IMG_113812

Comment Cette Petite Fille Mutilée est Devenue une Femme Puissante et Inspirante

Il y a des femmes à qui la vie n’a pas laissé le choix d’être autre chose que des héroïnes. En cette journée internationale de lutte contre l’excision, une femme puissante et résiliente nous raconte son parcours, de la mutilation à la reconstruction. Dans un monde où 200 millions de femmes et petites filles sont excisées, et où une petite fille est mutilée toutes les 4 minutes, Marie-Claire Moraldo Kakpotia est une vraie source d’inspiration,
pour les victimes de mutilation sexuelle comme pour toutes les femmes ayant subi des violences, quelles qu’elles soient.
Voici son témoignage.

Je m’appelle Marie-Claire Moraldo Kakpotia, j’ai 35 ans. Je suis née en Côte d’Ivoire.
Ma mère était contre l’excision. J’étais en principe à l’abri de ce danger.

Mais à l’âge de 9 ans, je suis partie en vacances dans la famille de mon père. Lors d’une visite chez ma tante, on m’a emmenée dans une fête dont je ne connaissais pas l’objet. Plusieurs filles faisaient la queue devant une pièce, toutes jeunes, elles avaient entre 3 et 9 ans. On m’a placée parmi elles. Je ne savais pas ce qu’on attendait, mais une chose m’inquiétait : chaque fille qui en ressortait était en pleurs.
Il aurait été difficile à une petite fille de 9 ans d’imaginer ce qu’on avait fait à ces fillettes, et ce qui l’attendait elle aussi.

J’arrive dans la pièce, et quatre femmes me saisissent brutalement. Je suis plaquée au sol. L’une d’elles arrive avec son couteau et fait ce qu’elle a à faire.
La douleur incommensurable. Le sang. Les larmes.
Mais à aucun moment, je n’ai pris conscience de ce qu’on m’avait réellement fait ni des conséquences que cela aurait sur ma vie de femme.

À la mutilation succède le silence. Le silence d’une petite fille et de sa famille d’abord comment parler à une petite fille, qui ne sait pas vraiment ce qu’est un clitoris, ni ce qu’on lui a réellement fait ? Le silence d’un premier petit copain ivoirien ensuite, qui ne fait aucune remarque sur une intimité dont il ne perçoit peut-être pas la « différence ».

Je grandis, le temps passe, je poursuis mes études jusqu’à mon BTS de gestion commerciale.
En 2004, je quitte la Côte d’Ivoire à cause de la crise politique. Je ne me voyais pas construire mon avenir dans un pays en guerre. Je m’installe à Dakar où je travaille comme attachée commerciale.
J’y rencontre un marseillais qui deviendra mon époux, et avec qui je viendrai vivre en France.

Mais des mots résonnaient en moi, ceux d’un petit copain italien, rencontré avant mon mari: “,Mais où est passé ton clitoris?” Nous ne nous étions plus revus par la suite, car il ne pouvait pas se faire à cette absence de clitoris.
À partir de là, je commence mes recherches et je comprends ce qu’on m’a fait, comment on a mutilé mon corps, et l’impact de cette violence sur ma vie de femme.
Je développe un complexe d’infériorité. Je ne me sens plus une femme à part entière. Je me dis « je suis hors-jeu, parce que je n’ai pas de clitoris ». L’excision n’est pas une violence ordinaire. Elle est une atteinte qui va bien au-delà du corps mutilé, elle mutile l’image de soi, la relation à son propre corps, le rapport aux autres, avec qui on est sans cesse sur la défensive, les relations amoureuses, la sexualité, l’esprit.

Je divorce, et j’entame un énorme travail de réparation psychologique. Je ne pouvais pas laisser cette violence qu’on m’avait faite déterminer la suite de mon destin.
En 2016, lors de vacances au Sénégal, je tombe sur le témoignage d’Inna Modja dans un magazine. La chanteuse y parle de son excision, à l’insu de ses parents, à l’âge de 4 ans, et de la chirurgie réparatrice dont elle a bénéficié à l’âge de 22 ans. Nos histoires sont semblables ! Je prends alors contact avec le docteur Foldes, inventeur d’une méthode de réparation du clitoris.

Je suis opérée le 7 décembre 2016. C’est ma deuxième date de naissance.
Quand je me réveille de l’anesthésie, je suis une autre femme. Je souris, je suis sereine.
C’est le début du processus mental qui m’a amenée jusqu’à aujourd’hui.Avec cette opération, ce n’est pas seulement mon corps qui a été réparé. Cette chirurgie a enclenché un processus de réparation mentale. Tout a changé : ma sexualité, mais aussi mon rapport à moi-même et aux autres.

J’ai commencé à participer aux groupes de parole de Women safe, organisme qui prend en charge les femmes victimes de violence. Lors de cette reconstruction, j’ai pris conscience qu’il n’existait pas d’association sur ce thème à Bordeaux, où je vivais et où je vis encore. J’ai fondé Les Orchidées Rouges, association parrainée par le docteur Foldès et Mme Fréderique Martz, de l’organisation Women Safe.

Je suis lauréate du prix de l’initiative 2017 à Bordeaux pour l’événement que j’organise du 6 au 10 février pour informer les Bordelais sur la question de l’excision et ses méfaits.

Mon association a pour but :
• d’accompagner les femmes dans leur reconstruction, en les guidant dans leur processus de réparation psychologique pour être en paix avec elles-mêmes et avec l’amour,
• de sensibiliser les familles sur les risques que courent leurs filles quand elles vont en vacances dans leur pays d’origine, sachant que cette violence se pratiquant sans anesthésie, il suffit que les parents s’absentent un très court moment pour retrouver leur petite fille mutilée,
• d’informer les femmes sur la possibilité et les conditions de la réparation. Beaucoup d’entre elles par exemple, ignorent que cette opération est entièrement prise en charge par l’Assurance Maladie.

J’ai obtenu un master en management commercial et je suis également devenue entrepreneuse. J’ai fondé Kapotia Fashion, une plateforme de vente de bijoux africains vendus en ligne et lors d’événements en rapport avec le commerce équitable. Mon but est, par cette plateforme et par une coopérative développée en Afrique, de permettre aux femmes africaines de vivre de leur travail artisanal, d’acquérir une autonomie et d’accéder à leurs rêves.

J’ai toujours gardé à l’esprit cette citation de Jean-Paul Sartre: “L’important ce n’est pas ce qu’on a fait de nous, mais ce que nous faisons nous-même de ce qu’on a fait de nous”, ainsi que les principes de mes grands-parents maternels avec qui j’ai grandi, et qui me répétaient de toujours tirer le meilleur de chaque expérience, qu’elle soit positive ou négative, pour en ressortir plus forte.

Aujourd’hui je suis l’heureuse maman d’un garçon de 9 ans et une femme épanouie, sereine et heureuse dans sa vie sociale, professionnelle et amoureuse.


Pour plus d’informations :
Le contact de Women Safe : Women-safe.org
-Sur l’excision dans le monde : Excisionparlonsen.org
-L’association de Marie-Claire Moraldo Kakpotia, Les orchidées rouges : Les Orchidées Rouges
-L’entreprise de Marie-Claire Moraldo Kakpotia, Kapotia Fashion : Kapotiafashion

Comment Organiser une St-Valentin Unique & Personnalisée à l’Image de ton Couple

La Saint-Valentin est une occasion de célébrer le lien unique qui t’unit à ton homme, et de le chouchouter comme il se doit.

Or ce 14 février est aussi parfois la fête des clichés… Même si on adore les soirées resto/ fleurs/ déclaration d’amour/ jolie tenue, il ne faut pas perdre de vue que l’amour authentique se joue des stéréotypes, et se vit d’autant de manière qu’il y a de couples. Trouver l’idée qui va plaire à ton homme, le surprendre, et qui va lui donner le sentiment d’être écouté et pris en considération, c’est une façon profonde et subtile de célébrer la fête des amoureux. Votre couple mérite mieux que les clichés ou les dépenses faciles : offre-lui le luxe du sur-mesure. Au travail ! Dis-moi qui est ton homme, je te dirai quelle Saint-Valentin il te faut !

 

Il est gourmand

Fais-lui à dîner. Mais un vrai dîner d’amoureux, préparé à partir d’ingrédients aphrodisiaques. Qu’ils fonctionnent ou pas sur votre physiologie (vous n’en avez pas besoin d’ailleurs), ces ingrédients, dont tu vas expliquer les propriétés durant le repas, seront vus pas ton chéri comme le signe que tu le veux, lui, au dessert ! Voilà un homme comblé à tous les niveaux, mission accomplie !
Les ingrédients aphrodisiaques sont très variés : gingembre, chocolat, piment, fruit de la passion, huître, ail, ananas, thym ou asperge… La liste est longue et tu as de quoi laisser parler ton inspiration.
Des crevettes sautées au gingembre et citron vert, suivies d’une mousse chocolat twistée de piment ?
Un cocktail à base de gingembre et fruit de la passion, véritable philtre d’amour healthy ?

Tu trouveras des idées ici : Cuisineaz.com

Tu peux aussi vous offrir ce livre sur le sujet afin de faire de ces repas voluptueux un vrai rituel 

 

Il est rebelle

Il n‘aime pas la Saint-Valentin ! Il s’insurge contre les clichés : pour lui, hors de question que vous vous mêliez aux couples qui s’embrassent au cinéma ou qui dînent aux chandelles !
Aucun problème : soyez un couple iconoclaste.
Vous allez faire tout ce qui est proscrit ce jour-là : restez en pyjama, ne faites rien de spécial, mais avec la conscience que votre bonheur est libre des conventions !
En guise de symbole (et parce que tu as envie de lui faire une petite surprise, quand même), procure-toi une piñata de Saint-Valentin : munis d’une batte de baseball, acharnez vous sur le symbole de l’amour, un joli cœur tout rose, qui explosera en délivrant ses bonbons préférés et des messages d’amour originaux, écrits de ta main !

Piñata en forme de coeur : Savethedeco.com

Il est littéraire

Ton amoureux a le goût des livres : gâte-le pour la Saint-Valentin, en lui offrant une anthologie de lettres d’amour de grands auteurs. C’est un cadeau assez classique… sauf que toi tu l’auras annoté au fil des textes, commentant ce que lui dédies, ce qui te rappelle un bon moment passé ensemble, ou un de ses mots d’amour.
Tu veux une idée plus folle ? Jouez au cadavre exquis, un jeu littéraire inventé par les écrivains surréalistes, au début du XXe siècle. Pour accéder à la poésie du hasard, un poète écrivait le début d’une phrase sur un morceau de papier, le pliait, puis un autre y écrivait la fin de la phrase. En le dépliant, ils découvraient une phrase drôle et poétique.
Tu peux adapter ce jeu à un moment amoureux : lui écrit une action (embrasser, caresser, mordre…) et toi une partie de ton corps. Et vous jouez le jeu jusqu’au bout. Et vous inversez les rôles…

Une anthologie de lettres d’amour de grands écrivains : Clique ici

Il est joueur


Ton homme est un grand enfant. Il ne manque jamais une occasion de parier, de donner un gage. Il peut tout tourner en jeu et ne manque jamais une occasion de rire. Rire avec ton amoureux, quel merveilleux moment de partage !
Tu vas donner une ambiance ludique à cette Saint-Valentin : par exemple, tu peux détourner le jeu « action ou vérité » de ton enfance. Dans deux boîtes, dispose des petits papiers à tirer au sort, sur lesquels tu auras inscrit des messages comme « dis-moi 10 choses qui t’ont fait tomber amoureux de moi », « raconte-moi ton fantasme le plus inavouable » ou «dis-moi ce que tu ferais si on était coincés dans un ascenseur », dans la boîte-vérité, et dans la boîte action, des consignes comme « un baiser de cinéma », « le porté de Dirty Dancing » (fous rires et bleus garantis), ou « enlève ton T-shirt ».

Il est romantique

Pinterest

Écris-lui une lettre d’amour. Tu peux lui avoir dit ton amour de toutes les manières, le lui avoir écrit dans mille messages… une vraie déclaration écrite, travaillée, avec les mots qui ne ressemblent qu’à toi, c’est très différent, et c’est un énorme cadeau. Imagine que tu reçoives cette lettre : tu épouserais sur-le-champ son auteur.
Nous n’en demandons pas tant à ton valentin (quoique… il fait ce qu’il veut !), mais tu comprends aisément l’effet que cela va lui faire de recevoir l’expression profonde et intime de ton amour pour lui. Si tu la lui envoies par la poste, cela peut ajouter une dimension délicieusement vintage à ta démarche. Quel luxe de recevoir une lettre d’amour, quelle surprise ! Entre deux factures, un trésor qui fait exploser ton cœur, et à l’heure des messages dématérialisés, un souvenir à garder précieusement. L’amour est intemporel. Son expression aussi.

Il est narcissique


Ton chéri est du genre à faire saillir ses muscles devant le miroir de la salle de bain ? À se prendre en photo à la salle de sport ? À vous faire des selfies de couple parce qu’il se trouve encore plus beau quand tu es près de lui ? À recommencer jusqu’à ce que la photo soit parfaite, puis à essayer tous les filtres ?
C’est pénible et mignon à la fois… tu aimes tous ses défauts n’est-ce pas ? D’ailleurs, toi aussi tu aimes vos photos de couple. Vous êtes trop beaux et amoureux, c’est un fait, et ça mérite d’être immortalisé.
Alors, offre-lui un cadeau qui lui permette de contempler votre amour : commande un album relié de vos plus belles photos. Tu verras, c’est toute autre chose de les voir sur un écran et de les voir imprimées dans un livre. Ajoute du texte, et voilà, c’est votre histoire!
Une autre idée : offre-lui une séance avec un vrai photographe. Les professionnels qui photographient les mariages font aussi des séances « couple », ou « engagement », dans lesquelles ils peuvent vous immortaliser en studio ou dans votre décor habituel (shooting « lifestyle »).

Il est mystique

Ton homme croit au destin. C’est son ange gardien qui t’a mise sur sa route. Vous vous connaissiez déjà dans une vie antérieure. Vos thèmes astraux s’accordent parfaitement. Il pense que vous avez une bonne étoile qui vous protège et vous guide.
Tu peux lui offrir le ciel de votre rencontre ! Sur ce site, tu entres la date de votre premier rendez-vous, le lieu où vous vous trouviez, et tu commandes une magnifique carte du ciel du moment où le destin vous a réunis : Thenightsky.com

Il est engagé


Il se projette loin avec toi. Toi aussi, tu sais que c’est l’homme de ta vie. Tu aimes la façon dont il parle de vous au futur, et sa capacité à s’engager dans ta vie.
Tu vas lui écrire 365 messages. Sur chacun, une des raisons qui t’ont fait tomber amoureuse de lui, et qui te font craquer au quotidien: ce qu’il est, ce qu’il fait, ce qu’il ne fait pas, ce qu’il fait pour les autres que toi, ses manies… Fais-en une liste. C’est assez long d’en trouver 365, mais tu verras, c’est un exercice d’introspection amoureuse très intéressant.

Pourquoi 365 ? Parce que tu veux qu’il se sente aimé tous les jours, jusqu’à la prochaine Saint Valentin, que tu ne veux passer avec aucun autre que lui. C’est une façon de lui montrer ton propre engagement.
Pour présenter tes messages, tu as plusieurs options :
Écris-le sur les pages d’une éphéméride, il les découvrira chaque jour, comme un rituel qui va lui donner le sourire tous les matins pour bien commencer sa journée
Lui envoyer ces messages dans 365 SMS programmés, pour chaque jour de l’année
Les faire imprimer sur un livre de 365 pages, sur un site d’édition comme celui-ci par exemple

Au travail les amoureuses !