La Maîtrise de la Persuasion : Comment Devenir un Professionnel de la Vente

Cet article est fait pour toi si tu fais partie de ce petit nombre de personnes qui sont capables de passer à l’action, qui aspire à s’améliorer  qui contribue à rendre ce monde meilleur.

Le livre de Napoléon Hill est dédié à tous ceux qui ont essayé et échoué, mais qui continue le combat avec persévérance pour tirer profit de la vie

Ce livre nous aide à devenir de bons vendeurs en apprenant à maîtriser l’art de la persuasion. Nous devons vendre nos compétences pour un job, nous devons développer notre activité en tant qu’auto entrepreneur, nous devons vendre sans cesse durant toute notre vie…mais comment faire pour devenir vendeur d’exception capable de maîtriser les autres parce qu’on est devenu le maître de soi-même?

Quelles sont les règles de la maîtrise de la persuasion ?

 

1. Les améliorations à mettre en place

 

En ce qui te concerne :
  1. Une bonne condition physique: faire attention à ton alimentation et ton hygiène de vie.
  2. Le courage: inutile de douter de toi-même, car tu es ton meilleur atout. Il faut toujours tirer enseignement des échecs et des erreurs en faisant en sorte d’éprouver de l’enthousiasme quoi qu’il arrive.
  3. L’imagination: lis, renseigne-toi et apprends pour avancer. Tu dois savoir précisément ce que tu veux.
  4. Ne fais aucune supposition : cherche plutôt des faits comme socle de tous tes projets.
  5. Le discours  : en apprenant à parler distinctement et en articulant clairement.
  6. Travailler sans relâche pour pouvoir atteindre ton but. Ne te fixe pas de durée de travail. Le leader doit consacrer à sa tâche autant d’heures qu’il faut pour réussir.
  7. Le contrôle de soi: tu dois correspondre à ce qu’on attend de toi.  Cela te permettra d’avoir de l’autodiscipline, c’est-à-dire contrebalancer les émotions de ton cœur avec ta raison. Tu développeras une pensée rigoureuse et le goût de l’effort.
  8. L’initiative: prendre les devants en toute circonstance.
  9. Avoir la foi: on dit que la foi déplace des montagnes, mais elle peut tout aussi bien amener des signatures sur ton bon de commande. Apprends à avoir foi en toi-même !

 

En ce qui concerne ton business :
  1. Édifie un plan pratique ou de multiples plans pour la réalisation de ce que tu veux obtenir, en sollicitant conseils et avis de ton entourage. Concentre-toi sur une chose à la fois, car tu ne peux pas rester efficace si tu te disperses au niveau de tes pensées et de ton énergie. Tu dois avoir un but majeur et déterminé ce qui te permettra de faire des estimations exactes afin de parvenir à des objectifs précis.
  2. Entoure-toi d’une organisation composée de personnes qui disposent de l’expérience et des connaissances indispensables à la réalisation de ton but. Ne te laisse pas influencer par ce qui t’incite à abandonner tes projets ou tes objectifs
  3. Arriver à neutraliser l’esprit de l’acheteur en ouvrant son esprit pour qu’il puisse acheter ce que tu décideras de lui vendre. Un bon vendeur évite de clore une vente tant qu’il n’est pas convaincu de son succès. Il conduit alors sa présentation de vente de telle façon que son acheteur potentiel croit qu’il a fait l’achat.

 

@nicolebernardes

2. Les principes à mettre en place

 

  1. La flatterie

L’auteur nous dit que vendre est l’art d’implanter dans l’esprit d’autrui les motivations propres à l’inciter à une l’action favorable. Mais pour y arriver, il faut faire attention à la flatterie !

La flatterie est une sorte de drogue qui affecte les facultés de raisonnement de celui qui est flatté, et qui permet aux flatteurs d’obtenir des avantages temporaires. Mais il vient un temps où les effets s’estompent et où la victime cesse d’être sous le charme et n’éprouve plus que du ressentiment. Rien de ce qui est construit sur la flatterie ne peut durer, car c’est une arme  diabolique conçue pour piéger les gens à court terme .

  1. Se rendre indispensable

La personne qui se rend indispensable en rendant un service plus important et de meilleures qualités que celui pour lequel elle est payée obtient des résultats désirables et plus durables que celle qui aurait pu obtenir le tout avec la flatterie.

Si tu veux te faire valoir dans la vie avec succès regarde autour de toi et vois quel service utile tu peux rendre à autant de personnes que possibles, fait-toi apprécié des autres et tu n’auras même pas  besoin d’apprendre l’art de la Flatterie pour conquérir des gens et utiliser ton influence personnelle.

Le fait d’être apprécié procure des avantages importants, mais la flatterie n’est pas l’outil qui permet de l’atteindre.

Pour y arriver, tu dois apprendre la patience, car tu ne peux pas tout avoir directement. Les artistes ne naissent pas artistes, ils le deviennent !

  1. Les croyances et les émotions

Un vendeur d’exception sait que toute vente commence par le vendeur lui-même, c’est le degré auquel le vendeur se convainc, lors du processus de la vente, qui sera la jauge parfaite du degré de conviction qui pourra être introduit dans l’esprit de l’acheteur.

Celui qui fait appel aux émotions ou au ressenti de ses acheteurs réalisera 10 ventes quand le vendeur qui ne fait appel qu’à la raison de ses acheteurs n’en fera qu’une seule. En général, si les clients achètent, c’est parce que leur raison d’acheter s’est trouvée associée de près à des émotions.

Comprendre le principe et le mettre en place :

Si tu comprends ce principe, tu comprendras  pourquoi les vendeurs d’exception doivent d’abord vendre leurs produits à eux même avant d’essayer de le vendre à autrui. Tu verras aussi pourquoi le vendeur qui possède un esprit négatif entend si souvent prononcer le mot « non ». Les émotions, les croyances et les pensées transmises par le vendeur, par le biais de son subconscient, parlent bien plus fort que les mots.

Il faut se rappeler que ce sont les émotions qui font que les gens sont motivés à acheter ou qu’ils s’y refusent. Rappel toi  aussi souvent que possible que ce qu’ils pensent être leurs propos émotions sont, en réalité, des impressions de pensées qu’ils ont inconsciemment captés à partir des vibrations de pensées du vendeur.

  1. L’autosuggestion

 En appliquant l’autosuggestion, on prend l’habitude de donner des ordres au subconscient en associant les pensées avec une ou plusieurs émotions positives. Il faut répéter les ordres encore et encore. Tente de continuer cette procédure jusqu’à ce que tu obtiennes des résultats satisfaisants, en te rappelant qu’une vigilance constante est le prix à payer pour acquérir la maîtrise, dans cet effort.

Vide ton esprit subconscient de toute autre pensée. Avec un peu de pratique, tu pourras focaliser entièrement ton esprit sur n’importe quel sujet de ton choix. L’action de se focaliser sur un seul sujet et de garder son attention sur cette action te permettra de maîtriser l’art de la concentration.

La concentration te permet d’avoir accès à l’autosuggestion

Maintiens tes pensées sur l’objet de ta concentration, avec un désir ardent de l’atteindre. Quand tu te concentres sur ton objectif, fais-le avec la foi parfaite que tu vas le réaliser.

Si tu constates que ton attention dévie, ramène là et focalise-toi sur ton sujet, encore et encore, jusqu’à ce que tu développe un tel contrôle de toi-même que tu pourras tenir éloigné de ton esprit toutes autres pensées parasites.

@nicolebernardes

 

  1. La concentration

 La meilleure période pour la concentration se déroule au moment du coucher, car le nombre de distractions est alors plus faible.

La puissance d’action se fonde sur le fait de concentrer et d’orienter son énergie. Cela ne peut se faire que par le biais du principe de la concentration. Il faut focaliser son esprit sur un objectif.

La plupart des gens qui adoptent un objectif le fond le plus souvent sous la forme d’un souhait que sous la forme d’une intention déterminée et bien définie

Les habitudes à mettre en place :

Nous commençons par façonner nous habitudes avant qu’elle nous ne nous façonnent

Soit on contrôle ses habitudes, soit nos habitudes nous contrôlent. Les habitudes se forment pas à pas par chacune de nos pensées et de nos actions. Centre tes pensées vers un but précis, par l’application de la concentration, et très bientôt ton subconscient captera une image très claire de ton objectif, qui t’aidera à le traduire en son équivalent physique.

@nicolebernardes

 

6. L’objectif et le But

Les cinq étapes fondamentales de la réussite
  1. Le choix d’un objectif précis à atteindre.
  2. L’acquisition du pouvoir suffisant pour atteindre son but.
  3. Le fait de parfaire un plan pratique pour atteindre son but.
  4. L’accumulation de connaissances spécifiques nécessaires à la réalisation de son but.
  5. La persévérance dans la mise en œuvre de son plan.
L’importance de l’objectif

Le fait de n’avoir qu’un seul objectif nous oblige à la spécialisation, et la spécialisation conduit à la perfection.

Un objectif précis nous permet de développer la capacité de prendre des décisions rapides et fermes

Un objectif précis permet de planifier un itinéraire direct vers la destination pour notre voyage vers le succès

Avoir un but déterminé

Un but précis, qui est soutenu par la croyance de la personne en ses capacités à atteindre son objectif et se traduisant, dans son esprit conscient par un désir prédominant

Aucun homme ne peut atteindre un succès remarquable, dans quelques domaines que ce soit, sans organiser ses efforts  et travailler avec une stratégie définie en vue d’un but précis.

Avoir un but précis est essentiel pour l’organisation efficace de ses efforts. Diviser son attention, son objectif et ses efforts s’avère inefficace et infructueux. C’est en cela que beaucoup de gens échouent sans comprendre pourquoi.

La réalisation des plus grands hommes de tous les temps est le fruit du courage et que le courage n’est dans le berceau de l’adversité.

 

 L’être humain est payé non pas seulement parce qu’il sait, mais plus précisément pour ce qu’il fait avec ce qu’il sait, ou pour ce qu’il peut amener les autres à faire. Celui qui réussit donne toujours le meilleur de lui-même et assume la pleine de responsabilités de ses actes. Il n’attendra jamais que les autres lui montre ce qu’il faut faire ou comment le faire. Il prendra l’initiative de le faire.


Te procurer le livre


Si Tu Enchaînes Les Relations Décevantes, C’est Que Tu N’as Pas Conscience de Ta Valeur

Tu en as assez. Tu es fatiguée d’enchaîner les relations décevantes, les rencontres inconsistantes, les ghosteurs, les menteurs, les lâches, les phobiques de l’engagement. Évidemment, tu vas persévérer jusqu’à trouver l’amour, mais en attendant tu ne veux plus t’épuiser ni perdre du temps à reproduire encore et encore les mêmes schémas, pour revenir à la case départ toujours plus découragée.

Le problème est le suivant : il y aura toujours des hommes décevants sur ta route. Jusqu’à présent, tu leur as laissé leur chance, parce que tu pensais qu’ils pouvaient te mériter. Désormais, tu n’auras plus de temps à leur accorder. Voici comment ne plus jamais perdre de vue ta valeur :

 

Souviens-toi que tu es un trésor

Tu es un trésor, tu n’as pas à insister pour qu’on te veuille. Cette phrase peut paraître étrange, mais force est de constater que nous avons toutes eu ce réflexe étrange d’essayer de prouver notre valeur à un homme qui ne semblait pas capable de la voir.

Quand un homme prend ses distances avec toi, tu devrais comprendre que cette relation n’aboutira nulle part, parce que cet homme ne te perçoit pas telle que tu es. Tu commencerais alors un processus plus ou moins rapide enchaînant tristesse, dépit, et résignation, avant de passer tout simplement à autre chose. Au lieu de cela, si un homme s’éloigne, tu prends cela pour une invitation à lui prouver qu’il doit rester. Tu t’évertues alors à lui démontrer ta générosité, ta séduction, ta patience, ta beauté, ta disponibilité, ton dévouement…

Mais est-ce vraiment à lui que tu essaies de prouver tout cela ? Et pourquoi faire, puisque cet homme te tourne le dos ? En réalité, c’est à toi que tu cherches à prouver que tu es une femme qui mériterait la considération à l’amour. En effet, si tu étais persuadée de l’être, tu n’aurais pas besoin de plaider ta cause.

Entre chez Christian Louboutin. Tu as sous tes yeux les escarpins les plus sublimes qui soient, mais tu n’as pas les moyens de te les offrir. Tandis que tu ressors de la boutique, est-ce que la vendeuse te court après pour essayer de te vanter la qualité de ces chaussures ? Est-ce qu’elle te propose de te les offrir, juste parce que tu as daigné les essayer et t’y intéresser ? Non, elle se dit que tu reviendras après avoir fait des économies si tu es vraiment motivée, et en attendant, elle ne se fait pas de souci pour ces beaux escarpins qui trouveront preneur sans problème. Cette analogie te montre combien il est absurde de vouloir « se vendre » à un homme qui n’a pas l’air très intéressé. Tu vaux infiniment plus que toutes les chaussures de luxe de l’univers, et pourtant, tu serais prête à te brader à quelqu’un qui ne fait pas tout pour t’avoir.

Ce que tu vas faire : avec l’aide de la meilleure amie, fais la liste de tes qualités, et prends conscience qu’un homme qui ne te voit pas comme un cadeau du ciel ne te mérite pas.

 

Quel genre de relation veux-tu vraiment ?

nicki minaj

Afin de ne plus te contenter de relations décevantes, il t’appartient de définir l’histoire d’amour que tu souhaites vivre. Ne te censure pas. C’est le moment de rêver, et de rêver à la hauteur de ce que tu mérites de vivre.

Prends la liste de tes qualités : objectivement, cette fille géniale mérite une relation à la hauteur de ce qu’elle est et de ce qu’elle a à donner.

A présent, considère tes histoires passées : celles que tu as regrettées n’étaient pas l’ombre de cette idylle que tu dois attendre. Alors pourquoi t’y es-tu accrochée ? Parce que tu te sous-estimais. Tu as cru que tu ne méritais pas mieux que ce qu’on donnait d’indigent.

Ce que tu vas faire : tu vas dresser la liste de tes limites dans une relation, ces bornes que tes ex ont outrepassées et que tu n’as pas su défendre, parce que tu ne parvenais pas à les respecter toi-même. Dorénavant, dès lors que tu te sentiras mal à l’aise dans une relation amoureuse, tu pourras relire cette liste, et savoir sur quoi tu ne dois pas faire de concession, car tes limites sont toutes aussi sacrées que tu l’es.

 

Et si ton besoin d’amour te faisait oublier ton besoin de respect ?

Jennifer Lawrence Yeah OK

C’est un fait, tu as trop souvent laissé les hommes piétiner tes limites, et la raison en est simple : tu avais trop besoin d’amour.

Ne culpabilise pas. Aimer et d’être aimé est un besoin fondamental de tout être humain normalement constitué. Cependant, le problème survient si ce besoin d’amour est si fort qu’il te pousse à accepter n’importe quoi en échange d’un peu d’affection. Ce déséquilibre se produit quand tes besoins affectifs ne peuvent être comblés que par un homme.

Tu l’auras compris, tu dois t’employer à t’aimer tellement que l’amour d’un homme ne soit pas une urgence, une nécessité qui te fasse dépendre d’un apport extérieur, mais une envie, un souhait, un bonus qui vienne couronner une femme déjà consciente sa valeur et capable de s’aimer pleinement.

Nous avons toutes des failles. Quelles sont les tiennes ? Quelles sont celles qui ont été exploitées par des hommes sans scrupule ou simplement égocentriques ? Quelles sont les blessures dans ton estime de toi que tu dois absolument soigner pour parvenir à t’aimer ?

Ce que tu vas faire : dresse la liste de tes complexes, de tes failles, de tout ce qui t’empêche de t’aimer suffisamment et qui te donne un besoin d’amour si intense que cela te rend dépendante affective dans des relations dissymétriques. Tu ne braderas plus le respect qu’on te doit contre des miettes d’amour qu’on consent à te donner, car tu sauras exactement ce qui te revient et ce que tu ne peux pas accepter. Comme dirait la sage Iyanla Vanzant :

 

« Aime-toi afin que l’amour ne soit pas un étranger quand il arrivera. »

Identifie Les Personnes Toxiques De Ta Vie Pour T’en Libérer

« Ne laisse pas les personnes négatives et toxiques louer de l’espace dans ta tête. Augmente le loyer et fous-les à la porte ! »

 

 

Qu’est-ce qu’une personne toxique ?

 

C’est une personne dont la présence dans ta vie non seulement ne t’apporte rien de bon, mais surtout, a tendance à te tirer vers le bas. Cette personne ne te veut pas forcément du mal. Elle n’a peut-être même pas conscience de ce qu’elle fait. Cela ne la rend pas moins toxique.

 

Jluxlabel

Comment l’identifier ?

 

Elles ne sont pas forcément faciles à reconnaître et n’apparaissent pas toujours « tout de suite ». Tout d’abord, elles peuvent naître partout. Avec des collègues, des amis, dans ta famille, au sein d’une relation amoureuse… Cela se fait souvent sur la durée, rendant la chose d’autant plus sournoise.

Tu vas peut-être remarquer des piques par ci par là ; pas de manière assez frontale pour que tu puisses réagir, mais suffisamment pointues pour que tu les sentes quand même.  Aussi, tu peux voir que ces personnes ne prêtent pas attention à tes succès ou même, qu’elles te posent beaucoup de questions sur ce qui, elles le savent, ne va pas très bien dans ta vie. De plus, elles ont tendance à te faire culpabiliser, à trop te solliciter, à ne pas respecter ta façon de voir les choses, les choix que tu fais, tes demandes, ton temps, etc.

 

De manière générale, suis ton intuition et ton instinct de protection lorsqu’il s’agit de relations toxiques et reste vigilante. Ces personnes ont toutes tendance à exercer du vampirisme énergétique : tu te sens sûrement vidée de ton énergie avec elles.

 

 

Voici les 10 types de personnes toxiques auxquelles tu peux être confrontée :

1. Les critiques

Les critiques trouveront toujours quelque chose à redire sans pour autant que cela ne soit constructif. Rien n’est jamais assez bien à leurs yeux, leur seul but est souvent de blesser et de rabaisser.

 

 2. Les négatifs et pessimistes

« Tu ne peux pas t’entourer de personnes négatives et espérer vivre une vie positive. »

 

Quoi qu’il arrive, ils trouveront toujours le moyen de voir le verre à moitié vide. À force de passer du temps avec eux, tu risques toi aussi de ne plus voir que les aspects négatifs de chaque situation, car la négativité est contagieuse.

 

 3. Les manipulateurs et profiteurs

Ceux-ci sont les plus vicieux de la liste, car ils ont davantage conscience de leurs actions et cherchent à en tirer profit. Ils te voient principalement comme un outil : plus ils en savent sur toi, plus ils usent de tes faiblesses pour atteindre leurs buts.

 

4. Les envieux

Ce sont d’éternels insatisfaits, souvent mal dans leur peau, qui veulent qu’on les envie et envient ceux qui les entourent. Ils peuvent se montrer opportunistes à ton égard, chercher à devenir ce que tu es tout en essayant de te montrer qu’ils sont mieux que toi en minimisant ce que tu fais.

  

5. Les stressants

« Dire oui au bonheur signifie apprendre à dire non aux choses et personnes qui génèrent ton stress. »

Comme la négativité, le stress est contagieux. Les personnes stressantes sont anxieuses et le font savoir en permanence. Tout les stresse, est source de peur et d’inquiétudes. Ces personnes peuvent être des freins à ta réussite.

6. Les égocentriques

Ils se remarquent facilement, car tout ne tourne qu’autour d’eux : leurs conversations, leurs intérêts, le monde… Les égocentriques sont fatigants et ne prennent que très peu en compte ceux qui les entourent. Ils ne s’intéressent pas réellement à toi.

7. Les nerveux

Ces personnes sont imprévisibles et te donnent le rôle de garde-fou ou de clown : l’idée étant de ne pas réveiller la bête. N’importe quelle petite chose peut être source d’énervement alors tu te tiens sur tes gardes en permanence, pèse tes mots, fais attention à l’environnement, etc. Cela est stressant et malsain.

 

8. Les éternelles victimes

Les éternelles victimes s’appuient sur ta patience et ta bonne oreille pour se plaindre encore et encore. Elles trouveront toujours le moyen de se positionner en victime et d’être dans une position où tu « dois » d’être là pour elles, parce qu’elles ne vont pas bien. Ce sont de véritables vampires énergétiques qui au fond ne s’intéressent pas vraiment à toi non plus.

  

9. Les « Gossip Girls »

Elles prennent plaisir à parler des autres en mal et se réjouissent de leur malheur. Les “Gossip Girls” sont fouineuses, bavardes et médisantes. Ce sont des personnes qui aiment être à l’affut de ce qu’il se passe dans la vie des autres pour en parler en mal.

10. Les absorbeurs de temps

Les absorbeurs de temps te solliciteront beaucoup pour des conseils, des conversations, pour te voir sans jamais vraiment se demander si tu en as envie ou si tu as le temps

  

Pourquoi faut-il s’en séparer ?

 

Une personne toxique est néfaste parce que non seulement elle peut te montrer le monde sous un mauvais jour, via ses remarques, son attitude, son point de vue, mais elle peut aussi te donner une mauvaise image de toi-même.

Ses actions peuvent se révéler dévastatrices avec le temps au niveau de ta santé physique et psychique. Le stress généré par une relation toxique impacte fortement le cerveau et sur le long terme, tes facultés en générant chez toi de la tristesse, de la frustration, de l’incompréhension, de l’anxiété… Aussi, les relations toxiques peuvent petit à petit, insidieusement détruire ton estime de toi et simplement te pourrir la vie.

 

Comment t’en éloigner ?

 

@fisayolonge

 

S’éloigner d’une personne pour son propre bien n’est pas égoïste. C’est de la protection.

 

Si tu ne te protèges pas toi-même, qui le fera ?

 

Puisqu’on ne peut pas changer les gens, le seul moyen de s’en protéger est de s’en éloigner. Essaie de te détacher de ces personnes émotionnellement. Ne te laisse pas envahir et n’hésite pas à prendre du recul. Maintenant que tu sais ce qui ne va pas, tu vas pouvoir « anticiper » certaines attitudes ou réactions et les accueillir de manière rationnelle.

 

Lorsque tu sentiras venir les émotions que la personne toxique cherche à générer chez toi, rappelle-toi qu’elle est toxique et que tu ne dois pas tenir compte de ce qu’elle dit. Ainsi, tu pourras prendre la distance nécessaire et petit à petit y devenir imperméable.

 

Pose tes limites et n’oublie pas, même lorsque cette personne te montre ses bons côtés que malgré tout, elle est capable d’être toxique pour toi. Ne baisse pas ta garde trop rapidement.

 

Enfin, si la relation toxique est trop imprégnée dans ta vie et que tu n’arrives pas à t’en défaire, surtout, demande de l’aide. On ne peut pas toujours tout gérer soi-même et certaines relations toxiques peuvent avoir de graves conséquences. Ne laisse pas les choses se dégrader. Si tu as des doutes, parles-en à une amie ou même à une personne du corps médical. Nous avons toutes eu affaire à des personnes toxiques à un moment donné et il n’y a pas de honte. L’essentiel est vraiment de s’en détacher le plus tôt possible pour son bien avec de l’aide, si besoin est.

« L’âge N’est Qu’un Chiffre » – Parce Qu’il N’est Jamais Trop Tard Pour Devenir Qui Tu Veux Être

 

“Quel âge aurais-tu si tu ne savais pas l’âge que tu as ?”

 

https://www.instagram.com/p/BYspFo5hLRS/

En tant que femmes, nous faisons face chaque jour au stigma disant que nous devons rester « jeunes et jolies » sous peine de voir notre valeur décroître. Après un certain âge, nous sommes de moins en moins contentes de célébrer notre anniversaire. Chaque année supplémentaire est inconsciemment synonyme de « moins capable de’ ».

Si on ajoute à cela le fait que le quotidien nous attrape parfois, nous sommes alors tentées de croire qu’il est « trop tard » pour tenter quoi que ce soit.

Pourtant, lorsque l’on regarde certaines success story, nombreuses sont les personnes à avoir atteint leurs objectifs « tard ».

Certaines choses demandent de la patience. Les grands projets ne se réalisent pas du jour au lendemain et tu es exactement où tu dois être pour devenir qui tu veux être. Tu n’es pas « passée à côté d’une opportunité » et il n’est pas « trop tard ». Si ce que tu voulais ne s’est pas présenté avant, c’est simplement que le moment n’était pas le bon pour toi.

À toi de le créer maintenant :

 

 

1. Interroge l’enfant qui sommeille en toi

 

“Le bonheur est un rêve d’enfant réalisé dans l’âge adulte”

Sigmund Freud

 

Cette expression ne t’est peut-être pas familière. Il s’agit ici en réalité de ton « Je suis », celui qui était là quand tu étais petite et se battait pour faire les choses à sa manière quand les adultes lui dictaient déjà le « bon » comportement à avoir. Cet enfant intérieur sait ce que tu veux vraiment, ce qui te fait vibrer. Malheureusement, avec les années, dans beaucoup de cas, cet enfant s’est fait taire et ne s’exprime aujourd’hui plus assez. Pour lui donner la parole, essaie de renouer avec ce qui créer ta joie de vivre.

 

2. Prend confiance – fais le point sur ce que tu as accompli

 

Ton âge est aussi un atout. Tu as eu le temps de voir et d’apprendre beaucoup de choses, sur toi, sur les autres et le monde. Prend le temps de revenir sur tout ce que tu as accompli et qui ce qui t’a menée où tu te trouves aujourd’hui. Il y a sûrement des choses que tu ne te pensais pas capable de faire, mais que tu as réalisées avec succès.

 

3. Détermine ce que tu voudrais faire, ce qui te fait vibrer

 

“Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas. C’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.”

 

Il n’est pas toujours simple de déterminer ce qu’on aimerait faire. On ressent l’envie d’apporter un nouveau souffle à sa vie, mais vraiment savoir dans quelle direction aller. De plus, nous sommes rapidement noyés sous les responsabilités qui stoppent net l’évolution de certains projets.

Pour te mettre sur la voie, pose-toi cette question : si on enlevait les contraintes de temps et d’argent, qu’aimerais-tu faire ? Réponds à cette question avec sincérité pour te permettre de voir ce qui te ferait vibrer.

 

4. Fais un bilan de tes compétences

 

“Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir”

 

https://www.instagram.com/p/Bhz13N3BdKY/

 

Maintenant que tu as une idée de ce qui réveillerait l’enfant en toi, fais le point sur tes compétences. Regarde dans tes expériences pour déterminer tout ce qui peut servir à ton projet et voir celles que tu dois encore acquérir pour l’atteindre.

 

5. Identifie tes barrières

 

Il y a de grandes chances pour que le projet que tu as en tête ne soit pas tout à fait nouveau. Peut-être avais-tu par le passé déjà songé à le réaliser. Quelles sont les raisons pour lesquelles tu ne t’es pas lancée plus tôt ? Encore une fois, réponds à cette question avec sincérité pour comprendre ce qui te bloque et te permettre cette fois de donner une autre chance à ton objectif.

 

 

6. Éloigne toutes les personnes qui ne te soutiennent pas

 

Lorsque l’on se lance dans un projet, on rencontre généralement 2 types de personnes : celles qui réagissent positivement, témoignent leur soutien et parfois même s’inspirent de ce que tu fais et celles qui réagissent négativement, que ce soit parce qu’elles ont peur pour toi ou par médisance.

 

Décider de se donner une chance d’être heureuse et de faire ce qu’on aime est un challenge. Pour tenir bon en dépit des aléas, il te faut des personnes encourageantes autour de toi. Celles qui projettent sur toi leurs peurs parce qu’elles-mêmes n’oseraient pas faire ce que tu fais ne sont pas les bienvenues. Les laisser t’approcher revient à risquer qu’elles te transmettent leurs doutes, ce dont tu n’as pas besoin.

 

7. Trouve les formations ou actions pour développer ce qu’il te manque

 

Mets en place les actions nécessaires au développement de ton projet. Qu’il s’agisse de reprendre un sport que tu aimes ou de te lancer dans un nouveau domaine professionnel, mets-toi en mouvement. Développe les compétences nécessaires à ton objectif. Cela demandera sûrement de l’organisation et des efforts, mais garde à l’esprit que c’est pour avoir la vie que tu veux que tu te donnes autant.

 

8. Sors de ta zone de confort

 

Prends des initiatives : va à des forums, balade-toi dans les salons à thèmes concernant ton objectif et va à la rencontre de personnes susceptibles de t’aider.

9. Encourage les bonnes vibrations

 

“Les vibrations positives que nous émettons à l’égard des autres sont de véritables agents de changement”

 

Garde à l’esprit l’enthousiasme que tu as ressenti au moment où tu t’es dit « je le fais ! » C’est cette énergie que tu dois garder en toi et dégager. Peu importe les aléas, garde ta vision claire dans ton esprit pour attirer de bonnes vibrations en retour.

 

10. Sois patiente avec toi-même et aime-toi

 

“S’aimer soi-même, c’est se lancer dans une belle histoire d’amour qui durera toute la vie” Oscar Wilde

 

Avoir la vie que l’on veut demande de la patience. Tu arriveras à tes fins si tu vis pleinement chaque étape du processus. Décider de te donner une chance est déjà une grande étape qui demande du courage. Apprécie autant les suivantes sans précipitation et en gardant les idées claires. Donne-toi de l’espace et du temps. Reste indulgente à ton égard les jours de baisse de régime et rappelle-toi que chaque pas, aussi petit soit-il, te rapproche de ton objectif.

Will Smith : « J’ai Pleuré Quand J’ai Su Que Jada était la Femme de ma Vie »

Dans son émission The Red Table Talk, Jada Pinkett a invité son mari Will Smith pour nous livrer les leçons que leur ont appris les hauts et les bas de leurs 21 ans de mariage. Leur histoire est véritablement inspirante.

Prendre conscience qu’on est face à son âme sœur : le choc de l’évidence 

« Je me disais mais qu’est-ce qui ne va pas chez moi ?, et je riais et pleurais en même temps : j’avais réalisé que c’était la femme avec qui je devais passer ma vie. »

Quand Will Smith prend conscience que Jada est la femme de sa vie, il se trouve pris dans une tempête émotionnelle entre rire et larmes. La raison ? Il est déjà marié, et pour lui, ni l’infidélité ni le divorce ne sont des options envisageables. Quelque temps auparavant, il a rencontré Jada au cours d’une audition pour Le Prince de Bel-Air, et a eu un coup de foudre, très vite confirmé par leurs premières discussions. Dès les premières secondes, il est saisi par l’impression de connaître déjà cette jeune femme de 19 ans, de l’avoir déjà aimée dans une autre vie.

Il tente de dissiper cette impression, mais au restaurant avec sa femme Sheree Zampino, il se réfugie soudain aux toilettes pour laisser exploser deux émotions contraires : le sentiment d’avoir rencontré son âme sœur, et la prise de conscience qu’il n’était pas marié à la bonne personne. C’est finalement Sheree qui demandera le divorce peu de temps après. La scène qui suit la signature des papiers du divorce est digne d’une comédie romantique. Will appelle Jada, lui demande si elle voit quelqu’un en ce moment. Celle-ci, un peu interloquée, répond « Non ». Will lui dit « Cool, à partir d’aujourd’hui, tu es avec moi », ce à quoi elle acquiesce dans la moindre hésitation. Jada était dans la ferme qu’elle venait d’acquérir, bel et bien décidée à se retirer de l’univers des studios. Et pourtant, elle rejoint immédiatement Will à Los Angeles, sans un regard en arrière vers la vie qu’elle s’était choisie et qui lui convenait si bien. Pour elle, sa place était auprès de l’homme de sa vie, où qu’il soit.

L’amour s’est révélé à eux et a contré tous leurs plans. Leurs 21 ans de mariage confirment tous les jours qu’ils ont bien fait d’écouter leur intuition plutôt que leurs peurs.

Le mariage permet à un homme de révéler le meilleur de lui-même et d’exceller

Will Smith a toujours voulu se marier et fonder une famille, et il se reconnaît complètement dans la théorie selon laquelle la majorité hommes les plus puissants de l’Histoire étaient mariés, et que leur couple a été la condition idéale de leur réussite. Selon lui, le mariage permet à un homme de révéler le meilleur de lui-même, car l’amour qu’il éprouve pour sa femme est la source de motivation la plus puissante qui soit.

« Je savais que j’allais rater ma vie si j’étais occupé à courir après les filles. Je fonctionne comme ça : je ne peux exceller que pour une femme. »

Jada et Will affirment que s’ils en sont à leur niveau de succès aujourd’hui, ils se le doivent l’un à l’autre, car ils n’ont jamais accepté que la personne qu’ils aiment agisse en dessous de son potentiel.

 Cadeaux somptueux, déclarations publiques, implication démesurée… est-ce de l’amour ou du narcissisme ?

Will et Jada ont toujours incarné le couple parfait, à la réussite professionnelle et familiale exemplaire. Pourtant, cette perfection a failli tuer leur amour, et il a fallu que Jada tire la sonnette d’alarme au cours d’une profonde dépression vécue autour de ses 40 ans, pour que Will comprenne que ce bilan ne lui suffisait pas. Will avait l’impression de la combler et d’être un époux parfait en dépensant des fortunes pour des biens qui ne signifiaient rien pour elle comme leur immense maison avec son parc et son lac, qu’elle voyait comme une cage dorée sans les moments qu’elle attendait d’y passer avec l’homme qu’elle aimait.

« Je croyais que l’argent et le succès étaient le gage d’une relation réussie», nous dit Will.

La crise s’est produite après la fête spectaculaire qu’il avait organisée pour les 40 ans de son épouse, sans tenir compte du véritable souhait de celle-ci : fêter son anniversaire dans l’intimité. Après cette soirée, Jada lui reproche d’avoir organisé cette fête pour son propre plaisir, pour flatter son ego d’homme parfait, pour montrer sa réussite et la force de son amour à tout le monde, plutôt qu’à elle.

Pendant toutes ces années de mariage, elle avait tenté de se plier à la volonté de son mari de construire à travers sa vie de couple et de famille une image de réussite et de bonheur, à l’opposé de ce qu’il avait vécu dans son enfance. Toute cette énergie était mue par le besoin de prouver au monde qu’il avait pris une revanche sur la vie : tourné vers le passé et concentré sur le regard des autres, Will Smith ne cherchait pas à savoir si celle qui partageait sa vie pouvait être elle-même, prise en otage dans le rêve de son conjoint.

« Jada se sacrifiait pour que notre mariage corresponde à mes rêves et à l’image que je voulais en donner. »

A 40 ans, Jada abordait un tournant de sa vie, qu’elle ne voulait pas prendre dans ces conditions, loin d’elle-même et de sa vision de l’amour authentique. Pour expliquer ses larmes incessantes, elle posa cette question à son mari : « Si nous étions seuls sur une île déserte, qu’est-ce que nous aurions ? » : à ce moment de leurs vies, ils pouvaient acheter l’île, mais leur couple se perdait de vue.

Il leur a fallu au couple aller jusqu’à la séparation, mais sans jamais songer à divorcer. Ce qu’ils voulaient n’était pas se quitter, mais tout détruire, pour tout reconstruire ensemble. Après un énorme travail individuel et en couple, ils ont su se redécouvrir et recentrer leur couple sur les fondamentaux. Par exemple, ils se consacrent plus de temps : chacun concède à l’autre 10 jours par an à faire ce qu’ils n’aiment pas du tout mais qui tient à cœur à celui qu’ils chérissent. Jada accompagne son aventurier de mari 10 jours au bout du monde, et Will passe 10 jours à la maison à pratiquer les traditions de Noël avec sa casanière Jada.

Le mariage n’est pas une cérémonie ni un contrat, mais un lien inconditionnel

Jada ne voulait pas du tout se marier, car elle n’a jamais été d’accord avec toutes les conventions du mariage, et le rôle traditionnel assigné à une épouse. Elle a accepté, enceinte de 3 mois, pour faire plaisir à son homme et à sa mère, mais a détesté son mariage ! Selon elle, elle n’avait pas besoin de la cérémonie pour croire aux valeurs du mariage en tant que lien indéfectible et inconditionnel entre deux êtres. C’est aussi pour cela qu’elle a eu besoin de repartir à zéro avec Will : elle avait le sentiment que le sens de leur mariage s’était perdu au profit de leur statut de couple marié.

Voici quelques conseils puissants de Jada et Will pour cultiver l’harmonie en couple :

  • Parler des heures et rire beaucoup avec son conjoint, ne jamais cesser d’être les meilleurs amis qui soient
  • Bannir toute violence verbale avec la même intransigeance que si c’était de la violence physique
  • Lorsque l’on est débordé par nos émotions, cesser de parler, s’isoler, prendre l’air : il importe d’analyser les émotions qui nous submergent avant de dire des choses que l’on regretterait. Chacun doit faire le tri entre la colère légitime (que l’on peut exprimer sans violence et rationnellement) et ses détresses personnelles, dues à des failles antérieures au conflit et même au couple, et dont l’autre n’est pas responsable.
  • Ne pas hésiter à se faire aider par un love coach, prendre des cours de communication, lire sur le sujet, pour devenir un partenaire plus aimant et plus serein.
  • Déborder de gratitude pour cet amour: vivre avec le sentiment d’aimer la bonne personne et d’en être aimé pour ce qu’on est vraiment est une bénédiction sans égal.