Brand Brilliance – Les 3 Grandes Étapes Pour Élever Ta Marque Et Enchanter Ton Audience

En tant qu’entrepreneure moderne, tu as besoin d’une vision claire et saisissante. Élever la marque de son business n’a jamais été aussi important qu’aujourd’hui. Et il ne s’agit pas seulement de visuels, mais de véhiculer un message fort, de nourrir une claire vision et de se démarquer par une forte identité visuelle. Il s’agit de faire de ton business le seul choix vers lequel ton client idéal se amener à se tourner. Avec de l’inspiration et quelques conseils avisés, il est possible de faire passer ta marque au niveau supérieur. C’est précisément la visée de cet article : ajouter de la substance et de la clarté à ta marque.

 

 

I. CLARIFIE TON MESSAGE

 

@nadaadellex

 

“Comprendre nos valeurs et expliquer notre existence était la clé pour libérer notre potentiel. De l’image de marque à la manière dont nous travaillons en interne, en passant par la manière dont nous interagissons avec nos clients. Définir l’essence de sa marque n’est pas toujours facile, surtout si vous avez 30 ans d’héritage, mais persévérez et faites confiance au processus. Ça vaudra le coup.”

Marc Richard, Directeur général de Roger Lewis

 

Créer un puissant message est l’étape préalable. Le message est celui qui raisonnera dans l’esprit de tes clients et donnera à ton projet la direction et la clarté dont il a besoin. Le message n’est pas nécessairement explicite. Il peut se trouver implicitement dans toutes les choses que tu communiques. En bref, c’est l’essence de ta marque qu’il te faut rechercher. Ce qui importe à ce stade-là, c’est ce sur quoi tu vas focaliser ton attention. Ton message te démarque-t-il de la concurrence ? Est-il correct ? Et plus important encore, est-il une promesse que tu pourras tenir ? 

Assure-toi également de lier ton message avec le produit ou la prestation que tu vends. Les deux doivent être confondus. Le message que tu véhicules, même s’il est probablement la véritable source de motivation derrière ton business, n’es pas ce que tes clients achètent directement.

 

 

II. IDENTIFIE L’ESTHÉTIQUE DE TA MARQUE 

 

@nadaadelle

 

Il est temps à présent d’être créative  et de commencer à composer les éléments visuels de ta marque. Une vision claire rendra plus aisé le choix de l’esthétique de ta marque. Ce n’est qu’une fois que tu auras une idée nette de ce que tu souhaites communiquer à tes clients, que tu pourras définir avec précision le style visuel de ta marque.

Souviens-toi de ne pas confondre tes goûts personnels avec ce qui est bon pour ta marque. Il s’agit ici de ton business, et non de toi. Et quand bien même tu représenterais toi-même le business en question, tes clients n’achètent en réalité que ce tu leur délivres, et non un aspect de ta personnalité. 

La psychologie des couleurs

Il s’agit moins d’analyser la signification des couleurs que d’utiliser les personnalités de chaque saison et donc les couleurs qui lui sont directement associées. C’est un moyen de capturer l’essence de ton business. Déterminer quelle saison correspondra le mieux à ta marque sera un gain de temps considérables, notamment dans le choix de design qui se trouvera simplifier. Bien évidemment, tu peux transgresser autant de règles que tu le souhaites, mais avoir une route simple vers le succès est toujours rassurant, particulièrement pour celles d’entre nous qui n’auraient pas d’expérience dans le design. 

Afin de déterminer la saison qu’il te faut, et donc les couleurs qui lui sont associées, pense au message que tu souhaites véhiculer au travers de ta marque. 

La personnalité du printemps

Créative, inspirante et expressive, la personnalité du printemps accorde de l’importance à lumière, la clarté et la simplicité. Si ton business se rapproche de cette personnalité, préfère les couleurs neutres, claires et lumineuses. Privilégie les formes arrondies. La voix de ta marque sera simple, chaleureuse et claire, elle parlera avec le coeur. 

La personnalité de l’été

Raffinée, ambitieuse et élégante, la personnalité de l’été est souvent romantique, organisée et attentive aux détails. Les couleurs douces et délicates symbolisent parfaitement la palette de l’été. Les formes seront fluides et gracieuses, la qualité essentielle. La voix de ta marque sera mesurée, raffinée et formelle. 

La personnalité de l’automne

Passionnée, éthique et authentique, la personnalité de l’autonome a une forte connexion avec la nature et le passé. Les couleurs sont chaudes et intenses. La voie de ta marque sera passionnée, énergique, vibrante et intelligente. 

La personnalité de l’hiver

L’hiver est la saison des extrêmes : somptueuse, abondante et spectaculaire. Les couleurs de l’hiver sont claires et intenses. Elle est la seule saison qui inclut le noir. Pense à des couleurs fortes, une voix fore. L’hiver est saisissant et courageux. Cette saison ne déborde pas d’émotions. Sa puissance vient de son assurance discrète, tiens-toi donc à l’essentiel. 

 

 

III. CRÉE UN SITE INTERNET PUISSANT

 

@mariannahewitt

 

Il n’ a jamais été aussi simple de construire un business en ligne. Mais il ne suffit pas seulement de choisir un des innombrables thèmes proposés sur les plateformes de création de sites en ligne et d’y balancer ses images. Encore faut-il que l’intention y soit. Le design est ici crucial. 

Que faut-il pour créer un site internet puissant ? 

 

CLARTÉ. Elle est essentielle. Des textes et des titres clairs, une forte identité visuelle. 

STRUCTURE. Prends le temps de réfléchir à la structure du site en te mettant dans la perspective du client. Comment vont-ils explorer ton site ? Essaie de garder les choses aussi simples que possible et faciles à trouver. 

DE BELLES IMAGES. Les images sont absolument essentielles pour ton site internet. Elles doivent être sublimes. Les images créent l’intérêt, attisent le désir, et donnent le ton de l’univers de ta marque en un instant.

DES APPELS A L’ACTION. Que souhaites-tu que tes visiteurs sachent, pensent et fassent ? Lorsque tu crées ton site, assure-toi de bien diriger les visiteurs vers ce que tu aimerais qu’ils fassent (explorer une autre page, télécharger un guide…)

 


Pour aller plus loin, tu peux te procurer le livre en cliquant ici.

 

docteur-Denis-Mukwege-Paris-octobre-2016_0_1399_933

Le Dr Mukwege, Un Homme qui se Bat Pour Les Femmes

 

“Je suis témoin d’atrocités de masse commises sur le corps des femmes et contre les femmes, et je ne peux pas rester les bras croisés.”

Dr Mukwege

 

On l’appelle « L’homme qui répare les femmes ». Ce vendredi, le docteur Denis Mukwege a reçu le prix Nobel de la paix, après 20 ans passés à soigner les femmes violées et mutilées à l’est de la République démocratique du Congo, et à alerter le monde entier sur ce massacre, sans relâche, et au péril de sa vie.

Le Dr Mukwege aurait pu mener une carrière confortable de médecin en Belgique, où il a terminé ses études commencées au Congo. Au lieu de cela, il a consacré sa vie à soigner les femmes victimes de violences sexuelles dans son pays d’origine. Dans son hôpital à Panzi, il a réparé plus de 50 000 femmes dont le corps avait servi de champ de bataille pour les conflits qui déchirent la région.

 

 

Des milices sillonnent l’est du pays et y sèment la terreur, notamment pour déplacer les populations afin d’y exploiter abusivement les ressources de coltan (un minerai nécessaire pour fabriquer nos portables, par exemple). Pour terroriser les familles afin de voler les ressources de leur sol ou les réduire en esclavage, il y a moins cher que des balles : le viol en masse des femmes et même des enfants, les mutilations et les traumatismes qui, quand on y survit, peuvent briser un être à jamais.

C’est pour ces femmes que Denis Mukwege s’est toujours battu : ses compétences de gynécologue, il les consacre à réparer les corps mutilés. Autour de ses patientes, il a créé la Fondation Panzi, qui prolonge son travail en mettant à la disposition de ces survivantes des professionnels leur apportant une aide psychologique, médicale, sociale, et juridique, afin de reconstruire leur esprit, leur vie sociale, et poursuivre leurs bourreaux.

Les femmes de Panzi l’appellent « papa ». De son côté, il avoue voir en ses patientes sa mère, sa femme, ses enfants : impossible pour lui de baisser les bras devant l’ampleur de la tâche, ni de céder aux menaces qui pèsent sur sa vie.

 

“Chaque femme violée, je l’identifie à ma femme. Chaque mère violée, je l’identifie à ma mère. Chaque enfant violé, je l’identifie à mes enfants. Comment pouvons-nous nous taire?”

 

Son action dérange les intérêts des bourreaux et des firmes occidentales qui profitent coût réduit des ressources minières volées dans ces conditions d’extrême violence : tantôt aux 4 coins du monde pour alerter l’opinion sur le sort des femmes massacrées dans son pays, tantôt en salle d’opération pour sauver leur vie, réparer leur corps ravagé et rendre leur fierté à ces survivantes, le Dr Mukwege est un héros au service des femmes et de la lutte contre les violences sexuelles. Mais lorsqu’on le qualifie de héros, cet homme ne cesse de rappeler que les vraies héroïnes sont les survivantes des viols, ses patientes, mais aussi toutes les autres. En France, son action est relayée par le projet Re-création by Loba, dont l’action entre le Congo et la France, se partage entre les missions éducatives, militantes, et thérapeutiques, avec la création d’un programme de thérapie par la danse destiné aux patientes du Dr Mukwege.


Au côté de Denis Mukwege, une autre lauréate du Prix Nobel de la Paix incarne le combat contre les violences faites aux femmes : Nadia Murad
, 25 ans, capturée dans son pays, l’Irak et vendue comme esclave, torturée et violée, puis s’étant échappée, devenue le porte-parole des femmes ayant vécu cet enfer et une militante puissante contre les violences faites aux femmes.

 

Cette année, les deux lauréats du prix Nobel de la paix sont non seulement des sources d’inspiration pour chacun, mais de fervents défenseurs des droits des femmes, déterminés à faire avancer leur condition.

Pourquoi Ta Vie Est Pourrie Et Comment Faire Pour Changer Ça

Dans son livre Why Your Life Sucks, Alan Cohen t’explique « Pourquoi ta vie craint », et ce que tu peux faire pour changer ce qui ne fonctionne pas. Voici ses clés pour créer les conditions d’une pleine réussite.

Tu gâches ton pouvoir, et tu disperses ton énergie dans des futilités

  • Tu donnes ton pouvoir au lieu de l’utiliser

Tu donnes ton pouvoir quand tu donnes à quelqu’un ou à quelque chose qui n’est pas toi plus d’importance que tu ne t’en donnes : les autres, une addiction, tes enfants, ton professeur, ton psy, ta rivale, ton modèle, ton patron… Cette liste non exhaustive peut te paraître un peu étrange : comment mettre sur un même plan ton patron et une addiction (pas nécessairement à une drogue ou à un alcool, mais une relation toxique que tu n’arrives pas à interrompre ou à l’envie d’acheter ce dont tu n’as pas les moyens… toutes ces dépendances sont des façons de t’autodétruire…), tes enfants et le regard des autres, ou ton modèle et ta rivale ? En réalité, tout ce qui n’est pas toi mais occupe ton esprit et détermine tes choix est à remettre définitivement à sa place :

dans le néant pour tes addictions ou ta rivale,

au second plan pour ton patron… et même pour tes enfants ! C’est une idée un peu choquante, mais considère que si tu ne t’occupes pas d’abord de toi-même, tu ne seras pas efficace et solide pour ceux que tu aimes et ceux pour qui tu travailles.

  • Tu n’écoutes pas ton intuition
  • Tu laisses les autres choisir pour toi 

Faire des choix est souvent difficile ; et lorsqu’on demande conseil aux autres, ce qu’on attend est parfois une direction. Cesse de te réfugier dans cette position confortable, dans tous les domaines de ta vie. Souviens-toi : si tu n’utilises pas ton cerveau, quelqu’un d’autre le fera.

  • Tu penses que ton destin dépend de facteurs extérieurs

« Quand j’aurai ce diplôme, je pourrai me consacrer à moi », « Quand mes enfants seront grands, j’aurai plus de temps et je pourrai créer mon entreprise », « Quand j’aurai trouvé l’âme sœur, je me sentirai aimée et j’aurai confiance en moi. ». Ce genre de phrase est-il familier à tes oreilles ? Nous avons toutes une de ces excuses pour différer les choix qui nous feront progresser vers nos rêves, parce que ces choix nous intimident. T’es-tu déjà demandé si ces délais, ces « bonnes raisons » de ne pas agir n’étaient pas simplement des pensées limitantes, des croyances auxquelles il suffisait de renoncer, des alibis pour ne pas oser être toi-même, pleinement ?

  • Tu veux réparer les autres
  • Tu perds ton temps avec des personnes qui te nuisent

Il faut apprendre à te séparer des personnes qui te nuisent volontairement (personnes toxiques au travail, ou dans ton entourage), et de celles qui te nuisent involontairement (celles qui ne te veulent pas de mal mais t’en font, par leurs critiques, leur négativité, ou même leur influence te poussant à l’inertie).

  • Tu perds ton temps à des futilités

Personne ne peut se vanter de ne jamais perdre de temps à des activités ou des paroles qui ne construisent rien (passer trop de temps sur les réseaux, gossiper sur une collègue, se comparer aux autres, observer sa cellulite dans le miroir sous tous les angles sans rien faire pour l’aimer ni pour la faire disparaître…). Réduis ces activités au maximum, et concentre-toi sur ce qui te rend présente au monde, pas ce qui te rend absente à toi-même.

Tu penses que tu n’es qu’un corps et tu affames ton âme

  • Tu te laisses tromper par les apparences

Tu penses qu’être belle est plus important que te sentir bien. Or, être belle ne permet pas toujours de se sentir bien. En revanche, se sentir bien nous rend toujours belles.

  • Tu soignes les symptômes au lieu de guérir les causes

Ce fonctionnement est absurde, et pas seulement quand tu es malade ! Tous les maux de notre vie sont à régler en partant des causes, au lieu de se concentrer sur la réparation des conséquences. Par exemple, au lieu d’éponger ton découvert, revoit ton rapport à l’argent et même à la réussite : « Pour devenir riche, tu dois penser comme un riche. Pour penser comme un riche, tu dois savoir que tu es riche ».

  • Tu oublies que ce qui se passe à l’extérieur de toi dépend de ce qui se passe à l’intérieur de toi

Tout ce qui arrive dans ta vie est le reflet de ton niveau de développement personnel.

  • Tu ne travailles pas à ta passion
  • Tu traites ton corps comme un esclave

Tu lui demandes de fonctionner quand tu es épuisée, tu le prives de sommeil, tu ne l’écoutes pas mais tu veux qu’il t’obéisse… tu traites ton corps comme un esclave, alors qu’il devrait être le temple de ton âme.

  • Work hard, play hard

Tu connais cette expression. Pourquoi ne l’appliques-tu pas, ou pas toujours ? Pour aller au bout de ton parcours, n’oublie jamais de préserver ton juste équilibre.

Tu n’attends pas assez de la vie, et trop de toi-même

  • Tu dis oui quand tu veux dire non

Faire quelques efforts est normal. Mais n’en fais-tu pas trop, jusqu’à t’oublier ?

  • Tu n’attends pas assez de la vie

Si tu te contentes de moins que ce que tu veux, c’est exactement ce que tu obtiendras !

  • Tu crois que tu mérites de souffrir

Pour des raisons qui viennent souvent du passé, il arrive que nous ayons intégré une idée étrange : nous méritons ce qui nous arrive de mal. Choisis de penser que ton destin récompensera tes bons choix, et non qu’il te fera payer tes fautes réelles ou imaginaires.

  • No pain, No gain ?

Tu crois que souffrir est nécessaire… alors que ce n’est pas forcément le cas. Le travail est nécessaire, la souffrance optionnelle. Attention , ce mindset peut te faire passer à côté de solutions simples !

  • Tu es prisonnière du passé

Redouter que tes douleurs passées se reproduisent ou souhaiter que tes bonheurs passés reviennent, tout cela revient à conditionner ton futur pour être la reproduction de ton passé. Tu te condamnes à ne jamais progresser si tu penses comme cela.

  • Tu cherches à prouver quelque chose, et tu fixes l’objectif sans apprécier le parcours

Alan Cohen relate une histoire symbolique : « The frog on the log », la grenouille sur la bûche : une grenouille veut aller d’un bout d’une bûche à l’autre bout. Au premier saut elle parcourt la moitié de la distance qui la sépare de l’autre bout. A chaque saut suivant, elle parcourt de nouveau la moitié de la distance qui lui reste : au bout de combien de sauts arrivera-t-elle au bout de la bûche? Jamais. Cette histoire symbolise ce qui se passe si tu cherches à prouver quelque chose, à toi-même ou à quelqu’un d’autre : tu n’y parviendras jamais. Il y aura toujours un motif d’insatisfaction. Oublier cette nécessité de prouver est très libérateur : que ferais-tu différemment si tu n’avais rien à prouver à personne ?

  • Vis-tu le rêve de quelqu’un d’autre ?

As-tu parfois l’impression que tu te mesures à des standards inatteignables ? Tu peux dès aujourd’hui prendre la décision d’y renoncer, afin de vivre ta propre vie, et non une réparation de la vie d’un autre, comme un parent par exemple, qui a toujours voulu se réaliser à travers toi.

En résumé, voici la phrase d’Alan Cohen qui résume le mindset avec lequel tu peux changer ta vie : « Pour avoir ce que tu veux, sois ce que tu es ! »


 

Si tu veux te procurer ce livre, clique ici

Une Femme de Tête ou Comment l’Obsession de la Perfection Peut Te Faire Passer à Côté de Qui Tu es Vraiment

Instagram, magazines, spots publicitaires… La société de consommation dans laquelle nous vivons s’efforce de créer un idéal type de la perfection féminine. Un corps parfait, des traits fins, des yeux clairs, des cheveux longs, un travail stimulant et des connaissances en cuisine… Un modèle féminin qui en vérité ne reflète pas qui nous devrions être, et nous complexe énormément.

Dans le film Une femme de tête, adaptation du roman à succès sorti sur Netflix le 21 septembre, l’actrice cultive l’image d’une femme parfaite qui répond à tous les critères de la société. Bonne fille, femme aimante, copine adorable … En réalité, sa vraie personnalité enfouie sous l’image qu’elle véhicule l’empêche de vivre réellement et de réaliser ses envies et ses rêves les plus fous. Elle reste accrochée à des objectifs superficiels et n’apprend à se connaître véritablement qu’après avoir fait le choix radical de se raser les cheveux. Et même si cette démarche est un peu trop radicale pour nous, ce film est une belle leçon de vie qui reflète parfaitement notre attachement à vouloir toujours atteindre la perfection ; et nous souhaitons dans cet article te délivrer les enseignements à en tirer.

 

Ne renie pas tes origines ou ta personnalité pour t’adapter aux autres et leur ressembler 

 

Première leçon mise en scène lors du début du film  : Violette, (Sanaa Lathan) âgée d’une douzaine d’années, est cible des moqueries par ses camarades quand elle dévoile ses cheveux naturels. Aussitôt, elle s’enferme dans un complexe qui la ronge encore 30 ans plus tard. Pourtant, c’est la beauté de ses cheveux crépus qui la rend unique et la sépare des critères de la femme occidentale ; c’est son avantage concurrentiel, sa « marque de démarcation. »

Tu es tel que Dieu ou l’Univers a décidé que tu serais. Chaque chose qui te différencie des autres et une nouvelle façon d’être toi même ; ne les renie pas sous prétexte que telle ou telle célébrité à laquelle tu t’identifies n’est pas façonnée de la même façon. Chaque personne est unique ; profites-en pour te démarquer. Tes origines, ta personnalité, ton caractère et ton comportement définissent véritablement qui tu es. Élimine de ta vie les gens qui te font penser que tu n’es pas assez bien quand tu es toi même.

 

Cherche l’excellence dans ce que tu fais, pas la perfection dans tout ce que tu entreprends

 

Si être excellente dans un ou plusieurs domaines est largement réalisable, être parfaite dans tous les défis que tu te lances relève de l’obsession malsaine, et c’est généralement frustrant ou démotivant de ne pas atteindre ces objectifs. Nous avons tendance à penser qu’une femme parfaite doit être un “pack” : une bonne mère, une belle fille idéale une amie souriante et une femme aimante… La vérité c’est que tu ne peux pas être tout ça à la fois ; tu ne peux pas être parfaite pour tout le monde. Entreprends de l’être pour toi, et fais au mieux pour les autres. Essayer de rechercher la perfection à tout prix et de se faire aimer par le plus grand nombre est souvent frustrant : Tu peux tenter de te surpasser ou de t’améliorer, mais ne te fixe pas des buts inatteignables qui ne te procureront qu’un sentiment d’échec. 

 

“La perfection n’existe pas; la comprendre est le triomphe de l’intelligence humaine; la désirer pour la posséder est la plus dangereuse des folies.”

Alfred De Musset

 

La perfection ne réside pas dans les standards de beauté que véhicule la société 

 

 

Les spots publicitaires, magazines et Instagram véhiculent l’image d’une femme mince avec des formes, des longs cheveux lisses, des ongles toujours impeccables, une peau sans imperfections et j’en passe… À moins d’avoir recourt à la chirurgie ou à Photoshop, il est souvent impossible de ressembler trait pour trait aux «  post-bad » qui représentent la « femme belle ». En vérité, cet idéal n’est pas le même pour tout le monde, et ce n’est ni le poids ni la longueur des cheveux ou la couleur des yeux qui définit si tu es belle ou non. En se rasant la tête dans le film, l’actrice nous montre a quel point c’est possible d’être resplendissante même sans cheveux ; la vraie beauté réside dans la confiance en soi, et dans le charme qu’y sans dégage. 

 

Ne te prive pas de faire ce dont tu as envie sous prétexte que ce n’est pas politiquement correct 

 

“L’essentiel n’est pas de vivre, mais de bien vivre.”

 

À un moment marquant du film, Violette se rend à une réception organisée en son honneur. Une grande piscine surplombe le jardin, ses hauts talons lui font mal aux pieds. N’écoutant qu’elle même, elle saute dedans, sur seul prétexte qu’elle en a envie. Et elle à raison : pourquoi ferions-nous ce que les gens attendent que l’on fasse, et non pas ce qu’on à réellement envie de faire ? Rappelle-toi que nous ne vivons qu’une fois, et que tu ne seras plus jamais aussi jeune qu’a cet instant présent. Alors, n’attends pas une autorisation ou une invitation pour entreprendre ce que tu veux réaliser.

L’homme qui te correspond n’est pas forcément celui que tu regarderais en premier 

 

 

Grand, beau, riche, socialement important : l’image que l’on se fait de l’homme parfait est souvent imposée par l’idée générale. En vérité, l’homme qui te correspondra vraiment ne sera peut être pas celui sur lequel tu te retournerais dans la rue. Il est possible que ce soit ton ami, un homme avec qui tu te sens bien et qui te comprends et t’acceptes comme tu es réellement, et non pas comme tu prétends être pour plaire aux autres. Pense à toi et a ce que tu veux vraiment avant de penser à ce que les autres penseront de toi si tu fais tel ou tel choix.

 

La beauté d’une personne n’émane pas que de son apparence physique

Quand on dit qu’une personne est belle, on a tendance à penser que c’est sur le plan physique. En réalité il y’a bien d’autres façons d’être une belle personne, et l’obsession de la perfection physique amène souvent à perdre confiance en son soi naturel et à ne plus s’accepter telle que l’on est vraiment ; et c’est mal. Ta beauté provient de ta confiance en soi et de ta façon d’être ; si tu es gênée de te montrer comme tu es réellement, alors tu peux apparaître comme une personne superficielle. Vous remarquerez d’ailleurs que l’actrice qui incarne Violette est tout aussi belle avec que sans cheveux, mais qu’elle resplendit seulement lorsqu’elle s‘épanouit en cultivant sa beauté intérieure.  

Assume tes choix et sois-en fière 

 

“La confiance en soi, c’est éliminer de notre chemin de vie les craintes inutiles”  

Jean Gastaldi

 

Dans le film, l’actrice se rase la tête. Un choix qui ne prend effet que lorsqu’elle décide de l’assumer pleinement et de montrer à tout le monde qu’elle est parfaite parce qu’elle est elle même ! Alors, n’hésite pas à prendre des décisions si tu penses qu’elles peuvent t’être bénéfiques, mais surtout assume de les entreprendre. Assume d’être toi-même. 

Tu attires ce que tu reflètes : assure-toi donc de semer quelque chose que tu veux récolter.

 

 

C’est un fait : on attire ce que l’on reflète. Certaines femmes se plaignent de n’attirer que des hommes cherchant seulement un coup d’un soir ; mais paradoxalement elles laissent paraitre qu’elles ne sont en mesure de combler un homme qu’avec leur corps : en exhibant leurs formes en avant par exemple.  Souvent, cette pratique résulte d’un manque de confiance en soi ; tu peux attirer les hommes d’un million d’autres façons ; et c’est justement ceux qui seront intéressés par les autres choses que tu auras a dévoilés, qui seront aptes à te connaître  réellement telle que tu es. 

En dégageant une apparence superficielle, tu peux faire penser que ton corps et ton seul atout de séduction. Sois ce que tu as envie d’attirer, tout simplement.

 

Les 06 Enseignements Importants de Tony Robbins Pour Réussir Ta Vie

Anthony Robbins est LE coach des grandes personnalités – Leonardo DiCaprio, Serena Williams, Bill Clinton… – auteur à succès il a su conquérir les foules par ses propos simples et terriblement efficaces. Ses séminaires accueillent plus de 10.000 participants de par le monde et changent la vie de tous sans exception.

Je vais te livrer les enseignements de ses séminaires afin de faire de ta vie un rêve éveillé.

 

 

Enseignement n°1 :  Je deviens qui je suis

 

Faire un travail sur soi-même est important si et seulement si on travaille à devenir qui on est et non pas ce que la société nous impose d’être. Si tu veux changer, tu dois prendre le temps de te poser les vraies questions :

  • Que veux-tu réellement ?
  • Quels sont tes objectifs ?
  • Où te vois-tu dans 5 ans ?

Prends le temps de faire connaissance avec toi-même en identifiant tes forces et tes faiblesses : connais-tu tes valeurs et tes croyances ? La majorité des gens ne se connaissent pas alors que c’est la BASE pour évoluer.

La majorité des gens vivent dans la peur , on a peur de tout et de n’importe quoi : se retrouver seule, ne pas réussir, ne pas avoir, ne pas mériter ! . Au lieu de faire de ta peur une ennemie il faut la transformer en amie, car ce sentiment  fait partie de tous les êtres humains.

Essaye de comprendre le sens de tes peurs :

  • Peur de l’abandon = besoin d’amour -> trouve une personne, une action pouvant t’apporter l’amour dont tu manques.
  • Peur de ne pas réussir = je n’agis pas = je me retrouve toute seule -> fait un pas à la fois en prenant ton temps et en ayant l’assurance que la réussite est certaine à 90%. Ce premier pas va te donner l’envie d’en faire un deuxième et ainsi de suite.

Il est essentiel de maîtriser nos émotions pour réussir notre vie. Pour y arriver, il faut prendre le temps de se connaître, car sans cela tu ne pourras pas évoluer et progresser.

 

« Ce que vous devez faire à présent c’est rêver. Avant qu’une chose ne se produise dans le monde, elle doit tout d’abord se produire dans votre esprit. »

 

@tonyrobbins

Enseignement n°2 :  J’ai du succès

Anthony Robbins nous dit que le succès est une formule en 4 points :

  1. Tu dois savoir ce que tu veux et déterminer ton objectif.
  2. Tu dois savoir pourquoi tu veux tel objectif au lieu d’un autre : qu’est-ce que cela va t’apporter de positif ?
  3. Tu dois te mettre en action le plus rapidement possible.
  4. Tu dois changer ta manière de faire autant de fois qu’il le faut pour trouver LA BONNE façon qui te mènera au succès.

On pourrait rajouter un 5e point qui est essentiel : tu dois avoir la certitude que le changement peut se faire immédiatement. Il ne faut pas rester bloquer dans les anciens schémas qui vont t’empêcher d’atteindre tes objectifs. N’oublie pas qu’il faut toujours croire en toi en restant le plus positif possible, car toute énergie négative va te faire ralentir ou régresser dans ton ascension. 

 

« Une vraie décision est mesurée par le fait que vous avez pris une nouvelle action. S’il n’y a pas d’action, vous n’avez pas vraiment décidé. »

Enseignement n°3 : Je contrôle mes croyances

 

Une croyance limitante c’est une certitude que tu as en toi et qui t’empêche d’aller de l’avant. C’est souvent cette petite voix qui fonctionne sur un mode ” repeat” :

  • Tu n’es pas capable de faire ou d’être.
  •  Tu ne mérites pas parce que …
  • Tu n’es pas assez intelligente, belle ou intéressante

L’idée est donc de créer un autre schéma de pensée pour déconstruire le schéma négatif qui est en toi.

Sache  que tu as décidé de croire en certaines choses, ce sont des  croyances qui vont déterminer le tournant que va prendre ta vie. Tu as décidé de les suivre parce que c’est une certitude qui est établie dans ta vie.

L’exercice qui modifie tes croyances limitantes en croyances aidantes

Anthony Robbins nous dit qu’il faut faire l’exercice suivant : pense à trois croyances limitantes que tu as et à l’impact qu’elles ont eu dans ta vie :

  • Je suis malheureuse en amour : donc je ne cherche pas des hommes qui vont me respecter et je me sens encore plus seule qu’auparavant.
  • Je ne mérite pas un bon salaire, car je ne travaille pas assez bien : donc je ne fais pas plus d’effort dans mon job et je me sens continuellement frustrée.
  • Je ne suis pas belle : donc je ne fais aucun effort pour bien m’habiller et me mettre en valeur, donc je me sens de plus en plus moche.

À présent tu vas reprendre tes trois croyances et les tourner en positif

  • Je mérite d’être aimée et d’être considérée comme une princesse par un homme présent et affectueux.
  • J’ai le droit  d’avoir un bon salaire et d’être considérée dans mon job.
  • Je suis belle et je fais en sorte de le montrer à la terre entière.

Dorénavant, à chaque fois qu’une croyance négative viendra dans ta vie tu feras le même exercice. Tu verras qu’elle partira rapidement pour laisser place à la croyance positive.  Tu vas habituer ton cerveau à créer de nouveaux schémas et de nouvelles manières de penser et d’agir.

 

« Le secret du succès est d’apprendre à utiliser la souffrance et le plaisir au lieu d’avoir la souffrance et le plaisir vous utiliser. Si vous faites cela, vous contrôlerez votre vie. Si vous ne le faites pas, la vie vous contrôlera. »

 

@tonyrobbins

Enseignement n°4 : Je passe à l’action

 

Anthony Robbins nous dit que cela se passe en 5 étapes :

  1. Tu dois te mettre en position de gagnante. Imagine que tu es la personne la plus forte du monde et que rien ne pourra t’empêcher de passer à l’action.
  2. Tu dois trouver ce qui va te motiver en termes de passion, d’objectifs ou d’envie. 
  3. Tu dois prendre la décision ferme et définitive de ne jamais abandonner. C’est comme si tu passais un pacte avec toi-même.
  4. Passe à l’action immédiatement. Tu peux prendre exemple sur des icônes qui ont réussi et faire en sorte d’agir de la même manière. Il est toujours préférable d’avoir des modèles qui vont pouvoir nous guider dans nos décisions.
  5. Sois toujours honnête avec toi-même. Tu dois pouvoir mesurer tes résultats et renforcer ton « action-plan » aussi souvent que nécessaire.

 

Reste focus sur ton objectif et ne baisse jamais les bras devant les soucis de la vie.

 

« Le succès c’est de faire ce que vous voulez, quand vous le voulez, où vous le voulez, avec qui vous le voulez et autant que vous le voulez. »

 

 

Enseignement n°5 : Je réussis sur le long terme

Pour que tu puisses réussir tout au long de ta vie il faut suivre 3 points essentiels :

  1. Créer de la valeur pour autrui. Il est très important de pouvoir aider les autres, car cela va renforcer ta vision de toi-même. Apprendre à donner sans rien attendre en retour dit la chanson ! Sois généreuse et le ciel te le rendra au centuple.
  2. Il est essentiel de s’entourer de gens qui sont ambitieux et qui veulent réussir, car cela te portera pour réussir et t’élever tout au long de ta vie. Il faut continuer avoir des sources d’inspirations pour arriver à monter continuellement les échelons.
  3. Tu dois te former tout au long de ton existence. Tu dois arriver à sortir de ta zone de confort si tu veux avoir la chance d’avoir la vie de tes rêves. Il ne faut pas oublier que le secret de la réussite c’est toujours l’ambition, donc fais en sorte de l’être 365 jours par an.

 

« Le chemin vers la réussite consiste à prendre des mesures fermes et déterminées. »

 

 

Enseignement n°6 : Je suis en bonne santé

Tout cela ne sera pas possible si tu es en mauvaise santé ! Il est impératif de pouvoir faire du sport et pratiquer régulièrement la méditation. Tu as besoin de te sentir bien dans ton corps, car c’est le moteur essentiel à toute vie humaine. N’oublie pas qu’un esprit doit se trouver dans un corps sain, donc fait aussi attention à ton alimentation. Les plus grands leaders sont des gens qui se lèvent très tôt et qui vont mettre en place une Morning routine. Tous font attention à leur hygiène de vie, car sans cela ils ne seraient tout simplement pas des ” leaders”.

Et toi que vas-tu faire pour réussir ta vie ?