L’Art de se Renforcer — 3 Conseils Pour Ne Plus Être Affectée par les Critiques sur Ton Physique

Volontairement blessantes, ou simplement maladroites, les critiques sur notre physique peuvent heurter profondément. Il t’est sans doute déjà arrivé de te voir adresser des remarques  au sujet d’une prise de poids,  de ton acné, ta taille, tes mensurations ou tout autre détail physique capable de mettre profondément mal à l’aise. Qu’il s’agisse de ta famille, d’amis ou de prétendus amis qui sont à l’origine de ces remarques, tous ne se rendent pas compte du grave impact de leurs mots.  

UNE DÉMONSTRATION DE LÂCHETÉ 

Mirthamichelle

S’attaquer au physique de l’autre n’est rien d’autre que de la lâcheté, car il n’y a rien de plus aisé que de critiquer ou de dénigrer quelque chose qui ne dépend pas de toi et qui ne peut, dans la plupart des cas, que difficilement être changée. Il n’y a que les gens lâches, petits et mesquins pour prononcer volontairement ce type de remarques, blessantes et inutiles. Voilà typiquement le genre de personnes dont tu n’as pas besoin dans ta vie. Si la personne concernée n’est pas un proche de ton entourage, pourquoi ne pas directement la rayer de ta liste d’amis ? La distance est parfois un moyen de garder des relations saines. 

Selon de qui elles viennent, les critiques sur le physique peuvent aussi être une tentative de déstabilisation, motivée par une forme de jalousie. 

LE SILENCE RADIO

“L’ignorance est le plus grand des mépris.”

Mirthamichelle

Face à ce genre de comportements, deux options s’offrent à toi : remettre la personne fermement à sa place, car le respect doit toujours rester de mise, ou laisser les remarques glisser dans le vide, sans leur prêter oreilles. Cette dernière technique consiste à ne pas répondre du tout à ce type de propos. Même si tu es blessée, comme l’eau qui glisse sur les plumes d’un canard, fais comme si cela ne t’atteint pas. Laisse planer le silence, c’est un moyen de laisser ton interlocuteur réfléchir lui-même à la portée de ses mots. 

RENFORCE-TOI

Mirthamichelle

En laissant ces critiques glisser, sans t’y attarder, tu te détaches un peu plus du jugement d’autrui. Sers-toi de ces critiques pour te renforcer, et avancer plus loin encore vers l’acceptation de toi. En faisant fi de ce type de critiques, tu refuses de te rendre victime du jugement de l’autre. Essaie autant que faire se peut de transformer ces critiques en énergie positive pour te forger une carapace contre les jugements déplacés et superfétatoires des autres. 

L’Amitié Homme-Femme Existe, Mais Reste Rare

D’aucuns affirment sans hésiter qu’il n’y a jamais d’amitié entre hommes et femmes, uniquement des relations non dénuées d’ambiguïté. Pourtant nous sommes nombreuses à avoir besoin, en plus de notre girls gang, d’une amitié masculine, une sorte de grand-frère qui nous apporte son point de vue d’homme sur le monde.

Oui, l’amitié homme-femme existe bel et bien, même si elle reste rare !

Amitié ou ambiguïté ?

 

Il faut bien l’avouer, l’amitié entre une femme et un homme, sans qu’il y ait la moindre ambiguïté, est une chose rare. Pour ma part, j’ai tendance à croire à cette notion, mais alors que je rédige cet article, une évidence m’apparaît : j’ai vraiment beaucoup d’hommes dans mes amis… mais ils sont presque tous gays ! Est-ce parce qu’inconsciemment, je me sens d’autant plus à l’aise auprès d’un homme quand je sais que je peux être moi-même sans que jamais rien ne soit mal interprété ? Je pense que nous sommes nombreuses dans ce cas.

Mais alors, avec un homme hétérosexuel, devons-nous toujours nous attendre à recevoir des avances un jour ou l’autre ? Cette situation aussi, nous sommes nombreuses à l’avoir vécue :

  • ce garçon avec qui tu te sentais si bien que tu lui confiais tes chagrins et espoirs amoureux, et à qui, sans le savoir, tu brisais le cœur en faisant cela.
  • ce garçon à qui tu présentais toutes tes copines célibataires alors que depuis le début, il ne voulait que toi !
  • ce garçon dont tu disais à ton mec qu’il te voyait comme un de ses potes, et dont tu reçois un jour des avances explicites par texto !
  • celui enfin dont tu aurais bien voulu qu’il te voie comme autre chose que sa bonne copine…

Tu l’as compris, le problème de l’amitié homme-femme est toujours l’ambiguïté de la relation, même si la plupart du temps, cette ambiguïté n’existe que d’un seul côté. L’un des deux a plus d’attentes que l’autre, et cette magnifique relation repose souvent sur un malentendu qui peut engendrer beaucoup de souffrances pour celui qui a des sentiments, et pour celui qui les découvre, un vrai sentiment de malaise, de culpabilité (“lui aurais-je envoyé des signaux ambigus ?” ) voire parfois un sentiment de trahison, comme si la douce confiance qu’on avait accordée dans le cadre d’une relation parfaitement innocente et désintéressée avait été trompée.

Entre ceux qui croient que l’amitié sera une porte d’entrée dans le cœur de celui dont ils attendent l’amour, et ceux qui, amis au début, se surprennent un jour à désirer leur amie, pris au dépourvu par des sentiments qu’ils n’ont pas voulus, et enfin les ex qui croient pouvoir rester amis, mais qui ne passeront jamais totalement à autre chose, il existe toute une palette d’amitiés teintée d’amour.

C’est aussi pour cela qu’il est parfois difficile pour toi de regarder sereinement l’« amie » qui like un peu trop les photos de ton mec, et qui trouve 10 occasions par jour de lui envoyer un message… Il a beau être clair de son côté, tu sais qu’il y a 9 chances sur 10 que la fameuse copine convoite ton mec ! Tu peux évidemment inverser la situation et comprendre ton homme, qui, sans toutefois être vraiment jaloux, te pose quelques questions sur cet ami de toujours ou ce nouveau collègue dont tu es inséparable depuis quelque temps. Confiance et vigilance ne font pas forcément mauvais ménage !

Pourquoi l’amitié avec un garçon peut beaucoup t’apporter

Une réelle amitié entre une femme et homme est chose rare, mais elle existe bel et bien. Si tu en doutes, c’est que tu n’as peut-être pas encore trouvé ton BFF !

En tous cas, quand tu as la chance de vivre l’amitié avec un homme, tu expérimentes une relation qui peut beaucoup t’enrichir.

  • Tu as sous la main un traducteur du langage et des codes masculins: quand tu lui racontes un date, il te donne le meilleur pronostic pour la suite. Quand tu lui montres un message de ton homme, il t’en donne le vrai sens, pas une interprétation délirante comme on sait si bien les faire, nous les filles.
  • Tu as le grand-frère que tu as toujours rêvé d’avoir.
  • Avec lui tu as ta dose d’affection et de présence masculine: si tu es célibataire, tu es beaucoup moins pressée de rencontrer quelqu’un, et tu es plus exigeante avec les hommes car tu as déjà la base avec ton ami. Cette relation est un fabuleux remède aux situations de dépendance affective qui peuvent survenir quand on est trop pressée de rencontrer l’âme sœur.
  • Dans une soirée:

– si on t’embête, tu dis que c’est ton frère,

– si on te drague lourdement, tu dis que c’est ton mec,

– si quelqu’un te plaît, tu demandes à ton BFF d’aller s’en faire un copain, et de te présenter, l’air de rien.

  • Il est génial, et qui se ressemble s’assemble : il est donc susceptible d’avoir l’homme de ta vie parmi ses copains actuels ou futurs.
  • Avec lui tu peux révéler ton côté mec: non, tu ne manges pas une pizza en hurlant devant un match de foot, tu fais un exercice de développement personnel consistant à assumer ta part de masculinité.
  • Si tu as souffert en amour, et que tu as tendance à te méfier des hommes dont tu as développé une mauvaise image, fréquenter cet homme adorable, voir à travers ses confidences que les hommes peuvent être sensibles ou incompris, tout cela va te permettre de nuancer tes idées et de reprendre confiance et la gent masculine.

Voilà pourquoi l’amitié homme-femme est aussi rare que précieuse !

Comment Oublier Son Ex Quand on L’aime Encore

On a toutes eu le cœur brisé. Mais comment le réparer lorsque la cause du mal est encore dans ton cœur ? Pour te reconstruire et pouvoir avancer, tu as besoin avant toutes choses de tirer un trait définitif sur ton ex. Parmi les 13 clés que je te propose, il y en a que tu as déjà essayées, c’est certain, mais tu verras qu’ici elles peuvent avoir un autre résultat: le secret est de considérer qu’aucune n’est efficace sans les autres. Considère ces 13 points comme un programme corps/cœur/esprit qui va non seulement te libérer de ta douleur, mais te faire renaître beaucoup plus forte. Si ton ex te recroise, je te garantis qu’il va te regretter… et que tu ne voudras plus de lui !

On arrête le stalking ! Il a coupé les liens réels, tu vas couper les liens virtuels

Stalker son ex… On l’a toutes fait! La raison voudrait que tu ne veuilles plus entendre parler de celui qui t’a fait souffrir, et que tu veuilles encore moins voir sa tête, ou pire, celle de sa nouvelle copine, sur les réseaux sociaux. Mais voilà, tu fais tout le contraire de ce que te dicte ta logique (et de ce que te conseillent tes copines !) :

  • tu n’arrives pas à l’unfollow, sur aucun des réseaux que vous fréquentez
  • pire : s’il t’a enlevée des ses amis, tu l’espionnes via un ami commun !
  • tu contemples ses photos de profil, guettes le moment où il va supprimer ce post où vous êtes tous les 2, spécules sur son changement de pseudo, et surtout, tu repères ses nouvelles amies, que tu stalkes elles aussi !

Stop. Il a coupé les liens réels qui vous unissaient ? Tu vas te charger de couper vos liens virtuels.

Tu sais bien que cela te fait du mal, mais pour une raison étrange, tu as l’impression de maintenir une petite part de votre relation en le suivant, tu as même l’illusion que ce stalking te permet de garder une forme de contrôle sur ce qui t’échappe. C’est une fausse impression. En réalité, tu ne contrôles rien, tu ne maintiens rien, tu te tortures tout simplement. Tu ralentis considérablement (voire tu empêches) ton processus de guérison. D’ailleurs, pose-toi cette question : s’il ne te veut pas dans sa vie, pourquoi te garde-t-il dans son réseau ? Il y a une part d’égoïsme là-dessous ( « Je ne veux pas être son mec, mais je veux la garder comme amie, même si je sais bien qu’elle en souffre »), ou pire, de perversité (« Je n’ai rien à lui donner, mais ça me fait du bien de savoir qu’elle me regrette »).

Comment veux-tu passer à autre chose en le voyant sans cesse sur tes réseaux ? Impossible.

Alors unfollow, unfollow, unfollow. « Êtes-vous sûre de vouloir supprimer *** ? » te dit le site. « Oui, supprimer ». Voilà, maintenant observe ce que tu ressens : un mélange de douleur et de libération, comme si c’est toi qui l’avait quitté ! C’est normal, c’est parce que pour la première fois depuis votre rupture, tu as été active : au lieu de subir une situation, tu as repris les commandes. Tu es forte. Avoue que c’est bon !

Pleure !

Alors ça, c’est la base. Pleure tant que tu veux. Pour des raisons d’éducation ou de fierté, tu t’empêches peut-être de te laisser aller depuis qu’il t’a quittée. On nous a tellement fait croire que les larmes sont un signe de faiblesse ! Mais c’est absolument faux. Il est sain de pleurer, tu évacues ainsi le stress, la colère, la douleur, le ressentiment. Toutes ces émotions négatives, si tu ne les laisses pas s’exprimer ainsi, s’exprimeront autrement, par des troubles physiques divers. Tu dois laisser s’échapper la douleur. De plus, pleurer va t’apporter une saine fatigue, comme si tu te vidais de ton énergie, et t’éviter les insomnies qui vont avec les ruptures. Tu as besoin de pleurer, tu as besoin de dormir : si tu réponds à ces deux besoins simples sans te restreindre, la période la plus difficile ne va durer que quelques jours.

Exige des explications, ou trouve-les toi-même

Une rupture est un deuil, car tu as perdu un être aimé, une relation, un rêve. Tu vas donc passer par les 7 étapes du deuil telles que la psychologie les a définies :

  • choc et déni
  • douleur et culpabilité
  • colère
  • négociation
  • dépression et douleur
  • reconstruction
  • acceptation

Chaque étape est nécessaire. Par exemple, la colère va te permettre te détacher, la négociation de constater que plus rien n’est possible, la douleur de vouloir avancer, etc…

Pour passer d’une étape à une autre, tu as besoin de comprendre le sens de ce qui s’est passé, d’avoir une explication. Sinon, comment sortir du déni, comment dépasser la culpabilité, comment ne pas s’enfermer de dans la colère ?… Tu vas donc demander, et même exiger des explications. Téléphone-lui, écris-lui, explique-lui que ce n’est pas pour lui reprocher quoi que ce soit, parce que tu n’en es plus là, mais que tu en as besoin pour avancer. Il te doit bien ça. S’il est assez égoïste pour ne pas te donner ce minimum vital, entoure-toi d’amies et demande-leur de t’expliquer ce qu’elles ont perçu et compris de l’extérieur. Construis ta théorie.

Donne-lui un surnom ridicule

Ça, c’est ma méthode préférée : simple, drôle, et redoutablement efficace.

Tant que tu as l’impression d’avoir perdu ton prince charmant, d’avoir été quittée par Superman, bref, tant que tu idéalises cet homme, tu ne peux que le regretter. De même, tant que cet homme portera le nom à qui tu as associé « je t’aime », ou que tu as imaginé écrit à côté du tien sur tes faire-part de mariage, il restera l’ homme qui te manque. Tu vas donc lui choisir un nom bien ridicule, un nom que tu ne peux pas associer à l’admiration, à l’amour, au désir. Demande à ta team. Je suis sûre que tes copines l’ont parfois affublé d’un surnom dégradant à cause d’un trait physique ou comportemental. Un animal ridicule, un personnage de dessin animé bien nul, une célébrité que tu détestes. Ensuite, tu te forces à ne plus jamais l’appeler autrement et tu changes son nom dans tes contacts, avec la photo de profil adaptée. Crois-moi, c’est difficile d’envoyer un message comme « tu me manques » à un castor ou de dire « Pois Chiche était l’homme de ma vie ».

Occupe ton temps

Se remettre d’une rupture est aussi une question de temps. Oui, tu vas souffrir de moins en moins, et en attendant que la douleur s’estompe et que le temps qui passe te donne du recul sur ce que tu as vécu, tu dois absolument occuper ton temps libre. Remplis les trous de ton emploi du temps avec du sport, un ciné, un verre avec une copine, une manucure, un cours de yoga… l’oisiveté est ton pire ennemi : durant la première phase de la séparation, dès que tu auras l’esprit libre, tu repenseras à ton ex, et c’est ce qu’il faut éviter. Ne rentre chez toi que pour dormir, jusqu’à ce que tu sentes que ça va mieux.

Exorcise ta maison

Juste après une rupture, ta maison est « hantée » : le lit où vous faisiez l’amour, le canapé de vos soirées binge watching, la cuisine où il te faisait ton café. Pire encore, en ouvrant un placard, tu peux tomber sur son t-shirt, son gel douche dans ta salle de bain, une photo de vous sur le frigo… Ce sont autant de pièges émotionnels. Votre relation est morte mais elle est partout comme un fantôme. Tu vas donc devoir exorciser ta maison. Tu n’es pas obligée de jeter vos souvenirs. Mets-les dans une boîte et range-les à la cave. Fais de même avec les photos sur ton portable : dans un dossier, pas sur ton téléphone, si même sur ton ordinateur, mais sur une clé usb dans la boîte à la cave. Achète une nouvelle parure de draps pour ton lit, quelques jolis coussins pour ton canapé, 2 ou 3 cadres sur tes murs… il faut que ta maison ait l’air différente, comme si des années avaient passé. Pense aussi que les lieux extérieurs que vous fréquentiez sont eux aussi hantés : évite pendant quelques mois le café où vous vous êtes rencontrés et la rue où il t’a dit je t’aime… le temps que les souvenirs douloureux soient de simples souvenirs.

Prends soin de toi comme une maman

 

La première semaine après la rupture, tu vas t’occuper de toi comme si tu étais ton enfant : plaisirs régressifs et indulgence absolue sont au programme. Tu te donner un pot de glace, une couverture, la télécommande. Entoure-toi de chaleur et de douceur : bain moussant et massage obligatoire, sur prescription du docteur Elise. En effet, les massages et les autres douceurs font sécréter de l’ocytocine et de la sérotonine, hormone et neurotransmetteur t’aidant à lutter contre la dépression, favorisant ton sommeil, ta résilience, ton optimisme.

Prends soin de toi comme un coach

Après une ou deux semaines d’indulgence totale, tu vas continuer à prendre soin de toi, mais comme un coach : sport, soins du corps, lectures inspirantes et méditation, nouvelle coiffure et nouveau make up, shopping… là aussi tu vas te faire du bien et nourrir la confiance en toi que ton ex a détruite. Pense à cet objectif : « si je le croise, je veux qu’il me regrette amèrement. » Évidemment, tu auras souffert, tu te seras reconstruite… tu n’en voudras plus car tu sauras alors que tu mérites bien mieux qu’un homme qui n’a pas eu assez de discernement pour te garder.

Entoure-toi, ouvre-toi

C’est le moment d’oser te confier : à tes amies (sollicite leur présence près de toi), à ta maman, à ton journal, à un forum de femmes qui te ressemblent et qui seront ravies de te faire partager leur expérience de ce qu’il y a après la douleur, et de te rappeler qui tu es et ce que tu vaux !

Comprends et accepte le cycle du sevrage

Quand la science se penche sur ce qui se passe dans le cerveau et le corps d’un dépendant aux drogues et dans celui d’un amoureux, dépendant à celui qu’il aime, ils découvrent beaucoup de points communs.

Ceci explique que la rupture soit si douloureuse et l’oubli si difficile : c’est comme une désintoxication, un sevrage. Cette comparaison n’est pas là juste pour mettre l’accent sur la difficulté de ce que tu vis. Si tu comprends le mécanisme d’un sevrage, tu vivras mieux le processus que tu traverses.

Un sevrage n’est pas linéaire, il y a des hauts et des bas. Le tout est de savoir que quand tu es en bas, quand tu replonges, quand tu repenses à lui alors que ça allait mieux, tu n’es pas du tout revenue à la case départ ! Tu avances. En fait, les hauts et les bas vont alterner mais les bas vont être de moins en moins fréquents, et de moins en moins longs, jusqu’à n’être plus qu’un pincement au cœur d’une demi-seconde. Un jour, tu vas te rendre compte que ça fait très longtemps que tu n’as pas eu de bas. Ce sera fini, sans que tu t’en sois aperçue.

Rencontre-toi à nouveau…

Tu vas vivre cette période comme un temps privilégié avec toi-même. Tu vas t’observer dans l’épreuve. Comme tu es courageuse, comme tu es aimante, comme tu es sensible, comme tu es résiliente, comme tu es belle depuis que tu prends à nouveau soin de toi, comme tu sais te prendre en main, etc…

Rencontre-toi et tombe amoureuse de toi-même.

…mais attends pour rencontrer à nouveau 

En revanche, garde ton cœur à l’abris pour l’instant. Il est en convalescence. Si tu fais une rencontre, ton besoin de réparation affective et narcissique peut t’enlever ta clairvoyance. Ce n’est pas le moment de dater. Tu peux toutefois sortir et tester ton pouvoir de séduction, juste pour te souvenir à quel point tu plais, et à quel point, quand tu seras prête, ce sera facile de rencontrer quelqu’un.

Ajoute de la conscience dans l’expérience : l’importance de la méditation et des rituels 

Chaque chose que tu fais en ayant conscience de ton geste et de son sens a 10 fois plus d’effet, comme quand tu fais bien un exercice de fitness en visualisant les groupes musculaires sollicités, et en soignant ton mouvement. Tu vas vivre pleinement tout ce qui t’arrive au lieu de refouler tes émotions, te noyer dans le nutella et t’étourdir dans le travail (ça, c’est parfait pour survivre à la première semaine, mais après on arrête en s’autorisant d’y revenir pour les rechutes ponctuelles : sois douce et patiente avec toi-même tout en étant fixée avec discipline sur un objectif de guérison à moyen terme).Tu vas analyser tes émotions en les écrivant, tu seras surprise de l’accélération que provoque l’écriture dans le processus d’auto-analyse. Tu vas faire de la méditation, et ressentir les endroits de ton corps où se concentrent tes émotions douloureuses. Tu vas les inonder de lumière, faire circuler l’énergie dans ces zones nouées. Tu peux t’aider d’un thérapeute énergéticien.

Prie le matin, le soir, et à chaque moment de la journée. Si tu n’es pas croyante, adresse tes demandes à la vie, à l’univers : ces demandes formulées clairement et de manièrent répétées t’étonneront par leur efficacité. Ne demande pas que ton ex revienne : demande à être soulagée de la douleur. Demande à savoir comment te soigner, et à avoir les yeux ouverts sur tout ce qui va t’aider, te faire rire, te faire oublier.

Enfin, fais-toi des chaque geste post-rupture un rituel, solennel, magique ou drôle, pourvu que tu investisses pleinement chaque moment ou tu coupes les liens de ta douleur :

  • Quand tu ranges les souvenirs à la cave, tu enterres la relation.
  • Quand tu fais un simple gommage, tu fais peau neuve pour te débarrasser de ton ancien moi.
  • Quand tu te débarrasses de ses clés, ou de ses affaires, jette les ou fais-en des confettis avec ton girls gang pour lever les verres et t’applaudir.
  • Etc…

A toi d’imaginer comment tu vas adapter ces 13 clés de façon à te donner à toi-même un maximum d’amour et d’énergie. Tu le mérites tellement.

Les 4 Règles À Connaître Pour Gérer Et Faire Fructifier Ton Argent

Je vais te présenter les secrets de la richesse dévoilés dans le livre L’ homme le plus riche de Babylone. Ce livre nous est conté sous forme de fables afin de mieux comprendre comment obtenir la prospérité par des moyens simples et efficaces. L’argent ne sera plus un problème, mais un acquis évident dans ton quotidien.

Tu vas apprendre à mettre en pratique les principes relatifs à l’investissement et la gestion de tes finances. Tu te rendras vite compte que tout est une question de logique et de bonnes habitudes à prendre.

Très vite l’argent te permettra de jouir des plus beaux cadeaux de l’existence, car tu arriveras à la gérer et le faire fructifier.

L’histoire se passe à Babylone, la ville la plus prospère, le berceau des finances, l’endroit où les hommes détiennent le savoir de la richesse.

www.beyonce-contour.com

La 1ère règle :

Conserve 1/10de ce que tu gagnes

La première règle consiste à garder un dixième de ce qu’on gagne pour pouvoir le mettre de côté.

Pour y arriver, il faut se payer en premier et non pas attendre la fin du mois pour voir ce qu’il te reste sur ton compte en banque. N’achète pas plus que ce que tu peux payer avec ce qu’il te reste, de manière à en avoir assez pour la nourriture, les loyers et tes charges. Tu feras en sorte d’adapter tes dépenses en fonction de ce qui te reste comme argent.

Je te conseille de le répéter dès ton lever, le matin, à midi et le soir : « Une partie de tout ce que je gagne me revient, et je dois le garder »

Bientôt tu connaîtras l’agréable sensation de posséder un trésor auquel tu as droit. À mesure qu’il s’accroîtra, il te stimulera et une nouvelle joie de vivre t’animera.

Tu verras qu’un phénomène étrange se met en route lorsqu’on commence à avoir de l’argent : tout devient plus facile et les finances vont de mieux en mieux.

 

 « Attention, car sans sagesse, l’or est vite perdu par ceux qui le possèdent, mais grâce à la sagesse, l’or peut être acquis par ceux qui n’en ont pas. L’action te conduira vers le succès que tu recherches. »

Si tu n’arrives pas à mettre un euro de côté, ce principe va changer ta vie, car tu arriveras à joindre les deux bouts tout en pouvant te faire plaisir. L’avenir te semblera plus serein et ton présent sera bien plus agréable.

En résumé : Tous les mois, je mets de côté un dixième de ce que je gagne.

 

La 2e règle :

Contrôle tes dépenses

Étudie soigneusement tes habitudes de vie. Ainsi tu découvriras que la plupart des dépenses considérées comme obligatoires pourraient être réduites ou éliminées. Fais-en sorte que ta devise soit d’apprécier à cent pour cent la valeur de chaque euro dépensé.

Je te conseille de noter précieusement dans un carnet tes dépenses mensuelles afin de savoir précisément ce qui partira de ton compte tous les mois. Il faut que cela puisse rentrer dans les neuf dixièmes qui te restent sur ton compte en banque.

Donc, note chaque chose qui suscite une dépense. Choisis les dépenses qui sont obligatoires à l’intérieur des neuf dixièmes de ton revenu.

Ce deuxième principe va t’apprendre la prudence.

Pour y arriver, il est impératif de changer ton état d’esprit vis-à-vis de l’argent en partant du principe que c’est lui qui est à ton service et non l’inverse.

En contrôlant tes dépenses, tu seras aussi plus à même de rembourser tes dettes et de faire face aux impondérables.

En résumé :  Je note toutes mes dépenses en faisant un tableau mensuel

 

La 3e règle :

Je mets en places des objectifs clairs et définis

 

« Le désir doit précéder l’accomplissement. Vos désirs doivent être forts et bien définis. Des désirs vagues ne sont que de faibles souhaits. »

 

Désirer gagner de l’argent ne va rien t’apporter si tu ne te mets pas en action. Il faut te fixer des objectifs pour que tu puisses accroître ta richesse très rapidement. C’est de cette manière que tu arriveras à prospérer.

« En apprenant à se fixer un petit désir bien défini, il s’est entraîné à s’en fixer un plus grand : c’est le processus par lequel se bâtissent les fortunes. »

Avance vers le progrès et ne reste pas à ne rien faire.

Cultive-toi, étudie et apprends pour avancer toujours et encore vers le chemin qui t’offrira tout ce que tu désires. En ayant confiance en toi, tu arriveras à réaliser ce que tu désires, car la sagesse t’évitera de commettre des erreurs de débutantes.

Si tu persistes et que tu n’abandonnes pas tes projets, tu peux t’attendre à réaliser un profit, car les chances seront en ta faveur.

Je te mets en garde sur la tendance à procrastiner et donc remettre à plus tard ce que tu pourrais faire aujourd’hui.

Ouvre les yeux pour attirer la chance à toi et profite hâtivement des occasions qui se présentent.

Répète-le-toi régulièrement : à l’avenir je m’efforcerai de tirer le meilleur parti possible des occasions qui présenteront à moi.

En résumé :

Je mets en place des objectifs précis et réalisables pour acquérir plus d’argent

La 4e règle :

Je fais fructifier mon argent

Lorsque ta fortune grandira, car tu te seras discipliné à garder le xième de ce que tu auras gagné il sera temps de faire fructifier ton argent.

« L’or conservé dans une bourse contente celui qui le possède et satisfait l’âme de l’avare, mais il ne rapporte rien. »

La 3e règle te conseille de te protéger des imprévus qui peuvent survenir n’importe quand.

Trouve le moyen d’avoir un revenu qui ne cesse de rapporter, que tu sois au travail ou en voyage. Pour y arriver, il est vivement conseillé de demander conseil auprès de ceux dont c’est le métier, car ils savent comment manipuler l’argent en minimisant les risques.

 

« Cherche à t’associer à des hommes et des entreprises dont le succès est établi pour que ton trésor puisse s’enrichir grâce à leur habilité, et demeure en sécurité grâce à leur sagesse et leur expérience. Un peu de prudence veut mieux qu’un grand regret. »

 

N’investis jamais ton argent sans un but précis. Si tu demandes conseil à des gens qui investissent et qui peuvent te conseiller, ce sera rentable et sans risques. Ils vont pouvoir t’avertir des dangers susceptibles de se présenter. Ne te fie pas à ton seul jugement, mais assure tes arrières dans ta gestion financière.

Attention, car la punition pour le risque est la perte totale. Étudie soigneusement la situation avant de te séparer de ton argent, assure-toi de pouvoir le récupérer en toute sécurité. Ne te laisse pas influencer par ton seul désir de prospérer.

Recentre-toi sur ce qui est important et primordial , tu te rendras compte que tes besoins ne sont pas aussi importants que tu le penses : il y a les charges, l’alimentaire, les vêtements … au final tu n’as pas besoin d’une vie aux multiples excès. D’où l’importance de pouvoir utiliser ton argent pour qu’il t’apporte plus et contribue à te donner une place au soleil.

Cela te permettra de passer d’un appartement à une maison, de faire plus de voyages, de payer les études de tes enfants…  de faire prospérer ton argent pour atteindre ta fortune personnelle.

 

« Donc, je recommande que tous les hommes par des méthodes sages et bien élaborées accumulent des biens pour leurs vieux jours. Car la maigre fortune d’un homme incapable de travailler pour gagner sa vie, ou une famille sans chef est une douloureuse tragédie. »

 

Avoir une vision claire te permettra de savoir où aller et comment y aller. L’argent ne sera plus un problème, mais un dû qui fera partie de ton quotidien.

En résumé :

Je trouve le moyen de faire prospérer mon argent en demandant conseil aux spécialistes dans le domaine.

Pour finir, j’aimerais te dire que l’argent ne doit JAMAIS être un problème. Il faut d’abord et avant tout changer ta vision et ton état d’esprit par rapport à cet « ami » qui te veut du bien. La richesse est là, présente sur la terre, à disposition de ceux qui ont la sagesse et la manière de l’acquérir. Décide de faire partie de ceux qui sont des gagnants et qui ne lâchent jamais leurs rêves.


Procure-toi le livre ici

À 45 ans, Gabrielle Union en Paraît 30 – Découvre Son Secret de Beauté Qui Défie Les Lois du Temps 

Nous ne sommes pas toutes égales face au temps qui passe. Gabrielle Union fait indéniablement partie de celles qui ont été gâtées par la nature et qui parviennent, on ne sait comment, à défier toutes les lois du temps qui s’écoule. À 45 ans, l’actrice paraît 15 de moins. Si c’est en partie dû à une génétique clémente, certaines de ses habitudes ont démontré leur efficacité face au temps. Gabrielle Union nous livre quelques-unes d’elles. 

 

Elle n’abuse pas son corps.

« La plus grande chose est de dormir. Mon but est huit heures, mais je prendrais bien neuf heures de sommeil. (…) Les heures de sommeil sont des choses qui sont gratuites. »

Gabrielle Union

Ne pas abuser son corps implique de lui donner le temps de repos nécessaire. Et chaque heure de sommeil compte. Le manque de sommeil est un facteur de vieillissement prématuré. Il est précisément associé aux signes de vieillissement de la peau : rides, relâchements cutanés et pigmentations seront d’autant plus visibles. Cernes, teint terne et mauvaise mine, c’est l’aspect général de la peau est beaucoup moins joli lorsque l’on ne dort pas suffisamment.

 

L’eau citronnée, son secret beauté.

Gabrielle Union est une adepte de l’eau aromatisée au citron, qu’elle boit de préférence à jeun. Élimination des toxines, régularisation du métabolisme et blocage de l’action négative des radicaux libres, les bienfaits qu’apporte de l’eau citronnée sont nombreux, et préviennent à terme les signes de vieillissement. Le citron est un véritable cadeau de la nature, riche en vitamine C et capable de stimuler les défenses immunitaires. Tu l’auras compris, il est un puissant fruit préventif, mais aussi un formidable allié minceur. L’eau citronnée, lorsqu’elle est ingérée pendant le repas, réduit l’indice glycémique, favorise la sensation de satiété et donc à terme favorise la perte de poids.

 

Un Workout intensif

Pratiquer une activité de haute intensité préserve du vieillissement. Et ça, Gabrielle Union semble l’avoir bien compris. À 45 ans, le secret de minceur de l’actrice c’est avant tout un entraînement intensif et régulier à la salle de sport. C’est d’ailleurs régulièrement qu’elle partage sur ses réseaux sociaux ses séances de sport exténuantes : fessiers, dos, épaules… Tous les muscles sont largement sollicités. À partir de 30 ans, la masse musculaire commence à diminuer. Cela fait partie du processus normal de vieillissement. Heureusement, il est possible d’enrayer ce phénomène grâce à la musculation, qui est la clé pour entretenir un corps tonique et fonctionnel.

 

 

Elle reconnaît le rôle du mental.

« J’ai aussi appris comment dire non. En tant que femmes, nous sommes conditionnées à nous surcharger et à toujours dire oui à tout le monde. Dire non ne veut pas dire que vous êtes une mauvaise personne; cela s’appelle l’instinct de conservation. »

Gabrielle Union

Le mental y est pour beaucoup. L’actrice reste convaincue de son pouvoir. Ce qui explique selon elle le fait qu’elle ait si peu vieilli ? Elle a appris à dire non. Dire oui à tout, sous peine de se surcharger génère stress et malêtre. Ce stress indésirable est nuisible et source de fatigue. On le sait, le stress s’il devient chronique et permanent  accélère le vieillissement. Il peut complètement ruiner tous les efforts et traitements anti-âge mis en oeuvre. Offre-toi du temps à toi, loin du surmenage du quotidien. Il est important d’évacuer le stress, non seulement pour ne pas accélérer le processus de vieillissement, mais davantage encore pour vivre en paix.

 

Elle accorde un soin privilégié à sa peau.

« Je bois un litre d’eau par jour. Je lave mon visage et j’enlève mon maquillage chaque soir avec un gel nettoyant. Parfois, je passe même un linge blanc pour être sûre que la saleté est partie. Je continue ensuite avec un tonique et un soin hydratant. Le matin, j’utilise un soin avec un indice de protection solaire. La crème solaire est un plus, qu’importe votre type de peau. »

Gabrielle Union

Pour préserver la jeunesse de sa peau, certains réflexes soin visage sont à adopter. Le démaquillage est une étape essentielle pour débarrasser la peau de ses impuretés. Et non, le démaquillage n’est pas réservé qu’à celles qui se maquillent : laisser les particules de pollution et l’excès de sébum à la surface de la peau dégradera son état. Mais une peau démaquillée n’est pas une peau nettoyée. On enchaîne avec un nettoyant pour terminer d’enlever les impuretés et autres résidus de maquillage. Enfin, l’hydratation est ce qui favorisera le renouvellement de l’épiderme. La peau est douce et rebondie. N’oublie pas le cou et le décolleté.