Comment Avoir du Charme — Les 7 Qualités Attirantes Pour Déployer ses Charmes 

Juliettenadinee

« Le charme est comme un parfum : il imprègne encore l’air alors que la personne qui le portait a disparu. Entre présence et absence, il est à la fois flou est net. »

 

Le charme attire, séduit, enchante. Il est autre chose que la beauté, le charme va au-delà de la seule apparence physique. On peut être belle selon les canons de beauté, mais être totalement dépourvue de charme. De la même façon qu’une femme que l’on jugerait moyenne selon les critères de beauté peut dégager un charme fou.

Le charme peut se dégager dans la voix, la gestuelle, les mimiques, le regard ou encore dans la façon de parler. Le charme se ressent, sans que l’on puisse mettre de mots sur lui.  Il produit une impression si vive chez les autres que l’on n’a pas besoin de posséder le physique le plus parfait pour parvenir à séduire. 

Voici donc 7 clés pour déployer tes charmes. 

 

1. Veille à tes gestes, postures et mimiques 

 

Juliettenadinee

Ne néglige pas tes gestes, tes postures et la façon de te mouvoir de manière générale. Ils sont la manière dont tu manifestes aux autres. Si tu prends soin de tes gestes, s’ils sont emprunts de délicatesse, d’élégance et de douceur, ils laisseront ta signature personnelle. Trouve ta façon à toi d’être bien dans ton corps. Marche avec dignité et confiance, assieds-toi avec fierté et sérénité. Acquiers de l’aisance à te mouvoir, de l’assurance dans tes gestes, de la grâce dans tes mouvements. 

Nos expressions faciales et mimiques peuvent nous mettre en valeur autant qu’elles peuvent nous desservir. Fais disparaître les tensions et la négativité de ton visage. 

Sourire, regard, expression, posture, démarche…Tout cela peut se corriger, s’améliorer et se perfectionner pour devenir fluides et harmonieux, et dégager toujours plus de charme. 

 

2. L’aisance relationnelle

On ne peut dégager de charme si le cœur ne suit pas. On est sensible au charme d’une personne qui agit par bienveillance et gentillesse, jamais l’inverse. Tout pouvoir de séduction s’évanouit aussitôt que l’on nourrit et dévoile ses intentions mauvaises envers les autres. Sépare-toi définitivement de la jalousie, de l’envie, des sentiments vindicatifs et malveillants que tu pourrais nourrir à l’égard des autres. La personne capable de souhaiter sincèrement l’amour à son prochain, et d’agir en faveur du bien, dégage un charme sublime. 

 

3. Préserve ton mystère

 

Juliettenadinee

Le mystère s’évanouit avec son charme. Lorsque l’on donne l’impression aux autres qu’ils nous ont percées à jour, notre mystère disparaît et notre charme s’évanouit un peu plus. Car le charme d’une femme tient aussi au fait qu’elle ne se dévoile jamais intégralement. En étant imprévisible, on garde une part de mystère, éveillant ainsi encore plus l’intérêt d’autrui et le séduisant davantage.

 

4. Le charme de ton humilité 

Le charme signifie dégager de la confiance en soi, pas de la suffisance. S’estimer soi-même, avoir une conscience pleine et entière de sa valeur personnelle n’est pas pour autant se prétendre au-dessus des autres. Tu ne dois pas tomber dans le travers que sont l’orgueil et l’arrogance. La personne qui fait preuve de condescendance envers les autres dégage toutes sortes d’impressions contraires à celles du charme. L’humilité est la qualité d’une personne qui est grande intérieurement et cela contribue à son charme.

 

5. Rends-toi agréable à regarder 

 

Juliettenadinee

Prendre soin de toi et te sentir belle te feront dégager toujours plus de charme. Ne reste pas passive, tu peux être radieuse. Tu es déjà sublime dans l’état dans lequel tu es ; à toi seulement de le voir. Et cela commence par les bonnes bases : l’hygiène du corps, une peau éclatante, une chevelure entretenue, des ongles soignés, une dentition en bonne santé… Une femme bien maquillée émet des ondes positives et est agréable à regarder. 

Mets en valeur tes éclats. Tu peux être agréable à regarder, quel que soit ton âge. Lorsque l’on se sent bien dans son corps, on se sent bien dans sa tête. On a atteint alors un charme naturel. 

 

6. Rayonne par la richesse de ton esprit 

La beauté physique ne rayonne que si elle est en harmonie avec la beauté intérieure. Une femme ouverte d’esprit, cultivée et tolérante rayonnera par sa finesse et sa richesse intérieure. La paresse, la brutalité et la vulgarité n’ont rien de séduisant, agir de la sorte fera complètement évanouir le charme déjà existant. 

 

7. Sois authentique

Fausses mimiques et sourires forcés ne berneront personne. On ne trouve le charme que dans l’authenticité. C’est donc  la règle préalable à tout : rester soi-même. Avoir du charme, c’est d’abord être soi. Tu n’as pas besoin d’aspirer à être semblable aux autres ni à être différente. Il n’y a rien de plus charmant et sexy qu’une femme qui s’assume telle qu’elle est, et qui embrasse sa singularité. 

Comment Se Relever Après un Échec

@pamhetlinger

Il nous arrive à tous de vivre des échecs, on en ressort meurtris, anéantis, ne sachant que faire pour retrouver notre vigueur passée. Il arrive bien souvent qu’on soit pris de panique face à cette peur qui nous inonde et nous paralyse de toute part.

Le meilleur conseil que je puisse te donner c’est de changer ta vision des choses et de faire en sorte d’apprendre pour avancer et faire autrement. Les échecs sont souvent la résultante de mauvaises interprétations qu’on fait d’une situation.

Tu es capable de changer le cours des événements !

« Nous sommes nos choix. »

Sartre

Les 5 clefs pour se relever après un échec

1. Isole-toi

Il est important de pouvoir se retrouver seule pour faire le point. Isole-toi le temps d’une journée pour comprendre ce qui se passe et analyser tes comportements et réactions.

Apprends à te poser les bonnes questions :

  • Qu’est-ce qui s’est passé ?
  • En quoi suis-je responsable ?
  • Quelle est ma part de responsabilité ?
  • Puis-je modifier le cours des événements ?
  • Pourquoi je vis la situation comme un échec ?

La solution se trouve à l’intérieur de toi : prends le temps de la trouver.

 

« S’il y a un problème, il y a une solution.

S’il n’ y a pas de solutions, c’est qu’il n’ y a pas de problèmes. »

Bob Marley

2. Prends une décision

La meilleure décision possible est de sortir du problème . Tu as les ressources en toi pour y arriver, mais il faut de la volonté et du courage.  Tu seras étonnée de tes capacités ,tu as le potentiel pour y arriver et la force pour soulever les montagnes qui se dressent devant toi.

Le changement est déjà en route ! N’oublie pas qu’en contrôlant ses pensées on se crée le monde souhaité

3. Accepte que l’échec soit un apprentissage de vie

En changeant ta vision de la situation, tu pourras considérer que ce que tu vis doit t’apprendre quelque chose. Demande-toi ce que tu peux tirer de cet apprentissage pour l’avenir.

Quand tu réfléchis à ton passé et aux histoires que tu as pu percevoir comme des échecs : tu te rendras vite compte que tu as pu apprendre et te relever pour changer. L’idée est de faire la même chose avec la situation présente.

Tout est une question d’état d’esprit, d’interprétation et de vision de la situation. L’échec doit te permettre d’apprendre pour grandir et changer.

Demande-toi :

  • Quel apprentissage je peux en  tirer ?
  • Qu’est-ce que je comprends ?
  • Qu’est-ce que je dois changer ?

@lydiaemillen

4. Changer ton niveau de conscience

Si tu suis le processus que je te propose, tu vas obligatoirement changer ton niveau de conscience et ta compréhension des événements.

 

Si tu as un problème de cœur – c’est parce que tu as côtoyé l’amour.

Si tu as un problème avec tes enfants – c’est parce que tu es mère.

Si tu as un problème dans ton job – c’est parce que tu travailles.

 

Ce que je veux te dire par là c’est qu’il y a toujours deux composantes à un problème : la face visible et la face sombre.

A toi de voir le côté positif des choses et dès lors de changer ton niveau de conscience. Pour y arriver je te conseille de faire de la méditation afin de pouvoir revenir ” ici et maintenant” en te connectant au présent.

5. Le changement c’est maintenant !

Tu as surmonté tellement de choses dans ta vie. Je t’invite à prendre conscience de cet état des faits qui doit impérativement te servir pour surmonter ta situation présente.

Tu as la capacité d’y arriver : ne doute JAMAIS de toi !

Je t’invite à trouver : Ce que tu peux changer et où tu peux agir

  • Est-ce ton comportement ?
  • Est-ce ton entourage ?
  • Est-ce ton interprétation ?

 

« La chute n’est pas un échec.

L’échec c’est de reste là où on est tombé ».

Socrate

En conclusion, j’aimerais te poser une question : Existe-t-il des réussites sans échecs ? Est-il possible de faire un apprentissage sans commettre d’erreurs ?

Le bébé tombe 100 000 fois avant d’arriver à marcher : Est-ce qu’il le vit comme un échec ? NON. Il n’a jamais cessé de croire en lui. Tu as mis combien de temps avant d’être au top dans ton job ? Les difficultés sont-elles des échecs ? NON ! Tu as appris pour devenir la meilleure. Tu as eu combien de relations amoureuses avant de trouver la bonne ? As-tu vécu des échecs ? NON ! Tu as compris de tes erreurs.

On est obligé de passer par des périodes de doutes, de tristesse et d’échecs, car c’est à ce moment-là qu’opère une réelle remise en question. Il est impossible que tout se passe tout le temps bien. Comment pourrais-tu apprendre sinon ?

L’échec n’existe pas c’est juste une interprétation de l’esprit. Tu as le pouvoir de changer cette interprétation pour sortir de là bien plus forte et plus motivée pour changer ton monde.

Sois comme le phénix et renais de tes cendres !

 

«  Je vous dirai  que je n’ai jamais eu d’échecs dans ma vie. Il n’ y a pas d’échecs . Il y a des leçons épouvantables.

Oprah Winfrey

Apprends à Pardonner et Je te Jure Que Tu te Sentiras Plus Libre Dans ta Vie

Se pardonner et pardonner aux autres est une chose extrêmement difficile, car cela implique une réelle remise en question de soi et de ses croyances.

J’aimerais tout d’abord clarifier un présupposé sur le sujet : Le pardon n’a rien avoir avec la croyance religieuse qui nous inonde de culpabilité et nous brime dans nos faits et gestes. Le pardon est un cadeau que tu vas te faire à toi-même pour te libérer du fardeau qu’il y a sur tes épaules.

Sais-tu que personne ne peut te blesser à part toi ? C’est toi qui vas décider d’avoir de la tristesse, de la colère ou tout autre ressentiment. Tu peux donc décider d’enlever tout se bagage inutile pour t’envoler vers ta destinée, et pour se faire, il faut pardonner.

Le pardon te permettra de te sentir plus libre dans ta vie, car tu auras enlevé tout ce qui t’empêche d’avancer.

 

Quelles sont les étapes propres au pardon ?

 

   1. Reconnaître l’offense

Tu as été touché dans le plus profond de ton âme. Tu as mal, tu es perdue, tu ne sais plus quoi faire. Prends conscience de cela et ouvre-toi pour avancer.

     2. Reconnaître sa douleur

Ne te cache pas sous une façade qui n’est pas la tienne.  Laisse sortir la douleur qui t’inonde : pleurs, crie, écrits , exprime-toi ! Tu as mal et ce mal doit sortir de ton être . Prends conscience de ce qui t’habite.

    3. Prendre conscience

Tu portes un jugement qui n’a pas lieu d’être. Celui-ci t’empêche d’avancer et de te libérer. La colère que tu ressens est vraie, elle est en toi : accepte là, écoute là, reconnaît là. Tout cela te met dans un état qui n’est pas naturel et qui te fait devenir une autre personne.

  4. Donner un sens

Après avoir reconnu et compris que tu n’es pas dans ton état normal , il va falloir donner un sens :

  • Qu’est-ce qui fait que j’en suis là ?
  • Qui je suis avec cette blessure ?
  • Pourquoi et comment j’ai été offensée ?
  • Quel statut j’ai si je ne pardonne pas ?

  5. Comment j’organise mon pardon ?

  • J’accepte d’avoir ma part de responsabilité.
  • Je décide de me libérer
  • Je prends la décision d’avancer

“Le pardon est un luxe, il devrait être un mode de vie.”

Gérard Depardieu

 

@mariannahewitt

Le pardon de l’autre et le pardon de moi-même

1. Le pardon de l’autre

L’autre est une entité différente de moi. Il a sa manière de penser, de vivre et d’imaginer son monde : qui suis-je pour le juger ? Et si je décidais de me défaire de ma colère vis-à-vis de cette personne?

À force de passer son temps à interpréter les faits et gestes de l’autre et en voulant analyser pour comprendre : on s’éloigne de soi ! On perd son temps, car on ne peut pas interférer sur les pensées et les actes d’autrui.

  • Et si tu lâchais ?
  • Et si tu revenais ver toi ?
  • Et si tu pardonnais pour laisser l’autre reprendre son chemin et te laisser vivre ta vie ?

Les pensées de jugement ne font que nourrir ton ego et en aucun cas ton âme qui elle est faite pour vivre dans l’amour et l’acceptation.

Quand on y réfléchit, on projette en l’autre des peurs qui nous appartiennent :

  • Je suis en colère contre mon amoureux, car il ne prend pas assez de temps pour moi As-tu le sentiment d’être abandonnée ?N’est-ce pas quelque chose que tu dois travailler en toi ?
  • Je suis en colère contre mon boss, car il ne m’a fait aucun retour sur le rapport que j’ai rendu : de quoi as-tu peur ? as-tu le sentiment d’être rejetée ? De ne pas être reconnue ? Ne penses-tu pas que tu dois d’abord apprendre à te reconnaître toi-même ?

Ce que je veux te dire par là c’est que l’autre n’est pas responsable de ton mal. C’est toi qui as décidé d’être frustrée et de ne pas être bien par rapport à lui.

2. Le pardon de moi-même

Tu es la seule personne avec qui tu passeras le reste de ta vie. C’est la seule garantie que tu as ! Ne garde pas les mauvais sentiments, la peur, le stress ou la colère en toi, car cela va juste te faire créer des maladies et tu t’handicaperas toute seule.

Libère-toi

Pardonne-toi

Sois en paix avec la personne que tu es, car TU ES ton atout ! TU ES ta plus belle réussite ! TU ES TOUT !

 

” La non-violence est infiniment supérieure à la violence, le pardon est plus viril que le châtiment. Le pardon est la parure du soldat.”

Gandhi

 

En conclusion

Pardonner c’est laisser l’autre partir vivre sa vie sans qu’on n’y attache un ressentiment négatif. Ne reste pas avec des rancœurs : comprends ce qui se passe, accepte-le et laisse partir ce qui te plombe le moral.

Le pardon est essentiel, car sinon tu risques de reproduire encore et encore les mêmes situations. En pardonnant, tu lâches et tu libères ce qui t’empêche d’avancer.

Je te donne un exemple :

  • Si tu tombes systématiquement sur des hommes qui ne te respectent pas, c’est parce que tu reproduis ce que tu as vécu par le passé : pourquoi ? Parce que tu n’as pas pardonné !

C’est ta liberté, c’est ta vie : ne t’empoisonne pas l’existence !

Pardonne pour te reconstruire.

Pardonne pour avancer.

Pardonne pour te libérer

Tu es le créateur de ta vie et non pas une victime ! Libère-toi de tout ce fardeau inutile et bien trop pesant.

 

«  Vous obtiendrez plus dans ce monde avec le pardon que par des actes de représailles »

Nelson Mandela