Comment Avoir de la Répartie – Les 12 Techniques Pour Répondre aux Gens en Toutes Circonstances

Le livre L’art de la répartie a pour but de t’aider à te décoincer et aller au-delà de tes peurs pour arriver à maîtriser l’art de la répartie. Tu trouveras ci-dessous les 12 leçons qui vont t’aider à prendre conscience de tes forces et de tes capacité pour atteindre le niveau maximale d’une répartie simple et efficace.

 

 

Leçon n°1 : Il faut arriver à s’affirmer

 

Il faut arriver à s’affirmer c’est-à-dire faire face à l’adversité et aux événements inattendus. Rester à la place où l’on se sent légitime et oser exprimer ses ressentis sans tomber dans la plainte. Sortir de la posture de victimes, en clair quelqu’un qui a confiance se dit : j’y vais !

Pour arriver à t’affirmer je te conseille de :

  • Adresser la parole à quelqu’un dans la rue.
  • Refuser d’aller une sortie qui ne te dit pas.
  • Demander à changer ton plat dans un restaurant qui n’est pas conforme à tes attentes.

Tu peux t’entraîner au quotidien et tu verras que dans quelques semaines tu vas rapidement changer positivement en arrivant à exprimer tes désirs.

 

 

 

Leçon n°2 : Le manque de confiance

Lorsque tu manques de confiance en toi je te conseille de te détendre dans le silence et de fermer les yeux pour prendre conscience de ta respiration.

  • Revis la scène qui t’a mis mal à l’aise.
  • Laisse ton mental produire des images qui vont t’apaiser.
  • Prends conscience de tes émotions.
  • Porte ton attention sur tes sensations physiques et n’interprète rien .
  • Résiste à toute tentative de contrôle

L’art de la répartie demande d’avoir confiance en soi et d’accepter ce que l’on ressent.Il est très important de s’appuyer sur ses émotions pour produire de la répartie. Il faut écouter ce qui se passe en toi.

 

 

 Leçon n° 3 : Libérer son imagination

 

Pour arriver à libérer ton imagination, il est conseillé de :

Prendre un magazine que tu aimes et de sélectionner une photo qui te plaît. Prend le temps de l’observer, laisse ton imagination vagabonder à partir des éléments de la photo. Brode et invente une histoire librement.

Si tu en ressens l’envie tu peux retranscrire l’histoire en l’illustrant par quelques croquis.  Ne te juge pas et ne cherche pas de logique laisse toi imaginer les choses.

 

 

Leçon n°4 : Savoir écouter pour être inspiré

 

Dès qu’une personne te parle faut que tu canalises ton attention sur elle et non sur toi. Le mental ne cesse jamais de produire des pensées qui parasitent en permanence l’écoute des autres. Tu ne pourras jamais les neutraliser. Il te faudra revenir à chaque fois vers ton interlocuteur pour t’oublier à nouveau. Ce n’est pas si simple qu’ il paraît car il faut répéter souvent cette attitude pour qu’elle s’ancre jusqu’à devenir un automatisme conscient . Sache qu’au début on tient maximum 10 secondes mais que très vite le temps va s’allonger et tu arriveras à maîtriser ton attention.

 

 

Leçon n° 5 : Être dans le moment présent ici et maintenant

 

La seule façon de revenir au moment présent est de s’entraîner à l’écoute totale. Nous faisons tous cette expérience lors ce que nous sommes focalisés sur une action, un travail ou une occupation qui nécessite toute notre attention. Lorsque nous cessons de notre activité il est fréquent que nous soyons étonnés par le temps qui est passé sans que nous en ayons eu conscience. On peut dire que l’écoulement du temps dépend simplement de notre état de conscience c’est lui qui fait varier l’expérience.

 Pour arriver à être dans l’ici et maintenant je te conseille de :

  • Quand tu seras au bureau en train de travailler, il te suffit d’arrêter quelques instants l’activité que tu fais et de lever les yeux.
  • Observe simplement autour de toi sans aucun jugement particulier. Observe l’extérieur et tes sensations intérieures.
  • Profite de ce court moment qui t’appartient pour prendre conscience de ta respiration. Comment est-elle ? Réfléchis à ton état intérieur.

Il n’y a rien à chercher, rien à trouver ni surtout rien à comprendre. Laisse simplement la vie se répandre dans le moment présent.

 

 

Leçon n°6 : Les situations nécessitant une répartie

 

Tache de repérer dans ta vie quotidienne les situations au cours desquelles tu es témoins d’une remarque faite à quelqu’un d’autre que toi. Observe la réaction de la personne qui reçoit la remarque. Quel effet te fait la personne qui tente de répondre ? Essaye d’imaginer ce que tu aurais pu répondre. Qu’est-ce que tu as ressenti lorsque la personne a été attaquée ? As-tu éprouvé du mépris ? S’il y a eu une répartie est-ce que tu penses qu’elle était suffisante et positive  ?

 

 

Leçon n°7 : Quel est ton type de répartie ?

 

Pour trouver ton style je te conseille de choisir un partenaire de confiance, un ami ou quelqu’un avec qui tu peux jouer et t’entraîner.Installe-toi en face à face. Ton partenaire va te lancer des remarques courtes et spontanée. Tu vas répondre le plus vite possible. Dans un premier temps tu dois répondre sans réfléchir.Puis vous allez attaquer une seconde série en vous imposant quelques instants de pause inspirante avant de répondre. Après quelques minutes avec l’aide de ton partenaire de jeux tu vas constater quel genre de réponses te viens naturellement est-ce une réponse justificative, agressive, décalée ?Quelle est ta manière ? Quelle est ta répartie ?

 

 

Leçon n° 8 : Capter l’intention pour rebondir

 

L’intention est une énergie puissante qui se trouve au cœur de tout progrès et de toute évolution mais elle doit être en accord avec nos profondeurs et non avec notre intellect.Il faut bien se connaître pour savoir dans quelle direction on veut progresser.

Pour détecter les intentions je te suggère d’écouter des entretiens radio. En effet l’écoute d’une voix sans l’image permet de capter le non-dit. C’est la raison pour laquelle les psychanalystes écoutent les patients sans les regarder, ce qui  les interpelle c’est précisément ce qui n’est pas exprimé et ce qu’on peut entendre sous les mots.

Cet entraînement est comme un petit jeu car il peut être pratiquée par tous au cours de la journée. Tu peux également le faire lorsqu’une personne que tu ne connais pas te parle au téléphone. À force d’entraînement ton esprit s’habituera à entendre les mots et en même temps ce qui n’est pas exprimé et qui t’informera sur ce qu’est vraiment celle ou celui qui te parle.

 

 

Leçon n°9 : Trouver ma vraie nature

 

 Pour prendre conscience de ta vraie nature je te suggère de repérer dans ta vie personnelle et professionnelle les situations dans lesquelles tu te sens impuissante.

Observe tes réactions et ta posture : est-ce que tu as tendance à être tendue ? Est-ce que tu essayes de reprendre le dessus ? Préfères-tu  t’éloigner ? As-tu tendance à devenir mutique ? Est-ce que tu as envie de fuir ou de faire face ? Apprend ainsi à vraiment te connaître dans tes attitudes défense ou lors ce que tu es déstabilisé. C’est la seule façon de pouvoir te corriger en toute conscience.

 

 

Leçon n°10 : Prendre de la distance

 

 À chaque fois que tu reçois une remarque ou une plaisanterie de la part de quelqu’un, il faut que tu t’entraînes à :

  • Ne pas répondre à partir de tes émotions immédiate.
  • Recevoir la remarque ou la réflexion en souriant.
  • Être consciente de ce que tu ressens à ce moment-là : de la crainte? de l’agacement ? l’envie d’agresser ?
  • Respire profondément plusieurs fois si nécessaire cela ne prend que quelques secondes.
  • Garde autant que possible ton sourire et ton regard vers la personne qui t’agresse.
  • Si l’envie de répondre s’impose à toi ne le fait qu’à partir d’un détail inspirant : l’expression du visage de la personne, sa voix, la tournure de la phrase, le ton employé…

C’est le fait de s’emparer d’un détail périphérique qui permet de créer une distance entre toi et celui qui t’agresse verbalement. Cette technique permet également de dédramatiser très vite ce qui allait devenir un malaise au préalable pour toi.

 

Leçon n°11 : Apprendre à dire oui

 

Facile à tester, la validation par le «  oui » dans les conversations et les échanges est faisable tout au long de la journée. À toi de choisir les personnes avec lesquelles tu sens que tu peux tester cette technique. Si ton habitude est de contrer, entraîne toi à dire oui et…

Tu peux  par exemple dire oui , …

  •  et pourtant on pourrait dire que…
  • c’est vrai, en même temps j’ai assisté à…
  • tu as raison mais on peut dire aussi que…

L’objectif n’est pas de coller un oui mécaniquement à tout début de réponse mais plutôt de prendre conscience de ce que tu ressens lors ce que tu ressens l’ obligation de justification.

 

 

Leçon n° 12 : Oser

 

Il faut commencer par oser des petites choses. Je te suggère de pratiquer la technique des petits pas. Cela consiste à oser réagir pour des petites choses simples.Au début tu auras le tract, c’est normal, mais avec de l’entraînement, tu le feras de plus en plus naturellement. Repère toutes les circonstances où tu pourras tester ton audace.

L’objectif est que tu t’habitues à ce que cela peut déclencher l’intérieur de toi. L’action produit de l’adrénaline, cette hormone qui te donne envie de bouger.

Par exemple :

  • Soit la première à prendre la parole au cours d’une réunion.
  • Au cours d’un déjeuner ou d’un dîner entre amis n’hésite pas à contrer ton interlocuteur.
  • Au cinéma si ton voisin fait du bruit n’hésite pas à l’interpeller

Toutes les petites situations quotidiennes peuvent te faire prendre conscience que tu as de la répartie et que tu peux t’affirmer à fin de pouvoir être entendu par tout le monde

La répartie est un état d’esprit qui s’acquiert pars de l’entraînement sur le long terme. Tu peux t’entraîner en t’amusant vraiment, en prenant des cours d’improvisation, en lisant des livres ou en essayant d’écrire des poèmes. Tu peux aussi t’amuser avec tes amis en te lançant dans des conversations comme le font certaines personnes à la rhétorique bien répartie. L’art de la répartie prends du temps à s’acquérir mais si tu t’entraine tous les jours tu deviendras un maître en la matière.


Si tu veux te procurer ce livre, clique ici

Dépasser un Ghosting : Comment Laisser Partir Celui Qui Ne T’a Pas Dit Aurevoir

Le ghosting… si ce nouveau mot s’est imposé dans notre vocabulaire en quelques années, c’est parce que ce qu’il désigne devenait de plus en plus fréquent. On peut même parler d’un nouveau fléau dans les relations amoureuses aujourd’hui. Être quittée du jour au lendemain par quelqu’un qui, au lieu d’expliquer la raison de son départ, disparaît sans laisser de trace, n’ouvre plus les messages, ne répond plus au téléphone, voire nous bloque comme si nous n’avions jamais existé, ou que nous étions un monstre dont il faille se cacher, cela n’est pas nouveau. Il y a toujours eu des lâches. Cependant, avec le développement de nouveaux moyens de rencontre et de communication, la virtualité des échanges rend les choses tellement plus faciles que le phénomène explose.

Toute rupture est douloureuse. Le problème avec le ghosting, c’est que sans explication, tu ne peux pas passer à autre chose. Sans explication, et sans moyen d’action, tu te sens perdue et impuissante, et cela s’ajoute à ta douleur : voici comment reprendre le pouvoir sur la situation, et cesser de souffrir plus rapidement.

 

 

1ère étape : comment traverser la douleur des premiers jours

 

 

  • Entoure-toi: tes amis doivent être autour de toi physiquement et par messages, comme une cellule de crise. Tu as besoin de parler, d’être câlinée, rassurée, et qu’on te rappelle qui tu es. Tu as aussi besoin qu’ils t’empêchent de harceler le ghosteur : tu verras, tu seras très heureuse de ne pas avoir supplié ou insulté cet homme, quand tu iras mieux.

 

  • Pleure et mets-toi en colère à volonté: il faut que toute ta douleur et ta frustration sortent, c’est très sain. Mais il y a une règle à suivre : ça ne doit jamais être devant lui ou son entourage, uniquement dans l’intimité de ta chambre, ou avec tes amis les plus poches.

 

  • Change son nom dans ton répertoire et dans ton langage: il n’a plus de prénom. C’est « le ghosteur », « le lâche », « Le peureux », ou l’insulte de ton choix. Il ne faut plus que ton cerveau l’associe à autre chose que ce le mal qu’il te fait : cela t’aidera à ne plus le regretter.

 

  • Supprime-le de tous tes réseaux et bloque son numéro: tu évites le piège du stalking, dans lequel tu pourrais tomber pour trouver des explications ou établir un contact, et qui va simplement te torturer. À chaque fois que tu le verras connecté alors qu’il ne te répond pas, tu auras mal. À chaque publication montrant qu’il va bien, tu souffriras. Tu ne peux pas aller bien tout de suite, mais tu peux éviter beaucoup de souffrances supplémentaires, juste avec un doigt et ton téléphone, et ça ne prendra qu’une minute. Allez, inspire profondément, et fais-le. S’il voulait te recontacter ? Un homme motivé trouve toujours un moyen.

 

  • Ce n’est pas de ta faute, pas du tout. Je vais t’expliquer pourquoi un peu plus loin.

 

  • Pardonne-toi d’avoir fait confiance à ce genre de personne très décevante.

 

  • C’est fini. Vraiment. Prends-en conscience, il le faut pour écourter ta douleur.

 

  • Tu vas avoir mal quelque temps. Concentre-toi sur un jour après l’autre. Fais-moi confiance : aujourd’hui, tu souffres 24H/24. Demain, plus que 22h… dans quelques jours, tu seras guérie, il faut juste patienter et prendre soin de toi pendant ce temps.

 

  • Pas d’homme pansement : tu veux combler le vide affectif par le premier homme venu ? Tu penses ainsi te prouver à toi-même que d’autres te veulent, si le ghosteur ne te voulait pas ? Tu te dis même que s’il apprend que tu l’as déjà remplacé, cela le fera réfléchir ? STOP. L’homme pansement, sur un cœur encore blessé, fait encore plus de dégâts. Ne cherche pas à combler ta solitude, car tu n’es pas seule : il y a la femme de ta vie (toi !), tes amis, et Dieu.

 

 

2ème étape : comprendre et se relever

 

 

Dans toute autre situation que celle que tu vis, après une rupture, même si objectivement tu te sépares d’un homme décevant, immature, menteur ou toxique, il faut toujours faire l’effort de te demander quels ont pu être tes torts, quelle est ta part de responsabilité dans l’échec de cette histoire. Cela peut être uniquement le fait d’avoir choisi un homme sur des critères inappropriés, ou d’avoir projeté tes rêves sur une relation vide, en refusant de voir ce qu’elle était réellement. C’est la condition pour progresser : utiliser chaque déception comme un apprentissage.

Mais dans le cas d’un ghosting, je te recommande l’exact contraire. C’est le type de rupture qui va le plus te pousser à te remettre en question, parce que tu cherches une explication à ce qui s’est passé. Comme l’autre personne impliquée n’assume rien, tu assumes tout. Tu te demandes ce que tu as pu faire ou ne pas assez faire pour mériter ça. Tu te tortures. Tu endosses toute la responsabilité, parce que le coupable refuse d’assumer la sienne ! Arrête tout de suite cela : c’est trop injuste et c’est absurde.

 

Il ne veut pas répondre à tes questions ? Laisse-moi faire :

  • Qu’as-tu fait pour mériter cela ? RIEN.

La preuve : si tu avais commis une erreur, il te l’aurait dit, et aurait eu un alibi tout trouvé pour te quitter en gardant un rôle confortable. Les hommes détestent l’inconfort d’une rupture : ils détestent tellement cela que certains peuvent rester des années avec une fille qu’ils n’aiment plus, juste pour éviter le conflit ! Et pendant toutes ces années, n’étant pas comblés par leur relation de couple, ils se sentent donc autorisés à aller chercher ailleurs ce qui leur manque… double lâcheté, mais c’est un autre sujet. Dans ton cas l’homme qui t’a quittée a franchi le pas de mettre fin à votre relation : le plus simple aurait été de te l’annoncer avec la raison de son départ (il n’est pas prêt ou tu as un gros défaut avec lequel il ne peut pas composer).

Après cela, tu aurais souffert, mais tu aurais compris que c’était définitivement fini, et il aurait pu poursuivre sa route tranquillement. Au lieu de cela, en te ghostant, il s’est condamné à ne pas être « débarrassé » de toi d’un seul coup : tu l’appelles, tu satures sa boîte vocale de messages, tu lui écris sur tous les réseaux, tu essaies de comprendre en questionnant ses amis, tu espionnes ses activités… et si vous vous rencontrez, tu vas lui demander des explications, en public. Tu t’imagines bien qu’un homme qui peut éviter toutes ces questions oppressantes va le faire, simplement en donnant la raison de son départ. S’il ne l’a pas fait, c’est donc qu’il n’a pas pu le faire, parce qu’il n’y avait pas de raison : tu as été parfaite, il n’a rien à te reprocher. Compris ? Tu es PAR-FAITE !

 

  • Tu peux après cela tenter d’obtenir des explications du ghosteur lui-même: c’est ce que beaucoup de personnes recommandent, mais c’est une mauvaise idée. Je m’explique : s’il y avait une explication, il te l’aurait donnée, pour toutes les raisons évoquées plus haut. Donc si tu persistes à en demander, il risque de te donner :

le silence pour réponse… comme d’habitude, sauf que tu seras encore plus frustrée parce que tu auras fait cette démarche.

une fausse explication, pour que tu le « laisses tranquille ». S’il est vraiment sans scrupule, il se servira de l’état dans lequel t’a mise son ghosting pour se justifier : tu es trop collante, émotive, colérique, nerveuse, oppressante, jalouse… Très injuste, n’est-ce pas ? Ne lui donne pas cette possibilité.

 

 

3ème étape : avancer, la tête haute, et beaucoup plus forte

 

 

Cette fin d’histoire était frustrante et décevante comme une série qui s’arrête, faute de budget, au bout d’une saison, te laissant avec toutes tes questions, et les espoirs de ce que tu imaginais pour la suite. Pour avancer, tu vas écrire et réaliser toi-même le dernier épisode, clôturer l’histoire, et passer à autre chose, légère.

Tu vas débloquer le numéro du ghosteur, juste pour lui envoyer un dernier message, avant de le rebloquer. Attention, il n’a pas le droit de répondre : c’est le jeu dont il t’a appris les règles et te ghostant, il va pouvoir y goûter. Il est donc impératif que tu l’empêches d’avoir le dernier mot : tu vas envoyer ton message, et le rebloquer aussitôt. Il t’avait bloquée auparavant ? Écris-lui une lettre, ou laisse-lui un message vocal (fais en sorte de ne pas tomber sur lui au téléphone, je te rappelle qu’il ne doit pas pouvoir te répondre). Et si ce message ne lui parvenait jamais ? Ce n’est grave. Ce qui compte, c’est que cela t’aura fait du bien. Lui, il n’est pas important.

 

Le ton de ton message est primordial: finis les messages désespérés ou colériques, tu vas être une « reine sereine » (on devrait toujours l’être !), et TU vas le quitter. Voici un exemple, à adapter à ta façon :

 

« Je te quitte : désolée, mais je recherche un homme courageux, qui assume tous ses choix et leurs conséquences : un vrai homme, en fait. Pas un gamin qui se cache derrière son silence parce qu’il a peur de se faire gronder.

Je suis une reine, il me faut un roi : pas un petit joueur peureux.

Je te remercie sincèrement de m’avoir fait gagner un temps précieux en me montrant qui tu étais, et ce que tu valais vraiment, par ton incapacité à assumer quoi que ce soit, ou même à être poli.

Bonne continuation. »

Comment Utiliser La Puissance Du Développement Personnel Pour Changer Ta Vie

Le développement personnel est un terme à la mode qu’on utilise à toutes les sauces. Mais que veut-il dire ? À quoi sert-il ? Qu’est-ce qu’il peut t’apporter dans ta vie de tous les jours ?

Le développement personnel a pris naissance en France dans les années ’70 afin d’ouvrir un autre champ que celui de la psychanalyse. On va dorénavant se questionner sur le bien-être des gens sans les considérer comme étant malades du cerveau. Le développement personnel s’inscrit comme un guide de soi pour apprendre à s’aimer, évoluer et atteindre ses objectifs. On sort du divan du psychanalyste et on plonge de plain-pied dans sa propre réalité !

 

 

1. À quoi sert le développement personnel ?

 

C’est un ensemble d’informations qui vont te permettre de te connaître, de maîtriser tes émotions, de dépasser tes peurs et de dire au revoir à ta zone de confort . Tu vas pouvoir travailler sur toi afin de comprendre que tu es ton meilleur allié et la réponse à toutes tes questions. Une fois que tu auras atteint cette connaissance, tu vas pouvoir avancer concrètement et atteindre tes buts et tes objectifs.

Tu vas te perfectionner dans tous les domaines par l’acquisition de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences, tu feras de ta vie un chef-d’œuvre ! Tu vas très vite évoluer et avancer, car tu n’auras plus de barrières pour t’empêcher d’atteindre les étoiles. Les défis de la vie ne seront plus vus comme inaccessibles, mais comme une évidence. Tu verras de nouveaux horizons arriver et tu sortiras de toutes émotions négatives avec une facilité déconcertante.

Le développement personnel  te permettra de réussir dans tout ce que tu décideras d’entreprendre.

 

 

2. Par où commencer ?

 

Le développement personnel est un véritable engagement sur la longueur, il ne s’agit pas de magie qui changera ta vie en un coup de baguette magique. Il faut que tu passes un pacte avec toi-même en te faisant la promesse de terminer le travail qui te mènera à la libération.

 

@lydiaemillen

 

 

Les 3 étapes-clefs

1- Mettre en place une morning routine

Ton esprit a besoin de calme pour apprendre et comprendre. Le matin lorsque tout le monde est endormi tu vas te réveiller et programmer ton cerveau à s’imprégner de nouvelles connaissances. En 30 jours tu verras une différence significative au travers du calme, de la patience et du bien être.

2- Faire une action par jour

Dorénavant tu vas faire une action par jour pour toi et uniquement pour TOI ! il s’agit de retrouver le contact et l’amour de soi au travers petits gestes qui feront toute la différence. Il est vital de pouvoir se faire plaisir afin de reposer son cerveau et son corps épuisé par la vie environnante.

3- Prendre du plaisir

Si tu te sens obligé de le faire, tu n’y arriveras pas ! C’est comme quand tu étudiais une matière que tu n’aimais pas à l’école : les résultats ne pouvaient être que négatifs . Nous perdons le contact avec le plaisir, car nous n’avons tout simplement plus le temps et l’énergie  pour sortir du « métro-boulot-dodo ». Le développement personnel te demande de casser tes propres barrières pour accéder à ce qui fait ton être. Celui-ci ne s’épanouit pas dans la peur et l’appréhension, mais dans le plaisir et l’amour.

Le développement personnel doit être une source de plaisir sans quoi l’effet sera nul. Il est donc vital de retrouver le goût du bonheur, de la simplicité et du retour à soi-même.

 

@jourdandunn

Un programme

Ce programme peut s’inscrire dans ta “morning routine“. En une heure de temps, il est possible d’intégrer tous les éléments du programme. Tu commenceras ta journée en pleine forme !

1. Faire du sport

Inutile de te louer les vertus du sport : tout le monde le sait… mais tous ne le font pas ! Tu peux commencer par descendre deux stations avec ta station de métro par exemple. Tu peux décider d’aller te promener dans un parc ou dans une forêt. Petit à petit ton corps va s’habituer à sa dose d’oxygène et tu accentueras ton activité physique.

2. Méditer

Cela va t’aider à te fixer des objectifs personnels et professionnels clairs et définis. Tu vas t’ouvrir aux autres en changeant tes habitudes et tes émotions. Il existe plusieurs applications qui vont t’aider à débuter : zenfie, petit bambou… La méditation est très importante, car elle t’aidera à te dégager de toute énergie négative.

3. Lire et écrire

Cet exercice te permettra de développer ta confiance et ta connaissance. Apprendre est le but de la vie, car nous devons nous surpasser et évoluer pour atteindre les étoiles.

Le développement personnel demande de s’instruire, car cela t’aidera à évoluer et voir le monde autrement. Aussi intelligente sois-tu, il t’est impossible de tout savoir et de tout connaître. C’est la raison pour laquelle je te conseille pour commencer d’acheter deux livres cultes : Pouvoir Illimité d’Anthony Robbins & Transformez sa vie de Louise L. Hay.

Ce sont des livres qui vont t’aider à te rendre compte que tu es créatrice de ta vie !  Tu as le pouvoir de changer ta vie comme bon te semble . Cette lecture va t’apaiser, te donner la force de changer et d’évoluer pour devenir ce que tu as toujours souhaité être.

4. Faire des affirmations et visualiser

Cela va t’aider à changer ta relation aux autres et d’avoir des relations plus authentiques . Très vite tu vas te connaître et te respecter en allant au-delà de tes peurs, de tes craintes. Tout cela t’aidera à donner un sens profond à ton histoire. Les affirmations vont changer les données de ton cerveau afin de le programmer à une nouvelle réalité. La visualisation t’aidera à clarifier précisément tes buts et tes objectifs.

 

Le développement personnel est vital si l’on veut évoluer et changer. Chez Femme d’Influence nous t’aidons quotidiennement à rentrer dans un monde qui te correspond et qui te permettra de devenir la meilleure version de toi-même. Le plus important étant de prendre du plaisir tout en accentuant ta connaissance de la vie, de toi et des autres.

Je te souhaite un bon voyage dans le merveilleux monde du développement personnel. Tu vas devenir le maître de ta vie et de ton monde !

Tes Copines Te Lâchent ? 10 Raisons d’en Profiter Pour Voyager Seule

Ce festival auquel tu veux aller, mais pour lequel tu ne trouves jamais personne de disponible, cette île qui te fait rêver, mais pour laquelle tes copines te lâchent toujours au moment de prendre les billets, cette ville que tu veux découvrir depuis longtemps, mais qui au fond n’intéresse que toi ? Et bien c’est le moment de faire ta valise pour ces voyages et d’aller les visiter seule ! Ou plutôt, en ta propre compagnie…

 

@karidjatoure

 

Raison n°1 – À attendre tes copines, tu passes à côté d’une belle opportunité

 

« La vie est une vaste aventure et, plus tôt nous le réalisons, plus vite nous parviendrons à en faire une œuvre d’art »

Maya Angelou

 

@theblondehills

 

Chacune d’entre nous avance à son rythme et passe par différentes phases de vie qui peuvent ou non coïncider avec un départ en vacances. Tes amies peuvent ne pas avoir les moyens financiers, ne pas avoir le temps ou même tout simplement, ne pas avoir envie de partir. Les attendre est tentant, car cela implique avec certitude de bons souvenirs partagés ! Mais cela peut aussi vouloir dire que tu ne visiteras peut-être jamais ces lieux qui t’attirent.

 

 

Raisons n°2 – Ton voyage, tes envies !

 

Voyager entre ami(e)s implique de faire des compromis que ce soit au niveau de la destination, du type ou du lieu d’hébergement, des activités, du rythme à suivre et même du budget. L’avantage à voyager seule est que tu es le seul maître à bord : tu décides exactement de ce que tu veux faire, quand tu veux le faire, avec qui et à quel prix. C’est donc l’occasion de laisser aller tes envies, ton intuition et d’apprendre à t’écouter davantage. Voyager seule te donne le droit de faire des plans et de tous changer à la dernière minute, suivant une rencontre, une opportunité ou même simplement une envie soudaine !

 

Raison n°3 – Ton voyage, ton budget !

 

« Voyager est la seule chose qu’on achète qui nous rend plus riche. »

 

@chefdanie

 

Voyager a un coût et lorsque l’on voyage à plusieurs, il faut souvent se mettre d’accord sur le montant que l’on est prêt à mettre. Voyager seule t’offre la possibilité de gérer sans pression le budget alloué à chaque activité. Et si jamais tu dois le revoir à la hausse ou à la baisse… Ce sera parce que TU l’auras décidé !

 

 

Raison n°4 – Un temps qui t’est personnellement dédié

 

Qui dit « être » seule ne veut pas dire se « sentir » seule, mais plutôt être avec soi-même. Un voyage en solitaire te permet de passer du temps pour toi et avec toi-même, de te retrouver, de prendre du recul, de davantage apprendre à te connaître. L’occasion de lire ce livre qui te tente depuis longtemps, de faire le point sur des aspects de ta vie que tu veux éclaircir…

 

Raison n°5 – Mieux te connaître, tester tes limites et les dépasser !

 

« Les femmes et les filles peuvent faire ce qu’elles veulent. Il n’y a pas de limite à ce que nous, femmes, pouvons accomplir. »

Michelle Obama

 

@followtiffsjourney

 

À voyager seule, on peut parfois se retrouver dans des situations qui demandent de développer son intuition, sa force de caractère ou même sa capacité à rapidement prendre des décisions. Ces challenges te permettront de mieux te connaître et de te découvrir plus forte que tu ne le crois mentalement, physiquement et émotionnellement. Tu auras l’occasion d’essayer des choses nouvelles : une randonnée, une expédition… Et de décider seule si oui ou non ce sont des choses pour toi. Tu risques de te surprendre au-delà de tes espérances !

 

 

Raison n°6 – Fais de vraies rencontres !

 

Lorsque l’on est seule, on est un aimant à rencontres ! Inconsciemment nous sommes plus ouvertes aux autres lorsque nous sommes seules qu’avec des amis. Chaque action sera source de nouvelles rencontres : un café, une soirée, une expédition ou même un renseignement dans la rue seront l’occasion de rencontrer des locaux, mais aussi d’autres voyageurs et certainement d’autres voyageurs solitaires ! Tu attireras des personnes vibrant sur la même fréquence que toi avec lesquelles tu créeras de vrais souvenirs. Tu partiras peut-être de chez toi seule, mais ce qui est sûr, c’est que tu rentreras de tes vacances en ayant vraiment créé des liens avec les personnes que tu auras rencontrées sur place !

 

 

Raison n°7 – Développe ta connaissance du monde

 

« La vie débute hors de ta zone de confort »

 

En voyageant seule, tu sors de ta zone de confort. Tes habitudes vont sûrement devoir rester à la maison pendant que tu pars à l’aventure. Que ce soit pour un moment de détente ou pour un périple fou ! Les personnes, situations et même la nourriture qui te seront offertes seront certainement différentes de ce que tu connais, l’occasion de développer ton ouverture d’esprit et d’enrichir ta culture !

 

 

Raison n°8 – Boost ta confiance en toi

 

Flaunt Magazine

 

Un voyage en solitaire peut paraître impressionnant à réaliser surtout lorsque l’on considère les possibles imprévus. Mais une fois sur place en réalisant que tu ne peux compter que sur toi-même tu apprendras à te faire vraiment confiance et à te reposer sur ton jugement. Cela va développer ta confiance en toi et ton assurance grâce au sentiment d’indépendance que tu ressentiras.

 

 

Raison n°9 – Te réinventer

 

« La plus belle aventure au monde est de vivre la vie de vos rêves »

Oprah Winfrey

 

Tu arrives dans un nouvel endroit – personne ne te connaît – tu ne connais personne. Pas d’apriori, juste toi et ce nouveau lieu. Ces personnes et choses que tu vas découvrir seule vont te développer personnellement et contribuer à façonner une « nouvelle » toi ! La manière dont tu vas te percevoir avec ces expériences et dont les autres vont te découvrir est différente de ton quotidien. Une occasion de te redécouvrir et de te réinventer !

 

 

Raison n°10 – Inspirer d’autres

 

Parce qu’aujourd’hui l’idée pour une femme de voyager seule reste impressionnante dans la tête de la plupart des gens, ce faisant, tu auras un rôle précurseur auprès de tes amies et des personnes qui t’entourent ! De plus, tu rentreras avec des photos et souvenirs uniques qui en inspireront plus d’un !