Savoir Rompre Comme une Lady

Vous avez tenté une histoire tous les deux, vous y avez même cru, mais de ton côté, tu arrives dans une impasse. Tu sais que cette relation ne vous mènera nulle part, et tu veux vous éviter, à toi comme à lui, de perdre votre temps. C’est le moment de rompre. Sache qu’au même titre qu’il existe un savoir-vivre, il existe un savoir rompre. Suis ce guide pour passer cette épreuve avec un maximum de classe et de respect.

Rompre n’est pas chose facile

Tout d’abord, il faut changer de regard sur la rupture et dégager cet acte de la culpabilité qui l’accompagne. Certes, tu causes de la peine à celui que tu quittes, et sur ce point il est normal que tu te sentes mal. En revanche, tu n’es pas responsable de ton absence de sentiment. Elle s’impose à toi, et à partir de ce constat, tu as pris la meilleure décision, celle de la loyauté : tu libères celui que tu quittes pour lui permettre de trouver une relation dans laquelle il sera vraiment aimé. Tu le sais aussi bien que moi, beaucoup de femmes et d’hommes n’ont pas le courage de rompre, et font s’éterniser une relation dans laquelle l’un des deux partenaires nourrit de faux espoirs et perd du temps. Pire encore, on ne compte plus ceux qui trompent au lieu de rompre. Ne ressentant plus de désir ou de sentiments, ils vont chercher ailleurs la passion disparue, mais tout en gardant le confort affectif d’une relation posée, et en évitant d’assumer le mauvais rôle de celui qui s’en va. Il est facile de voir que c’est la pire trahison qui soit, bien plus destructrice qu’une rupture. Rompre est difficile, aussi pour celui qui s’en va. Rompre est courageux et respectueux. Rompre dans le respect est une décision de reine.


Sois claire et définitive

La règle d’or pour rompre proprement est la clarté du message. Mieux vaut faire mal que de laisser de faux espoirs qui vont ralentir la reconstruction de celui que tu quittes, juste dans le but de préserver ton confort psychique, en refusant d’assumer « le rôle de la méchante » :

  • Je vais peut-être te choquer : rompre par texto est parfois une bonne solution. Cette façon de faire qui semble le summum de la froideur et de la discourtoisie peut s’envisager autrement : imagine seulement que tu te trouves à la place de l’autre. Tu reçois un texto qui te propose un rendez-vous. Tu te fais belle, heureuse de voir ton partenaire, ou bien tu sens que quelque chose ne va pas, mais tu es obligée de te torturer dans l’attente que le couperet tombe, en allant à ton rendez-vous comme on va à l’abattoir. Puis tu retrouves celui qui t’annonce qu’il te quitte. Pourquoi ne te l’a-t-il pas dit avant, t’économisant une nuit blanche entre angoisse et faux espoirs ? Parce que « ça ne se fait pas de rompre pas texto »… honnêtement, ce qui ne se fait pas, c’est de laisser croire que tout va bien pour faire la surprise de la rupture, une fois face à face. Il peut donc être plus humain d’annoncer la couleur par texto, puis de proposer de se voir, s’il a des questions par exemple. Sans cette deuxième étape, rompre par texto serait de la lâcheté. Un autre avantage à cela : tu préserves la pudeur de celui que tu quittes, qui pourra encaisser le choc à l’abri des regards (et surtout de ton regard). Un dernier détail : choisis ton moment. Pas quand il est sur la route, pas quand il est avec ses amis… mais dans un moment où il est suffisamment préservé, au calme, avec la possibilité de solliciter la présence d’un confident.
  • Non, vous ne pouvez pas rester amis. Il va te poser la question fatidique. Tu vas être tentée de dire oui, pour ne pas être trop dure, et aussi parce que tu peux éprouver de la tendresse pour celui que tu quittes. Mais sache qu’en voulant être gentille, tu ne lui rends pas service. Si vous devez devenir amis, ce sera bien plus tard, quand le temps aura fait son œuvre. Pour l’instant, il faut couper les liens, afin de faciliter le processus : ne pas se voir pendant au moins quelques mois, et surtout, comprendre qu’il n’est pas sain de rester connectés via les réseaux sociaux.


Donne des explications

Il est impératif de te forcer au difficile exercice de donner à celui que tu quittes des explications sur ton départ. Attention, tu n’as pas à te « justifier »; mais s’expliquer n’est pas se justifier. C’est offrir la possibilité à celui que tu quittes de donner du sens à ce qu’il vit et de commencer son processus de deuil. Quant au contenu de ces explications, veille à garder la balance entre sincérité et douceur. Tu peux être sincère sans entrer dans les détails blessants.

Préserve sa fierté

Tu peux rompre avec amour. Tu veux quitter cet homme, pas l’achever. Tu dois penser à son après quand tu le quittes. Être quitté crée une blessure narcissique qui met du temps à cicatriser. Il faut que tu limites les dégâts de ce côté, en lui donnant des éléments sur lesquels il pourra s’appuyer pour reprendre confiance en lui par la suite. Quand tu sens que ton message est clairement passé, tu peux le remercier cet homme de ce qu’il t’a donné de bon, et mettre en valeur les qualités qui lui donnent le droit d’être aimé pleinement. N’oublie jamais que dans ces cas-là, la froideur expéditive est une solution de facilité, et une lady dédaigne la lâcheté et l’irrespect.

Il Existe 5 Langages de l’Amour — Les Connaître Peut Améliorer la Communication dans Ton Couple

Tout semble parfait entre vous, mais il ne te dit jamais qu’il t’aime. Tu en viens à douter de ses sentiments, de son degré d’engagement, et tu ne te sens pas rassurée. Et si, tout simplement, il ne parlait pas le même langage amoureux que toi ? Sais-tu qu’il y a 5 langages de l’amour ? Voici un traducteur.

Et si vous ne parliez pas le même langage ?

On aime toutes les mots d’amour. On attend de notre partenaire qu’il exprime ses sentiments, cela nous bouleverse, mais aussi cela nous rassure. Si tu es avec un homme peu enclin aux grandes déclarations, tu peux te sentir insécurisée et frustrée. Tu remets en question ses sentiments pour toi. L’amour a besoin de preuves ! Et ton homme t’en donnait déjà ? Et s’il exprimait son amour dans un autre langage que le tien, pas forcément avec les mots que tu attends ? Et si tu avais simplement besoin d’un traducteur ?

Sache qu’il existe 5 langages de l’amour, et les mots d’amour ne sont que l’un d’eux :

  • Les mots
  • Les gestes
  • Les attentions et les cadeaux
  • Le temps de qualité
  • Les services rendus

En fonction de ta personnalité et de ton éducation, tu vas avoir plus ou moins de facilité extérioriser tes émotions et  tes sentiments par les mots ou par les gestes. Il en va de même pour ton homme. Il n’est peut-être pas doué avec les mots, ou peu tactile, mais est toujours prêt à te rendre service et te consacre tout son temps libre. C’est une à autre façon de te dire que tu comptes pour lui. Tu n’as peut-être que peu de temps pour lui, et tu ne sais jamais quoi lui offrir, mais tu es très câline et tu ne perds pas une occasion de lui déclarer tes sentiments et de le complimenter. Tu comprends ce que cela implique : vos frustrations et incompréhensions respectives ne sont peut-être que des malentendus entre deux personnes qui expriment leurs sentiments de manière différente.

Les langages de l’amour sont donc autant de langues à apprendre pour mieux se comprendre en couple et mieux communiquer. Si vous percevez tous les deux ces moments où l’autre dit son attachement, vous pourrez apprécier les attentions de votre partenaire à leur juste valeur, vous vous sentirez davantage aimés au quotidien, et vous saurez mieux tous les deux vous entretenir la flamme en vous témoignant vos sentiments.

Les mots

 

Les mots sont la façon la plus évidente d’exprimer l’amour, car le langage verbal est le propre des humains. Cependant, « évident » ne veut pas dire « facile ». L’éducation d’un individu ou son histoire personnelle peuvent rendre l’expression verbale des sentiments très difficile, intimidante, impudique. Il est vrai que certaines femmes ont ce genre de pudeur, mais nous sommes généralement douées pour parler et mettre des mots sur nos ressentis. C’est en grande partie dû à la culture qui assigne aux hommes et aux femmes des rôles et des aptitudes qu’ils développeront plus tard, même inconsciemment. Il n’y a qu’à regarder une salle de classe : en règle générale, les garçons s’agitent, les filles bavardent. À quoi est-ce dû ? En partie au fait que l’on a tendance à réprimer chez les garçons toute expression des sentiments (« un garçon, ça ne pleure pas »), et à les encourager à l’action. Les filles développent souvent au contraire des qualités de parole et d’écoute. Ainsi, ton homme va pouvoir être rétif à dire « Je t’aime », ou simplement « tu comptes pour moi », mais sache que cela ne signifie pas forcément qu’il ne le pense pas très fort. Peu doué avec les mots, il manifeste peut-être ses sentiments dans ses actes.

Les gestes

Tenir la main, enlacer, embrasser, se rapprocher de la personne qu’on aime physiquement… tous ces gestes sont des expressions de l’amour. Néanmoins, certains auront du mal à les assumer sous le regard des autres, et ce n’est pas nécessairement une façon de ne pas assumer ses sentiments. Il peut s’agir du même type de pudeur qui retient ceux qui ne parviennent pas à parler. Ces gestes ont néanmoins leur importance, et il est normal que tu te sentes frustrée si ton partenaire n’est pas très tactile, étant donné qu’au-delà de l’expression de l’amour, ces gestes tendres créent aussi une proximité physique des plus rassurantes, ainsi qu’un lien fort dans un couple. Patience. Ces gestes vont naître dans un climat de confiance et d’intimité, puis peu à peu, être revendiqués au grand jour.

Les attentions et les cadeaux

Les cadeaux, en eux-mêmes, n’ont évidemment jamais été une preuve d’amour. En  revanche, l’attention qui motive le cadeau est un des 5 langages de l’amour. Ainsi, tu comprendras qu’un livre dont tu as parlé, et que ton homme pense à t’offrir, a 1000 fois plus de valeur qu’un diamant qu’on t’aurait offert pour t’impressionner et, en quelque sorte, t’acheter. Un cadeau pertinent est une preuve que tu es écoutée, considérée, aimée, choyée. Une autre expression de ce langage est l’ attention dont ton homme t’entoure. Te préparer un bon repas, te faire couler un bain, ou penser à ajouter ton chocolat préféré à la liste de courses, voilà autant de dons et de gestes par lesquels ton homme te dit combien tu es importante.

Le temps de qualité

Le temps est sans doute le cadeau le plus précieux qu’on puisse faire à l’être aimé. Il s’agit d’offrir du temps de qualité, pas simplement du temps. Par exemple, si vous vivez ensemble, vous passez énormément de temps l’un près de l’autre, de fait. Le temps de qualité sera celui que vous prenez vraiment l’un pour l’autre: une sortie au restaurant, une promenade main dans la main, ou simplement un moment où on éteint Netflix, on ne regarde plus les notifications sur le téléphone, juste pour discuter, rire, faire l’amour.

Les services rendus

Être toujours prêt à rendre service, c’est faciliter la vie de celui ou celle qu’on aime, être présent à ses côtés dans l’adversité, vouloir alléger ses soucis, adoucir son existence quand elle est difficile. C’est donc bel et bien une façon de dire je t’aime. Les hommes sont souvent plus à l’aise quand il s’agit de voler à notre secours que quand il faut déclarer sa flamme avec des mots. Si celui que tu aimes est avare de mots et de gestes tendres, mais saisit toutes les occasions pour monter un meuble ou relire ton mémoire, il faut prendre ces services pour ce qu’ils signifient : celui qui te les rend veut que tu te sentes protégée et entourée. 

En conclusion

On est plus ou moins doué avec les mots, on est plus ou moins en capacité de donner du temps… Chacun a son ou ses langages amoureux de prédilection. En avoir conscience permet de mieux se comprendre dans un couple. Savoir quel est le tien te permet de développer l’expression de ton amour, et savoir quel est celui de ton homme te donne une meilleure compréhension de la façon dont il communique. Mais un langage, ça s’apprend. Il ne s’agit pas de changer ou de demander à ce que ton homme change, mais de développer vos aptitudes pour les formes d’expression dans lesquelles vous vous sentez moins à l’aise, sachant qu’idéalement, vous finirez par vous dire « je t’aime » dans les 5 langages !