prendre conscience de ton unicité propre. Mais être soi-même est plus complexe qu’il n’y paraît car cela implique de savoir qui l’on est. Le poète grec Pindar écrivait : “Puisses-tu devenir qui tu es en l’apprenant.” Ce qui signifie : si tu te te permets d’être attentive à tes aspirations, à ta voix intérieure, à ta nature profonde, en bref si tu apprends qui tu es vraiment, tu deviendras celle que tu es vouée à devenir. Rester “entière”et authentique repose également sur le détachement.

Il ne s’agit pas d’aspirer à être semblable ou différente des autres. Il s’agit simplement d’être soi. La seule chose que nous devons trouver et garder, sans le changer ni l’aliéner au cours du temps, c’est le soi.

 

 

Se surpasser, passer à l’action.

 

@blakevond

 

“Une vision sans action n’est qu’une hallucination.”

Micihaël Kami

 

Les individus remarquables sont en constante évolution. Ils ont pris conscience que notre temps est limité. Savoir que l’on s’éteindra un jour nous oblige à bien vivre, intensément et sensément. Puisque notre temps sur cette terre est limité, il faut le vivre aussi heureusement que nous le pouvons. Plutôt que de ressasser le passé, attache-toi à l’avenir potentiel. Sois consciente de chaque seconde que tu vis, sois présente dans chaque chose que tu réalises, comprends pourquoi tu le réalises, et si cela n’a pas de sens pour toi, arrête. Vis sous ta propre lumière. Ne cesse jamais d’apprendre, de t’enrichir intérieurement. On ne sera jamais trop intelligente, trop expérimentée pour abandonner nos idées préconçues.

Engage-toi à évoluer, travaille assidûment à la réalisation de tes rêves sans pour autant espérer devenir extraordinaire du jour au lendemain. La vie est un long cheminement. Connaissance ne débouche pas nécessairement sur l’action. La plupart des gens se contentent d’accumuler des informations sans en faire application dans leur vie. Lire des livres de développement personnel est une perte de temps si les connaissances que l’on en retire ne sont pas réinvesties dans notre vie. Passer à l’action est ce qui te démarquera des autres.

Une vie axée sur un but est essentiel pour ne pas succomber à la passivité. Nous avons tous besoin d’une ligne directrice qui guidera nos actions et nos décisions. C’est pourquoi nous nous devons de fixer nos propres objectifs. Ce sont eux qui nous permettrons de mettre notre temps et notre énergie à profit. Faire les efforts afin de s’élever, s’améliorer, c’est avant tout se libérer.

 

Viser la perfection.

 

“Il y a en chacun de nous un diamant.”

Dominique Loreau, L’art de la simplicité

 

Nous sommes tous initialement des diamants à l’état brut. Il nous revient de polir et façonner le diamant que nous sommes. Plus nous nous polissons, plus nous nous forgeons, plus nous prenons forme et plus nous brillons, plus nous rayonnons et attirons. C’est ainsi que l’on se démarque. Plutôt que de te contenter de la médiocrité, efforce-toi toujours d’aller vers la perfection. Cela t’aidera à te façonner.

 

 

S’affranchir du regard d’autrui.

 

@blakevond

Ne te préoccupe pas de ce que les autres penseront. À trop vouloir plaire à tout le monde, on finit par se perdre. Notre préoccupation première devrait toujours être notre propre évolution et une connaissance plus profonde de soi. À l’inverse, nous gaspillons notre temps précieux, notre énergie, notre vie à redouter le regard des autres. Nous oublions que notre puissance se trouve à l’intérieur de nous. Peu importe ce que les autres peuvent bien penser, personne n’est jamais devenu fort en diminuant les autres ni en les critiquant. L’important n’est pas ce qu’autrui peut penser, mais ce que toi tu penses.

Lorsque la cohérence ou l’alignement entre ce que nous sommes intérieurement – convictions, aspirations, valeurs – et ce que nous montrons extérieurement, au travers de nos paroles et de nos actes, n’existe plus, alors c’est une part de notre intégrité que nous perdons. Lorsque, par peur du jugement des autres, notre comportement n’est pas conforme à ce que nous estimons juste au plus profond de nous, l’image que nous avons de nous-même se détériore, on se respecte moins. Il est impossible, dans de telles conditions, de révéler au monde toute notre lumière.

S’affranchir du regard d’autrui est l’amorce d’une vie complètement libre. Le jugement des autres peut considérablement influer sur la perception que nous avons de nous-mêmes. Dans certains cas, il peut la fausser intégralement. On ne peut pas être soi-même si l’on agit en fonction des attentes des autres. Ce détachement ne s’acquiert pas du jour au lendemain, mais il est un combat qu’il faut amorcer tout de suite.

10 Conseils Pour Faire De Ton Bien-Être Ta Priorité

« Je choisis de prendre mon bien-être en urgence au lieu de prendre mon mal en patience »

Prises dans notre quotidien et nos obligations, nous infligeons souvent beaucoup de choses à notre corps et à notre mental. Il est alors essentiel de placer notre bien-être au cœur de nos démarches pour mener à bien tout ce que nous entreprenons.

Voici 10 conseils qui t’aideront à faire de ton bien-être ta priorité :

1. Écoute-toi pour trouver ton équilibre

Notre vie est bien souvent rythmée par les horaires de travail, nos impératifs et nos envies de tout faire. Nous cherchons à voir nos amis, à faire du sport, à bien manger, à lire, etc. Progresser et se donner des challenges est important, mais il faut aussi savoir s’écouter et prendre le temps nécessaire à construire l’équilibre qui nous convient. Nous sommes toutes différentes avec des besoins propres qu’il nous faut découvrir personnellement afin d’être mieux avec nous-mêmes et avec les autres. Lorsque tu te sens irritable, démotivée, fatiguée, prends cela comme un signal d’alarme. Détermine ainsi la mesure dans laquelle tu as besoin de lever le pied et quels changements faire pour que cela arrive le moins souvent possible.

2. Priorise

@this_is_ess

Encore une fois, nous voulons tout faire et bien. Malgré le fait qu’une superwoman vive en chacune de nous, nous ne pouvons pas être partout à 100% en permanence. Certaines choses nécessitent ton attention urgemment, d’autres peuvent attendre et d’autres ne sont pas si importantes. Pour t’aider à voir clair dans ce qui doit être fait immédiatement, demande-toi si la tâche en question est urgente, importante et éventuellement, si elle peut être déléguée. N’hésite pas à te poser pour prioriser et faire le tri dans tes idées, cela te permettra de ne pas te sentir submergée par la suite et tu te remercieras plus tard.

3. Fais des pauses

« Parfois il faut simplement prendre le temps de prendre le temps »

Au cours de ta journée, fais des pauses pour permettre à ton esprit de se recharger. Prends 5, 10 ou 15 vraies minutes pour toi, pour faire autre chose et réellement décrocher de tes tâches quotidiennes. Tu reviendras ainsi à ce que tu as à faire avec un regard plus frais.

4. Adopte des pratiques « anti-stress »

Le stress est un mal qui s’installe en beaucoup d’entre nous et dont les conséquences peuvent être dévastatrices sur le long terme. Tu dois donc trouver des pratiques pour te détendre et libérer ce stress avant qu’il ne s’installe. Accorde-toi des moments d’activité au minimum chaque semaine pour te détendre. Trouve une activité pour te relaxer, pour développer ta créativité ou encore pour exercer ton corps. Intègre-la de manière non négociable à ton emploi du temps. Cela te permettra de vraiment prendre du temps pour toi.

5. Déconnecte-toi et évade-toi

« Parfois, vous avez juste besoin de déconnecter et d’apprécier votre propre compagnie »

@marieke_ne

Avoir nos téléphones en main, les regarder en permanence et se sentir obligée de répondre aux appels et messages est aussi anxiogène. Pour ton bien, n’hésite pas à couper les données ou à mettre ton téléphone de côté en soirée ou le week-end pour t’adonner à fond à tes activités. Sors, balade-toi ou même apprécie un bon film sans regarder Facebook, Instagram ou Twitter et sans être dérangée par des messages. Tu pourras prendre le temps de répondre une fois que tu seras bien rechargée.

6. Apprends à dire non

« Quand tu dis « oui » aux autres, assure-toi de ne pas être en train de te dire « non » à toi-même »

Paulo Coelho

Notre envie de satisfaire notre entourage ou même simplement d’être bien en société nous pousse parfois à nous laisser faire doucement sur des choses plus ou moins importantes. Tu ne peux pas dire oui à tout ce que l’on te propose. Il est normal de n’avoir envie de rien faire certains soirs, de ne pas avoir envie de répondre à un appel ou de ne pas avoir envie d’aller au bout de la ville pour voir quelqu’un. Dans ces cas-là, dis simplement non, reporte ou annule si vraiment tu n’as pas envie de faire quelque chose.

7. Ris !

« Trouve toujours une raison de rire, cela n’ajoutera peut-être pas des années à ta vie, mais ajoutera de la vie à tes années »

@daynabolden

Le rire est essentiel à notre bien-être. Il a un effet direct sur les tensions de notre corps. On ne rit pas sur commande, mais on peut tout de même trouver des solutions pour le stimuler : passe du temps avec des personnes avec lesquelles tu ris sincèrement, va voir les spectacles des humoristes que tu aimes ou regarde leurs vidéos, passe du temps avec des enfants, etc. Remémore-toi des scènes drôles de ta vie, etc.

8. Contacte ceux que tu aimes

Passer du temps avec ceux que nous aimons est essentiel à notre bien-être. Cela apaise notre cœur, ces personnes sont à même de nous comprendre souvent sans que nous n’ayons à dire un mot. Accorde du temps dans l’idéal quotidiennement pour un petit message au moins à une personne que tu aimes et essaie de les voir autant que possible !

9. Chouchoute-toi

@this_is_ess

Nous ne le dirons jamais assez. : pour être bien avec les autres, il faut être bien avec soi-même. Aussi, nous sommes les mieux placées pour savoir ce dont nous avons besoin. Si tu le peux, va te faire masser et chouchouter. Dans le cas contraire, tu peux aussi transformer ton appartement en centre de relaxation. Allume des bougies, mets de la musique douce, prends un bain, fais tes ongles… En bref, chouchoute-toi comme en institut de temps en temps et ne pense à rien d’autre qu’à l’instant présent !

10. Prend soin de ton corps

@wolfiecindy

Le sommeil, une bonne alimentation et l’exercice physique sont des éléments clés pour notre bien-être. Essaie de te coucher à heure fixe et de dormir suffisamment. La literie et la lumière que tu utilises jouent aussi un rôle quant à la qualité de ton sommeil. Veille à ce que ton équipement soit adéquat pour te permettre d’avoir des nuits régénératrices. Pour ce qui est de l’alimentation, veille à ce qu’elle soit équilibrée, variée, vitaminée, mais aussi à ce qu’elle te plaise un minimum !

10 Choses Que Les Hommes Devraient Savoir Pour Mieux Nous Faire l’Amour

Les hommes ont toujours un avis bien tranché sur leurs compétences d’amants, mais rares sont ceux qui prennent conseil auprès des premières concernées : les femmes. On leur explique comment on fonctionne ?

 

Nous ne sommes pas toutes les mêmes : oubliez vos recettes !

 

 

Vous avez de l’expérience, certes… mais pas encore avec la femme qui est dans vos bras pour la première fois. Nous ne sommes pas toutes les mêmes : s’il y a quelques grands principes à connaître sur la sexualité féminine, il n’y a pas de recette toute faite pour combler une femme. Ce qui a fonctionné avec une ou 10 partenaires auparavant ne fera peut-être aucun effet à celle qu’il vous importe de satisfaire aujourd’hui.

En revanche, il y a certaines connaissances que vous pouvez acquérir sur notre anatomie intime et son fonctionnement (non, vous ne savez pas tout !), qui pourraient vous aider à mieux comprendre les subtils fonctionnements de notre désir et de notre plaisir.

Pour tout le reste, innovez !

 

Nous ne sommes pas impressionnées par les performances

 

 

Messieurs, la société vous pousse à être compétiteurs dans tous les domaines, et à rivaliser de force entre vous, c’est un fait. Cependant, j’ai une bonne nouvelle pour vous : il y a un endroit dans lequel vous êtes en vacances de cette lutte pour être le plus performant, le lit de votre amante. Elle n’a que faire d’une démonstration éblouissante de virilité, assortie d’un enchaînement de positions originales. Elle ne mesure pas la qualité d’un amant en termes d’intensité ou d’endurance, alors, s’il vous plaît, détendez-vous.

Nous ne sommes pas filmés, ce ne sont pas les Jeux Olympiques du sexe : personne ne vas vous applaudir, vous mettre une note technique, ni une note artistique.

Le sexe est une relation, pas une évaluation. Soyez vous-mêmes !

 

Rassurez-nous

 

 

Je ne connais pas de fille qui puisse ôter ses vêtements devant un homme sans se demander s’il la trouve jolie ou au moins sans se sentir vulnérable. Vous pouvez l’imaginer, une femme qui ne se sent pas rassurée ne pourra pas s’abandonner entre vos bras. Que faire ? C’est simple : plus votre amante se découvre à vos yeux, plus vous devez la couvrir de douceur par des gestes tendres et protecteurs et par des paroles qui lui rappellent combien elle est belle.

 

Écoutez-nous, vraiment

 

 

Nous avons besoin de nous sentir écoutées, de manière générale. Alors il est facile de déduire que c’est encore plus le cas dans un moment intime. Lorsque nous exprimons un désir ou une gêne, nous apprécions tout particulièrement de ne pas avoir à nous répéter. Une femme que l’on écoute se sent respectée, et elle sera toute disposée à se laisser aller.

 

Nous avons besoin de temps, et nous méritons du temps

 

 

Voici un conseil plutôt classique. Vous savez que nous avons besoin de temps pour nous sentir bien et pour que notre plaisir monte tout doucement en puissance et rejoigne le vôtre. Mais attention, cela ne veut pas dire qu’il faille forcément « s’astreindre » à des préliminaires interminables. Accordez-nous du temps avant l’amour, du temps après l’amour : des conversations, des sorties, des câlins… Les femmes ne cloisonnent pas les domaines de leur vie : le temps passé avec nous hors de la chambre à coucher porte ses fruits à l’intérieur de celle-ci.

 

Notre clitoris est Magique. Pas mécanique. Il ne faut pas confondre.

 

 

Messieurs, vous faites sans doute partie de ceux qui ont compris l’importance capitale de notre clitoris dans notre plaisir. Vous savez le situer, vous avez aussi appris ce que la science nous révèle : il n’y a pas d’orgasme vaginal, ni de « femme vaginale », seulement divers type d’orgasmes clitoridiens. Notre clitoris est donc le meilleur ami de l’homme qui veut satisfaire une femme. Mais attention, magique ne veut pas dire mécanique : il ne s’agit pas d’une sonnette sur laquelle on appuie pour que le plaisir réponde. Il mérite de l’attention et de la patience, car il est très sensible… exactement comme nous !

 

Stimulez aussi notre cerveau !

 

 

N’oubliez pas notre organe sexuel N°1 : notre cerveau. Notre clitoris n’est rien sans lui. Il en va de même pour l’ensemble de notre corps. Si nous ne vous désirons pas d’abord dans nos têtes, nos corps ne répondent rien à vos caresses. Parlez-nous, soyez intéressants, intelligents, c’est tellement sexy ! Quant aux conversations coquines et aux mots explicites, ils peuvent vraiment nous enflammer, mais uniquement si nous ressentons une complicité préalable.

 

On veut des câlins

 

 

Après l’amour, il y a pour nous un moment aussi délicieux et aussi important que l’orgasme dans le bilan global de l’expérience : celui où vous nous prenez dans vos bras, où vous nous caressez les cheveux, où vous nous câlinez tendrement. Le meilleur amant du monde, s’il se retourne et s’endort juste après avoir rempli sa mission, ne nous laissera qu’un piètre souvenir. Les caresses et le simple contact peau à peau après l’amour nous font sécréter de l’ocytocine, cette hormone qui nous fait nous sentir heureuses, pleines de reconnaissance pour notre amant si génial. Vous avez envie d’être notre héros ? Entourez-nous de vos bras. Et au fond, vous pouvez l’avouer: vous aussi vous aimez les câlins.

 

Nous aussi, on aime le sexe

 

 

Scoop : les hommes ne sont pas des chasseurs affamés se sexe face à d’innocentes créatures qui consentent uniquement pour leur faire plaisir. Les femmes aussi ont des désirs et adorent faire l’amour. Quand vous respectez l’appétit sexuel d’une femme, elle a encore plus envie de la manifester avec vous.

 

Nous aussi, on a envie de jouir 

 

 

Tu as joui c’est très bien. Mais qui t’a dit que c’était fini ? Les hommes ont encore trop souvent tendance à considérer que la fête est terminée quand ils sont satisfaits. Mais que se passe-t-il quand nous ne le sommes pas encore ? Messieurs, après votre orgasme, il vous reste encore de nombreux moyens pour nous faire plaisir, et vous avez l’esprit complètement libre pour vous concentrer sur nous !

L’Art De Garder Ton Calme En Toute Circonstance en 10 Étapes Clés

« L’esprit calme apporte la force et la confiance en soi et c’est très important pour la bonne santé »

Dalai Lama

 

@maureesullivan

1. Identifie ce qui génère ta colère

 

Pour apprendre à garder ton calme, il faut déterminer ce qui vient le perturber. Essaie de mettre le doigt sur les situations ou personnes qui génèrent ta colère. Cela peut ne pas être tout de suite évident alors pour t’aider, regarde ce qui, dans le passé, t’a énervé.  Trouve les points communs aux situations que tu relèves : était-ce en public ? Une façon de parler ? Une injustice ? Le manque de respect ? Un coup de pression ? Une fois que tu as trouvé ce qui rejoint ces situations de « perte de contrôle », tu pourras chercher à les prévenir en observant ce qu’il se passe et en agissant dès que tu vois les éléments qui t’énervent réunis.

 

2. Identifie la manière dont ton énervement se manifeste

 

Certains signaux de la perte de calme sont physiques. Peut-être remarqueras-tu que tu touches davantage tes cheveux, ou que tu t’agites plus, que tu tritures tes mains, etc. Dans ces moments, ton corps te signale que quelque chose ne va pas. Tu n’en as peut-être pas encore conscience, mais tu perds petit à petit ton calme. Identifier tes signaux te permettra aussi d’agir avant que la situation ne dégénère.

 

 

3. Isole-toi pour prendre du recul

 

 

« Rester en colère, c’est comme saisir un charbon ardent avec l’intention de le jeter sur quelqu’un : c’est vous qui vous brûlez »

Bouddha

 

@alannanicolex

 

Si malgré tout, tu sens la colère ou le stress monter, n’hésite pas à t’isoler. Respire profondément avec de grandes inspirations pour évacuer la négativité qui t’envahit. Compte jusqu’à 10 et fais le vide dans ta tête. Prends le temps nécessaire pour te calmer et avoir le recul dont tu as besoin pour la suite.

 

 

4. N’agis pas sous le coup de l’émotion

 

Lorsque l’on est énervée, on a tendance à vouloir libérer notre colère en passant par les mots. Sous l’émotion, nous parlons en mettant parfois la raison en sourdine et disons ce qui nous soulage sur l’instant. Nous prenons alors le risque de regretter ce que nous disons. Aussi, il arrive que nous prenions des décisions dans la précipitation pour nous soulager, mais que nous encore une fois, les chances de regretter ces décisions plus tard sont grandes. Garde la prise de décision pour le moment où tu seras à même d’agir en pleine conscience.

 

5. Calme ton esprit

 

« Chaque minute que vous passez en colère, vous renoncez à soixante secondes de tranquillité d’esprit »

Ralph Waldo Emerson

 

@awesomebodyrevolution

 

Différentes activités peuvent t’aider à calmer ton esprit. Trouve ce qui te relaxe. La méditation, le yoga, la musique ou même le coloriage de relaxation sont de bons outils pour calmer tes pensées. L’essentiel est que tu te détendes suffisamment pour t’aider à prendre du recul pour agir de la bonne manière. Te changer les idées te permettra de revenir sur le sujet de ta colère avec un regard neuf. Après avoir réussi une première fois à te libérer de ce qui perturbe ton calme, tu seras plus à même de réitérer l’action.

 

6. Fais de l’exercice pour évacuer

 

« L’exercice physique n’est pas seulement la chose la plus importante pour un corps en bonne santé, c’est la base d’une activité intellectuelle dynamique et créative »

John F. Kennedy

 

L’exercice physique est essentiel à ta santé physique et mentale. Lorsque l’on perd son calme, cela se manifeste souvent physiquement et nous ressentons comme un surplus d’énergie à revendre. N’hésite pas à la mettre dans un sport. Tu libéreras ainsi cette énergie qui ne demande qu’à sortir et cela te permettra aussi de prendre de la distance face à la situation. Les endorphines libérées te calmeront aussi, ce qui évitera de te faire ruminer et ressasser la situation.

 

7. Veille à ton hygiène de vie

 

L’alimentation est un élément essentiel et a un rôle sur l’humeur. Favorise les vitamines et les préparations maison. En plus de te permettre de mettre ton énergie ailleurs que dans ce qui te dérange, cela donnera à ton corps ce dont il a besoin pour gérer ce qu’il se passe. Veille à ne pas trop abuser d’excitants tels que la caféine et la théine, mais de manière générale, ne te restreins pas trop au risque de te frustrer davantage. Aussi, soigne ton sommeil pour donner à ton corps et surtout à ton cerveau ce dont il a besoin pour gérer les situations avec la clairvoyance nécessaire.

 

8. Tiens un journal de bord de tes émotions

 

 

« L’art d’écrire est l’art de découvrir ce en quoi vous croyez »

Gustave Flaubert

 

 

Écrire est un bon moyen de prendre du recul. Mets sur papier ce qu’il s’est passé et ce que tu as ressenti. Tu pourras t’éloigner de ce qu’il t’est arrivé et ce journal te servira aussi de référent quant aux situations qui te font perdre ton calme.

 

9. Parles-en à une amie calme

 

@thegstwins

 

Lorsque l’on garde une situation frustrante ou énervante pour soi, on a tendance à la ressasser et à se reprocher de ne pas avoir eu telle ou telle réaction. Nous manquons alors d’indulgence envers nous-mêmes et continuons de donner à la situation de l’importance et de la place dans notre tête bien après qu’elle ait eu lieu. Nous sommes maitresses de ce dans quoi nous mettons notre énergie, mais parfois, c’est plus fort que nous. Aussi, il est important de savoir quand demander de l’aide. Une amie bienveillante et à l’écoute peut alors aider à la prise de recul, aux choix à faire et au retour au calme.

 

10. Aime-toi, pose tes limites et développe un état d’esprit positif

 

N’oublie pas d’être indulgente envers toi-même. Maîtriser ses émotions demande du temps et du travail sur soi dont les résultats n’apparaissent pas du jour au lendemain. Tu apprendras petit à petit à garder ton calme en mettant en place les conseils évoqués précédemment. Aussi, pose tes limites, pour te protéger des situations ou personnes qui, tu le sais, risquent de te faire perdre ton calme. Enfin, développe un état d’esprit positif pour garder à l’esprit que quoi qu’il arrive, tout ira bien et ne pas céder aux émotions négatives.

Tout Le Monde Est un Génie – 03 Clés pour Atteindre l’Excellence

Atteindre l’Excellence Le titre de ce livre de Robert Greene résume notre rêve, mais aussi la condition de toute réussite. Dans son ouvrage, l’auteur part de l’étude des biographies des plus grands génies ayant changé le cours de l’histoire dans leur domaine, et dégage leurs points communs, afin de te donner les clés qui te permettront, comme ils l’ont fait, de découvrir ta vocation, d’exceller dans la maîtrise de ton talent, et d’accéder à un destin qui laissera son empreinte sur le monde.

Découvrir sa vocation

 

« Chacun possède une force intérieure qui le guide vers l’œuvre de sa vie, ce que l’on est censé accomplir pendant le temps qu’on a à vivre. Pendant l’enfance, cette force est facile à toucher du doigt. Elle oriente chacun vers des activités et des sujets correspondant à ses penchants naturels et attirant une curiosité profonde et primale. Au fil des ans, cette force s’estompe, et l’on écoute davantage ses parents et amis, tout en subissant l’usure des angoisses quotidiennes. On peut alors se tourmenter d’avoir perdu le lien avec ce qu’on est vraiment, et avec ce qui rend chacun unique. La 1ère étape vers la maîtrise et toujours intérieure, elle est d’apprendre qui on est vraiment et renouer le contact avec cette force innée. Une fois ce point éclairci, il te montrera le chemin de carrière qui te convient et tout le reste trouvera sa place. Il n’est jamais trop tard pour se lancer dans ce processus. »

 

Le mot génie vient du mot genius en latin, un dieu particulier à chaque homme qui veillait sur l’individu dès sa naissance et disparaissait avec lui. Ta vocation c’est exactement ça: ton génie, cette force intérieure, cette inspiration magique.

Quelle est ta vocation ? Pour le savoir, il faudra prendre contact avec tes penchants naturels. Il faudrait donc chercher des indices de cette petite voix qui te disait à quoi t’intéresser. Tu dois rechercher ce qui fait battre ton cœur.

Une fois que tu l’as trouvé, analyse de chemin de carrière qui est le tien. Est-ce que ta profession correspond à ta passion ? Si ce n’est pas le cas, cela est dû à une fausse notion de travail que nous avons bien souvent. En effet, on nous a appris qu’il avait d’un côté le travail et de l’autre tout le reste : le plaisir, l’épanouissement, l’amusement, la culture…

Le travail nous permet de gagner de l’argent que nous dépensons pendant l’autre partie de notre vie, celle qui est dévolue au plaisir. C’est une fracture déprimante, car la partie dévolue au travail est toujours beaucoup plus importante que celle que nous consacrons au plaisir. Il te faut trouver le vrai sens de ta passion et en faire ton travail. Einstein n’était pas passionné par la physique, mais par le mystère des forces invisibles qui gouvernent l’univers. Coltrane n’était pas passionné par la musique, mais par la volonté de donner la parole à des émotions puissantes. Ce sont les émotions de ton enfance encore présentes en toi qui vont te guider vers ta véritable vocation, et c’est cette émotion qui constituera l’énergie pour te propulser vers tes rêves, quelles que soient les difficultés.

Découvrir ta vocation te mènera peut-être à changer de carrière. Tu devras alors assumer la désapprobation éventuelle de ton entourage. Dis-toi que c’est ce qu’ont fait Molière ou encore Mozart, et inspire-toi de leurs résultats.

Tu n’atteindras jamais l’épanouissement si tu persévères dans une carrière où tu auras été attirée pour de mauvaises raisons, ou du moins pour des raisons incomplètes. La reconnaissance ou l’argent par exemple ne sont pas des objectifs suffisants pour déterminer ta voie professionnelle, et ne peuvent être que le résultat de l’accomplissement de ta vocation.

Apprendre, exceller, créer

As-tu déjà fait cette expérience d’avoir des milliers d’idées pertinentes et créatives qui fusent dans ta tête, et qui ne s’arrêtent jamais, même dans ton sommeil ? Tu te réveilles avec la solution du problème de la veille, tu as une idée géniale sous la douche, tu es efficace au travail, convaincante avec tes collègues, bref, excellente. Ces moments où tout te réussit, où ton esprit est en ébullition et où tout le monde semble te suivre sont aussi exaltants que ponctuels. Ils surviennent quand tu as une échéance à respecter pour un projet, une nécessité matérielle primordiale, ou tout simplement un moment d’inspiration intense suite à une rencontre, une conférence, une lecture.

Ce serait génial de fonctionner tout le temps ainsi ! « Génial », c’est d’ailleurs le mot approprié, car les génies sont justement ceux qui pensent constamment avec cette fameuse intensité créative doublée de maîtrise de leur sujet. Robert Greene part du principe que le génie n’a rien de mystérieux : selon lui, il ne s’agirait pas d’un don du ciel réservé à quelques élus. Dans la mesure où chacun de nous connaît dans sa vie des moments de génie, il s’agirait d’une tournure d’esprit à comprendre afin de la stimuler et de la cultiver à volonté.

C’est pourquoi l’auteur d’Atteindre l’excellence a étudié les biographies des plus grands génies reconnus pour avoir eu un grand impact sur le monde par le biais de leur discipline respective, comme Léonard de Vinci, Charles Darwin, Mozart, Martha Graham, ou encore Albert Einstein… en lisant l’ouvrage, tu pourras découvrir les biographies de bien d’autres maîtres dans leur art, de l’antiquité au monde contemporain, de l’art de la navigation à la boxe et à la programmation informatique. En croisant ces parcours, Robert Greene découvre des points communs qui pourront t’inspirer, à la fois en te montrant que les grands génies ont eu des difficultés comme toi, mais aussi en te montrant comment suivre ces génies dans leurs pas :

  • Être porté par la passion:

Tu ne pourras exceller que si tu passes par la passion de répondre à la vocation

  • Oser surmonter les obstacles:

La plupart des grands génies dont Robert Greene analyse la biographie ont dû surmonter l’opposition de leur famille ou des difficultés d’apprentissage.

  • Accepter de passer par un apprentissage rigoureux:

Lorsqu’un génie expose sa découverte au monde, on a la fausse impression qu’elle est arrivée de manière magique, simplement portée par l’inspiration. En lisant cet ouvrage, tu te rendras compte que tous les génies ont commencé par un apprentissage rigoureusement minutieux, voire souvent laborieux de tous les aspects de leur discipline et des savoirs annexes.

  • Trouver un mentor, et le dépasser:

Trouver un mentor et s’inspirer des connaissances qu’il peut t’apporter, de l’expérience dont il peut te faire bénéficier et absolument nécessaire. Notre cerveau est conçu pour imiter ce que nous voyons grâce à nos neurones miroirs. Si tu veux atteindre l’excellence, il te faudra également dépasser ton mentor en transcendant ce qu’il t’aura appris.

  • Atteindre la maîtrise:

Ce que l’auteur appelle la maîtrise est l’association de l’excellence, des connaissances et de l’intuition. L’intuition pour lui n’a rien de magique. Elle est un éveil particulier qui est lié à la connaissance parfaite de ton domaine et te permet de faire des liens entre des objets que personne n’avait reliés avant toi.

Développer aussi son intelligence relationnelle

« Le principal obstacle dans la quête de la maîtrise et souvent l’usure affective causée par la résistance et les manipulations de notre entourage. Si nous n’y prenons pas garde, notre esprit s’emberlificote dans une suite ininterrompue d’intrigues politiques et de chamailleries. Le principal problème que nous affrontons sur le plan relationnel est la naïveté avec laquelle nous projetons sur les gens nos besoins affectifs et nos désirs du moment. Nous interprétons mal leurs intentions. Une réaction crée des confusions et des conflits. L’intelligence relationnelle est la capacité à voir les gens sous un jour aussi réaliste que possible. En dépassant notre égocentrisme inné, nous apprenons à nous focaliser en profondeur sur les autres, à décrypter leur comportement du moment, à percevoir ce qui les motive, à démasquer toute tentative de manipulation. En évoluant sans heurts dans notre environnement humain, nous avons davantage le temps et l’énergie pour nous concentrer sur l’apprentissage et l’acquisition des compétences. »

Robert Green nous révèle les 7 défauts qu’ils faut repérer chez les autres pour éviter qu’il ne se mettent en travers de notre route :

  • Le conformisme

Exceller te fera sortir de la norme, et de ce fait, tu dérangeras les conformistes qui sont plus nombreux que tu ne le crois. Ne confie pas tes projets à n’importe qui si tu ne veux pas qu’on te mette des bâtons dans les roues.

  • La rigidité

L’excellence bouscule les habitudes, et l’habitude est une forme de confort. En atteignant l’excellence, tu peux gêner ceux qui veulent rester dans leur zone de confort.

  • L’obsession de soi

Nous sommes tous pour nous-mêmes notre propre centre du monde, mais chez certains, cela est particulièrement exacerbé. Si tu veux éviter qu’on ne s’élève contre tes projets, évite de trop parler de toi et d’attirer l’attention sur ta réussite. Quand tu es en présence d’une personne qui manifeste ce défaut, n’hésite pas à souligner tes défauts et tes échecs, tu éviteras ainsi d’attirer son attention et son envie. Tu n’as rien à lui prouver, garde tes réussites pour toi.

  • La paresse

L’obstacle à tes projets ne sera pas ta paresse, mais la paresse des autres. Si tu décèles ce défaut chez une personne qui pourrait être en travers de ta route, fais en sorte de pouvoir te passer de son aide et de ne pas subir la contagion de son manque d’énergie.

  • La veulerie

Ce n’est pas de ton propre manque de courage dont tu dois te méfier, mais de la lâcheté des autres, qui pourraient interférer dans ton parcours.

  • L’agressivité passive

On se méfie facilement de l’agressivité ouverte des gens qui nous entourent, mais on se méfie rarement de l’agressivité passive. Cette forme d’agressivité réside dans la critique masquée, les attaques sournoises, les commentaires quand tu n’es pas là.


Si tu veux te procurer le livre, clique ici

25 Citations Pour Booster La Femme Entrepreneure Qui est en Toi

Lancer son business, c’est donner un peu de soi au monde ; C’est enfin vouloir vivre de quelque chose qui nous anime et nous passionne. Il est difficile de se lancer, souvent la peur nous retient face aux difficultés qu’on pourrait rencontrer sur ce beau, mais long chemin vers l’entrepreneuriat.

Alors pour te motiver et que tu aies ENFIN le déclic, nous t’avons concocté le best of the best des citations pour booster la Femme Entrepreneure qui est en toi !

 

 

1.

« Si tu rêves grand #Girlboss, ne te décourage pas si tu dois commencer petit. Cela a fonctionné pour moi. »

Sophia AMORUSO 

 

2.

« N’oubliez pas de célébrer les étapes pendant que vous vous préparez pour la route à venir. »

Nelson MANDELA

 

3.

« N’ayez pas peur de vous affirmer, ayez confiance en vos capacités et ne laissez pas les bâtards vous abattre. »

Michael BLOOMBERG

 

4.

« Définissez le succès avec vos propres termes, atteignez-les avec vos
propres règles, et construisez une vie que vous êtes fiers de vivre. »

Anne SWEENEY

 

5.

« Celui qui réussit se concentre sur ce qu’il attend de la vie, et non sur ce qu’il ne veut pas. »

Napoléon HILL

 

6.
« Il y a une force motrice puissante à l’intérieur de chaque être humain qui, une fois déchaînée, peut faire de toute vision, rêve ou désir une réalité. »
Anthony ROBBINS

 

7.

« Continuez, et il y a des chances pour que vous tombiez sur quelque chose, peut-être quand vous vous y attendrez le moins. Je n’ai jamais entendu dire que quelqu’un ne trébuche jamais sur quelque chose assis. »

Charles F. KETTERING

 

8.

« Les opportunités ne se produisent pas. Vous les créez. »

Chris GROSSER

 

9.

Les gens qui réussissent font ce que les gens infructueux ne sont pas disposés à faire. Ne souhaite pas que ce soit plus facile , souhaite plutôt que ça te rende meilleur. »

Jim ROHN

 

10.

« Voulez-vous que je vous donne une formule pour le succès? C’est assez simple, vraiment : doublez votre taux d’échec. Vous pensez que l’échec est l’ennemi du succès. Mais ça ne l’est pas du tout. Vous pouvez être découragés par l’échec ou vous pouvez apprendre de lui, alors allez-y et faites des erreurs. Faites tout ce que vous pouvez. N’oubliez pas que c’est là  que vous trouverez le succès. »

Thomas WATSON

 

11.

« Le vrai test n’est pas de savoir si vous évitez l’échec, parce que vous ne l’éviterez pas. Soit vous le laissez vous endurcir, soit vous le laissez vous humilier en ne faisant rien. Soit vous apprenez de lui ,si vous choisissez de persévérer. »

Barack OBAMA

 

12.

« La meilleure façon de commencer est de cesser de parler et de commencer à faire. »

Walt DISNEY

 

13.

« Je ne peux pas vous donner la formule du succès, mais je peux vous donner la formule de l’échec et c’est : essayer de plaire à tout le monde. »

Herbert Bayard SWOPE

 

14.

« Rendez chaque détail parfait et limitez le nombre de détails à perfectionner. »

Jack DORSEY, co-fondateur de Twitter

 

15.

« Vos clients les plus malheureux sont votre plus grande source d’apprentissage. »

Bill GATES

 

16.

« Si vous travaillez sur des choses que vous aimez et que vous êtes passionné, vous n’avez pas à avoir un plan directeur avec la façon dont les choses vont jouer. »

 

Mark ZUCKERBERG

 

17. 

« Certaines personnes rêvent de succès, tandis que d’autres personnes se lèvent chaque matin et le faire arriver. »

Wayne HUIZENGA

 

18.

« Vous gagnez de la force, du courage et de la confiance par chaque expérience où vous regardez la peur en pleine face. Vous êtes capable de vous dire , j’ai vécu cette horreur. Je peux vivre la prochaine. Vous devez faire les choses que vous pensez que vous ne pouvez pas faire. »

Eleanor Roosevelt

 

19.

« Embrasser ce que vous ne savez pas, surtout au début, parce que ce que vous ne savez pas peut devenir votre plus grand atout. Cela assure que vous saurez absolument faire des choses différentes de tous les autres. »

Sara BLAKELY

 

20.

« Nous ne choisissons pas comment nous commençons dans la vie. Nous ne pouvons pas choisir le jour où nous sommes nés ou la famille dans laquelle nous sommes nés, comment nous sommes nommés à la naissance, dans quel pays nous sommes nés, et nous ne pouvons pas choisir nos ancêtres. Toutes ces choses sont prédéterminées par une puissance supérieure. Au moment où vous êtes assez vieux pour commencer à prendre des décisions pour vous-même, beaucoup de choses dans votre vie sont déjà en place. Il est donc important que vous vous concentriez sur l’avenir, la seule chose que vous puissiez changer. »

Idowu KOYENIWAN

 

21.

« Personne ne sait exactement ce que l’avenir vous réserve, personne ne sait quels obstacles vous avez surmontés pour être là où vous êtes, alors ne vous attendez pas à ce que les autres se sentent aussi passionnés de vos rêves que vous. »

Germany KENT

 

22.

« Sept façons de faire avancer votre business:

1. Soyez avant-gardiste

2. Soyez inventif et audacieux
3. faire la bonne chose
4. Soyez honnête et droit devant
5. Soyez disposé à changer, à apprendre, à grandir
6. Travaillez dur et soyez vous-même
7. Donnez l’exemple »

Germany KENT

 

23.

« Parfois, ce qui peut sembler injuste peut en fait être une grande faveur de l’univers, vous poussant dans la bonne direction pour vivre vos rêves. »

Julieanne O’CONNOR

 

24.

« Rêver et devenir sont des parties complètement distinctes du processus. Cependant, ils sont tous deux aussi importants que l’un l’autre. N’occultez jamais à quel point vos rêves sont puissants. Si vous ne pouvez pas visualiser ce que vous souhaitez devenir, c’est que votre cerveau n’a pas la moindre idée de comment vous y emmener encore. »

Chris MURRAY

 

25.

« Vous êtes particulier. N’enviez jamais les autres. On ne sait jamais ce qu’ils traversent.Cherchez et soyez inspirée par les œuvres des autres. Apprenez leurs secrets pour arriver au succès. »

Lailah Gifty Akita

8 Sports Pour Te Motiver avec Tes Copines Et Trouver Celui Qui Te Correspond

« Prends soin de ton corps, c’est le seul endroit où tu es obligée de vivre »

1. Natation / aquagym

 

Apport physique et mental : La natation muscle en douceur sans agresser les articulations. En fonction du type de nage, tu peux choisir la partie de ton corps que tu souhaites muscler et profiter de la séance pour te vider la tête.

 

Avec ta copine : aller à la piscine avec le froid parfois, la pluie en plus demande parfois un petit surplus de motivation que l’on peut trouver rejoignant une amie ! Par contre, cela reste un sport assez solitaire pendant l’activité, sauf entre les longueurs. Vous vous retrouverez à la fin !

 

Budget : chaque séance demande une entrée à la piscine dont le prix varie, mais reste à considérer (3 à 5€).

 

2. Jogging

 

« Deviens plus forte que ta plus forte excuse »

 

@runningfervor

 

Apport physique et mental : le jogging est le sport par excellence lorsque l’on souhaite fondre. Facile d’accès il permet de gagner en endurance et de se voir progresser en plus de permettre de se vider la tête. C’est un sport « encourageant » car les résultats peuvent être assez rapides.

 

Avec ta copine : s’engager avec une copine vous permettra d’être plus motivée, surtout au départ. Si vous trouvez un rythme qui vous correspond à toutes les deux, vous pourrez en profiter pour papoter !

 

Budget : une fois l’investissement fait dans une bonne paire de chaussures (compter 50€) et éventuellement un soutien-gorge de sport et un brassard pour ton smartphone, tu seras prête à courir !

 

 

3. Danses (tous types)

 

Apport physique et mental : les danses permettent d’allier au sport une dimension artistique que tu peux même partager avec un partenaire. Selon les danses (africaines, latines, contemporaines …), tu peux développer ta créativité et te connecter aussi à ta sensualité.

 

Avec ta copine : être accompagnée d’une copine pour se lancer dans une danse que l’on ne connait pas du tout peut clairement être plus sympa ! Ta copine et toi vous motiverez ensemble. N’hésitez pas ensuite à aller à des soirées au thème de la danse que vous aurez choisie !

 

Budget : il faudra comparer les prix des cours de danse, au moins au départ, pour te familiariser avec les règles et pas de base. Ensuite il est possible d’évoluer au rythme des soirées ! Profitez aussi des cours d’essais gratuits pour trouver le cours qui vous correspond le mieux.

 

 

4. Gym douce (pilage, yoga, tai-chi)

 

 

« Le Yoga est le passeport que prend le corps pour franchir les frontières de l’esprit »

Davina Delor

 

 

Apport physique et mental : ces sports permettent de te recentrer sur toi-même et agissent sur l’anxiété. Aussi, ta souplesse et ta musculature seront travaillées pour te permettre petit à petit de parfaire les postures.

 

Avec ta copine : vous ne pourrez pas discuter pendant les cours, mais y aller et en revenir ensemble vous permettra quand même d’échanger sur vos ressentis.

 

Budget : dans un premier temps, prendre des cours demandera un budget, mais ensuite, il est aussi possible de continuer toi-même chez toi ou lors de rassemblements en plein air.

 

 

5. Boxe et autres sports de combat

 

@sablina.beauty

 

Apport physique et mental : La boxe est un excellent sport pour se dépenser autant physiquement que mentalement. Cet espace de défoulement et de concentration te permettra d’évacuer ton anxiété et de tonifier ton corps.

 

Avec ta copine : ce sport peut paraître impressionnant à commencer seule. Aller au moins aux premiers cours avec ta copine vous donnera à toutes les deux le courage nécessaire pour vous lancer puis pourquoi pas continuer individuellement ou ensemble ?

 

Budget : les cours de boxe demandent souvent un abonnement mensuel, voire annuel dont le prix varie selon les clubs.

 

 

 

6. Musculation en salle

 

« Tu n’as pas besoin d’être au top pour commencer, mais tu as besoin de commencer pour devenir top »

 

@evssofficial

 

Apport physique et mental : ce sport te permet de cibler précisément les zones de ton corps sur lesquelles tu veux travailler. En revanche, niveau mental, comme tu es moins « stimulée », à moins de prendre un coach, tu devras t’auto-discipliner pour respecter et atteindre tes objectifs.

 

Avec ta copine : faire du sport en salle avec une amie peut te motiver à être assidue et respecter tes objectifs. Cependant, le risque est de finir par davantage papoter que faire du sport. Aussi, il faudra ne pas céder à l’envie de vous attendre pour les machines, sous peine de ne pas beaucoup travailler.

 

Budget : les salles de musculations requièrent une inscription mensuelle dont le minimum se situe en général autour de 30€/mois.

 

 

 

7. Pôle dance

 

 

« Ne joue jamais avec une femme qui se suspend à l’envers pour le plaisir »

 

@ezamathemovementartist

 

Apport physique et mental : Le pôle dance est le sport sexy permettant de renouer avec sa sensualité et l’image que l’on se fait de soi-même. Mais il est plus physique qu’on ne le pense. Il te permettra de raffermir ton corps grâce aux nombreuses positions gainées ainsi que de travailler ta souplesse.

 

Avec ta copine : se lancer dans le pôle dance peut paraître osé. Pourquoi ne pas tourner l’exercice en sortie fun avec une amie ? Commencer ensemble vous donnera confiance et pourra être comme un challenge ! Libre à vous de voir ensuite si ce sport vous correspond.

 

Budget : de manière générale le pôle dance est un sport assez onéreux. Selon les endroits les prix peuvent varier du simple au double (10€/h à 40€/h). Si vraiment ce sport devient une passion, pourquoi ne pas à terme investir dans une barre de pôle dance à installer chez toi (environ 300€) ?

 

 

 

  1. Sports d’équipe (basket, badminton, tennis)

 

Apport physique et mental : ces sports sont de superbes stimulants, ils tonifient tes musclent, travaillent ton endurance et ta vivacité. Travailler en équipe peut aussi te permettre de créer de nouveaux liens.

 

Avec ta copine : rejoindre une équipe déjà formée peut être un peu intimidant. Ta copine et toi, si vous trouvez un sport d’équipe qui vous plait à toutes les deux, pourrez profiter de cette occasion pour élargir votre girls gang !

 

Budget : les clubs sportifs demandent de manière générale une inscription et un engagement à l’année, qui là aussi peut varier du simple au double selon les zones.